Bacs à Opa
Forum > Aquariums des membres > Bacs à Opa 
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 07/05/2023 10:43:33
 
 
Mes Maxi Jet sont de ce type. Pas extraordinaires, mais pas trop chères.
L'inconvenient de ce système c'est que l'aspiration se fait juste en amont du rejet et, près de la surface, le vortex formé entraine les flottantes. Placée en profondeur, la turbine contrarie le flux en créant des turbulences. Bon, ce type de turbulences existe aussi dans un torrent. Rien de grave. Mais placée de la sorte, il y a plus de chance de broyer du poisson. 

Oui, rokot. Sympa. Je ne connaissais pas non plus.

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 07/05/2023 12:08:40
 
 
Ah, m... les flottantes, je les avais oubliées aussi celles-là  En tous cas la tête sphérique ressemble au modèle du Eheim. Faut que je réfléchisse... pour les flux, j'ai retrouvé ça, mais il me semble avoir vu une autre vidéo plus complète, avec des particules ou bulles en plus du test avec colorants et comme une nouille, je n'ai pas gardé l'adresse.

Édit : les recifalistes se posent la même question et ont trouvé une solution complètement différente : supprimer pompe de brassage et skimmer, pour utiliser un filtre externe vide comme décante et pompe sans broyât des bébêtes. Dommage qu’il soit si encombrant, sinon je pourrais ressortir mon Cristal profi e902 qui dort à la cave, au cas où l’autre tomberait en panne.
Ce qui est astucieux ici, c’est surtout l’aspect décante, qui permet de changer l’eau sans perturber les habitants du bac principal.

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 07/05/2023 19:41:01
 
 
Ce soir il y a eu un orage, j'ai remis la pompe pour voir, elle s'est remise à tourner en sens anti-horaire. J'ai alors fait ce bricolage subtil digne d'une orfèvre : j'ai coincé la buse de sortie en l'attachant au rebord du bac avec un fil de fer. L'élastique blanc, c'est pour maintenir le vieux bout de collant anti sushi.

Bah, vous savez quoi? Les raquettes sont allées au dodo, comme tous les soirs. Seuls les corys sont venus jouer un peu. C'était bien la peine, tiens ! 


Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 08/05/2023 06:53:35
 
 
 
Je n'ai pas compris. Une pompe qui tourne à l'envers ?


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 08/05/2023 10:19:40
 
 
En réaction au flux, elle tourne sur elle-même, les ventouses glissent et le courant passe de vertical à horizontal. J’ai mis le crochet de l’autre côté pour retenir la buse de sortie.

Sinon, les deux zebrinus sont quand même sorties voir, mais en se posant au-dessus du flux, côté aspiration ! M’est avis que c’est le côté entraînement de nourriture qui les fait surtout réagir, celles là ! Heureusement qu’il y a le bout de collant, j’aurais broyé des rokots !

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 08/05/2023 10:31:10
 
 
Ah oui. J'avais cru que le moteur tournait à rebours, comme avec un triphasé mal installé. 


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 14/05/2023 09:59:59
 
 
Nouvelle fièvre du samedi soir hier. Cette fois, j’avais l’article mis plus haut en tête alors j’ai observé et fait des tests.

A la tombée de la nuit, ici après extinction des rampes mais lumière de la fenêtre, les poursuites commencent. Dans l’ordre
- surtout dans la moitié inférieure de la vitre sous le rejet
- le jeu consiste à se dandiner vers le haut, et à faire barrage en se plaçant perpendiculairement aux autres qui veulent faire de même. Ça dure une à deux heures, avec poursuites dans les galets.
- quand il fait nuit, ça s’accélère mais cette fois, dans la partie haute de la vitre, en longeant la surface dans des cercles larges.

