Anubias qui pourrissent

Auteur Message

Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 189
  Posté le : 07/02/2019 13:41:42
 
 
J'ai eu différents aquariums communautaires qu'on qualifierait de nos jour d'ANP, de low tech pour certains, sans doute de poubellarium d'intérieur pour la plupart. Pas d'argent pour le high tech, pas de CO2, d'UV, d'éclairage moderne ou même de néons horticoles, pas d'intrants chimiques et le filtre qui "faisait du bruit" selon mes parents, était souvent à l'arrêt, plusieurs mois même lorsque j'étais au service militaire, pas de tests non plus, on observait... Certes les plantes prenaient leur temps, certaines mourraient, d'autres envahissaient. Les poissons vivaient leurs vies de poissons et se reproduisaient à leur rythme, les alevins étaient mangés le plus souvent, mais il s'en réchappait toujours suffisamment. Il s'établissait un équilibre dynamique qui durait plusieurs années sans changement d'eau hebdomadaires, ni même mensuels. A cette époque, avec mon groupe de copains, on ne parlait pas d'ANP, mais d'aquarium équilibré. C'était là le but à atteindre. Il ne serait venu à l'idée d'aucun de devoir ajuster le tir à tout bout de champs.

Nous avions de la chance, sans doute. Mais je me plais à croire que l'équilibre est possible sitôt qu'un bac dépasse les 100 litres.
Si la foi peut déplacer des montagnes, elle peut bien équilibrer un aquarium ! :-))

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 320
  Posté le : 07/02/2019 16:13:37
 
 
Comme tu le dis, "certaines plantes mourraient". C'est bien l'idée d'éclairer, de fertiliser, d'apporter du CO2,... C'est d'arriver à garder d'autres plantes plus exigeantes, comme on met un chauffage, un filtre,... pour garder certains poissons. Je suis un inconditionnel de l'ANP, respecte les low tech, et les no-tech... Mais ils ont tous leurs qualités et leurs limites. On veut des plantes rouges, on éclaire plus, on rajoute du fer,... On veut des cichlidés africains, on oublie les ANP et on rajoute un filtre... Idem pour les poisson rhéophiles... On adapte la technique au projet, ou le projet à la technique, mais l'un ne va pas sans l'autre. Tout ca pour dire, qu'avec une densité de plantes très importantes, il y a un moment ou tu dois apporter un complément nutritif.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 189
  Posté le : 07/02/2019 16:46:53
 
 
"il y a un moment ou tu dois apporter un complément nutritif", Les poissons n'y suffiraient pas ?

Pour la lumière je ne nie pas que les LED "lumière du jour" ont un avantage sur les lampes de bureau. :-))
Une grosse pompe de filtration pour les rhéophiles ne peut être qu'un atout.
Pour le CO2 en revanche, je m'interroge. Après une DSM, lors de la mise en eau, je suis prêt à utiliser momentanément l'Easy carbo qui, si j'ai bien compris, n'a pas l'inconvénient d'acidifier. Ce qui m'évitera un effet de yoyo du pH à cause de mon KH2.
Ensuite, l'aquarium pourra vivre sur ses réserves avant la venue de la population.Tout du moins je l'espère.
 
 

RegisH



Inscrit le : 21/11/2018 18:12:41
Messages : 22
  Posté le : 07/02/2019 17:08:24
 
 
"Les poissons n'y suffiraient pas ?" Ça dépend du nombre de poissons et de plantes, mais en effet, parfois, ça ne suffit pas, surtout pour les phosphates. Pour qu'un aquarium ANP ou low tech fonctionne, il faut l'équilibrer, mais c'est tout sauf simple, et par sécurité, on essaye d'avoir plus de consommation que de production, donc un jour ou l'autre une carence. Si la carence est légère, ca ne fait que ralentir la pousse, sans gravité, mais si elle est trop importante, les plantes meurent, donc on doit fertiliser. Si tu éclaires bien pour avoir des plantes "exigeantes", tu augmentes la photosynthèse, donc tu consommes encore plus!


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 189
  Posté le : 08/02/2019 08:46:34
 
 
Dans mon aquarium d'hivernage, c'est à peu près tout ce que j'ai en trop, les phosphates. 

Quant aux plantes exigeantes, c'est comme faire pousser des tomates en Hollande. C'est un choix couteux et dont le résultat n'est pas très satisfaisant. Je préfère me passer de tomate. ;-)
Je conviens que l'enjeu est de taille et je suis le premier à vouloir autre chose que des PR et des plantes en plastique, mais je crois qu'il faut savoir se limiter justement, afin de ne pas forcer l'équilibre en question.
Pour l'éclairage, même si je ne suis pas très technologie de pointe, j'envisage d'acheter un gradateur qui me permettra de doser en fonction de la demande. Puis j'ajusterai la population aux besoins des plantes.
Pour les engrais, je finirais peut-être par m'y mettre, mais j'en serais désolé.
1 - 2

Vous devez être connecté pour intervenir sur le forum