Spirodela polyrhiza
Descripteur : Schleiden, 1839
Famille : Araceae

Synonymes
Lemna polyrhiza (Linné 1753)
Lemna thermalis (de Beauvois)
Lemna major (Griffith)
Lemna orbicularis Kit. ex Schult., 1814
Lemna orbiculata Roxb., 1814
Telmatophace polyrhiza (Godron 1844)
Lemna maxima Blatt. & Hallb., 1921
Spirodela maxima (Blatt. & Hallb.) McCann, 1942
Spirodela atropurpurea Friche-Joset & Montandon, 1856
Noms Communs
Spirodèle à plusieurs racines
Lentille d'eau géante

Great Duckweed (en)
Genre : Spirodela
Spirodela polyrhiza (Schleiden, 1839)
Spirodela polyrhiza   
Spirodèle à plusieurs racines
Origines géographiques
Aire d'origine :
Monde
Pays :
Cosmopolite
 
Spirodela polyrhiza se rencontre un peu partout dans le monde sauf en Afrique.

S. polyrhiza est présente dans le monde entier, notamment en Amérique du Nord, en Asie, plus rarement en Amérique centrale et du Sud , mais aussi en Europe centrale. Elle pousse dans en climat tropical et tempéré . Elle n'est pas répandue en Nouvelle-Zélande et rarement en Australie .
C'est une plante sub-cosmopolite, présente aussi dans presque toute l'Europe en dehors de l'extreme nord et de l'extreme sud (absente en Grèce, Albanie).
S. polyrhiza se rencontre dans toute la France, mais est rare dans la région méditerranéenne et est absente en Corse.

Spirodela polyrhiza est enregistrée comme envahissante à Cuba, au Japon, au Luxembourg et à Singapour,
Environnement
Eau :
Douce
 
Comme les lentilles d'eau ordinaires, les Spirodèles se développent à la surface des eaux stagnantes, riches en matières organiques, voire en cours d'eutrophisation.
Cette espèce est présente dans les lacs, les grands barrages, rizières ( en chine), étangs, fossés parmi les roseaux, souvent avec Lemna et Wolffia, ou avec Pistia et / ou Salvinia. Il pousse généralement dans les eaux riches en base eutrophiques, de plaine ou à faible débit et se produit dans une grande variété de plans d'eau du niveau de la mer à 2900 m.

Fossés, eaux stagnantes, dans presque toute la France où elle fleurit très rarement, en avril-juin.
 
Liste Rouge UICN : 
LC
 
Cette espèce est classée Préoccupation mineure car elle est répandue avec des populations stables et ne fait face à aucune menace majeure.
Description
Type :
Plante
Croissance :
Taille :
0,5 à 1 cm
 
Spirodela polyrhiza, plante annuelle flottante, est semblable à Lemna minor, mais les limbes foliacées planes, de 0,5 à 1,5 cm de longueur, minces, ovales-suborbiculaires, de 4 à 10 mm de largeur, sont groupées par 2 à 12, souvent à 5 à 12 nervures palmées dessus (plus nettement distinctes sur le sec) vert foncé, luisantes sur la face supérieure et de couleur pourpre en dessous. De 2 à 16 racines fasciculées ne dépassant pas 3 cm de long.
Les limbes produisant des bulbilles réniformes brunes, larges de 1-3 mm qui descendent sur le fond pour hiverner, puis remontent à la surface au printemps pour former une nouvelle lame. Ne fleurit que rarement.
Fleurs unisexuées, dépourvues d'enveloppe florale. Généralement une fleur femelle et 1 à 2 fleur(s) mâle(s) à une étamine. Fruit = akène plus ou moins globuleux. Fruit à une, rarement deux graines. Graines munies de rides longitudinales ou lisses. Floraison de juin à septembre
 
Dispo vente :
Non disponible
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :
0 à 25°C
pH :
6,5 à 7,5
GH :
1 à 20
Eclairage :
Brassage :
Substrat nutritif :
Non
Dry Start :
Non
 
Comme les lentilles d'eau ordinaires, les lentilles géantes se développent à la surface des eaux stagnantes, riches en matières organiques (milieux eutrophisés).
On la cultivera de préférence en bassin car la température des aquariums tropicaux est trop élevée pour son bon développement.