J’ai repensé à l’idée d’un changement de ruisseau après crues ou retour si isolement dans une flaque. Or hier il y avait de l’orage et j’ai fait un petit changement d’eau, renouvelé des galets. Je me suis demandée si ce n’était pas aussi pour atteindre le biofilm habituellement au dessus du niveau de l’eau.
En effet, dans les eaux vives, il y a des éclaboussures : au moins plusieurs centimètres restent humides mais non accessibles sauf en cas de crue.

Pour ce faire, j’ai rapproché la spraybar de la vitre, de façon à ce que celle-ci soit aspergée au-dessus du niveau de l’eau et augmente le courant vertical en-dessous.

Ça n’a pas traîné ! Les rokots se sont cachés en me voyant modifier le rejet, puis, au bout d’un quart d’heure, sont remontés se placer en arc de cercle, à  5 petits mâles, immobiles, en observation du nouveau rejet. Puis chacun à tour de rôle est allé prudemment voir de plus près, en louvoyant selon le courant.
Puis les poursuites on repris et… le plus petit est sorti de l’eau! Plusieurs fois, porté par le filet d’eau. J’ai essayé de filmer, mais au téléphone vieux et dans le noir.. on ne voit qu’une silhouette, mes yeux sont meilleurs  je vais essayer quand même de la mettre en ligne.
J’ai remis la spraybar en place, les poursuites on repris en arc de cercle sous la surface. Remise ensuite , juste  en biais (parce que la spraybar repose sur un renfort qui ne va pas jusqu’au bout), cette fois, seul  le jet au bout frappait non au-dessus mais juste à la surface. 
Idem, moment d’observation en arc de cercle, puis tentative de monter mais… en évitant le jet! Ils sont passés au-dessus comme dans un tunnel,, comme si ça leur déplaisait . 
Un peu comme moi avec la douche : jet fort, oui, cinglant non. Pareil !
Rien à manger non plus, au-dessus de l’eau, il n’y a que quelques lentilles d’eau séchées que je n’ai pas nettoyé.

Bilan : je vais réessayer la semaine prochaine, pour vérifier, mais je pense maintenant qu’en fait de comportement de repro, c’est plutôt… un jeu ! Sorte de défis que se lancent les raquettes, comme mis dans l’article (mais avec un courant moins impressionnant que leur dispositif !). Accessoirement alimentaire et mettant de bonne humeur pour les galipettes 

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 14/05/2023 10:47:14
 
 
Sympathiques observations !
Je ne crois pas que "l'orage" enfin les sautes de la pression atmosphérique, aient le même effet que pour les kuhli par exemple, qui sont vraisemblablement potamodromes, les conditions sont différentes. Mais pourquoi pas ? Les rokots pratiqueraient la migration verticale ? Ceci expliquerait le peu de réussite de l'élevage en captivité. 

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 14/05/2023 11:10:26
 
 
En fait, je n’ai aucune idée de leurs intentions, ce qui est sûr c’est que ça leur plaît 
l’orage c’est un hasard, ils gigotent surtout aux changements d’eau et remise en route du filtre, donc une fois par semaine . Ce qui m’a donné l’idée de réduire son débit pendant que je farfouille dans l’aquarium lors de la maintenance hebdomadaire, avant de changer l’eau et de le remettre à fond. Comme ça ça mime un peu une grosse pluie.
Après, comme c’est un petit qui est sorti, idem la première fois que j’ai vu ça chez une petite zebrinus, peut-être que c’est un facteur de dispersion ? Sinon, chez les gertrudes aussi, les jeunes vont dans le rejet, j’ai vu un alevin  jouer les saumons (il m’a fait peur, je l’ai remis dans une zone de sécurité mais il est revenu et s’est montré capable d’en sortir tout seul). 

Alors un jeu, pourquoi pas? Mon Bubulle aimait bien jouer aussi (pousser un thermomètre, me suivre le long de l’aquarium plusieurs fois et finir par m’éclabousser et même une sorte de cache cache)

Mais peut-être aussi l’accès au biofilm normalement hors de l’eau, ce sont de petits gourmands. Il y en a à l’affleurement des rochers dans les eaux vives. En fait ils ne montent pas haut, juste de la taille de leur corps. Peut-être pour vérifier s’il y a à manger…ou pas. Et que la nuit (prédateurs diurnes?).

