Alternanthera philoxeroides
Herbe à alligators
Si A. philoxeroides est incontestablement une bonne plante de bassin en climat doux, sa propension à l'invasion la rend dangereuse pour l'environnement. Elle produit des tiges horizontales qui peuvent pousser exceptionnellement jusqu'à dix mètres en longueur et grâce à ses tiges creuses, flotte facilement.
Considérée comme une menace majeure pour les écosystèmes en raison des effets néfastes qu'elle exerce sur les environnements aquatiques et terrestres, sa commercialisation est aujourd'hui interdite.


Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : (Martius) Grisebach, 1879
Classe: Magnoliopsida
Ordre: Caryophyllales
Famille:  Amaranthaceae
Genre:  Alternanthera
Synonymes
Achyranthes aphylla (Glaz.) Standl.
Achyranthes paludosa Bunbury
Achyranthes philoxeroides (C.Mart.) Standl.
Alternanthera aphylla Glaz.
Alternanthera philoxerina Suess.
Alternanthera philoxeroides f. acutifolia (Moq.) Pedersen
Alternanthera philoxeroides f. phyllantha (Seub.) Mears
Alternanthera philoxeroides var. acutifolia Moq.
Alternanthera philoxeroides var. acutifolia Moq. ex Hicken
Alternanthera philoxeroides var. obtusifolia Moq.
Alternanthera philoxeroides var. obtusifolia Moq. ex Hicken
Alternanthera philoxeroides var. phyllantha (Seub.) REFr.
Alternanthera philoxeroides var. platyphylla (Seub.) REFr.
Brandesia martiana Gillies
Brandesia martiana Gillies ex Moq.
Bucholzia philoxeroides Mart.
Bucholzia philoxeroides subsp. obtusifolia Mart.
Bucholzia philoxeroides var. acutifolia Mart.
Bucholzia philoxeroides var. obtusifolia Mart.
Celosia amphibia Salzm.
Celosia amphibia Salzm. ex Moq.
Mogiphanes philorexoides D.Parodi
Mogiphane philoxeroides Parodi
Telanthera philoxeroides (C.Mart.) Moq.
Telanthera philoxeroides var. acutifolia Moq.
Telanthera philoxeroides var. denticulata Seub.
Telanthera philoxeroides var. obtusifolia Moq.
Telanthera philoxeroides var. phyllantha Seub.
Noms Communs
Herbe à alligators
Alligator Weed (en)
Membres du genre Alternanthera
Alternanthera aquatica ((Parodi) Chodat, 1927)
Alternanthera bettzickiana ((Regel) G. Nicholson, 1884.)
Alternanthera lilacina (Kunth, 1836)
Alternanthera philoxeroides ((Martius) Grisebach, 1879)
Alternanthera reineckii (Briquet, 1899)
Alternanthera rosaefolia (Cultivar, 1976)
Alternanthera sessilis (R.Brown ex. De Candolle 1813)
Origine géographique
Aire d'origine : Amérique du sud
Cosmopolite
Aire actuelle
A. philoxeroides est originaire d'Amérique du Sud, principalement de la région du fleuve Parana ( Julien et al., 1995 ), de la Guyane au Brésil et au nord de l'Argentine.

Elle a été introduite en Europe, en Amérique du Nord et centrale, dans les Caraïbes, en Asie tropicale et en Océanie où elle est considérée comme une espèce envahissante

Liu et al. (2017) ont modélisé le potentiel de propagation des mauvaises herbes aquatiques envahissantes à la suite du projet de dérivation des eaux du sud vers le nord de la Chine et prédisent qu'A. philoxeroides a un potentiel élevé d'expansion de l'aire de répartition vers le nord en Chine.

En France la plante a été signalée récemment en PACA (ANSES) et une alerte diffusée dans les réseaux des experts en invasions biologiques, mais présente Gironde depuis 1971.
En Europe, elle est présente dans certaines zones à climat méditerranéen, comme l’Italie (région de Pise en Toscane (EPPO Reporting Service, 2007)).
Environnement
Milieu
Terre, Douce
A. philoxeroides pousse comme une mauvaise herbe dans les habitats aquatiques et terrestres, et pousse souvent à l'interface entre ces deux environnements ( OEPP / EPPO, 2016 ).
Dans les habitats naturels et semi-naturels, elle est susceptible de devenir envahissante principalement dans les forêts, les berges des rivières et les zones humides. On peut le trouver le long des canaux, des rivières, des marécages, des lacs, des barrages, des fossés et des zones humides, enracinée dans le sol et émergeant au-dessus de la surface de l'eau. Cependant, elle peut également être trouvé dans les habitats riverains flottant librement dans des tapis denses à la surface de l'eau.
A. philoxeroides est également une adventice importante des pâturages plus humides et des cultures irriguées ( ISSG, 2016 ; USDA-NRCS, 2016 ; Weeds of Australia, 2016 ).

