Bacs à Opa
Forum > Aquariums des membres > Bacs à Opa 
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 15/11/2022 19:14:31
 
 
Bah, il leur arrivait de faire un gastrotennis tous les samedi soir, après le changement d'eau et shoot d'algues, dégommant au passage les malheureux escargots collés aux vitres. Ça pouvait durer toute la nuit !  (fini depuis que la petite femelle, mature, a passé l'arme à gauche)  

J'en ai passé, des heures à les regarder se dandiner à la vitesse de 1,20m en 3 secondes, espérant une ponte ! Dandinou a bien essayé de dragouiller une des 3 petites femelles scitulus que j'ai retrouvées il y a deux mois, mais s'est pris un râteau. M'est avis qu'elles ne sont pas encore matures.
Par contre, la grosse "Zèbre", elle, commence à glisser à toute allure sur les vitres dès l'extinction des feux. Hélas, elle est la seule de son espèce, indéterminée, d'ailleurs. Je l'avais prise avec les scitulus à l'époque, toute petite, parce que je n'avais pas eu le coeur de la laisser seule dans le bac de vente, très chaud et très cracra. C'est elle qui m'a mangé dans la main, une fois.

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 16/11/2022 06:42:23
 
 
Sympathique !

Tes galets n'ont rien a envier aux miens en matière de biofilm et tu arrives à maintenir un bac plus "sale". Le mien reste trop planté malgré l'absence de substrat fertile et trop propre malgré la lumière forte. 



Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 06/04/2023 15:51:25
 
 
L'attaque des sangsues !
Distribution de galets verdis. Sur la seconde, on voit bien le petit Mohican à gauche, qui retrouve son ennemie jurée, Bulldozer. Juste avant, il s'était éclipsé devant la grosse Iroquoise, très énervée elle aussi (on la voit sur la première photo, au fond, sur le galet blanc). Je les trouve quand même bien dodus, tous, limite obèses, comme tous mes poissons hélas (j'ai d'ailleurs perdu la belle Zèbre, espèce inconnue, qui me mangeait dans la main et était devenue énorme). Heureusement, c'est sur le dos, parce que sur la bedaine, ils feraient moins ventouse 
où l'on voit aussi que ces laveurs de vitre font quand même mal leur travail ! 


Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 06/04/2023 17:34:30
 
 
Ça fait plaisir à voir !

Dommage pour les disparus, mais c'est dans l'ordre des choses. Tu as une idée de leurs âges ? (Je collecte des données sur la longévité en captivité...)

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 06/04/2023 18:01:56
 
 
Pas vraiment, les deux plus vieux, survivants du premier lot de 6, venant d'une animalerie cracra (eau à 25-26°C, cyanos...) sont là depuis au moins deux ans et étaient presque à taille adulte, alors je dirais qu'ils ont 2,5 - 3 ans actuellement. 

Il doit m'en rester 10 normalement : 
les scitulus : 
2 mâles du début de 2,5-3 ans (Dandinou et Pioupiou 2, ceux qui faisaient la fiesta les samedi soir - d'ailleurs ils ont recommencé avec d'autres il y a 3 semaines)
2 femelles nouvellement arrivées de la même animalerie sur 4, l'une adulte, l'Iroquoise, qui avait une vilaine hémorragie cutanée et une nageoire fendue, j'ai réussi à la sauver - je dirais qu'elle a plus d'un an - aucune idée de son âge,  et une petite femelle très timide qui n'est pas encore adulte donc moins d'un an. Les deux autres sont mortes, l'une dès le début, l'autre a disparu, en même temps que la Zèbre.
3 petits mâles en pleine forme de chez Estalens, moins d'un an - je dirais 6 mois à l'arrivée en aout, qui commencent à avoir leur taille adulte sauf un plus petit timide, dont Mohican, des ados d'un an maintenant, donc.

zebrinus : 
deux femelles en pleine(s) forme(s) d'Estalens aussi, idem environ un an maintenant

Carpette : un petit mâle indéterminé tout joli, lot d'Estalens.