Ou une compétition entre individus, version rokot du brame ou des joutes d’entraînement ?

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 15/05/2023 12:24:49
 
 
La video des petites Rokots en action. C'est la nuit, on voit juste les silhouettes. Et j'ai dû arrêter de filmer parce que comme par hasard : 
- la batterie du téléphone était presque à zéro.
- un de mes chats s'est mis à vomir sur la moquette  



Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 15/05/2023 14:22:44
 
 
Sympathique le ballet. 
On ne voit pas grand chose avec de vieux yeux, mais même danse et même comportement chez mes Sewellia en ce moment.  Je vois de quoi il s'agit. 


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 15/05/2023 18:42:28
 
 
Pour la danse, j'ai d'autres vidéos plus complètes. Là, je voulais montrer la sortie de l'eau, mais lumières éteintes, on ne voit que la silhouette d'une Rokot (marquée d'une flèche- en train de sortir de l'eau, un peu mieux en dernière partie. De vrais petits athlètes, spécialistes des flux d'eau ! 

Tes sewellias jouent les Houdinis aussi?

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 15/05/2023 21:20:37
 
 
Pareillement. Mais comme pour tes bestioles, il me semble que seuls les jeunes adultes sortent vraiment de l'eau. Dispersion ? 


Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 28/05/2023 19:24:14
 
 
Ah bin, encore des lutins rubras en route dans le "swamp" 180l . C'est madame qui a pris les initiatives, le mâle n'était pas très chaud (dame, presque un mois sans manger en perspective !)

Côté rokots : "Saturday night feveeeeeer" oblige, tout le monde se court après et... coucou, je suis un gecko zebrinus ! Cette fois, ils ont démarré plus tôt, on voit mieux. Enfin, façon de parler, j'ai dû couper les écarts brusques (coups de tête dans le téléphone) et le photobombing à grands coups de queue angora devant l'objectif de la part de la Diva, jalouse.
Aujourd'hui les scitulus dorment, mais les deux femelles zebrinus sont déchaînées, dès l'extinction des feux, elles sortent de l'eau.

A ce propos : une chaîne de quelqu'un qui a des repros et a même filmé la ponte ! Dommage, rien sur les conditions de vie qu'il offre, si ce n'est d'après les images un bon courant (on dirait un bricolage avec une bouteille d'eau !). Je me demande aussi quels sont les escargots qui ressemblent à des mélanoides. Dans l'article scientifique, on parlait des "coins à rokots avec un type d'escargot".
Edit : j'ai trouvé cet article, on dirait que les escargots de la "vidéo à rokots" ressemblent à un genre Clea. Me trompe-je ?
J'ai déjà noté que les raquettes gobent volontiers la gangue qui entoure les oeufs de planorbes. Un petit extra de protéines et glucides qui doperait la ponte? Mais dans ce cas, est-ce que ces escargots particuliers de leur milieu leur offrent un certain supplément que ne donneraient pas nos escargots habituels? 

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 02/06/2023 15:20:52
 
 
Bon, j'ai craqué et ai commandé une pompe Tunze nanostream 6045. L'avantage c'est qu'elle est réglable, de 1500 à 4500 l/h et a une tête orientable à 360°prix à peu près similaire à la Eheim prévue initialement.

Elle est arrivée et je n'ai pas pu m'empêcher de l'essayer au débit le plus bas (1500l/h) pour l'instant, sachant qu'elle s'additionne à la spraybar là où je l'ai placée, emballée dans un vieux collant pour éviter de mixer les crevettes, cagouilles, alevins et autres... Je l'ai mise près de la surface au fond, tête orientée vers le bas en diagonale à 45° le long de la vitre latérale gauche, en direction des galets.

