Les Espèces Exotiques Envahissantes

Auteur Message

Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 04/08/2019 20:23:06
 
 

Parce que c'est un sujet trop peu abordé et pourtant essentiel, je vous propose de faire un point sur les risques représentés par certaines espèces présentes dans le hobby aquariophile : les espèces invasives (ou plus exactement, les espèces exotiques envahissantes). Leur liste sera mise à jour dans le deuxième message. Mais avant d’y arriver, reprenons les bases !

Quelques définitions :

Les définitions suivantes proviennent du Centre de Ressources des Espèces Exotiques Envahissantes. (1)

Une espèce indigène est une espèce qui est naturellement présente à l’intérieur d’un territoire. Ce territoire correspond à son milieu naturel « type » mais aussi aux zones qu’elle peut atteindre et occuper en utilisant ses propres moyens de déplacement (donc sans aide humaine directe ou indirecte).

A l’inverse, une espèce exotique est une espèce introduite par l’homme à l’extérieur de sa région naturelle. Cette introduction a lieu quand des animaux/plantes/autres sont relâchés (volontairement ou pas) dans un nouveau milieu. Elle peut aussi se produire si des œufs, des boutures - ou tout morceau de truc à partir duquel l’espèce pourrait se développer - se retrouvent dans la nature.

Une espèce naturalisée est une espèce exotique dont les populations se reproduisent et se perpétuent de manière autonome. C’est donc une espèce qui se retrouve dans un milieu qui n’est pas son milieu naturel, mais dont les conditions lui conviennent suffisamment pour qu’elle soit capable 1) d’y survivre et 2) de se reproduire de façon assez durable pour perdurer dans ce nouvel écosystème.


Et les espèces invasives dans tout ça ?

Une espèce exotique envahissante (EEE) ou espèce invasive est une espèce introduite par l'homme en dehors de son aire de répartition ou de dispersion naturelle, qui s'établit sans intervention humaine, et qui étend son aire de distribution (INPN). La Convention sur la diversité biologique définit une espèce exotique envahissante comme une espèce dont « l'introduction et/ou la propagation menace la diversité biologique ». 

Pour résumer : une EEE est une espèce naturalisée, qui se reproduit et se disperse suffisamment pour se répandre au-delà du point où elle a été introduite à l’origine, et dont la présence pose un risque pour les espèces natives et l’équilibre biologique du milieu.


En quoi c’est si important ?

Les EEE représentent le quatrième facteur de disparition de biodiversité dans le monde après la disparition des milieux et des habitats, la surexploitation des ressources et les pollutions. Le changement climatique n’arrive qu’en cinquième position. Les EEE peuvent aussi avoir des conséquences importantes sur les activités humaines : disparition des espèces endémiques, problèmes sanitaires (allergies, piqures…),perte des bénéfices écosystémiques, dégâts aux cultures…

Il faut bien noter que toute espèce introduite ne devient pas forcément une espèce invasive ou envahissante. On estime qu’il existe environ 12 000 espèces exotiques en Europe, dont 1500 invasives (Mora et al., 2011). Ça fait quand même un certain nombre ! 8 nouvelles espèces invasives seraient introduites tous les ans sur le territoire européen.

Une étude publiée en 2015 par le Commissariat Général au Développement Durable évalue leur impact économique entre 10 milliards et 12 milliards d’euros par an pour les pays européens.


Les EEE dans la loi

Les espèces invasives sont concernées par plusieurs textes de loi. Certaines, celles qui ont le plus d'impact sur la biodiversité et la santé, sont strictement réglementées. Elles sont listées dans des arrêtés spécifiques comme l'Arrêté du 14 juillet 2018 (espèces animales), l'Arrêté du 2 mai 2007 (Ludwigia grandiflora et peploides), etc. Au total, ces arrêtés concernent une trentaine d'espèces parmi les plus virulentes et dont vous connaissez probablement s certains noms : tortue de Floride, perche soleil, écrevisse de Louisiane...

L’article L.411-5 du Code de l’Environnement interdit formellement l'introduction dans le milieu naturel des espèces animales et végétales fixées par arrêté. L'article L. 441-6 interdit l'introduction sur le territoire national, la détention, le transport, le colportage, l'utilisation, l'échange, la vente ou l'achat de tout spécimen vivant de ces espèces. Le non-respect de ces articles est punie de 2 ans de prison et de 150 000 euros d’amende par l’article L. 415-3.

