Barbodes dunckeri
Barbus clown
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Barbodes dunckeri (Barbus clown) . D'où ils viennent, comment les maintenir en aquarium, comment les reproduire,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Ahl, 1929
Classe: Actinopterygii
Ordre: Cypriniformes
Famille:  Cyprinidae
Genre:  Barbodes
Synonymes
Barbus dunckeri (Ahl, 1929)
Puntius dunckeri (Ahl, 1929)
Noms Communs
Barbus clown
Bigspot barb (en)
Membres du genre Barbodes
Barbodes cataractae (Fowler, 1934)
Barbodes dunckeri (Ahl, 1929)
Barbodes everetti (Boulenger, 1894)
Barbodes herrei (Fowler, 1934)
Barbodes semifasciolatus (Günther, 1868)
Barbodes snyderi (Oshima, 1919)
Barbodes binotatus (Valenciennes, 1842)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Malaisie
Barbodes dunckeri a une distribution limitée à Johor, en Malaisie péninsulaire, dans les bassins des rivières Kota Tinggi, Mersing, Panti et Sedili. Elle a été décrite en 1929 à Singapour et y a été enregistrée en 1966 mais n'y a plus été enregistrée depuis.
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Cette espèce est présente dans les marais d'eau douce et les ruisseaux forestiers dont l'eau est légèrement acide.
Critère : B1ab(iii)
Cette espèce a une distribution limitée et est menacée par la détérioration de l'habitat et les perturbations de l'utilisation des terres causées par les plantations de palmiers à huile et l'urbanisation. En outre, la collecte est une menace car cette espèce est populaire en aquariophilie.
Description
Taille
: 10 à 12 cm SL
Respiration
Branchiale
Régime
Omnivore
Il a été largement identifié à tort comme le congénère Barbus Everetti. Les deux espèces sont pourtant assez faciles à distinguer, B. everetti étant un poisson globalement moins coloré qui possède des marques corporelles sombres relativement petites, une tache sombre distinctive à la base postérieure de la nageoire dorsale et 3½ écailles au-dessus de la ligne latérale.

Chez B. dunckeri, les marques sombres du corps sont nettement plus grandes, il n'y a pas de tache à la base postérieure de la nageoire dorsale, et il y a 4½ écailles au-dessus de la ligne latérale.
 
Régime Alimentaire
Omnivore, il est susceptible de se nourrir de divers vers, insectes, crustacés, matières végétales et autres débris organiques dans la nature.

Dans l'aquarium, il est facile à nourrir, mais un régime équilibré comprenant des repas réguliers de petits aliments vivants et congelés tels que des vers de sang, des daphnies et des artémias, ainsi que des flocons et des granulés séchés de bonne qualité, lui permettra de vivre en bonne santé.
Dimorphisme
Les mâles adultes développent un motif de couleur plus intense que les femelles et présentent des tubercules visibles sur la tête lorsqu'ils sont en état de frai.

Les femelles adultes ont tendance à devenir un peu plus grandes, ont un corps plus massif et sont moins colorées.
Maintenance
Population
6 minimum (10 recommandé)
Zone
Centrale
Paramètres
Température
        18      22              26      28
pH
              6                       7,5
GH
              2                        10
Brassage
Aquarium
Volume
250 l minimum
L'aquarium peut être agencer pour ressembler à un ruisseau ou une rivière avec un substrat de roches de taille variable, usées par l'eau, du sable, du gravier fin et peut-être quelques petits rochers. Ce substrat peut être complété par des racines ou des branches de bois flotté. Bien que son milieu naturel soit pauvre en plantes aquatiques et que celles-ci s'adapte assez difficilement à ce type de sol, des espèces rustiques telles que Microsorum, Bolbitis ou Anubias spp. peuvent être cultivées attachées au décor. Toutefois, cette espèce est assez tolérante et s'adaptera bien à un aquarium planté plus classique.

Comme elle se trouve naturellement dans des habitats relativement vierges, elle ne tolère pas l'accumulation de polluants organiques et a besoin d'une eau très peu polluée pour se développer.

Bien qu'il ne soit pas nécessaire d'avoir des conditions semblables à celles d'un torrent, il nécessite une forte proportion d'oxygène dissous et un léger courant.

Ce poisson paisible est bien adapté à u aquarium de poissons de rivière tels que les espèces de taille similaire de Puntius, Rasbora, Devario ou Barilius, ainsi que de nombreuses loches botiides, nemacheilides et balitorides... Comme il s'agit d'une espèce qui vit en bancs par nature, l'idéal est d'acheter six spécimens ou plus. En effet, le maintien d'un nombre décent de spécimens rendra non seulement les poissons moins nerveux, mais aussi d'établir une hiérarchie plus stable dans le groupe et de diluer l'agressivité des dominants.

