Salvinia natans
Salvinie nageante
Salvinia natans est une très bonne plante pour absorber rapidement les nitrates en excés, sert de support de construction pour les nids de bulles des Betta splendens ou Colisa par exemple et qui offre un refuge pour les alevins. Elle possède de plus un fort pouvoir oxygénant. Néanmoins elle est à réserver aux grands bacs où l'on pourra gérer efficacement sa prolifération.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Salvinia natans
Taxinomie
Descripteur : Linné 1753, Allioni, 1785
Classe: Polypodiopsida
Ordre: Salviniales
Famille:  Salviniaceae
Genre:  Salvinia
Synonymes
Marsilea natans L.
Marsilea patens Gmel.
Marsilea salvinioides Neck.
Salvinia europaea Desv.
Salvinia sprengelii Corda
Salvinia verticillata Roxb.
Salvinia vulgaris Rupr.
Trichomanes villosulum Wall.
Noms Communs
Salvinie nageante
salvinie aquatique
Floating fern (en)
槐叶苹 huai ye ping (man)
Membres du genre Salvinia
Salvinia natans (Linné 1753, Allioni, 1785)
Salvinia auriculata (Aublet, 1775)
Salvinia cucullata (Roxburgh & Wallich, 1833)
Salvinia minima (Baker, 1886)
Salvinia oblongifolia (Martius, 1834)
Salvinia ×molesta (D.S.Mitch., 1972)
Origine géographique
Aire d'origine : Afrique, Asie, Europe
Cosmopolite
Aire actuelle
Il s'agit d'une espèce eurasiatique (paléotempérée), présente essentiellement en Europe centrale et orientale et en Asie, du Caucase à la Chine, au nord de l'Inde et jusqu'en Asie du Sud-Est et au Japon. En Europe, elle est dispersée de la vallée du Rhin (Allemagne) à la Russie, et vers le sud, du nord de l'Italie, au bassin du Danube vers la Mer Noire, et au nord de la Grèce.

Dans la majeure partie de la Chine, Salvinia natans est largement distribuée le long du Chang Jiang.
Environnement
Milieu
Douce
On trouve Salvinia natans flottant en grandes populations à la surface des eaux calmes ou dans les courants faibles, sur les rizières, les étangs, les fossés, les bras morts.
Comme toutes les plantes flottantes, les Salvinia sp. apprécient les plans d'eau très bien exposés, riches en nutriments et avec peu ou pas de courant.
La plante est souvent associé aux Lemnacées et autres plantes flottantes.
Critère : Préoccupation mineure
Bien qu'il s'agisse généralement d'une espèce qui présente des fluctuations de population naturellement massives et qui peut donc sembler décliner mais réapparaître après quelques années, il semble probable qu'elle affiche un déclin global dans toute son aire de répartition.

L'espèce est classée dans la catégorie "Préoccupation mineure" car elle est très répandue et abondante dans une grande partie de son aire de répartition, mais elle semble décliner dans une grande partie de son aire de répartition européenne avec une certaine extinction locale.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
10 cm
Salvinia natans est une fougère aquatique flottante. Les frondes oblongues et en position opposée le long de la tige, mesurent environ 0,8 à 1,5 cm de largeur et 1,5 cm de longueur. Elles sont couvertes de petits poils hydrophobes, l'eau perle ainsi sur le feuillage. Le rhizome ne dépasse guère les 10 cm de long et est cassant, permettant ainsi à la plante de se reproduire par une simple division.

Attention ! Le nom Salvinia natans a été mal appliqué aux plantes d'Amérique du Nord (S. minima, Baker).

Description botanique
Frondes flottantes sessiles ou avec stipe jusqu'à env. 1 millimètre; limbe en forme de robinier , 0,8-1,4 × 0,5-0,8 cm, base arrondie ou subcordée, bord entier, apex obtus ; nervures latérales 15-20 de chaque côté de la costa, chacune avec 5-8 papilles basses en forme de dôme, chacune avec un bouquet terminal d'env. 4 soies blanches ; limbe vert foncé sur la face supérieure, villeux densément brun sur la face inférieure ; frondes submergées finement disséquées en segments linéaires, couvertes de poils, et jouant le rôle de racines. Sporocarpes 4-8, regroupés à la base des frondes submergées, avec des touffes de poils clairsemées ; microsporocarpes jaunâtres, mégasporocarpes brunâtres.
 
Maintenance
Dry Start
Non
Paramètres
Température
12 à 25°C
pH
5,5 à 7,5
GH
1 à 10
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Comme toutes les plantes flottantes, Salvinia natans apprécient un bonne éclairage et peu de courant.

