Cryptocoryne versteegii
Cryptocoryne de Versteeg
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Cryptocoryne versteegii (Cryptocoryne de Versteeg) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Engler, 1910
Classe: Liliopsida
Ordre: Arales
Famille:  Araceae
Genre:  Cryptocoryne
Synonymes
Cryptocoryne versteegii var. versteegii
Cryptocoryne versteegii var. jayaensis N.Jacobsen, Bastm., PJEdwards, RJJohns, N.Takah. & Wongs
Noms Communs
Cryptocoryne de Versteeg
Membres du genre Cryptocoryne
Cryptocoryne albida (Parker, 1931)
Cryptocoryne undulata (Engler ex. Braun, 1909)
Cryptocoryne yujii (Bastmeijer, 2002)
Cryptocoryne villosa (N. Jacobsen, 1980)
Cryptocoryne parva (De Wit, 1970)
Cryptocoryne zaidiana (Ipor & Tawan, 2005)
Cryptocoryne edithiae (de Wit, 1983)
Cryptocoryne uenoi (Yuji Sasaki, 2002)
Cryptocoryne affinis (N.E. Brown ex. Hooker, 1893)
Cryptocoryne alba (de Wit, 1975)
Cryptocoryne auriculata (Engler, 1879)
Cryptocoryne beckettii (Thwaites ex Trimen., 1885)
Cryptocoryne bogneri (Rataj, 1975)
Cryptocoryne bullosa (Engler, 1877)
Cryptocoryne ciliata ((Roxburgh) Schott, 1832)
Cryptocoryne cognata (Schott 1858)
Cryptocoryne cordata (Griffith, 1851)
Cryptocoryne crispatula (Engler, 1920)
Cryptocoryne coronata (Bastmeijer & van Wijngaarden, 1999)
Cryptocoryne elliptica (N.E. Brovvn ex. Hooker f., 1893)
Cryptocoryne ferruginea (Engler, 1879)
Cryptocoryne fusca (de Wit, 1970)
25 premiers résultats seulement

Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Indonésie, Papouasie-Nouvelle-Guinée
Aire actuelle
- Cryptocoryne versteegii var. versteegii est originaire de Nouvelle-Guinée.
Deux localités sont connues par les herbiers, l'une de Papouasie (Indonésie) et l'autre de Papouasie-Nouvelle-Guinée. La plante est décrite par Engler en 1910 à partir du matériel recueilli par Versteeg en 1907 lors de la première expédition de Lorentz en Nouvelle-Guinée.
C. versteegii var. versteegii a été trouvée le long de la rivière près de 'Zandvoort et Sabangkamp', comme indiqué sur l'étiquette de l'herbier, dans une région vallonnée avec des marécages.
Womersley a recueilli C. versteegii var. versteegii en 1974 à Kikory, où Bruce Hansen l'a récemment retrouvé en compagnie de Cryptocoryne ciliata.

- Cryptocoryne versteegii var. jayaensis se trouve en Papouasie
Elle est connue de Timika , une mine d'or et de cuivre (Freeport Grasberg), dans un ruisseau à l'extérieur de l'exploitation.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Cryptocoryne versteegii se rencontre essentiellement le long des rives calmes et envasées de rivières ou en bordure de points d'eau, de préférence émergée ou semi-immergée.

La variété C. versteegii var. jayaensis se rencontre sur les plaines dans des ruisseaux soumis aux crues inondant les champs, sans couvert végétal.
Les paramètres de l'eau en milieu naturel sont : pH 6,64, Temp. 26,2 ℃ (12:00), TDS 27ppm, EC 50µS /cm (Wongso)
La mine de Grasberg* contestée d'autres part pour des raisons économique et politique, et directement responsable d'une pollution et d'une destruction d'habitat qui met en danger les écosystèmes où vit Cryptocoryne versteegii var. jayaensis.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
8 à 15 cm
Cette cryptocoryne est l'une des rares espèces à pouvoir être identifiée facilement sans l'inflorescence en raison de la forme triangulaire caractéristique de ses feuilles très charnues et de coloration vert foncé.
Elle ne dépasse pas une quinzaine de centimètres dont 3 à 6 cm pour le limbe.
De Wit a étudié un spécimen en fructification et décrit la germination de la graine. Comme Cryptocoryne ciliata var. ciliata la graine pousse des "racines" plumilées probablement pour s'ancrer dans l'environnement de marée.

Deux variétés sont actuellement répertoriées : Cryptocoryne versteegii Engler var. versteegii et Cryptocoryne versteegii Engler var. jayaensis N. Jacobsen, Bastm., P.J. Edwards, R.J. Johns, N. Takah. & Wongso

- Cryptocoryne versteegii var. versteegii
Bien que la variété versteegii et C. lingua sont tous deux limités à la zone de marée d'eau douce, ont tous deux les feuilles charnues vertes et se ressemblent plutôt, elles ne semblent pas être liées. C. versteegii a 2n = 34, et C. lingua a 2n = 36 comme nombre chromosomique.