Elle a été observée poussant dans des eaux avec un pH compris entre 4,8 et 7,7 et elle est assez tolérante au sel et peut survivre dans les plages de marée supérieures et d'autres conditions salines (10 à 30 % de celui de l'eau de mer). A. philoxeroides pousse bien dans des conditions riches en nutriments (eutrophes), mais peut survivre dans des zones à faible disponibilité en nutriments ( Weber, 2003 ; Langeland et al., 2008 ).
Alternanthera philoxeroides est considérée comme une menace majeure pour les écosystèmes en raison des effets néfastes qu'elle exerce sur les environnements aquatiques et terrestres.
Le risque d'introduction d' A. philoxeroides est très élevé. Parce que cette espèce est capable de pousser à la fois dans les habitats aquatiques et terrestres, pousse vigoureusement et se propage à partir de fragments flottants, elle a un grand potentiel pour augmenter sa distribution actuelle dans de nouvelles zones. Selon Julien et al. (1995), une grande partie de l'Afrique, de l'Asie et du sud de l'Europe offre un habitat convenable à cette envahissante.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
40 à 60 cm
Plante de marais à tiges étalées ou dressées, ramifiées ou grimpantes et intriquées, portant des feuilles jaune vert à brun rouge, linéaires, oblongues ou lancéolées, opposées deux à deux et alternes, ainsi que de nombreuses racines adventives.
Elle produit des tiges horizontales qui peuvent pousser exceptionnellement jusqu'à dix mètres en longueur et grâce à ses tiges creuses, flotte facilement.

Description botanique
Vivaces aquatiques glabrées décombantes ou ascendantes, aux tiges simples ou ramifiées, souvent fistuleuses, jusqu'à 100 cm. longue. Feuilles glabres ou glabrées, lancéolées à étroitement obovales, apicales arrondies à aiguës, cunéiformes à la base, rarement denticulées, 2-10 cm. long, 0,5-2 cm. large; pétioles 1-3 mm. longue. Inflorescences de glomes blancs terminaux et parfois axillaires, 10-18 mm. long, 10-18 mm. large, les pédoncules généralement non ramifiés 1-5 cm. longue. Fleurs parfaites, bractées et bractéoles subégales, ovales, acuminées, 1-2 mm. longue; sépales 5, subégaux, oblongs, apicaux aigus et parfois denticulés, ni indurés ni côtelés, de 5-6 mm. long, 1,5-2,5 mm. large; étamines 5, réunies en dessous en un tube, les pseudostaminodes lacérés et dépassant les anthères ; ovaire réniforme, le style environ deux fois plus long que le stigmate capité globuleux. Fruit un utricule réniforme indéhiscent de 1 mm. long, 1-1,5 mm. large (Flore du Panama, 2016 ).
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
7 à 40°C
pH
4,8 à 7,7
GH
3 à 10
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Si A. philoxeroides est incontestablement une bonne plante de bassin en climat doux, sa propension à l'invasion la rend dangereuse pour l'environnement. On évitera donc absolument ce mode de plantation.
Elle peut tolérer des hivers froids, mais ne peut pas survivre à des températures glaciales prolongées (Langeland et al., 2008).

En aquarium de grande taille, elle prendra une place considérable si on lui assure chaleur et nutriments.

A. philoxeroides préfère pousser à des températures autour de 30°C, et la croissance est stoppée à des températures inférieures à 7°C. Cependant, l'espèce peut tolérer des températures annuelles moyennes allant de 10 à 20°C. L'optimum photosynthétique de cette espèce se situe entre 30°C et 37°C, mais elle peut s'adapter à des conditions de faible luminosité ( Weber, 2003 ).
Disponibilité commerciale : Interdite
On veillera à éviter toute propagation en milieu naturel en détruisant consciencieusement les rejets d'élagage, en particulier dans le sud de la France.
La plante est, depuis 2018, interdite de commercialisation en France.
Plantation et multiplication
A. philoxeroides se reproduit à la fois sexuellement et de façon végétative dans son aire de répartition naturelle, mais se propage principalement par voie végétative dans son aire d'introduction.
Chez cette espèce, les traits associés à la reproduction sexuée se dégradent en raison d'un dysfonctionnement sexuel, les fleurs possédant soit des étamines pistillées, soit des anthères mâles stériles. Les dégradations des caractères sexuels pour la perte de la sexualité ont généralement lieu dans les plantes clonales ; tel est le cas des populations d' A. philoxeroides se propageant principalement par des propagules végétatives (Zhu et al., 2015).

