Cryptocoryne fusca
Cryptocoryne brune
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Cryptocoryne fusca (Cryptocoryne brune) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : de Wit, 1970
Classe: Liliopsida
Ordre: Arales
Famille:  Araceae
Genre:  Cryptocoryne
Synonymes
Cryptocoryne tortilis de Wit
Noms Communs
Cryptocoryne brune
Brown water trumpet (en)
Membres du genre Cryptocoryne
Cryptocoryne albida (Parker, 1931)
Cryptocoryne undulata (Engler ex. Braun, 1909)
Cryptocoryne yujii (Bastmeijer, 2002)
Cryptocoryne villosa (N. Jacobsen, 1980)
Cryptocoryne parva (De Wit, 1970)
Cryptocoryne zaidiana (Ipor & Tawan, 2005)
Cryptocoryne edithiae (de Wit, 1983)
Cryptocoryne uenoi (Yuji Sasaki, 2002)
Cryptocoryne affinis (N.E. Brown ex. Hooker, 1893)
Cryptocoryne alba (de Wit, 1975)
Cryptocoryne auriculata (Engler, 1879)
Cryptocoryne beckettii (Thwaites ex Trimen., 1885)
Cryptocoryne bogneri (Rataj, 1975)
Cryptocoryne bullosa (Engler, 1877)
Cryptocoryne ciliata ((Roxburgh) Schott, 1832)
Cryptocoryne cognata (Schott 1858)
Cryptocoryne cordata (Griffith, 1851)
Cryptocoryne crispatula (Engler, 1920)
Cryptocoryne coronata (Bastmeijer & van Wijngaarden, 1999)
Cryptocoryne elliptica (N.E. Brovvn ex. Hooker f., 1893)
Cryptocoryne ferruginea (Engler, 1879)
Cryptocoryne fusca (de Wit, 1970)
25 premiers résultats seulement

Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Indonésie, Malaisie,
Aire actuelle
Cryptocoryne fusca est originaire de la péninsule malaise (Gunong Pulai), de Bornéo et de Sumatra.

Découverte dans la rivière Mandor, dans le Kalimantan occidental par Tomey, elle est maintenant connue dans une grande partie de l'ouest du Kalimantan, de la zone de marée jusqu'aux profondeurs des terres.
Récemment, C. fusca a également été trouvée au Sarawak, non loin de la frontière avec Kalimantan (Ipor) et à Sumatra sur l'île de Beliton.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Cette cryptocoryne se rencontre essentiellement dans des eaux calmes, douces, riches en acides humiques des ruisseaux très ombragés de la forêt vierge, parfois accrochée aux racines et régulièrement immergée par les variations du niveau des eaux comme sur l'île de Belitung, à Sumatra.
C. fusca et Cryptocoryne ideii grandissent ensemble dans le même ruisseau au Sarawak.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
30 à 60 cm
Cryptocoryne fusca est une plante de grande taille qui peut atteindre une cinquantaine de centimètres.
Le limbe de dix centimètres environ est toujours cordiforme à la base et pointu à son extrémité. La surface est généralement gaufrée et les bords partiellement denticulés. Sa coloration est le plus souvent verte, parfois violette. pétiole puissant et long d'une vingtaine de centimètres.
La spathe à gorge rouge ou violet foncé est pourvue d'un très long appendice recourbé (jusqu'à 15 cm).
En culture émergée, la face externe du limbe de Cryptocoryne fusca est plutôt pâle.
La surface interne du limbe est très verruqueuse. Bien que la structure de surface du tube intérieur soit lisse, il n'y a pas de collier dans la transition du tube vers le limbe.

Une caractéristique très particulière de C. fusca sont les poils (également observés chez Cryptocoryne ferruginea) sur la face inférieure et le bord des feuilles. Ils mesurent environ 0,1 mm, vous devrez donc utiliser loupe pour les voir.

Jusqu'aux années soixante-dix, C. fusca était considérée comme Cryptocoryne longicauda puis renommée par De Wit.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
21 à 26°C
pH
5,5 à 7
GH
1 à 10
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Recommandé
Cryptocoryne fusca était déjà en culture vers 1950 dans le jardin botanique de Bogor sous le nom de Cryptocoryne longicauda "de Bornéo".
C. fusca est assez facile à cultiver en culture émergée. Dans l'aquarium, ce n'est pas une plante facile, mais il existe de nombreux exemples de cultures réussies.

Cette plante s'adapte en effet assez bien à l'aquarium, avec un sol nutritif, une eau douce et acide, une température moyenne de l'ordre de 25°C et peu d'éclairage. Du fait de sa grande taille, elle nécessite un grand bac avec au moins cinquante centimètres de hauteur d'eau.

En culture émergée, prévoir une humidité la plus élevée possible de l'atmosphère et toujours très peu de lumière.

La fonte des cryptocorynes
Quand on plante de nouvelles cryptocorynes dans un aquarium, on rencontre souvent un phénomène appelé fonte des Cryptocoryne, crypt melt en anglais, durant laquelle la plante perd toutes ses feuilles.

Dans les pépinières asiatiques où elles sont produites, elles sont cultivées à l'air libre, mais elles sont maintenues sous l'eau dans la plupart des aquariums.
De fait la perte de feuilles survient lors du passage entre les conditions émergées à immergées.
Le changement brutal d'environnement perturbe la plante qui peut mettre jusqu'à trente jours pour s'installer et que de nouvelles pousses apparaissent.
Certains préconisent de ne pas planter de Cryptocoryne dans un aquarium installé depuis moins de trois mois.

Il y a maintenant une tendance des pépinières à envoyer les Cryptocoryne sous forme de rhizomes sans feuilles, pour réduire les coûts d'expédition et parce que les feuilles tomberont de toute façon une fois plantée dans l'aquarium.
Disponibilité commerciale : Très rare
Plantation et multiplication
En culture émergée, elle produit aussi bien des stolons que des tiges florales.

Reproduction végétative
C. fusca n'est pas difficile à reproduire par section des stolons comme les autres membres du genre car la plupart des plantes font facilement beaucoup de stolons.

Reproduction sexuée
Les plantes peuvent avoir des fruits qui mûriront en culture. La propagation des cryptocorynes par semis de graines n'est pas un moyen rapide, comparé à la reproduction végétative, et est donc peu utilisée en aquariophilie.
Commentaires
Etymologie : Cryptocoryne, de crypto, signifiant "caché", koryne faisant référence au bouton de la fleur et fusca "marron"
Références
GBIF,
- Bastmeijer, J.D. & B.H.Bouwmeester. "Cryptocoryne fusca De Wit". in DATZ (12) 45 (1992).
- Bastmeijer, J.D. "Das Pflanzenportrat: Cryptocoryne fusca De Wit". in Aqua-Planta 3-93 (1993)
- Bastmeijer, Jan "Cryptocoryne fusca" in "The Crypts Pages" (2012)
- Ipor, I.B., C.S. Tawan & N. Jacobsen. "Cryptocoryne fusca De Wit (Araceae), a new record for Sarawak". in The Sarawak Museum Journal, Vol, LXII, No. 83 ( 2006)
- Ipor, I.B., C.S. Tawan, J. Abai, N. Saupi & K. Meekiong. "Oekologie und Verbreitung der Cryptocoryne-Arten (Araceae) in Sarawak (Malaysia)". in Aqua Planta 32(3) (2007/2008)
- Jacobsen, N. "The Cryptocoryne (Araceae) of Borneo". in Nord.J.Bot. 5 (1985)

Pour citer cette fiche :"Cryptocoryne fusca, de Wit, 1970" B-Aqua / GP (2021)