Pogostemon stellatus
Pogostemon étoilé
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Pogostemon stellatus (Pogostemon étoilé) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : (Lour.) Kuntze, 1891
Classe: Magnoliopsida
Ordre: Lamiales
Famille:  Lamiaceae
Genre:  Pogostemon
Synonymes
Anuragia stellata (Lour.) Raizada
Anuragia tomentosa (Dalzell) Raizada
Anuragia verticillata (Benth. ex Wall.) Raizada
Dysophylla benthamiana Hance
Dysophylla benthamiana var. hainanensis C.Y.Wu & S.J.Hsuan
Dysophylla esquirolii H.Lév.
Dysophylla japonica Miq.
Dysophylla nana Doan
Dysophylla ramosissima Benth.
Dysophylla stellata (Lour.) Benth. ex Wall.
Dysophylla stellata (Lour.) Bth.
Dysophylla stellata var. hainanensis (C.Y.Wu & S.J.Hsuan) C.Y.Wu & H.W.Li
Dysophylla tomentosa Dalzell
Dysophylla verticillata Benth.
Dysophylla verticillata Benth. ex Wall.
Dysophylla verticillata var. gracilis Benth.
Eusteralis pumila Raf.
Eusteralis quaternifolia M.R.Almeida
Eusteralis stellata (Lour.) Majumdar, 1977
Eusteralis stellata (Lour.) Murata
Eusteralis stellata (Lour.) Panigrahi
Eusteralis tomentosa (Dalzell) Majumdar, 1977
Eusteralis tomentosa (Dalzell) Panigrahi
Mentha quaternifolia B.Heyne
Mentha quaternifolia B.Heyne ex Roth
Mentha stellata Lour.
Mentha verticillata (Benth.) Roxb.
Mentha verticillata Roxb. ex D.Don
Pogostemon benthamianus (Hance) Kuntze
Pogostemon japonicus (Miq.) Kuntze
Pogostemon verticillatus (Benth. ex Wall.) Miq.
Pogostemon verticillatus (Roxb.) Bhatti & Ingr.
Noms Communs
Pogostemon étoilé
Membres du genre Pogostemon
Pogostemon deccanensis ((Panigrahi) Press, 1982)
Pogostemon stellatus ((Lour.) Kuntze, 1891)
Pogostemon erectus ((Dalzell) Kuntze, 1891)
Pogostemon helferi (J.D.Hooker, 1982)
Pogostemon crassicaulis (Benth., 1982)
Pogostemon micangensis (G.Taylor, 1931)
Pogostemon quadrifolius ((Bentham) F.Müller, 1866)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie, Océanie
Australie, Bengladesh, Bhoutan, Cambodge, Chine, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Sri Lanka, Taiwan, Thaïlande, Vietnam
Aire actuelle
On trouve Pogostemon stellatus dans les régions tropicales de l'Asie méridionale et du sud-est, depuis l'Inde (Uttar Pradesh, Madhya Pradesh, Maharashtra, Karnataka, Sikkim, Kerala, Goa, Bengale occidental, Assam, Bihar) et le sud de la Chine (Guangxi, Guangdong, Anhui, Jiangxi, Fujian, Zhejiang, Hunan, Yunnan, Hainan) jusqu'en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Australie (Australie occidentale, Queensland, Territoire du Nord). (Moody 1989, Cook 1996, Newman et al. 2007, Francisco-Ortega et al. 2010, eFloras 2011)
L'espèce s'est propagée dans d'autres parties du monde, dans des pays comme les États-Unis, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Pogostemon stellatus var. octopus est originaire d'Asie du Sud-Est (Inde (Khasia, Assam, Sambalpur, Kerala, district de Godavari et Garo Hills), Bangladesh (Chittagong), Myanmar, Chine) et Australie, poussant principalement dans les marécages, les marais et les rizières .
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Pogostemon stellatus pousse dans des endroits inondés de façon saisonnière ou permanente et fleurit lorsque l'eau se retire. On le trouve couramment dans les fossés, les bords des marres, les rizières, les bords des ruisseaux...
La plante est commune dans tous les endroits humides, et localement abondante formant des parcelles pures dans des habitats appropriés.
L'espèce est largement distribuée dans les régions tropicales chaudes d'Asie. Elle est commune et grégaire dans les zones humides et n'a aucune menace connue, Elle est évaluée comme "Préoccupation mineure".
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
10 à 30 cm
Ce Pogostemon est une plante aquatique vivace à tige d'environ 25 à 50 cm de hauteur caractérisée par un long feuillage vaporeux vert vif. La tige est épaisse et ses feuilles étroites (linéaires à lancéolées), verticillées, mesurent de 10 et 12 cm de long sur 6 mm de large.

