Hyophila involuta
Hyophile à feuilles enroulées
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Hyophila involuta (Hyophile à feuilles enroulées ) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : (Hook.) A.Jaeger, 1873
Classe: Bryopsida
Ordre: Pottiales
Famille:  Pottiaceae
Genre:  Hyophila
Synonymes
Hyophila mollis (Broth., 1903)
Hyophila riparia ((Austin) M.Fleisch., 1904)
Barbula spathulata Dozy & Molk.
Desmatodon involutus (Hook.) Mitt.
Gymnostomum involutum Hook.
Gymnostomum tortula Schwägr.
Hyophila attenuata Broth.
Hyophila commutata Broth.
Hyophila crenulata subsp. brevifolia Bizot
Hyophila dozy-molkenboeri M.Fleisch.
Hyophila flavipes Broth.
Hyophila liukiensis Sakurai
Hyophila martinicae Renauld & Cardot
Hyophila micholitzii Broth.
Hyophila moutieri Paris & Broth.
Hyophila potieri Besch.
Hyophila stenocarpa Renauld & Cardot
Hyophila subcontermina Renauld & Cardot
Hyophila tortula (Schwägr.) Hampe
Hyophila tsunodae Broth.
Hyophila tsunodae Broth. ex Yasuda
Hyophila warnstorfii M.Fleisch.
Hyophila wrightii A.Jaege=
Hyophila wrightii A.Jaeger ex Broth.
Pottia contermina Müll.Hal.
Pottia involuta (Hook.) Müll.Hal.
Pottia reflexifolia Müll.Hal.
Pottia tortula (Schwägr.) Müll.Hal.
Pottia wrightii Müll.Hal.
Pottia zollingeri Müll.Hal.
Tayloria coreana Sakurai
Trichostomum warnstorfii Limpr.
Weissia tortula (Schwägr.) Mitt.
Noms Communs
Hyophile à feuilles enroulées
Hyophila Moss (en)
Rolled-leaved wet-ground moss (en)
Star moss (en)
Membres du genre Hyophila
Hyophila involuta ((Hook.) A.Jaeger, 1873)
Origine géographique
Aire d'origine : Monde
Allemagne, Autriche, Bornéo, Célèbes, Chine, Corée, Inde, Espagne, France, Italie, Japon, Java, Mandchourie, Myanmar, Népal, Nouvelle-Guinée, Océanie, Philippines, Sri Lanka, Suisse, Sumatra, Taïwan, Vietnam
Aire actuelle
Hyophila involuta est une espèce cosmopolite de basse à haute altitude largement répandue sous les tropiques, cependant, elle peut également être trouvée dans certains (très peu) endroits en Europe centrale, loin de ses plus proches populations dans les tropiques africains.

Elle est relativement commune dans toutes les zones tropicales, mais en Europe, c'est une espèce rare, que l'on trouve le long des rives des rivières et des lacs, généralement à basse altitude. Cette espèce est connue de localités éparses en Autriche (Vorarlberg, Bregenz), Allemagne, France (Haute-Savoie, Tarn-et-Garonne, Bas-Rhin, Gironde, Lot-et Garonne), Italie du Nord (Lombardie près de Côme, Ligurie : Costa di Cerisola, Val Tuja presso Rapallo), Slovénie, Suisse, Espagne (Navarra, Valle de Baztan, ladera N del Gorramendi) (Granger 2005, Sabovljevic et al. 2008, Cano 2013, Köckinger et al. 2013, Moose Deutschland 2017) . Sa présence est incertaine en Slovénie.
Ros et al. (2013), en ce qui concerne la présence de cette espèce en Sicile, indiquent que cette espèce a été signalée de Sicile par Roth (1909) et Zodda (1907) sub Gymnostomum involutum , mais elle a ensuite été exclue de la bryoflore sicilienne après un examen de le spécimen d'herbier de Bottini (Zodda 1909).

En dehors de l'Europe, cette espèce a une distribution mondiale et est signalée en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes, en Amérique du Nord, centrale et du Sud, dans les îles du Pacifique et en Australie.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Largement répandue dans une grande variété d'habitats tels que sur le sol, les rochers, les bûches, les crevasses des rochers, les murs, etc. Ce type d'habitat est similaire dans toute l'Europe (Cano 2013)

L'espèce est basophyte, fortement hygrophyte, rhéophyte (Dierssen 2001).
Hyophila involuta pousse par exemple sur des roches calcaires, des fondations humides de maisons (expliquant ainsi un autre de ses noms vernaculaires, "Cement moss" (mousse de ciment), des roches temporairement inondées, les roches sédimentaires peu consolidées, berges rocheuses, bords de ruisseaux et falaises dans les bois ombragés... à des altitudes faibles à modérées (0-1700 m)