La partie supérieure meurt à l'automne et la plante hiverne souvent sous forme de turion. Le turion s'enfonce au fond du plan d'eau et reste en phase de dormance , jusqu'à ce que la température de l'eau atteigne 15 ° C. Les turions germent alors au fond du plan d'eau et entament un nouveau cycle de vie.
S. polyrhiza, vivant dans des étangs et des plans d'eau lents, diffère du point de vue du développement des plantes terrestres en morphologie et en physiologie. Elle subit une croissance principalement végétative au printemps et en été, formant de nouvelles frondes .
En automne et en hiver, elle passe par une phase de dormance représentée par les turions en raison de la famine nutritionnelle et des températures glaciales.
Plantation et multiplication :
La multiplication est essentiellement végétative car cette espèce ne fleurit que rarement.
La multiplication est assurée par bourgeonnement. Les Lemnacées produisent des bulbilles qui coulent au fond de l'eau et constituent la forme de passage pendant l'hiver. Ces bulbilles remontent à la surface au printemps et forment un nouvel individu.
Commentaires
Spirodela, du grec speira, "torsion" ou bien, du latin spirare "respirer" (?) et dêlos, "visible" pour la présence de vaisseaux spiralés dans les frondes ou pour le fait qu'elle respire à la surface (?) , et polyrhiza, "à plusieurs racines"

S.polyrhiza est une plante utilisée pour le traitement des eaux usées et la production des biocarburants.
La culture à grande échelle est réalisée dans des réservoirs d'eau extérieurs, principalement en relation avec le traitement des eaux usées. Les réservoirs sont alimentés en eaux usées et la lentille d'eau flottante est récoltée à la surface. Il est ensuite utilisé comme biocarburant issu des eaux usées industrielles ou comme alimentation animale (???).
Dans l'agriculture à petite échelle, S. polyrhiza est utilisé comme aliment pour poissons ou volailles en raison de sa croissance rapide et de sa teneur élevée en protéines.

Spirodela polyrhiza est aussi utilisé comme plante médicinale chinoise
La plante entière serait antiprurigineuse, antipyrétique, cardiotonique, carminative, diaphorétique, diurétique. Elle est utilisée dans le traitement du rhume, de la rougeole, de l'œdème et des difficultés à uriner... selon la médecine traditionnelle.
Sources
GBIF, MNHN, INPN
Tela Botanica, Conservatoire botanique national du Bassin parisien,
- A. Lombard, G. Arnal. "Spirodela polyrhiza (L.) Schleid., 1839". In Muséum national d'Histoire naturelle (2006.)
- Bonnier G. "La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier. France, Suisse, Belgique et pays voisins. 4 tomes". (réédition 1990).
- Bournerias M., Arnal G., Bock C. "Guide des groupements végétaux de la région parisienne". (2001)
- Durin L., Franck, J., Gehu J.-M. "Flore illustrée de la région Nord-Pas-de-Calais et des territoires voisins pour la détermination aisée et scientifique des plantes sauvages. 2ème édition revue et corrigée". (1996)
- Lambinon J., Delvosalle L., Duvignaud J. "Nouvelle flore de la Belgique, du Grand-Duché du Luxembourg, du nord de la France et des régions voisines'. Editions du Patrimoine du Jardin botanique national de Belgique, (1973 cinquième édition 2004)
- Lauber K., Wagner G. "Flora Helvetica. Flore illustrée de Suisse". Editions Haupt. (1998, 2ème édition revue et corrigée 2001)
- Yeung. Him-Che. "Handbook of Chinese Herbs and Formulas. Institute of Chinese Medicine," (1985)