Reproduction sexuée
Dans son aire de répartition géographique d'origine, l'espèce se propage à travers des moyens de production de graines viables. Cependant, il a été observé dans ses aires de répartition non indigènes qu'elle produit rarement des graines viables.

Reproduction végétative
A. philoxeroides se reproduit principalement par fragmentation. La plante peut se régénérer à partir de petites portions de tiges ou de petites boutures de feuilles. Ces petits fragments de la plante peuvent ensuite être dispersés par des moyens humains et naturels.
Commentaires
Étymologie : Son nom d'Alternanthera vient du latin alternus qui signifie alterne, et de anthera qui désigne l'anthère, et philoxeroides, de Phylloxéra, composé de phyllo du grec ancien φύλλον , phýllon "feuille", ξερός, xerós "sec" et -oïde, "qui ressemble" (en raison de l'aspect fané des feuilles ? )
Références
GBIF, CABI, MNHN, USDA,
Invmed, Tela Botanica
Arrêté du 14 février 2018 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces végétales exotiques envahissantes sur le territoire métropolitain.
Note d’alerte Alternanthera philoxeroides (Mart. ) Griseb._CBNMed_Farsac L. & Terrin E. 30/10/2014
- Weber E, 2003. Espèces végétales envahissantes du monde : Un guide de référence sur les mauvaises herbes environnementales. Wallingford, Royaume-Uni : CAB International.
- Brunel, S., Schrader, G., Brundu, G. & Fried, G. (2010). Emerging invasive alien plants for
the Mediterranean Basin. EPPO Bulletin, 40
- CRC for Australian Weed Management (2003). Alligator Weed (Alternanthera philoxeroides), Weed Management Guide.
- Fried, G. & Brunel, S. (2009). Un nouvel outil de hiérarchisation des plantes exotiques : premiers résultats de son application sur une liste de 217 espèces présentes en France. XIIIème Colloque International sur la biologie des mauvaises herbes Dijon 8-10 sept. 2009.
- Haury, J. Hudin, S., Matrat, R., Anras, L. et al. (2010). Manuel de gestion des plantes exotiques envahissant les milieux aquatiques et les berges du bassin Loire-Bretagne, Fédération des conservatoires d'espaces naturels.
- Guo L ; Wang T, 2009. Impact de l'invasion de la plante exotique Alternanthera philoxeroides sur l'association interspécifique et la stabilité de la communauté végétale indigène. Zhongguo Shengtai Nongye Xuebao/Journal chinois d'éco-agriculture, 17
- Sainty, G., McCorkelle, G. & Julien, M. (1998). Control and spread of Alligator Weed Alternanthera philoxeroides (Mart.) Griseb. in Australia: lessons for other regions. Wetlands Ecology and Management 5
- Van Oosterhout, E. (2007). Alligator weed control manual. NSW-DPI
- Cirad. Identification Assistée par Ordinateur. (s. d.)
- EPPO Reporting Service. Alternanthera philoxeroides (Amaranthaceae). (2007).
- Global Invasive Species Database. (2010). Alternanthera philoxeroides (aquatic plant, herb).
- Garbari F, Pedullà ML, 2001. Alternanthera philoxeroides (Mart.) Griseb. (Amaranthaceae), une nouvelle espèce pour la flore exotique d'Italie. (Alternanthera philoxeroides (Mart.) Griseb. (Amaranthaceae), specie nuova per la flora esotica d'Italia.). Webbia. 56 (1)
- Lorenzi H, 1982. Plantas daninhas de Brasil, terrestres, aquaticas, parasitas, toxicas e medicinais. Nova Odessa, Brésil : H. Lorenzi.

Pour citer cette fiche :"Alternanthera philoxeroides, (Martius) Grisebach, 1879" B-Aqua / GP (2021)