Premières impressions :  les miennes
- le plus :  ça dépote! Même puissance au plus bas, même emballée dans son collant. La fixation par aimant est top, très solide. L'orientation du jet est pratique, juste là où on veut.
- Le moins : c'est gros, ça vibre et fait du bruit, comme ma vieille pompe à air Rena ! J'ai mis un bout d'ouate sous le fil posé sur la vitre pour limiter mais ça s'entend bien si on colle son oreille sur la vitre, donc gênant pour les poissons. La notice dit que ça s'atténue à l'usage, on verra mais là j'ai arrêté, ça m'énerve.
- truc très bête, mais le bouton de réglage de débit, assez dur, se trouve en dessous, ce qui oblige à plonger les mains dans l'eau. Ou alors mettre le fil en U, tourné vers le bas de la tête puis remontant pour le branchement, ce qui n'est pas pratique. Bizarre de ne pas avoir mis le bouton sur le dessus, puisqu'il n'y a pas de contrôleur externe sur ce modèle.
Comme la spraybar est à proximité s'y ajoute le dégazage régulier des bulles d'air emprisonnées. L'avantage c'est que ça les propulse plus bas. 
Et comme Grand-père l'avais signalé : ça aspire les flottantes (grmlbl lentilles d'eau!) donc le collant est vite devenu vert, mais ça passe quand même. Sur le long terme c'est moins sûr.

Impression des spécialistes du courant : les Rokots
A l'installation : tout le monde s'est caché, à la mise en route, quelques museaux timides sont sortis de sous les galets.
Puis : les scitulus sont allés faire les tout fous le long de la vitre, environ 30mn et se sont lassés. Ils ont même déserté la zone "bord de rivière" pour se réfugier soit sous les galets, soit sur la vitre du fond ou devant, mais loin.
Les zebrinus. La grosse "bulldozer" a mis du temps à s'habituer, est venue voir et a fait quelques loopings et est repartie. Par contre, la toute petite, celle des vidéos qui sort de l'eau (baptisée "numéro 6" du coup^^) est devenue hystérique. La première chose qu'elle a faite a été de remonter le courant puis de passer derrière la pompe, comme pour chercher la source. Ça l'a visiblement intriguée, parce qu'elle a bien tournicoté, est sortie de l'eau plusieurs fois, a recommencé encore et encore son circuit : galets/courant/derrière la pompe/hors de l'eau/pleine eau/galets... Bref, elle adore !
Après l'arrêt : les scitulus sont revenus : donc ils n'aiment pas en permanence.

Les gertrudes : pas très rassurés, mais ont quand même fait quelques incursions pour rigoler et ont surtout cherché les zones calmes mais à proximité de l'aération, soit derrière le flux.

Les crevettes : surtout les mâles : n'ont pas arrêté d'aller dans le courant ! Au début je les croyais aspirés, mais non. 

Les C.panda : rien à f... tout ce qui compte c'est ce qui se mange. On verra si je la remets ce soir, ils sont plus actifs la nuit.

Les kuhlis : bah, comme d'hab. invisibles. Je compte mettre la pompe à fond s'il leur vient l'idée de commencer les danses estivales, j'en ai vu une, plutôt myersi d'ailleurs, qui commence à avoir une grosse bedaine qui traîne.

Soit ce soir, soit demain, selon boulot je fais le changement d'eau et remets en route pour voir. Je vais probablement y mettre un minuteur, je ne sais pas encore si je laisse ou si je ne mets qu'une fois / semaine (comme dans l'article scientifique "rokots").

Grand Père



Modérateur
Inscrit le : 18/12/2018
Messages : 7227
Posté le : 03/06/2023 06:22:26
 
 
J'adore tes retours d'expérience ! 

