Descripteur : Schott, 1859
Famille : Araceae

Synonymes
Acorus calamus var. angustatus Besser
Noms Communs
Herbe des berges
Acore odorant
Genre : Acorus
Acorus americanus (Rafinesque, 1836)
Acorus calamus (Linnaeus, 1753)
Acorus tatarinowii (Schott, 1859)
Acorus gramineus (Solander (1789))
Acorus tatarinowii   
Herbe des berges
Origines géographiques
Aire d'origine :
Asie
Pays :
Chine, Corée, Japon, Viet Nam
 
Acorus tatarinowii une plante d'Asie tempérée à tropicale originaire de Chine (Jiangxi, Sishuan), mais que l'on trouve aussi en Corée et au Viet Nam.
Elle semble introduite de longue date au Japon.
Environnement
Eau :
Douce
 
Acorus tatarinowii est une plante semi-aquatique ou terrestre occupant les berges de cours d'eau lents ou celle des eaux dormantes mais que l'on trouve aussi en prairie humide, jusqu'à 1600 m d'altitude.
Il pousse aussi localement parmi les pierres des ruisseaux aux eaux claires, et prospère sur les pentes verticales exposées à l'humidité des torrents de montagne.
 
Liste Rouge UICN : 
NE
 
Description
Type :
Plante
Croissance :
Taille :
20 à 50 cm
 
Acorus tatarinowii ressemble fortement à A. calamus mais est plus petit, et la feuille n'a pas de nervure médiane. Les rhizomes sont plus plus petits en diamètre que chez A. calamus (0,2–1,0 cm) .
 
Dispo vente :
Très rare
Disponible sous forme de graine, sur le marché des plantes médicinales en Asie sous le nom de "shi chang-pu" (石菖蒲) en Chine.
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :
0 à 27°C
pH :
6 à 7,5
GH :
3 à 25
Eclairage :
Brassage :
Substrat nutritif :
Recommandé
Dry Start :
Oui
 
Adaptée aux aqua-terrarium, paludarium et riparium elle est peu adaptée à la culture totalement immergée.
Elle supporte un peu de fraîcheur mais pas suffisamment pour survivre aux hivers rigoureux. On évitera donc de la planter sur les berges des bassins de région froide.
L'espèce est une très proche parente de l'acore calame A. calamus dont elle est parfois considérée comme une variété.
D'assez grande taille elle ornera avantageusement les bacs ouverts, et tempérés où elle pourra émergée et fleurir.
Plantation et multiplication :
Dans nos régions, la multiplication est réalisée exclusivement par division du rhizome.
Commentaires
Étymologie : Son nom Acorus vient du grec 'akoros' qui désigne une plante à racine aromatique, et tatarinowii, du Médecin et botaniste russe, collectionneur de plantes, Alexandre Alexejevitch Tatarinow (1817 - 1886) qui a travaillé de nombreuses années en Chine.

Acorus tatarinowii est une plante médicinale traditionnelle chinoise qui a des effets sur les systèmes cardiovasculaire, respiratoire, digestif et nerveux central. Il peut agir contre la démence et la dépression, améliorer l'apprentissage et la mémoire, et possède des propriétés anticonvulsives et antiépileptiques.

Dans l'état d'Assam dans le nord-est de l'Inde, la population locale place des Acorus sp. dans les temples pour que les esprits et les démons ne puissent pas y entrer.

Elle sert aussi à aromatiser un alcool traditionnel en Corée. Soju (소주)
Sources
GBIF, IPNI, MNHN
- E. Bretschneider, "Histoire des découvertes botaniques européennes en Chine" (1898)
- Govaerts, R. & Frodin, D.G. "World Checklist and Bibliography of Araceae (and Acoraceae)": 1-560. The Board of Trustees of the Royal Botanic Gardens, Kew. (2002)
- Nooteboom, H.P. (ed.). Flora Malesiana 20: 1-61. Noordhoff-Kolff N.V., Djakarta. (2011)
- Dy Phon, P. "Dictionnaire des plantes utilisées au Cambodge": 1-915. Phnom Penh, Cambodia. (2000).
- Chang, C.S., Kim, H. & Chang, K.S. "Provisional checklist of vascular plants for the Korea peninsula flora" (KPF): 1-660. DESIGNPOST. (2014).
- Wu, Z. & Raven, P.H. (eds.) . Flora of China 23: 1-515. Missouri Botanical Garden Press, St. Louis. (2010)
- H. Dong, Xiangyu Mu, M.A. Memon, H. Pan "The benefits of Acorus tatarinowii Schott on the central nervous system" (2014)
- Hang Shu, Shuang Zhang, Qiyi Lei, Jiangju Zhou "Ethnobotany of Acorus in China" publié dans "Acta Societatis Botanicorum Poloniae" (2018)