En gros : ceux d'Estalens sont tous en pleine forme et vifs, d'un an, les autres de l'animalerie : ça passe ou ça casse, leur âge et état est très variable, et surtout il faut les avoir à l'arrivée, après ils périclitent. La Zèbre et Dandinette avaient survécu au moins deux ans, mais sont mortes récemment (la petite femelle contaminée par un corydoras malade).  
Les plus vieux ont donc deux à trois ans (scitulus) + âge indéterminé pour ceux déjà adultes comme la nouvelle Iroquoise 

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 07/04/2023 07:44:40
 
 
C'est encore assez peu, mais je te reposerai la question l'an prochain. 


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 14/04/2023 22:31:53
 
 
Hé bééee…tout à l’heure, j’ai voulu changer l’eau hebdomadaire du 360l. Devant le kilo de filamenteuses qui engluaient les Limnophila, pourtant goupillonnées toutes les semaines, j’ai fini par étendre le travail à du repiquage-élagage -taille dont celle d’une cryptochorine géante. 
Puis , piquant un coup de sang devant le débit faiblard du filtre, j’ai tout démonté et decrassé, en particulier les tuyaux - bouh que c’était crade- les prefiltres, viré la crasse du fond et une mousse pour mettre du Matrix (le reste des masses est resté je vous rassure), puis fait un bon changement d’eau. Stupeur des poissons qui se sont tous planqués sauf quand j’ai remis en route, d’autant que c’était l’heure de la gamelle. 
J’ai aussi rapproché un peu la spraybar de la vitre pour que le courant la frappe tangentiellement  et la suive jusqu’au fond. Ça dépote maintenant!

Là ce soir je jette un œil pour voir si ces ventouses de m… du chauffage se sont encore décrochées : oui. Mais surtout : folie furieuse ! 4 ou 5 gastromyzons en train de se courser et jouer les yin et yang en accéléré, 3 kuhlis faisant des loopings dans le rejet, alors que ça fait des lustres que je ne les vois plus, et des corydoras tentant de faire pareil mais se faisant éjecter pendant le plouk mes barbillons sous tes aisselles ! Seules les gertrudes dormaient malgré l’agitation.
Je ne sais pas ce que ça va donner, mais c’est chaud bouillant l’ambiance, d’autant qu’il y a de l’orage.

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 17/04/2023 07:39:47
 
 
Hoho, le printemps sera chaud !


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 17/04/2023 20:08:15
 
 
Boh, pas tant que ça, ils sont assez popotes parce que depuis, c'est "rho la lumière s'éteint, vite au dodo" . Dommage, j'avais de l'espoir. 
Pour les corys, pas de pb y'a des oeufs régulièrement, mais ils les mangent, comme ceux des Gertrudes et tout ce qu'ils trouvent, hélas. J'ai noté l'absence d'alevins depuis leur arrivée 


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 01/05/2023 20:11:40
 
 
Hop, c'est reparti pour un tour, déjà hier et ça continue ce soir. Je suis rentrée avec un filtre à la crépine colmatée, pratiquement à l'arrêt. Ai enlevé 2kg de filamenteuses, 1kg de flottantes, nettoyé la crépine en mousse (où une red cherry était morte, tête coincée dans la mousse), en grattant ces s.$*x&@"peries  de Cladophoras, changé 30l d'eau et c'est reparti comme en 40! Même deux kuhlis se sont joints à la danse. Pas ce soir, mais 4 raquettes remettent ça


Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 02/05/2023 06:42:13
 
 
Pareil chez moi. Beaucoup d'agitation avec la hausse des température et l'allongement des jours. 


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 04/05/2023 17:04:44
 
 
Les limaces sont passées par là : video de Dandinou et les deux zebrinus à l'oeuvre sur une feuille d'épinard pochée. Ch'est bon ! 