Hyophila involuta est rare en Europe et se trouve le long des rives des rivières et des lacs, généralement à basse altitude. Cette espèce est classée Vulnérable car on estime qu'il existe entre 250 et 2 500 équivalents-individus en Europe et dans l'UE 28, et que les sous-populations comptent entre 250 et 1 000 équivalents-individus (un équivalent-individu correspond à un mètre carré sur lequel l'espèce grandit). De plus, il y a un déclin continu de la population en raison de la destruction des anciens murs de remblai où pousse l'espèce. Cette espèce se retrouve sur les murs des anciens remblais, et une fois ceux-ci remplacés par de nouveaux murs, les sous-populations sont complètement détruites. La protection du site est recommandée pour prévenir d'autres déclins de population. Des recherches supplémentaires sont recommandées sur la taille, la répartition et les tendances de la population,et la surveillance de l'habitat est également nécessaire.

Seulement pour l'Espagne, il est précisé qu'il existe une petite sous-population stérile (Cano 2013).
Critère : C2a(i)
C'est une espèce rare en Europe et les sous-populations sont petites et la tendance actuelle semble être à la baisse en raison de la destruction des sites propices. On estime qu'il y a entre 250 et 2 500 équivalents-individus en Europe. Un équivalent-individu (c'est-à-dire un individu mature) est considéré comme un mètre carré sur lequel pousse l'espèce). Certaines sous-populations comptent plus de 250 équivalents-individus (certains lacs comme le Bodensee en Allemagne et le Vierwaldstätter See en Suisse). En France, les sous-populations sont très petites et il n'y a généralement qu'un individu-équivalent par site. Il existe vingt sites connus.

Cette espèce se retrouve sur les murs des anciens remblais, et une fois ceux-ci remplacés par de nouveaux murs, les sous-populations sont complètement détruites. Il y a donc un déclin continu du nombre de sites, de l'étendue et de la qualité de l'habitat, ainsi que des individus matures.

La protection du site est recommandée pour empêcher de nouveaux déclins de la population et en même temps la conservation ex-situ pour la reproduction et la réintroduction de l'espèce et pour créer une banque de ressources génomiques. Des recherches supplémentaires sont recommandées sur la taille, la répartition et les tendances de la population, et la surveillance de l'habitat est également nécessaire. On ne sait pas si l'espèce est présente dans des aires protégées.
Description
Type
Mousse & Hépatique
Croissance
Taille
3 à 10 cm
Hyophila involuta est une mousse formant une pelouse avec des pousses dressées. Ses feuilles en forme de langue poussent de manière dense et en spirale autour de la tige, la nervure médiane de la feuille n'atteint pas la pointe de la feuille. Sur l'extrémité des pousses, les feuilles forment un groupe rosulés, ce qui fait que les extrémités des pousses ressemblent à une petite étoile.

Note : Hyophila involuta (Hook.) Jaeg., souvent appelée "star moss" (mousse étoilée), a été initialement mise sur le marché sous le nom de "Tortula ruralis". On la trouve encore sous ce nom. Cependant, la vraie mousse Tortula ruralis n'a très probablement pas été cultivée, car c'est une mousse qui s'est adaptée aux endroits très secs et ensoleillés. On le trouve fréquemment en Europe centrale par exemple. Elle peut ressembler un peu à Hyophila involuta, cependant, elle peut être discernée entre autres par les "poils" blancs poussant sur l'extrémité de ses feuilles.
Des espèces de mousse d'apparence similaire pourraient aussi être commercialisées sous le nom de "star moss" en plus d'Hyophila involuta.

Description botanique
Plantes verdâtre foncé, dressées, simples ou ramifiées ; les pousses naissent d'une partie longue, horizontale et radiculaire en dessous, jusqu'à 1,8 cm de long ; feuilles supérieures étalées en rosettes, feuilles dressées étalées, enroulées circulairement et enroulées lorsqu'elles sont sèches, jusqu'à 3,5 x 1 mm, lingulées à spatulées, apex largement pointu, denticulé à l'apex ; costa forte, rougeâtre dessous, plus large à la base, percurrent ; cellules de la moitié supérieure chlorophylliennes, arrondies-quadratées, mamilleuses, de 6 à 10 mm de diamètre, avec quelques cellules plus grandes à la marge, cellules basales pâles, rectangulaires ; soies longues, brun rougeâtre, très minces, dressées jusqu'à 1 cm de long ; capsule cylindrique, dents du péristome rudimentaires ou absentes, calyptra cucullé ; spores arrondies, 10-18 µm en diagonale.

