Ceratopteris cornuta
Cerato cornue
Ceratopteris cornuta est une fougère dont les lobes de ses frondes sont peu découpés, ils sont arrondis.
Elle préfère être maintenue flottante dans une eau légèrement acide et pas trop dure.


Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Ceratopteris cornuta
Taxinomie
Descripteur : (P.Beauvois) Le Prieur, 1830
Classe: Filicopsida
Ordre: Polypodiales
Famille:  Parkeriaceae
Genre:  Ceratopteris
Synonymes
Ceratopteris cornuta (P.Beauv.) Lepr.
Ceratopteris thalictroides var. cornuta (P.Beauv.) Schelpe
Ellobocarpus cornutus (P.Beauv.) Kaulf.
Furcaria cornuta (P.Beauv.) Desv.
Onychium cornutum
Pteris cornuta P.Beauv.
Noms Communs
Cerato cornue
Fougère cornue
Water Sprite (en)
Membres du genre Ceratopteris
Ceratopteris cornuta ((P.Beauvois) Le Prieur, 1830)
Ceratopteris pteridoides ((Hook.) Hieronymus, 1905)
Ceratopteris richardii (de Brongniart, 1823)
Ceratopteris siliquosa ((Linnæus) Copeland, 1935)
Ceratopteris thalictroides (Brongniart, 1822)
Origine géographique
Aire d'origine : Afrique
Australie, Benin, Cameroun, Ghana, Inde, Indonésie, Nigéria, Sénégal, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Yemen
Aire actuelle
Ceratopteris cornuta, se rencontre essentiellement en Afrique et à Madagascar, occasionnellement au Nord-Est de l'Inde, en Indonésie et au Nord de l'Australie.
Environnement
Milieu
Douce
Ceratopteris cornuta pousse dans la boue, en marge de trous d'eau et dans le lit des sources, le plus souvent enracinée mais également immergée et flottante jusqu'à 1300 m d'altitude, dans des eaux dont la température varie de 20 à 30 °C.
On la trouve localement comme plante adventice dans les rizières (Sénégal)
L'espèce est largement répartie, ne fait l'objet d'aucune menace importante connue et est donc classée dans la catégorie "Préoccupation mineure".
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
35 à 50 cm
Ceratopteris cornuta est une fougère dont les lobes de ses frondes sont peu découpés, ils sont arrondis. Elle préfère être flottante dans une eau légèrement acide et pas trop dure.

Certains ouvrages présentent les espèces Ceratopteris cornuta et Ceratopteris thalictroides comme une espèce unique dont la forme des feuilles dépendrait du milieu.
En fait il s'agit bien de deux espèces, l'espèce Ceratopteris thalictroides possède des feuilles très finement découpées, alors que l'espèce Ceratopteris cornuta a des feuilles beaucoup moins découpées et plus arrondies.
Les deux espèces sont très proches et intimement liées. C. Cornuta (diploïde) possède deux fois moins de chromosomes (2N) que C. Thalictroïdes (tetraploïde, 4N chromosomes) et les botanistes pensent que C. thalictroïdes et l'hybride naturel et stable de trois ou quatre fougère dont l'une d'elles est Ceratopteris cornuta.

Description botanique
Frondes vert pâle. Frondes stériles: stipe de 8–25 cm de long; limbe ovale à triangulaire, de 20–40 cm de long, 7–30 cm de large, penné ou 2–3-pinnatifide ou pinnatifide à lobes crénelés, lobes ultimes en frondes plus finement divisées triangulaires à lancéolées, obtuses ou aiguës, glabres. Frondes fertiles: stipe jusqu'à 40 cm de long; limbe atteignant 24–50 cm de long, 12–30 cm de large, 2–4-penné avec des divisions ultimes linéaires jusqu'à 4 cm de long, 1–2 mm de large, glabre; sporanges portés clairsemés sur les veines, le pseudo-indusium marginal, entier et membraneux. Jeunes frondes stériles initiales ovales et simples, 2–6 cm de long, 1–4 cm de large.