Tiens, à propos : sur les fiches de B-aqua, j'avais lu que les petites raquettes pouvaient sortir de l'eau. Je m'étais dit "boahh, faut pas exagérer, tout au plus le museau". Et bien hier soir, la petite zebrinus (la grosse c'est Bulldozer, elle n'a pas encore de nom) était très agitée, ayant goinfré une pastille de fond Tropica à elle toute seule, dans une bagarre épique sur le sable fin avec les corydoras pandas. Bien entendu, j'avais mis une autre pastille à la spiruline à l'autre bout, côté "gastromyzons" pour les séparer, mais non, ça ne lui a pas suffi, elle est aussi allée de l'autre côté, agitant ses petites nageoires façon pastenague et se couvrant de sable, fonçant dans la troupe des aspirateurs. Bref. 
Le soir, après l'extinction, elle s'est mise à parcourir la longue vitre à toute allure, sans arrêt. Un peu inquiète, je l'ai observée, vu tout ce qu'elle avait mangé. Et d'un seul coup, sous le rejet du filtre, elle a pris son élan et ... a escaladé la vitre, sortant toute entière de l'eau . Deux fois! 
Heureusement, il y a 10 bons cm entre le niveau et le haut du bac, ainsi qu'un petit rebord en plastique. Mais c'est impressionnant, un vrai gecko. 

TheEdge



Modérateur
Inscrit le : 15/01/2018
Messages : 3000
Posté le : 04/05/2023 18:25:16
 
 
Super la vidéo! On sent que la cantine est bonne!

Sinon, pour les sorties, je crois qu'on pourrait mettre la mention "bien couvrir" sur toutes les fiches. L'autre jour, petit oubli de fermeture de l'aquarium et ma fille s'est pris un rasbora sur la tête. Je ne sais pas qui a été le plus surpris entre le poisson et ma fille... Les 2 vont bien à l'arrivée. Comme quoi un poisson résiste bien à une chute d' 1m40, pour peu qu'on le remette vite dans l'eau.

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 04/05/2023 18:58:28
 
 
Ah oui, ça a dû les surprendre! C'est rare comme accident. J'imagine à la Sécu "je me suis pris un rasbora dans l'oeil" ^^. 
J'ai eu aussi  un rasbora bleu suicidaire chez les rubras, il a dû sauter et est resté coincé sur une pistia où je l'ai retrouvé, désseché. L'était un peu nounouille quand même, parce qu'en sautillant un peu il aurait pu retrouver l'eau. Un rubra aussi, mais là, sur le parquet, momifié, j'avais ouvert le bac pendant les grosses chaleurs et hop. Les chats ont dû bien rigoler 
edit : je viens de voir que dans l'arrière plan de la vidéo, Bulldozer retrouve son ennemi juré Mohican et les revoilà partis à se pousser du museau. 
Re-edit : et là, c'est comme Popeye : dopée aux épinards, Bulldozer est en train de faire tout le tour de l'aquarium au galop! Dommage que les mâles du coin soient tous des G.scitulus, ça sent le printemps.

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 05/05/2023 07:26:31
 
 
Que les poissons sautent du bac, n'a rien de très étonnant, sachant qu'il n'ont aucun moyen d'en imaginer les conséquences. 
Il s'agit d'un moyen comme un autre d'échapper à des prédateurs ou des adversaires, à un milieu trop étroit ou inadapté ou simplement à attraper une proie ... 
Pour les loches, il semble qu'il s'agisse même d'un moyen de survit très prisé. Lors des crues, elles profitent pour augmenter leur espace de gagnage, mais lors de la saison sèche elles se retrouvent souvent piégées dans de petites mares surchauffées... et riches en biofilm. Il semblent qu'elles profitent alors de la fraicheur de la nuit pour rejoindre le cours principal du torrent, avant l'assèchement.  La littérature ne parle pas du taux de réussite de cette opération délicate.  

J'imagine qu'en période de frai, les loches solitaires sont aussi capables de partir à la recherche d'un partenaire (?). 