- Cryptocoryne versteegii var. jayaensis
La découverte de C. versteegii var. jayaensis a une histoire remarquable. Avant d'exploiter l'or Grasberg de Papouasie, une expédition botanique l'a trouvé en 1999. À peu près au même moment, elle est apparu comme la "plante de Timika" dans un aquarium à Jakarta mais rien ne s'est passé. Le spécimen d'herbier n'a été remarqué qu'en 2005. Peu de temps après, Wongso et Takahashi l'ont retrouvé en Papouasie.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
25°C
pH
6 à 6,5
GH
2 à 8
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Recommandé
- Cryptocoryne versteegii var. versteegii
La culture est un peu problématique, mais il existe des retours de succès exceptionnels. Normalement, la plante pousse lentement dans un mélange limon-tourbe.

- Cryptocoryne versteegii var. jayaensis
La culture est relativement simple dans un sol minéral mélangé à la tourbe ou dans une litière de hêtre.

La fonte des cryptocorynes
Quand on plante de nouvelles cryptocorynes dans un aquarium, on rencontre souvent un phénomène appelé fonte des Cryptocoryne, crypt melt en anglais, durant laquelle la plante perd toutes ses feuilles.

Dans les pépinières asiatiques où elles sont produites, elles sont cultivées à l'air libre, mais elles sont maintenues sous l'eau dans la plupart des aquariums.
De fait la perte de feuilles survient lors du passage entre les conditions émergées à immergées.
Le changement brutal d'environnement perturbe la plante qui peut mettre jusqu'à trente jours pour s'installer et que de nouvelles pousses apparaissent.
Certains préconisent de ne pas planter de Cryptocoryne dans un aquarium installé depuis moins de trois mois.

Il y a maintenant une tendance des pépinières à envoyer les Cryptocoryne sous forme de rhizomes sans feuilles, pour réduire les coûts d'expédition et parce que les feuilles tomberont de toute façon une fois plantée dans l'aquarium.
Disponibilité commerciale : Très rare
Cryptocoryne versteegii var. versteegii est une espèce assez rare pour l'aquariophile, cependant la plante a été importée plusieurs fois en Europe. On ne sait pas d'où provenaient ces plantes. Dans les années cinquante, la variété versteegii était très populaire aux Pays-Bas.
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
La propagation se fait par section de stolons et repiquage des plantules formées, comme pour la plupart des autres membres du genre.

Reproduction sexuée
La reproduction par semis de graines n'est pas documentée en aquariophilie.
Commentaires
Étymologie : Cryptocoryne, de crypto, signifiant "caché", koryne faisant référence au bouton de la fleur et versteegii en l'honneur du médecin et botaniste hollandais G.M. Versteeg qui découvrit l'espèce en 1907.
Et jayanensis, de Jaya en Papouasie.

*La mine de Grasberg est la plus grande mine d'or et la troisième plus importante mine de cuivre au monde. Elle se situe dans la province indonésienne de Papouasie dans la partie occidentale de la Nouvelle-Guinée, à quelques kilomètres à l'ouest du Puncak Jaya, le plus haut sommet d'Océanie. Elle se trouve ainsi à près de 4 000 m d’altitude. Elle comporte une mine à ciel ouvert et une mine souterraine (Wikipédia)
Références
GBIF, Wikipedia
- Bastmeijer, Jan "Cryptocoryne versteegii var. versteegii & Cryptocoryne versteegii var. jayaensis " in "The Crypts Pages" (2016)
- Jacobsen N., Bastmeijer J. D., Edwards P. J., Johns R. J., Takahashi N. & Wongso S. "A new variety of Cryptocoryne
versteegii (Araceae) from Irian Jaya Tengah, Indonesia". in Willdenowia 44 – (2014)
- Engler, A. & Krause, K. "Araceae in Lorentz : Nova Guinea Res.de l'Exped". 8 : 251-252. (1910)
- Leach, J & P.L. Osborne. "Freshwater plants of Papua New Guinea". The Universtity of Papua New Guinea Press. (1985)
- Legro, R.A.H. "Raadsels rond Lingua". in Het Aquarium 38(1) (1967)
- Ramshorst, J.D.van. "De bloeiwijze van Cryptocoryne versteegii". in Het Aquarium 28(2) (1957)

Pour citer cette fiche :"Cryptocoryne versteegii, Engler, 1910" B-Aqua / GP (2021)


Généré par www.b-aqua.com - Base de données aquariophile participative