Salvinia natans
Descripteur : Linné 1753, Allioni, 1785
Famille : Salviniaceae

Synonymes
Marsilea natans L.
Marsilea patens Gmel.
Marsilea salvinioides Neck.
Salvinia europaea Desv.
Salvinia sprengelii Corda
Salvinia verticillata Roxb.
Salvinia vulgaris Rupr.
Trichomanes villosulum Wall.
Noms Communs
Salvinie nageante
salvinie aquatique
Floating fern
Genre : Salvinia
Salvinia natans   
Salvinie nageante
Origines géographiques
Aire d'origine :
Afrique, Asie, Europe
Pays :
Cosmopolite
 
Sa zone de répartition est vaste, allant de l'Afrique du nord et de l'Europe méridionale à l'Asie.
Environnement
Eau :
Douce
 
Comme toutes les plantes flottantes, les Salvinia apprécient les plans d'eau très bien exposés, riches en nutriments et avec peu ou pas de courant.
 
Liste Rouge UICN : 
LC
 Préoccupation mineure
Description
Type :
Plante
Croissance :
Taille :
10 cm
 
Salvinia natans est une fougère aquatique flottante. Les frondes oblongues et en position opposée le long de la tige, mesurent environ 0,8 à 1,5 cm de largeur et 1,5 cm de longueur. Elles sont couvertes de petits poils hydrophobes, l'eau perle ainsi sur le feuillage. Le rhizome ne dépasse guère les 10 cm de long et est cassant, permettant ainsi à la plante de se reproduire par une simple division.
 
Dispo vente :
Disponible
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :
12 à 25°C
pH :
5,5 à 7,5
GH :
1 à 10
Eclairage :
Brassage :
Substrat nutritif :
Non
Dry Start :
Non
 
Comme toutes les plantes flottantes, Salvinia natans apprécient un bonne éclairage et peu de courant.

C'est une très bonne plante pour absorber rapidement les nutriments (nitrates) en excédent, qui offre de plus un refuge pour les alevins, et sert de support de construction pour les nids de bulles des Betta splendens ou Colisa par exemple. Elle possède de plus un fort pouvoir oxygénant. Néanmoins elle est à réserver pour de grands bacs où l'on pourra gérer efficacement sa prolifération.

C'est une plante vigoureuse qui s'accommode bien de la culture en extérieur dans les région où il ne gèle pas. Ailleurs, elle doit être rentrée à la mauvaise saison.
Plantation et multiplication :
Cette fougère se reproduit grâce à des sporocarpes. Elle est capable de croître extrêmement rapidement, débutant à partir de petits fragments et doublant en population en très peu de jours, avec pour résultat le recouvrement de la surface par un véritable tapis flottant pouvant atteindre quelques centimètres d'épaisseur.
Dans la nature, la multiplication par voie sexuée existe. Elle passe par des sporocarpes (à mégasporanges et microsporanges) fixés sur les feuilles-racines immergées. Les mégasporanges donnent des mégaspores qui montent à la surface et flottent.
Les microsporanges donnent des microspores, lesquels libèrent des spermatozoïdes. Finalement, les prothalles mâles et femelles finissent par s’unir pour former un zygote puis une plantule.
Inutile de dire qu'en aquarium, la reproduction végétative sera privilégiée.
Commentaires
Salvinia nommée en l'honneur d'Anton Maria Salvini, écrivain, un poète et un philologue italien de la fin 17ème siècle. C'est le botaniste italien Pier Antonio Micheli, son contemporain et collègue florentin qui donna son nom à ces fougères aquatiques; et natans, "nageante".
Sources
GBIF, MNHN,
- A. K. RAJAN, BRENDA BETTERIDGE and G. E. BLACKMAN "Changes in the Growth of Salvinia natans Induced by Cycles of Light and Darkness of widely Different Duration" in Annals of Botany Vol. 35, No.141 ( 1971)
- Frank Marion Andrews and Max Mapes Ellis "Some Observations Concerning the Reactions of the Leaf Hairs of Salvinia natans" in Bulletin of the Torrey Botanical Club Vol. 40, No. 8 (1913)
- C. A. Weatherby 'Other Records of Salvinia natans in the United States' in American Fern Journal, Vol. 11, No. 2 (1921)
- KONO YASUI "On the Life-history of Salvinia natans" in Annals of Botany Vol. 25, No. 98 (1911)

Données personnelles : BaP et GP