C'est une très bonne plante pour absorber rapidement les nutriments (nitrates) en excédent, qui offre de plus un refuge pour les alevins, et sert de support de construction pour les nids de bulles des Betta splendens ou Colisa par exemple. Elle possède de plus un fort pouvoir oxygénant. Néanmoins elle est à réserver pour de grands bacs où l'on pourra gérer efficacement sa prolifération.

C'est une plante vigoureuse qui s'accommode bien de la culture en extérieur dans les région où il ne gèle pas. Ailleurs, elle doit être rentrée à la mauvaise saison.

Note : La présence des Salvinia dans l'aquarium aide à inhiber la croissance des algues en confisquant les ressources disponibles, les privant ainsi des nutriments nécessaires à leur croissance.
Mais attention toutefois, les flottantes en général, ont tendance à épuiser les nutriments qui peuvent venir à manquer pour d'autres plantes, et contraindre à fertiliser.
Uniquement flottante, les salvinies sont aussi de bonnes réserves d'infusoires pour des alevins.

Plantes flottantes et absence prolongée
Comme on l’a vu, les flottantes sont souvent envahissantes et peuvent recouvrir la totalité de la surface d’un aquarium en peu de temps.
L’envahissement total de la surface prive les autres plantes de lumière et peut, de fait, perturber l’équilibre du bac.
Ceux qui s’absentent longtemps, et qui utilisent des distributeurs de nourriture, doivent prévoir des barrières, flottantes ou fixées, pour éviter que la nourriture dispensée ne tombe sur les plantes ayant envahi la surface.
Pour prévenir cet inconvénient il est de toute façon conseillé de limiter la surface occupée par les flottantes à moins d’un tiers, en cas d’absence prolongée.
Disponibilité commerciale : Disponible
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
Elle est capable de croître extrêmement rapidement, débutant à partir de petits fragments et doublant en population en très peu de jours, avec pour résultat le recouvrement de la surface par un véritable tapis flottant pouvant atteindre quelques centimètres d'épaisseur.

Reproduction sexuée
Cette fougère se reproduit aussi grâce à des sporocarpes.
Dans la nature, la multiplication par voie sexuée existe. Elle passe par des sporocarpes (à mégasporanges et microsporanges) fixés sur les feuilles-racines immergées. Les mégasporanges donnent des mégaspores qui montent à la surface et flottent.
Les microsporanges donnent des microspores, lesquels libèrent des spermatozoïdes. Finalement, les prothalles mâles et femelles finissent par s’unir pour former un zygote puis une plantule.
Inutile de dire qu'en aquarium, la reproduction végétative sera privilégiée.
Commentaires
Étymologie : Salvinia (Salvinie) a été nommée en l'honneur d'Anton Maria Salvini, écrivain, un poète et philologue italien de la fin 17ème siècle. C'est le botaniste italien Pier Antonio Micheli, son contemporain et collègue florentin qui donna son nom à ces fougères aquatiques... et natans, "nageante".

B]Utilisations traditionnelles ou commerciales :
La plante entière est utilisée en médecine; Elle est bouillie et consommée pour les "maladies de consommation" (?) et l'eczéma, et est utilisée à l'extérieur pour les maladies inflammatoires affectant la peau.
Références
GBIF, MNHN, IUCN
- Allen, D.J. 2011. Salvinia natans. The IUCN Red List of Threatened Species 2011
- Frank Marion Andrews and Max Mapes Ellis "Some Observations Concerning the Reactions of the Leaf Hairs of Salvinia natans" in Bulletin of the Torrey Botanical Club Vol. 40, No. 8 (1913)
- Kono Yasui "On the Life-history of Salvinia natans" in Annals of Botany Vol. 25, No. 98 (1911)
- Natural Science Association of Staten Island. 1893. Salvinia natans on Staten Island. Pages 1-3 in Proceedings of the Natural Science Association of Staten Island, October 14, 1893.- A. K. Rajan, B. Betteridge and G. E. Blackman "Changes in the Growth of Salvinia natans Induced by Cycles of Light and Darkness of widely Different Duration" in Annals of Botany Vol. 35, No.141 ( 1971)
- Weatherby, C.A., 1921. Other records of Salvinia natans in the United States. Am. Fern J. 11 (2):50–53.
Données personnelles : BaP et GP

Pour citer cette fiche :"Salvinia natans, Linné 1753, Allioni, 1785" B-Aqua / GP (2022)