Descripteur : Berg, 1949
Famille : Cobitidae
Noms Communs
Loche d'étang
Genre : Misgurnus
Misgurnus anguillicaudatus (Chantre,1842)
Misgurnus fossilis (Berg, 1949)
Fiche créée le : 03/07/2018 16:35:45  par : TheEdge
Modifiée le : 06/03/2019 15:45:28  par : Grand Père

Misgurnus fossilis   
Loche d'étang
 Origines géographiques
Aire d'origine :
Europe
Pays :
Il est largement répandu au nord des Alpes depuis le bassin de la Meuse jusqu'au au bassin de la Neva et au lac Ladoga. On le rencontre aussi dans le bassin du Danube, de la Volga et de l'Ural.

On ne le rencontre pas dans la péninsule Ibérique, en Scandinavie et en Grande Bretagne et dans les fleuves de la Méditerranée.

Il a été introduit localement dans le bassin du Rhône (France) et peut-être ailleurs.
 
 Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
Il vit dans les marais et canaux latéraux des cours d'eau, des rivières et des lacs. Son habitat est densément végétalisé avec un courant lent ou nul et un fond de vase mou. Il fraye dans la végétation dense, souvent dans les prairies inondées.
 
Liste Rouge UICN : 
LC
 
Une espèce répandue qui subit un déclin graduel et continu entraînant sa disparition de nombreux plans d'eau. Les principales menaces sont dues à la canalisation des rivières qui empêche la formation de marigots et la pollution des eaux dormantes.

L'isolation génétique des populations et la méconnaissance de ces exigences vitales aggravent une situation déjà bien précaire.

Il considéré comme en danger en France et a disparu de Suisse. (Les mentions récentes (dans les années 1990-2000) sont en réalité l'espèce invasive Paramisgurnus dabryanus.)
 
 Description
Taille :
: 15 à 30 cm SL
Respiration :
Branchiale
Il possède 10 barbillons : 4 à la pointe du museau, 4 sur la mâchoire inférieure et 1 à chaque commissure de la bouche. Les écailles sont petites, le corps est visqueux et anguilliforme.

Il est capable de survivre dans les habitats à faible concentration d'oxygène grâce à la respiration cutanée et intestinale.
Alimentation :
Carnivore
Il se nourrit d'invertébrés benthique (vers, insectes, crustacés), localisés par olfaction, en creusant la vase.
 
 Maintenance

 
 
 Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Processus de reproduction :
La reproduction se déroule d'avril à juin, en eau profonde. La femelle dépose environ 100000 œufs parmi la végétation aquatique. Leur développement dure 9-10 jours. A la naissance, les alevins possèdent des branchies externes.