En raison de sa vaste distribution géographique et, sans doute, de variétés locales, il existe de nombreuses couleurs et formes de feuilles de cette plante dans la nature
De nombreux autres articles affirment que ce Pogostemon est connu pour ses teintes rouge-violet ou orange vif sous un éclairage intense mais il pourrait s'agir de Pogostemon quadrifolius ou qu'il a un feuillage principalement vert qui ne change pas quelle que soit l'intensité de la lumière ou la qualité des nutriments.

Malheureusement, la taxonomie du genre a toujours été problématique en raison de la variabilité morphologique et de l'évolution convergente putative au sein du genre.
Néanmoins, dans la dernière révision du genre Pogostemon en 2013, Pogostemon stellatus var. octopus a été reclassé en Pogostemon quadrifolius.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
20 à 28°C
pH
5,5 à 7,5
GH
1 à 12
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
L'un de ses principaux avantages de Pogostemon stellatus est sa capacité à prospérer dans une variété de conditions d'aquarium. Qu'elle soit de basse ou de haute technologie, ce pogostémon prospérera et ornera le réservoir d'une végétation verte luxuriante si peu que les conditions optimales soient respectées.

Pogostemon stellatus est une plante à croissance rapide qui peut être cultivée dans des environnements émergés ou submergés, ce qui en fait un excellent choix pour les installations de paludarium.
Cultivé émergé, le Pogostémon étoilé a une structure dense, et ses feuilles sont plus courtes et plus larges avec de petits bords tranchants qu'en culture immergée. Les feuilles peuvent aussi devenir un peu rougeâtres lorsque lea lumière est vive. Il produit également de petites fleurs violacées.

En aquarium, contrairement à la plupart des autres Pogostemon spp., il est facile à cultiver et sa propagation est tout aussi simple une fois la croissance bien établie, ne nécessitant qu'un effort très minime.
C'est une plante rustique qui peut s'adapter à une variété de conditions d'eau, dans des conditions d'éclairage faible à moyen, à une température de l'eau plutôt chaude, à un pH neutre et une eau douce à modérément dure.

Cette plante n'est cependant pas idéale pour les nano-aquariums en raison de ses longues tiges, remplissant l'espace disponible en quelques semaines. Il faudra alors programmer des tailles beaucoup plus fréquentes.

À 20 °C mais la croissance sera lente, mais entre 22 et 26°C, la plante se développera très vite.
Un pH entre 6 à 7 sera idéal, avec de l'eau douce à moyennement dure.
L'éclairage pourra être moyen, de 8 à 10 heures par jour. La plante peut néanmoins tolérer un faible éclairage.
Bien entendu, un éclairage élevé rendra la plante plus vigoureuse et plus robuste.
Attention ! Bien que le pogostémon étoilé puisse prospérer dans des conditions de faible luminosité, la plante peut "fondre" lorsqu'elle est cultivée dans un éclairage tamisé pendant de longues périodes.
L'injection de CO2 n'est pas une nécessité, mais aura un impact positif sur le taux de croissance et l'apparence de la plante.

Pogostemon stellatus peut pousser dans n'importe quel substrat, y compris le sable et le gravier, car il est capable d'extraire les nutriments du substrat et de la colonne d'eau.
Avoir un substrat riche en nutriments peut être un avantage et le garder dans du gravier et du sable nécessitera un apport d'engrais régulier.

