Descripteur : Blume (1826)
Famille : Acanthacea

Synonymes
Cardanthera triflora (Roxb.)
Ruellia triflora Roxb.
Synnema triflorum (Kuntze)
Noms Communs
Glycine aquatique

Water Wisteria
Genre : Hygrophila
Hygrophila angustifolia ((Poir.) R. Brown, 1810)
Hygrophila corymbosa ((Blume) Lindau, 1904)
Hygrophila difformis (Blume (1826))
Hygrophila guianensis (Nees ex Bentham, 1845)
Hygrophila lacustris ((Schlechtendal) Nees, 1847)
Hygrophila lancea (Thunb., 2013)
Hygrophila balsamica ((L. f.) Raf.)
Hygrophila pinnatifida (Dalzell (1969) Sreemadhavan)
Hygrophila polysperma ((Roxburgh) Anderson (1867))
Hygrophila salicifolia ((Vahl) Nees, 1832)
Hygrophila difformis   
Glycine aquatique
Origines géographiques
Aire d'origine :
Asie
Pays :
Inde, Népal, Bhoutan, Bangladesh, Birmanie, Thaïlande
On trouve Hygrophila difformis dans les habitats marécageux du sous-continent indien, au Bangladesh, au Bhoutan, en Inde et au Népal dans le Sud-Est asiatique, dans la Péninsule Malaise.
Environnement
Eau :
Douce
Plante palustre, Hygrophila difformis vit dans les marécages, les bord des rivières et les rizières soit complètement immergée, soit semi-immergée.
Liste Rouge UICN : 
LC
 
Description
Type :
Plante
Croissance :
Très rapide
Taille :
50 à 80 cm
Polymorphe, Hygrophila difformis présente un aspect très différent dans et hors de l'eau.
Immergée, la plante peut atteindre 80 cm de hauteur. Les feuilles, opposées, vert clair sur la face supérieure et blanchâtre sur la face inférieure, sont d'abord pleines, ovales ou elliptiques, denticulées puis de plus en plus profondément découpées et lobées. Les entre-noeuds de 2 à 7 cm de long, se raccourcissent progressivement vers l'extrémité de la tige.
Les feuilles émergées ont de 2 à 5 cm de longueur et sont beaucoup moins variables. Elles sont elliptiques, peu découpées, légèrement pointues et d'un vert plus foncé. Les tiges émergées sont souvent rougeâtres et les feuilles pileuses et aromatiques. Les inflorescences sont sessiles, portées à l'aisselle d'une bractée. Elles sont composées de une à trois fleurs blanchâtres, veinées de violet. Un des cinq sépales est plus long. La corolle, tubulaire et violet clair, atteint 10 à 12 mm de long. La lèvre supérieure est divisée en deux parties et la lèvre inférieure en trois. La face interne est violet foncé. La fleur porte quatre étamines et un ovaire. Le fruit est une capsule simple contenant plusieurs graines.
Dispo vente :
Commun
Importée en Europe depuis 1954
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :
15 à 30°C
pH :
6 à 7,5
GH :
2 à 15
Compatible DSM :
Oui
Eclairage :
Fort
Brassage :
Très faible
L’Hygrophila difformis est assez exigeante. Il lui faut un sol riche, des apports réguliers en fer et un éclairage intense. La diffusion de CO2 est un plus, mais n’est pas obligatoire. Elle représente une aide efficace contre les algues car elle consomme énormément de nitrates. Le jaunissement de ses feuilles annonce immanquablement une carence.
Elle convient davantage aux grands bacs car elle prend vite de l'ampleur. N’hésitez pas à tailler votre plante régulièrement, car comme toutes les espèces à croissance rapide, elle peut devenir envahissante (jusqu’à 10 cm par semaine dans de bonnes conditions), mais peut aussi mettre un certain temps avant de s’épanouir dans un nouvel aquarium. Manipulez la glycine aquatique avec délicatesse, car sa tige principale est assez fragile et se casse facilement. cette plante produit énormément de racines adventives surtout si elle manque de lumière.
Elle trouve également sa place en aquaterrarium ou en paludarium puisqu'il s'agit d'une plante palustre qui peut vivre semi-immergée. Elle sera alors plantée dans le substrat, à condition que son pied soit dans une zone maintenue constamment très humide, soit directement dans l’eau. Les feuilles elles, n’ont pas besoin d’humidité particulière.
Plantation et multiplication :
Reproduction végétative.
Dans de bonnes conditions, Hygrophila difformis forme de nombreuses racines adventives sur toutes la plante. Il suffit de sectionner la tige au dessous de ces racines et de repiquer la bouture.
Reproduction sexuée.
Plante amphibie, la glycine aquatique est parfaitement adaptée à l'alternance des saisons sèches et humides, la floraison nécessitant obligatoirement l'émersion, il est impératif de la cultiver hors de l'eau pour obtenir des graines.
Commentaires
Le nom du genre, Hygrophila , vient du grec hygros "humide" et de la phileine "aimer" et fait référence au lieu de vie et difformis "à deux formes", allusion faite à son polymorphisme.
Sources
CABI, IPNI,
efloraofindia