Plagiomnium affine
Mnie apparentée
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Plagiomnium affine (Mnie apparentée) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : (Blandow ex Funck) Koponen, 1968
Classe: Bryopsida
Ordre: Bryales
Famille:  Mniaceae
Genre:  Plagiomnium
Synonymes
Astrophyllum ciliare (Müll.Hal.) Lindb.
Astrophyllum cuspidatum Neck.
Astrophyllum cuspidatum Neck. ex Lindb.
Astrophyllum cuspidatum subsp. ciliare (Müll.Hal.) Kindb.
Bryum affine (Funck) Brid.
Bryum ciliare Grev.
Mnium affine Blandow
Mnium affine Blandow ex Funck
Mnium affine var. ciliare Müll.Hal.
Mnium ciliare (Müll.Hal.) Schimp.
Mnium cuspidatum Neck.
Mnium cuspidatum Neck. ex Lindb.
Mnium cuspidatum var. affine (Blandow ex Funck) Sommerf.
Plagiomnium affine var. affine
Plagiomnium affine var. elatum (Bruch & Schimp.) Margad. & During
Noms Communs
Mnie apparentée
Many-fruited Thyme-moss (en)
Pearl moss (en)
Membres du genre Plagiomnium
Plagiomnium affine ((Blandow ex Funck) Koponen, 1968)
Origine géographique
Aire d'origine : Europe, Amérique du Nord, Asie tempérée
Albanie, Andorre, Autriche, Biélorussie, Belgique, Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Tchéquie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Moldavie, Monténégro, Pays-Bas, Macédoine du Nord, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Fédération de Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine, Royaume-Uni
Aire actuelle
Cette mousse européenne commune est répandue de la Macaronésie et des montagnes de la région méditerranéenne au nord jusqu'au centre de la Scandinavie et au nord de la Russie, et à l'est jusqu'à l'Oural (Smith 2004).
Ailleurs, Plagiomnium affine est présente en Afrique du Nord, en Turquie, dans le Caucase, en Iran jusqu'au Kazakhstan et au Kirghizistan, et dans l'ouest de l'Himalaya (Blockeel et al. 2014). La zone d'occurrence (EOO) et la zone d'occupation (AOO) dépassent largement les valeurs seuils d'application d'une catégorie menacée.

En France métropolitaine, elle est présente sur une large partie du territoire.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
On trouve Plagiomnium affine dans les forêts boréales anciennes, d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie, poussant dans des milieux humides, mais non détrempés, basiques à légèrement acides, dans les bois et les pelouses humides, principalement de plaine.

Cette espèce pousse en plaques vertes lâches ou en tiges isolées sur un sol qui varie de riche en bases à légèrement acide. On la trouve couramment avec d'autres bryophytes ou parmi les herbes sur un sol bien drainé, les roches et les pierres recouvertes de terre, la litière d'aiguilles dans les forêts de conifères et moins souvent sur le bois pourri.
Ses habitats comprennent des bois légèrement ombragés, souvent au bord des manèges et des pistes, des haies et des berges, de vieux murs moussus et des rebords sur et à la base des affleurements rocheux.
C'est un composant du gazon court dans les prairies, y compris les pâturages non améliorés, les berges des rivières, les bords de route, les jardins et les cimetières. Elle pousse dans le gazon côtier, s'étendant même dans la zone supérieure des marais salés (Atherton et al . 2010). Les plantes associées comprennent Thuidium tamariscinum, Eurhynchium et Brachytheciumespèces et d'autres grandes mousses pleuropares communes. Les enregistrements des forêts humides et des fens sont inhabituels mais certains d'entre eux peuvent être des erreurs pour des espèces apparentées (Meinunger et Schröder 2007, Blockeel et al. 2014). Sa plage altitudinale est d' env. 0-2 900 m. Les sporophytes sont rares, le nom anglais de cette mousse est donc très inapproprié.
Il s'agit d'une espèce répandue et commune dans toute l'Europe tempérée, où elle est considérée comme ayant une tendance démographique stable.
Cette espèce est cependant répertoriée dans les listes rouges nationales suivantes : Sicile (données insuffisantes) et îles Canaries (données insuffisantes) (Hodgetts 2015).
Description
Type
Mousse & Hépatique
Croissance
Taille
6 à 10 cm
Plagiomnium affine est une mousse aux feuilles arrondies. Les feuilles sont alignées comme une chaîne de perles sur la nervure centrale bien visible.

P. affine a des tiges traînantes non fertiles (les pousses atteignent 10 cm de long) et des feuilles (5–7 mm de long) qui descendent longuement mais étroitement sur la tige et sont dentées. Les cellules foliaires sont plus longues que larges, disposées en rangées diagonales qui peuvent être discerner avec une loupe ×20. Les sporophytes sont très rares. (Atherton et al., 2010).

L'habitat permet de distinguer P. affine de certaines espèces similaires de Plagiomnium. Les sporophytes sont très rares. P. elatum a une base de feuille qui descend plus largement sur la tige, et ses pousses non fertiles sont dressées plutôt que courbées. P. cuspidatum et P. rostratum diffèrent dans les cellules foliaires étant un peu plus longues que larges, et non dans rangées diagonales. P. ellipticum a des feuilles qui ne descendent pas sur la tige, et pousse dans des endroits plus humides.