On compte aussi des dispositions relatives aux EEE dans le Code rural, le Code de la santé publique, ainsi que plusieurs autres lois et arrêtés.


En quoi ça concerne l’aquariophilie ?

On ne le répète pas assez : ne relâchez jamais, JAMAIS vos animaux dans le milieu naturel (Ni vos plantes ! Ni vos invertébrés !). Ça vaut bien sûr pour les espèces invasives, mais pas uniquement.

Bubulle le poisson rouge est malheureux dans son bocal ? Il n’a rien à faire dans le ruisseau à côté de chez vous. Les poissons rouges sont des prédateurs d’alevins, ils peuvent décimer les plantes et envahir un plan d’eau en quelques années. Amenez-le plutôt chez quelqu’un qui peut l’accueillir dans un bassin artificiel.

Vous devez déménager et la tortue de Floride que vous aviez offert à votre petit dernier il y a plusieurs années ne peut pas vous accompagner ? Il existe des refuges si vous n’avez pas d’autre choix. Ne l’abandonnez pas dans la nature où elle fera un carnage dans les espèces de poissons et d’amphibiens locales.

Vous avez trop de naissances de guppys pour tous les donner et ça vous fend le cœur de les tuer ? Rappelez-vous que les guppys ont été introduits un peu partout dans le monde, qu’ils sont très adaptatifs et qu’avec leur rythme de reproduction ils ont tendance à éliminer les autres espèces en créant une trop grande concurrence alimentaire. Quoi que vous décidiez, ne les relâchez pas.

Vous avez beaucoup de boutures et ce serait dommage de les jeter ? Ne les jetez pas non plus dans l’étang du coin. L’aquariophilie a déjà une grosse part de responsabilité dans la présence d’espèces comme la Cabomba carioliana qui participe à l’eutrophisation de milieux.


Je possède déjà une de ces espèces, que faut-il faire ?

Seules les EEE concernées par les arrêtés sont réglementées par les textes cités plus haut. Leur liste est détaillée plus bas. Des espèces y sont parfois ajoutées, en fonction de l’évolution de leur présence et de la menace qu’elles peuvent représenter. Si vous en hébergez déjà au moment de leur ajout sur la liste, vous devez remplir certaines obligations :

Pour les plantes :

Vous êtes invités à les détruire. Il faut bien faire attention à ce que cette opération ne puisse pas propager votre plante : pas de broyage qui pourrait donner des boutures viables par exemple.

Pour les crustacés (crabes, écrevisses, etc) :

Aussi triste que ce soit, vous êtes aussi invités à les faire éliminer. La loi vous oblige à ce que ce soit fait en prenant soin d’éviter toute douleur, détresse ou souffrance pour vos animaux.

Pour les autres animaux (poissons, tortues, etc) :

1)  Vous devez déclarer l’espèce auprès de la préfecture de votre département.

2)  Vous devez la faire marquer.

3)  Vous devez vous assurer qu’elle ne puisse pas se reproduire, par exemple en détruisant les œufs.

4)  Vous devez veiller à ce qu’elle ne puisse pas s’échapper. Bien sûr, il est strictement interdit de la relâcher. Vous ne pouvez pas la donner, l’échanger ou la vendre. Vous ne pouvez pas non plus acquérir de nouveaux individus.


Et pour rappel : même si votre espèce n'est pas sur la liste, ne la relâchez pas dans le milieu naturel. Volontairement ou par mégarde !


(1) La formulation est en partie modifiée : pour être parfaitement exact, à chaque fois que vous voyez « espèce », il faut lire « espèce,sous-espèce ou un taxon inférieur ».
De même, le texte initial la deuxième partie de la définition d’une espèce exotique est « ou n’importe quelle partie, gamète, graine, œuf ou propagule de cette espèce capable de survivre et de se reproduire par la suite ».

Sources :

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) : https://inpn.mnhn.fr/programme/especes-exotiques-envahissantes

UMS Patrimoine naturel – MNHN [Ed] 2017-2019. Espèces Exotiques Envahissantes – Faune Introduite en France (EEE-FIF). Site Web d’information et de veille sur les espèces animales exotiques. http://eee.mnhn.fr/.