Les cellules recouvrant la surface costale adaxiale du genre apparenté Plaubélia sont arrondies et similaires aux cellules laminales, étant petites et généralement isodiamétriques ; celles de Hyophila sont assez différentes des cellules lamellaires, étant un peu plus grandes et carrées à courtes-rectangulaires. Les cellules costales adaxiales de Plaubélie sont plus saillantes de mammillose que celles d' Hyophila , mais ce n'est pas toujours facile à établir.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
15 à 28°C
pH
5,5 à 7,5
GH
1 à 15
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Attention ! Il existe divers rapports sur son aptitude à la culture en aquarium, mais il n'est pas sûr que tous ces rapports fassent réellement référence à Hyophila involuta.

En milieu naturel, Hyophila involuta se rencontre sur les roches humides dans et le long des ruisseaux, généralement dans des endroits calcaires. Elle convient donc bien à un riparium ou paludarium.
En aquarium, la croissance est très lente et un apport de CO2 est quasiment indispensable pour espérer voir cette mousse prospérer.

Avec Tortula ruralis, elle est cependant classée parmi les espèces éligibles à la culture en aquarium et devrait dans un proche avenir, se diffuser dans le milieu aquariophile.
Disponibilité commerciale : Disponible
Hyophila involuta, le plus souvent nommée "star moss" dans le commerce aquariophile, est parfois aussi vendue sous le nom de "Cement Moss".
Attention ! Une autre mousse, Tortula ruralis, est aussi appelée "Star Moss" dans le commerce des aquariums.
Commentaires
Étymologie : hyo- du grec "pluie" et Hyophile (qui aime la pluie) fait référence à une préférence pour les habitats humides, et involuta "enroulée"
Références
GBIF, IUCN
India Biodiversity Portal
Flora of North America, Missouri Botanical Garden.
Flowgrow. 2013. Hyophila involuta.
Moose Deutschland. 2017. Hyophila involuta (Hook.) A.Jaeger.
- Cano, M.J. In: L.T. Ellis et al. 2013. Hyophila involuta (Hook.) A.Jaeger in Bryological Notes New national and regional bryophyte records, 37. Journal of Bryology 35(4): 290-305.
- Cogoni, A., Campisi, P., Garcia, C., Hodgetts, N., Kucera, J., Lara, F. & Lüth, M. "Hyophila involuta". The IUCN Red List of Threatened Species 2019
- Dierssen, K. 2001. Distribution, ecological amplitude and phytosociological characterization of European bryophytes. Bryophytorum Bibliotheca Band 56, Berlin, Stuttgart.
- Granger, C. 2005. Liste des Mousses observées en France. Synonymes des Mousses de France. Lyon.
- Köckinger, H., Schröck, C., Krisai, R. and Zechmeister, H.G. 2013. Checklist of Austrian bryophytes.
- Nair, MC, KP Rajesh et Madhusoodanan PV 2005. Bryophytes de Wayanad dans les Ghâts occidentaux. Société d'histoire naturelle de Malabar, Kozhikode, I-IV
- Ros, R.M., Mazimpaka, V., Abou-Salama, Aleffi, U., Aleffi, M., Blockeel, T.L., Brugués, M., Cros, R.M., Dia, M.G., Dirkse, G.M., Draper, I., El Saadawi, W., Erdag, A., Ganeva, A., Gabriel, R., Gonzalez-Mancebo, J.M., Granger, C., Herrnstadt, I., Hugonnot, V., Khalil, K., Kurschner, H., Losada-Lima, A., Luıs, L., Misfud, S., Privitera, M., Puglisi, M., Sabovljevic, M., Sérgio, C., Shabbara, H., Sim-Sim, M., Sotiaux, A., Tacchi, R., Vanderpoorten, A. and Werner, O. 2013.. Mosses of the Mediterranean, an annotated checklist. Cryptogamie Bryologie 34(2): 99–283.
- Roth, G. 1909. Neuere und noch weniger bekannte Europäische Laubmoose. [Newer and even less known European mosses]. Hedwigia 49 (4-5): 213-229.
- Sabovljevic, M., Natcheva, R., Dihoru, G., Tsakiri, E., Dragicevic, S., Erdag, A. and Papp, B. 2008. Check-list of the mosses of SE Europe. Phytologia Balcanica 14(2): 207–244.
- Zodda, G. 1907. Le briofite del messinese. Contribuzione II. [Bryophytes from Messina. Contribution II]. Annali di Botanica 6: 237-269.
- Zodda, G. 1909. Le briofite del messinese. Contribuzione III. [Bryophytes from Messina. Contribution III]. Annali di Botanica 7: 449-487.

Pour citer cette fiche :"Hyophila involuta, (Hook.) A.Jaeger, 1873" B-Aqua / GP (2021)