Description botanique
Tiges atteignant 2 cm de long, densément feuillues ; tiges couchées à feuilles clairsemées, les feuilles plus petites que celles des tiges fertiles, radiculeuses à l'extrémité. Feuilles fortement crispées lorsqu'elles sont sèches, étalées planes lorsqu'elles sont humides, les feuilles inférieures largement elliptiques à arrondies, les feuilles médianes largement elliptiques, l'apex cuspidé-pointu, décurrent à la base, les feuilles supérieures oblongues à lingulées, resserrées à la base ; marges bordées généralement de 2 à 3 (4 dans la partie inférieure) rangées de cellules linéaires, à parois minces, légèrement jaunâtres ; dentées jusqu'à la base des feuilles, les dents varient en taille et en nombre de cellules, 3- parfois 4-loculaires ; costa se terminant sous l'apex des feuilles ou percurrent. Cellules laminales médianes allongées-hexagonales, 55-75 × 30-35 mm, à parois minces. Dioïque.

Le genre Plagiomnium faisait partie d'un genre plus vaste, Mnium. Le bryologue finlandais Timo Juhani Koponen a proposé de diviser le genre en un certain nombre de genres plus petits dès 1968..
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
-5 à 26°C
pH
6,5 à 8
GH
3 à 20
Aquarium
Eclairage
Substrat nutritif
Non
Parfois épiphyte, mais le plus souvent terrestre ce n'est pas une mousse aquatique. C'est une des raisons avec la présence de sporophytes, rare chez cette espèce, qui mènent à penser que la P. affine du commerce aquariophile n'en est pas une.

Plagiomnium affine apprécie la fraicheur nocturne et, plus généralement; une différence de température jour/nuit assez marquée. On la réservera aux terrariums humides et tempérés.

En aquarium, la croissance est lente sous l'eau. Il lui faudrait un bon éclairage et une grande quantité de CO2.
Elle forme alors des pousses dressées.

Attention ! ces données sont celles pour la "pearl moss" du commerce, qui n'est sans doute pas la véritable P. affine. Et si c'est effectivement le cas, elle ne vivra pas très longtemps immergée.
Disponibilité commerciale : Disponible
Plagiomnium cf. affine est une mousse issue de culture "in vitro", vendue fréquemment.
Attention ! Cette mousse foliacée, souvent appelée "Pearl moss", qui ressemble à notre Plagiomnium affine native, n'a pas encore été clairement identifiée. Il est possible qu'il s'agisse d'un autre membre du genre.
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
Comme la plupart des mousses, elle peut être taillée aux ciseaux et les brins récupérés et replantés.

Reproduction sexuée
Les sporophytes sont rares en Europe du Nord (Andersson 1991, Koponen 1993,Crundwell 1994), mais sont localement plus abondants, éventuellement pour des raisons climatiques par exemple une période de croissance relativement longue en combinaison avec un climat humide.
La température annuelle moyenne est 6 à 8°C, durée annuelle moyenne de la période de végétation (températures supérieures à 5 °C) est de 190 à 200 jours et moyenne les précipitations annuelles totales sont de 700-800 mm (Raab etVedin 1995)
Après la méiose, les spores haploïdes se forment, et sont dispersés, principalement par le vent, sur de longues distances.
La propagation par semis de spores n'est pas documentée en aquariophilie.
Commentaires
Étymologie : Plagiomnium du grec ancien πλάγιος (plagios) "oblique" et μνίον (mnium') "mousse", et affine du latin affinis, "voisin" (apparenté).
Références
GBIF, IUCN INPN,
Bryologia Gallica, British Bryological Society
Missouri Botanical Garden. 2015. Tropicos.org. St. Louis
-Atherton, I., Bosanquet, S. and Lawley, M. (eds). Mosses and Liverworts of Britain and Ireland. A field guide. British Bryological Society, Plymouth. ( 2010)
- Blockeel, T.L., Bosanquet, S.D.S., Hill, M.O. and Preston, C.D. (eds). Atlas of British & Irish Bryophytes. Pisces Publications, Newbury. (2014.)
- Cronberg Nils, Wyatt Robert, Odrzykoski Ireneusz J., Andersson K., "Genetic diversity of the moss Plagiomnium affine in forests of contrasting age" in Lindbergia 30(2):49-58 (2005)
- Dorothea Rütten and Kurt A. Santarius "Cryoprotection of Plagiomnium affine induced by various natural and artificial substances" Canadian Journal of Botany • June 1993
- Hodgetts, N.G. Checklist and country status of European bryophytes – towards a new Red List for Europe. Irish Wildlife Manuals, No. 84. National Parks and Wildlife Service, Department of the Arts, Heritage and the Gaeltacht, Ireland. (2015)
- Lai, Ming-Jou "Plagiomnium affine (Blandow ex Funck) T. Kop." in Moss Flora of Taiwan
- Meinunger, L. and Schröder, W. Verbreitungsatlas der Moose Deutschlands. Band 1-3. Regensburgische Botanische Gesellschaft, Regensburg. (2007)
- Sabovljevic, M." Plagiomnium affine". The IUCN Red List of Threatened Species 2019 .
- Smith, A.J.E. "The Moss Flora of Britain and Ireland". Cambridge University Press, Cambridge. (2004)
- Wilstermann-Hildebrand, Maike & Muth, Heiko (2011) : Vom „Perlenmoos“ – zwei foliose Lebermoose sind indentifiziert. Amazonas 35, mai/juin 2011.

Pour citer cette fiche :"Plagiomnium affine, (Blandow ex Funck) Koponen, 1968" B-Aqua / GP (2021)