Note : Sachez qu'il faudra de temps en temps tailler les pousses de la plante pour qu'elles n'atteignent pas la surface de l'eau. La prolifération n'est pas un problème en soi, si vous souhaitez obtenir un enchevêtrement luxuriant dans votre aquarium.
Utilisez une paire de ciseaux bien affûtée pour tailler les tiges trop longues. Les tiges coupées serviront éventuellement de boutures.
Disponibilité commerciale : Rare
Il existe une sélection botanique que certains auteurs pensent être une variété de Pogostemon stellatus, apellée Pogostemon octopus mais qui devrait être nommée Pogostemon stellatus var. Octopus.
Pour d'autre, cette plante est un hybride entre P. stellatus et
Pogostemon helferi .

Pogostemon stellatus est largement disponible dans le commerce des aquariums, mais la source d'approvisionnement naturelle n'est pas connue.

Pogostemon quadrifolius semble aussi parfois commercialisée sous le nom de Pogostemon stellatus variété octopus.
Plantation et multiplication
Pogostemon stellatus est très facile à multiplier.

Reproduction végétative
La propagation ce pratique par bouture de sommités prélevées lors de l'élaguage.
Couper la tige à n'importe quel endroit mais si possible à environ 10 à 12 cm, enlever les feuilles du bas, et replantez ces tiges nouvellement coupées dans le substrat de l'aquarium, à environ 2,5 cm de profondeur, en les espaçant de 5 cm.
A noter que la taille des sommités favorise également la croissance des pousses latérales, rendant les plants plus denses.

Reproduction sexuée
En culture terrestre, P. stellatus produit de petites fleurs violacées, mais la propagation par semis de graines n'est pas documentée en aquariophilie.
Commentaires
Étymologie : Son nom Pogostemon lui vient du grec Πωγὼν, barbe, et στήμων, filament : "à étamines barbues" et stellatus, "étoilé, semé d'étoiles, constellé "

Utilisations traditionnelles ou commerciales :
Cette plante possède des propriétés antioxydantes et anti-microbiennes.
Pogostemon sp. est une plante médicinale importante en Inde et dans certains pays voisins et est utilisé comme médicament populaire contre les maux d'estomac, la fièvre, la toux, les maux de tête, la cicatrisation, les maladies cardiaques, la varicelle et même les morsures de serpent.
Références
GBIF, IUCN,
- Andersen, T., Pedersen, O., Christensen, C. and Jacobsen, N. 2006. Cryptocoryne of the Nam Lik Watershed in Northwestern Laos. The Aquatic Gardener 19(1): 24-25.
- Bhatti, G.R. and Ingrouille, M. 1997. Systematics of Pogostemon (Labiatae). Bulletin of the Natural History Museum London Botany 27(91).
- Chen, J., Hoch, P. and Raven, P.H. 2011. Flora of China Vol. 13: Epilobium. Available at: http://www.efloras.org/flora_page.aspx?flora_id=2.
- Cook, C.D.K. 1996. Aquatic and Wetland Plants of India. Oxford University Press, Oxford.
- Francisco-Ortega, J., Wang, F.-G., Wang, Z.-S., Xing, F.-W., Liu, H., Xu, H., Xu, W.-X., Luo, Y.-B., Song, X.-Q., and Gale, S. 2010. Endemic Seed Plant Species from Hainan Island: A Checklist. The Botanical Review 76(3): 295-345.
- Moody, K. 1989. Weeds reported in rice in South and Southeast Asia. International Rice Research Institute, Philippines.
- Newman, M., Ketphanh, S., Svengsuksa, B., Thomas, P., Sengdala, K., Lamxay, V. and Amostrong, K. 2007. A Checklist of the Vascular Plants of Lao PDR. Royal Botanic Garden Edinburgh, Edinburgh.
- Osborne, R.L. undated. Papua New Guinea country summary: Introduction. Ramsar Secretariat, Gland.
- Watve, A. 2011. Pogostemon stellatus. The IUCN Red List of Threatened Species 2011

Pour citer cette fiche :"Pogostemon stellatus, (Lour.) Kuntze, 1891" B-Aqua / GP (2021)