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 05/05/2023 19:00:02
 
 
Tout à fait ! D'ailleurs, en cherchant des informations - en anglais hélas- sur cette faculté à grimper sur le verre, je suis tombée sur un super article, qui ne mentionne pas directement "gastromyzon" mais donne des informations précieuses sur l'agencement de l'aquarium, et ils ont des reproductions ! J'ai ajouté ces infos sur la fiche de G.scitulus, et quand j'aurais un moment, je renverrai vers elle (inutile d'alourdir les autres fiches). C'est un article de l'Université d'Oxford : 
J'ai encore des progrès à faire côté "torrent / flux" (mais j'ai peur pour les gertrudes et kuhlis qui détestent déjà le bruit du filtre!), eux utilisent deux filtres Eheim 5000 pour 100l plus des décantes elles-mêmes filtrées ! Mais cela m'a confortée dans mon challenge d'agencement du bac, de manière empirique (et mémoire des pluies torrentielles prises sur la tête à Bornéo ^^), en prévoyant des zones calmes et une cascade, ce qu'ils recommandent, ces petits coquins adorant le changement et l'exploration de nouveaux territoires, il est recommandé de changer régulièrement l'agencement des roches et galets - ce que je fais mais plutôt pour le biofilm- ce qui leur donne l'impression de nouveauté et chasse leur ennui ! Ils les comparent à de miniatures Michael Phelps, qui se reposent mais ont besoin de challenges et JO de temps en temps 

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 06/05/2023 06:26:33
 
 
Très bien l'article qui confirme ce qu'on savait déjà sur les Sewellia, mais qui montre aussi combien on est éloignés des conditions naturelles, même si on s'en approche.
Ah, si j'étais riche ! 

J'ai ajouté le lien de l'article dans les références de la fiche "Sewellia lineolata".



Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 06/05/2023 20:23:45
 
 
Bonsoir
Du coup, cet article m'a fait réfléchir à une pompe de brassage par intermittence. Pour voir, après le changement d'eau hebdomadaire, mais aussi remplacement de la moitié des galets (une moitié est restée pour les repères, l'autre changée avec du biofilm et nouvelle disposition des cachettes), j'ai ajouté la petite pompe Maxijet que je gardais pour les grosses chaleurs. Elle ne fait que du 300l/h, je l'ai ajoutée sur la même vitre que la spray bar.

Comme d'hab. c'est de la folie chez les raquettes : il y en a 6 en train de se courser, ce qu'elles faisaient avant que je mette la pompe supplémentaire, c'est un petit extra. 
Mais, de mémoire, j'avais rangé cette pompe parce que :
- j'avais peur que les crevettes et surtout alevins des Pseudomugils se fassent aspirer. Donc j'ai entouré les grilles d'un vieux bout de collant
- les ventouses se décollent au bout d'un moment
- bien que silencieuse, elle fait des vibrations et ça, les kuhlis détestent (et les autres poissons probablement - déjà moi ça me crispe, alors eux qui sont au contact, hein... !).

Alors je me demandais : pour vous qui avez des corys et sewellias, quel type de pompe et précautions prenez vous? Après avoir jeté un oeil, je me serais bien laissé tentée par la Eheim : 6500 l/h max annoncés, débit orientable et variable- juste ce qu'il me faudrait ,  qui est sur aimant et non ventouses. 
Mais se posent toujours les mêmes questions d'aspiration d'alevins, de vibrations sur la vitre.
Est-ce qu'il vous semble correct, ou existerait-il un modèle fonctionnant hors de l'eau, un peu comme un filtre externe, mais juste en brassage (et donc au prix d'une pompe et non d'un filtre !  ) Ce serait pour soit les canicules à venir, soit pour des brassages irréguliers comme suggérés dans l'article, mais plutôt forts. 
Un peu comme les couloirs de nage des athlètes, juste un entrainement hebdomadaire pour les corys et raquettes. Et les kuhlis quand ça les prend !

Edit : rigolo : les corys sont en train de chercher eux aussi à venir jouer, mais pour l'instant, le courant est trop fort pour eux. Sinon, j'ai modifié les fiches des Gastromyzons pour renvoyer vers celles des G.scitulus, plus complète, ainsi qu'ajouté la référence de l'article. Une pépite, ce texte ! Crénon, elles vont peut-être enfin faire des p'tiots, ces raquettes, du biofilm et un extra de courant serait-ils les secrets de leur repro? Le biofilm / shoot d'algues, ça j'avais remarqué. Test des deux en même temps !