Les Kuhli ne sont pas vraiment dans leur élément avec ce type de courant... du moins en continu. Ils semblent l'apprécier saisonnièrement cependant. C'est bien de pouvoir leur offrir périodiquement cette "crue". 
Oui, malheureusement, il faut veiller à dégager les turbines des lentilles et autres végétaux en suspension. Ce n'est pas vraiment un problème, sauf lors d'absences prolongées. 

Je n'ai pas de minuteur sur les turbines, je pratique plutôt la mise en marche saisonnière. Je les mets en route au printemps jusqu'au début de l'été (Crues de printemps), puis de temps en temps en été (orages) en fonction de la météo se qui me permet d'avoir en plus les changements de pression et de luminosité, et je les coupe ensuite à l'automne et en hiver. Le tout étant concomitant aux changements de temps d'éclairage et de température de l'eau... Bref, pourquoi faire de l'aquariophilie si on ne peut pas le faire avec beaucoup de contraintes ! 

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 03/06/2023 07:28:37
 
 
Pour l’anecdote, les kuhlis ont un coin a elles, à l’autre bout du bac, avec du sable fin, plantes, racine, tunnels… en ce moment elles sont presque toutes entre  les galets des gastromyzons, juste sous le rejet du filtre 


Baarb_Apapa



Modérateur
Inscrit le : 30/09/2019
Messages : 726
Posté le : 03/06/2023 12:10:42
 
 
Super retour d'expérience, je suis de prêt car je suis tenté aussi par une augmentation drastique du courant dans mon 300L corydoras.

Par contre, je lorgne plutôt du coté récifal avec des pompes de brassages disposant d'un mode "aléatoire", celle ci par exemple pour pas trop chère :
Jecod SLW 10, mode "Else" et niveau de puissance max réglable ici

Il y en a plein d'autres, bien sur, le mode aléatoire me tente pour son rendu naturel d'un cour d'eau lambda

J'hésite surtout sur la puissance max d'une telle pompe, j'ai un peu peur que à 4000L/h (le max de l'exemple), ça envoie tout valdinguer haha, mais d'un autre coté, pour un courant sur les 120 de façade, faut que ça pousse quand même 

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 03/06/2023 18:17:11
 
 
C'est une pompe qui a l'air intéressante en effet, en particulier pour le contrôleur externe, à prix similaire. J'ai tablé sur Tunze comme marque connue étant donné que je n'y connais strictement rien, dur de choisir, mais ton avis m'a fait modifier le retour plus haut, à propos des réglages. J'ai ajouté la critique suivante : 

"- truc très bête, mais le bouton de réglage de débit, assez dur, se trouve en dessous, ce qui oblige à plonger les mains dans l'eau. Ou alors mettre le fil en U, tourné vers le bas de la tête puis remontant pour le branchement, ce qui n'est pas pratique. Bizarre de ne pas avoir mis le bouton sur le dessus, puisqu'il n'y a pas de contrôleur externe sur ce modèle."

Sinon, comme tous les samedis : changement d'eau, de galets, bon repas avec supplément de cracra aux algues et petites larves blanches vermiformes (culture d'algue sur le balcon, où des bestioles indéterminées ont pondu), nettoyage de la crépine et... remise en route de la pompe de brassage. Les deux zebrinus sont en train de jouer dans le flux, avec "n°6" qui sort de l'eau, les scitulus, pour l'instant, mangent dans les galets. A suivre quand la nuit va tomber... (suspens insoutenable !  )

Ah oui, et sinon (post du 28/5, plus haut), que pensez vous des escargots sur la vidéo avec repro des raquettes : Clea ou pas? 

Opabinia



Modérateur
Inscrit le : 10/08/2022
Messages : 632
Posté le : 02/07/2023 18:20:34
 
 
Les zebrinus sont pleines de ressources !

Comment manger des comprimés SupervitB de Tropical quand on se trouve face à une armée de corydoras affamés ? (comme toujours). Facile : on traîne le dit comprimé sur la vitre
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6
Vous devez être connecté pour intervenir sur le forum