Disponibilité commerciale : Très rare

Bien qu’officiellement distribué par Aquarium Glaser, ce poisson est rarissime sur les catalogues de vente. Il est parfois distribué sous l’appellation "Barbus Everetti" ou peut-être un contaminant lors que l'on achète cette dernière espèce.
Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Possible
Paramètres
Température
25 à 28 °C
pH
6 à 7
GH
2 à 5 °GH
Comme la plupart des petits cyprinidés, il s'agit d'un reproducteur qui disperse ses œufs et ne montre aucun soin parental.

Lorsqu'il est en bonne condition, il devrait frayer souvent et dans un aquarium mature, il est possible que de petits nombres d'alevins commencent à apparaître sans intervention. Cependant, si vous voulez augmenter le nombre d'alevins arrivant à l'age adulte, une approche plus contrôlée est nécessaire.

Le groupe d'adultes peut toujours être conditionné ensemble, mais un aquarium dont la base mesure 80 cm x 30 cm doit également être installé et rempli d'eau mature. Cet aquarium doit être très faiblement éclairé et la base doit être recouverte d'une sorte de tamis aux mailles suffisamment large pour que les œufs puissent tomber à travers, mais suffisamment petite pour que les adultes ne puissent pas les atteindre. Les tapis en plastique de type "herbe", largement disponibles, peuvent également être utilisés et fonctionnent bien, tout comme une couche de billes de verre. Une autre solution consiste à remplir une grande partie de l'aquarium avec une plante à feuilles fines comme Taxiphyllum spp. ou des mops de frai, ce qui donne également de bons résultats. Un filtre exhausteur ou une ou plusieurs pierres à air sont recommandés pour assurer l'oxygénation et le mouvement de l'eau.

Lorsque les adultes sont bien conditionnés et que les femelles semblent gravides, un ou deux couples peuvent être introduits et le frai devrait avoir lieu le matin suivant. Une alternative est de reproduire les poissons en groupe, une demi-douzaine de spécimens de chaque sexe étant un bon nombre, bien qu'un aquarium plus grand soit alors nécessaire.
Dans les deux cas, les adultes mangeront probablement les œufs s'ils en ont l'occasion et doivent être retirés le plus rapidement possible après la ponte.

Les œufs devraient éclore au bout de 24 à 48 heures, les alevins nageant librement environ 24 heures plus tard. Ils doivent être nourris avec des infusoires pendant les premiers jours, jusqu'à ce qu'ils soient assez grands pour accepter des vers microscopiques, des nauplies d'Artemia ou autres.
Commentaires
Étymologie : Barbodes vient du latin barbu , "barbillon", et du grec ancien εἶδος (-oides), "'forme, ressemblance" et dunckeri en l'honneur du Dr Georg Duncker (1870-1953), ichtyologue et conservateur au Musée zoologique de Hambourg (Zoologischen Museum Hamburg).
Références
GBIF, IUCN
- Ahl, E., "Übersicht über die lebend eingeführten asiatischen Arten der Gattung Barbus." in Teil 3. Das Aquarium Oct. 1929: 165-169 (1929)
- Ahmad, AB "Barbodes dunckeri ". Liste rouge des espèces menacées de l'UICN (2019)
- Alfred, E. R. "Fresh-water Fishes of Singapore." in Zoologische Verhandelingen 78: 1-68 (1966)
- Alfred, E.R. "Observations on the fauna of Pulau Tioman and Pulau Tulai - 8. Fishes of the stream drainages." in Bulletin of the Natural History Museum of Singapore 34: 97-103. (1966)
- Boulenger, G. A. "Descriptions of new freshwater fishes from Borneo." in Annals and Magazine of Natural History (Series 6) v. 13(75): 245-251 (1894)
- Kottelat, M. "The fishes of the inland waters of southeast Asia: a catalogue and core bibiography of the fishes known to occur in freshwaters, mangroves and estuaries." in The Raffles Bulletin of Zoology Supplement 27: 1-663 (2013)
- Pethiyagoda, R."Haludaria, a replacement generic name for Dravidia (Teleostei: Cyprinidae)." in Zootaxa 3646(2): 199 (2013)
- Pethiyagoda, R., M. Meegaskumbura, and K. Maduwage. "A synopsis of the South Asian fishes referred to Puntius (Pisces: Cyprinidae)." in Ichthyological Exploration of Freshwaters 23(1): 69-95 (2012)
- Zakaria-Ismail, M., Fatimah, A., Khaironizam, M.D.Z. and Ahmad, A. in press. Fishes of the freshwater ecosystems of Peninsular Malaysia.


Généré par www.b-aqua.com - Base de données aquariophile participative