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 06/05/2023 21:37:27
 
 
Dans mon précédent bac, Sông Champā premier du nom, qui ne faisait que cent litres, trois turbines Maxi Jet (deux de mille et une de deux mille litres / heure) étaient mise en service au printemps en plus du filtre. Ça dépotait pas mal.  

Dans le Sông Champā deuxième du nom, de deux cents litres,  je trouvais l'installation un peu juste et j'ai ajouté une pompe de filtre interne de 750 l/h il me semble, associée à un venturi "maison". J'ai quelque chose comme 6500 l/h de flux théorique et ça ne se voit pas tant que ça. C'est pas mal, mais comme on augmente le flux avec des turbines, la "reprise" de seulement deux mille litres heure ne permet pas un courant laminaire. Bref, ça pourrait encore être amélioré. 

Je ne protège pas les turbines ni le venturi, seulement l'aspiration du filtre.  Les alevins de Sewellia sont des pros du régime torrentiel, j'imagine qu'ils ne se font pas piéger.   Jamais constaté en tout cas, ni pour les crevettes d'ailleurs. 
En revanche, la crépine d'aspiration du filtre et l'entrée de la pompe du venturi se colmatent en quelques jours de débris végétaux. Pas idéale lorsqu'on s'absente longtemps, mais finalement pas mal pour créer des variations de débit. 

Les Maxi Jet sont équipées d'aimants et le venturi de ventouses. Je ne constate pas spécialement de vibration... ni de bruits distincts, mais le bruit serait de toute façon couvert par le bruit du rejet du filtre et du venturi. Une vraie cascade. 
Ah oui, j'oubliais... Je remplace les galets par des "sales" périodiquement, mais la plus grosse structure est inamovible. Seule la configuration des galets change régulièrement. Et c'est vrai que mes Sewellia, curieuses, viennent tout de suite voir .

Addendum : 
 Configuration de printemps.
On y voit la turbine de 2000 l/h au premier plan, le Venturi de 750 l/h au second et les remous du filtre 2000 l/h en surface.

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 07/05/2023 10:02:15
 
 
En effet, ça dépote avec une telle configuration ! Merci de ton retour.

Chez moi c´est le Cristal profi 1502 qui fait le travail avec la sparaybar pour pulser l’oxygène en très fines bulles vers le fond. Les crevettes ont l’air de valser pas mal mais viennent quand même tout comme les escargots. Il y a une crépine en mousse sur la canne d’aspiration qui s’encrasse, d’où variations de débit  aussi.
C’est plus pour les alevins de gertrudes que je me faisais du souci. Les premiers jours ils sont quand même petits. J’ai pourtant fait des zones protégées, sans courant, en surface, grâce aux barrières d’elodées et flottantes mais je les retrouve systématiquement à proximité du brassage. Et comme je n’en ai plus eu depuis l’arrivée des corys, que je soupçonne de manger les œufs, ça m’ennuie de ne plus avoir de renouvellement de générations.

C’est pour ça que le Eheim m’intéressait : aimanté, tête orientable à 360°, que je pourrais tourner vers le bas- sous cette réserve d’éviter de broyer du vivant. Le Maxijet que j’ai est mal fichu, elle est de ce type, je l’avais eu lors d’une promotion. La sortie est orientable mais dans un plan, à 180°. Hier soir, par deux fois, j’avais collé les ventouses sur la vitre latérale et mis le rejet vers le bas . Au bout de quelque temps il tourne sur lui-même et le rejet part sur le côté. Les ventouses glissent autant que les raquettes  (au passage, je les ai baptisées comme ça, sans savoir que leur nom local est.. rokot ! Et ils se mangent, quand les enfants peuvent les attraper )
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6
Vous devez être connecté pour intervenir sur le forum