Note générale :
Ceratopteris thalictroides et C. cornuta ont généralement été distingués en ayant les frondes stériles bipinnatifides ou pinnatifides à lobes crénelés respectivement, la première étant plus ou moins d'Afrique de l'Est et la seconde d'Afrique de l'Ouest. Schelpe en 1969 les a traitées comme des variétés, l'une du Soudan au Zimbabwe, du Mozambique et de l'Angola et l'autre du Sénégal au Cameroun, mais a ajouté que même le statut variétal pourrait devoir être abandonné. Pichi Sermolli (1957) était enclin à considérer C. cornuta comme une espèce distincte d'Afrique de l'Ouest. Il considérait également C. gaudichaudii distincte avec ses frondes stériles de seulement 6–8 cm de long et étroitement divisées, et ses frondes fertiles de 15–16 cm de long. Il ne doutait pas que tout le matériel d'Afrique de l'Est était conspécifique avec le matériel sri-lankais et devrait être appelé C. thalictroides, et déclare spécifiquement qu'il n'avait vu aucun matériel se rapportant à C. cornuta. R. M. Lloyd a récemment réexaminé de manière approfondie le genre et enregistre les deux espèces d'Afrique de l'Est, mais la plupart des spécimens se réfèrent à C. cornuta. Les distinctions qu'il donne ne sont pas convaincantes et de nombreux spécimens ont été annotés C. sp. aff. cornuta mais c'est, je pense, une erreur pour cf. cornuta lorsque le matériel est jugé inadéquat; cela n'indique pas qu'il pense qu'une troisième espèce se trouve en Afrique de l'Est. Il a annoté Richards 10153 (Ufipa District, Kasanga, Kawa R., 18 juin 1957) comme C. thalictroides encore Last sn (Zanzibar) avec des frondes stériles 3-pinnatifides avec des segments étroits comme aff. cornuta. Il a également nommé un spécimen de la Sierra Leone et un autre du Mali sous le nom de C. richardii Brongn., Une espèce sud-américaine de faciès identique mais différant en ayant seize spores par sporange plutôt que trente-deux. il a été décidé que tout le matériel africain doit être considéré comme conspécifique avec le C. thalictroides asiatique. Peter (FD-OA: 18 (1929)) donne une référence (L.) Brongn. dans Dict. Sci. Nat. 3: 350 (1816) mais c'est une erreur.
Schelpe (1969) donne une synonymie complète.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
20 à 30°C
pH
5,5 à 7,5
GH
1 à 10
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Peu exigeante quant à la nature du sol, puisqu'elle pousse bien non enracinée.
Lorsque Ceratopteris cornuta n'est pas plantée, laissée flottante en surface de l'eau, l'éclairage très intense forcera la plante à croître très vite et a développer un imposant système racinaire.
Ces racines serviront d'abri et de refuge aux alevins qui y trouveront des infusoires.

Comme toutes les espèces du genre elle est très sensible aux changements de milieu, elle peut donc dépérir lors d'un déplacement lors de la réception ou lors du transfert entre deux bacs.
Disponibilité commerciale : Disponible
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
Ceratopteris cornuta se multiplie en été, par voie végétative, les jeunes plantules apparaissant sur le bord des feuilles. Les jeunes plantes peuvent être détachées et repiquées.

Reproduction sexuée
Les plantes filles sont aussi facilement reproduites à partir des sporanges sur les feuilles âgées.
Commentaires
Étymologie : Ceratopteris, de cerato, du grec ancien κέρας, κέρατος, kéras, kératos "corne" et pteris de πτερίς, "fougère", et cornuta , "cornue" le tout faisant allusion à la forme de ces frondes.
Références
GBIF, MNHN, IUCN
CJB African Plants Database
- Boudet G. & J.P. Lebrun (1986). Catalogue des plantes vasculaires du Mali. Etudes et Synthèses IEMVT 16
Cat. Pl. Vasc. Burkina Faso:22 (2012)
- Rahimi Mballo "Les communautés adventices du riz irrigué dans la vallée du fleuve Sénégal : structure de la flore, amplitude d’habitat et degrés d’infestation des espèces et amélioration de la gestion de l’enherbement" (2018)
- Al Khulaidi, A.W. "Flora of Yemen." (2004)
- Kilian, N., Hein, P. and Ali Hubaishan, M. "New and noteworthy records for the flora of Yemen, chiefly of Hadhramout and Al-Mahra." in Willdenowia 32: 239-269.(2002)
- Miller, A.G. and Cope, T.A. "Flora of the Arabian Peninsula and Socotra." Edinburgh University Press, (1996)
- Patzelt, A., Knees, S. & Lansdown, R.V. Ceratopteris cornuta . La Liste rouge de l'UICN des espèces menacées 2018 .
- Peyre de Fabrègues B. & J. P. Lebrun (1976). Catalogue des plantes vasculaires du Niger. Maison Alfort
- Radcliffe-Smith, A. "The vegetation of Dhofar." in Journal of Oman Studies Special Report No. 2 : 59-86. (1978)
- Verdcourt B. , B.Sc., Ph.D. "Flora of Tropical East Africa", (1999)

Pour citer cette fiche :"Ceratopteris cornuta, (P.Beauvois) Le Prieur, 1830" B-Aqua / GP (2021)