Centre de ressources Espèces Exotiques Envahissantes : http://especes-exotiques-envahissantes.fr/

Stratégie Nationale relative aux espèces exotiques envahissantes (Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, 2017) :https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/17039_Strategie-nationale-especes-exotiques-invahissantes.pdf

Analyse économique des espèces exotiques envahissantes en France(Commissariat Général au Développement Durable, 2015) : http://www.masterbioterre.com/sites/default/files/A.%20FLORES.%20Analyse%20%C3%A9conomique%20des%20esp%C3%A8ces%20_0.pdf

Fédération Française de l’Aquariophilie : http://www.fedeaqua.org/index.php?option=com_content&view=article&id=1364:especes-exotiques-envahissantes-liste-complete-juillet-2019&catid=163&Itemid=1108

Espèces exotiques envahissantes : les nouvelles obligations des particuliers, associations, collectivités… (ONCFS, 2018) :http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/pdf/Plaquette-EEE-DEB-ONCFS-AFB.pdf


Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 04/08/2019 20:29:38
 
 

Liste des espèces exotiques envahissantes aquatiques concernées par les Arrêtés en France Métropolitaine
Annexes II de l'Arrêté du 14 février 2018 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire métropolitain
(dernière MàJ : 08/2019)

  • Lepomis gibbosus (Perche soleil) - Soumise au vote de l'UE, mais n'apparaît pas dans l'Annexe
  • Plotosus lineatus (Poisson-chat rayé) - Soumise au vote de l'UE, mais n'apparaît pas dans l'Annexe
  • Pseudorasbora parva (Goujon asiatique)
  • Perccottus glenii (Goujon de l’Amour)
  • Trachemys scripta (Tortue de Floride)
  • Lithobates catesbeianus (Grenouille taureau)
  • Eriocheir sinensis (Crabe chinois)
  • Orconectes limosus (Ecrevisse américaine)
  • Orconectes virilis
  • Pacifastacus leniusculus (Ecrevisse du Pacifique)
  • Procambarus clarkii (Ecrevisse de Louisiane)
  • Procambarus fallax (Ecrevisse des marais)
  • Cabomba caroliniana
  • Eichhornia crassipes (Jacinthe d’eau)
  • Gymnocoronis spilanthoides (Faux hygrophile)
  • Hydrocotyle ranunculoides (Fausse renoncule)
  • Lagarosiphon major
  • Ludwigia grandiflora (Jussie à grande fleur)
  • Ludwigia peploides (Jussie rampante)
  • Myriophyllum aquaticum (Myriophylle du Brésil)
  • Salvinia molesta (Salvinie géante)

Liste des organismes exotiques envahissants aquatiques réglementés en Suisse
Annexe 2 de l'Ordonnance 814.911 sur l'utilisation d'organismes dans l'environnement
(dernière MàJ : 08/2019)

  • Trachemys scripta elegans (Tortue de Floride)
  • Rana catesbeiana (Grenouille taureau)
  • Elodea nuttali (Elodée de Nuttal, Peste d'eau de Nuttal)
  • Hydrocotyle ranunculoides (Fausse renoncule)
  • Ludwigia spp. et notamment L. grandiflora (Jussie à grande fleur) et L. peploides (Jussie rampante)


TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 846
  Posté le : 04/08/2019 21:58:04
 
 
Merci, je rajouterai ca à l'article.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 751
  Posté le : 04/08/2019 22:11:22
 
 
Bel et bien.
Il fallait en parler. Merci.



Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 05/08/2019 09:29:55
 
 
J'ajouterai la liste des espèces dans les DOM et les pays francophones au fur et à mesure.
Tu penses que ça vaut le coup de créer un nouvel article sur le sujet plutôt que de devoir modifier celui sur les espèces menacées à chaque mise à jour de la liste ? 

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 846
  Posté le : 05/08/2019 13:24:58
 
 
Je t'invite a continuer ici, en septembre, on passera ca dans les articles collaboratifs. 


Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 05/08/2019 20:04:55
 
 
Parfait ! 


RegisH



Inscrit le : 21/11/2018 18:12:41
Messages : 137
  Posté le : 06/08/2019 18:13:13
 
 
Articles très intéressant, et vraiment super comme nouvelle que l'arrivée d'articles colaboratifs


Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 06/08/2019 20:15:12
 
 
Une mise à jour avec les espèces de Suisse !
Je ne suis pas très à l'aise avec le droit Suisse, d'autres articles s'appliquent peut-être.


TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 846
  Posté le : 06/08/2019 22:30:59
 
 
Super, l'article devrait être assez complet!

Deux trois idées pour le compléter :
- Dans la partie "pourquoi est ce si important, peut être donner un exemple de ce que cela peut faire sur un écosystème : disparition d'un maillon de la chaîne = disparition de dizaines d'espèces. Le cas du marais poitevin est bien documenté par exemple. Les méthodes de luttes possibles, leurs coûts, et ses échecs, car malheureusement ça se finit souvent comme ça.

- Comme j'ai fait le tour des pays francophones d'Europe pour le guide des aquarium publique, et qu'on a au moins un belge dans nos membres, rajouter les plantes invasives de Belgique.

- "évalue leur impact économique entre 10 milliards et 12 milliards d’euros par an pour les pays européens." : Peut être explicité les impacts et leurs couts.

Note qu'avec l'outil d'article, il y aura 3 niveaux de titre différents, et la possibilité de créer des tableaux

Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 06/08/2019 22:53:23
 
 
Excellent pour les tableaux ! La mise en page du texte est encore assez complexe, surtout pour les copier/coller depuis d'autres sites. Les tableaux vont bien aider. 


La Belgique, c'est prévu ! 

Pour l'impact économique, il faudrait se plonger dans l'étude de 2015. Je n'aurais pas le temps avant Septembre, mais si quelqu'un d'autre veut y jeter un œil, n'hésitez pas ! 

Il faudrait peut-être faire quelques rappels sur les bénefices écosystémiques. C'est un concept un peu complexe à expliquer. 

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 846
  Posté le : 07/08/2019 23:54:17
 
 
J'avais aussi pensé aux escargots envahissant, comme l'interdiction des Ampulaires!


Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 08/08/2019 12:27:40
 
 
Justement, les ampullaires ne sont pas interdits à priori ! Les espèces concernées par l'interdiction sont celles citées dans l'annexe II de l'Arrêté du 14 février 2018 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire métropolitain. La décision européenne n'a pas été adaptée en droit français. Les condamnations qu'il y a eu ces dernières années sont contestées ! 

Il faut que je reprenne l'article pour mieux faire ressortir la différence entre "espèce invasive" et "espèce invasive assez vénère pour être concernée par l'annexe II". 

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 846
  Posté le : 09/08/2019 01:44:45
 
 
Ha ben j'étais persuadé qu'ils étaient interdit à la vente, et c'est repris comme ça sur moult forum


RegisH



Inscrit le : 21/11/2018 18:12:41
Messages : 137
  Posté le : 10/08/2019 01:22:27
 
 
Une chose que je ne comprends pas : Ludwigia grandiflora est en vente dans toutes les bonne boutique de France et de Navarre, mais invasive. Donc, j'ai le droit de l'acheter pour la détruire???


Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 10/08/2019 10:51:54
 
 
Les Ludvigia grandi flora et peploides ne sont pas natives... Et elles ne devraient pas être en vente. Tu aurais le droit de rappeler au magasin que ce n'est pas légal (ou au moins, de leur poser la question s'ils sont dans le périmètre de l'Arrêté, histoire qu'ils regardent). 

Tiens, l'article de loi qui les interdit spécifiquement : 
Arrêté du 2 mai 2007 interdisant la commercialisation, l'utilisation et l'introduction dans le milieu naturel de Ludwigia grandiflora et Ludwigia peploides, on fait difficilement plus clair ! https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000465704&categorieLien=id


RegisH



Inscrit le : 21/11/2018 18:12:41
Messages : 137
  Posté le : 11/08/2019 00:14:06
 
 
ok, donc on a une loi pour protéger l'environnement, et personne ne la respect... Business as usual!


Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 13/08/2019 21:42:00
 
 
Mise à jour pour mieux pointer la différence entre EEE et EEE concernée par Arrêté.

Personnellement, je n'ai jamais croisé ces deux Jussie dans un magasin. Les seules plateformes en ligne qui en vendent sont basées hors de France, et les liens Internet renvoient souvent vers des pages mortes. Il y a des contrôles (peut être pas assez cela dit).


RegisH



Inscrit le : 21/11/2018 18:12:41
Messages : 137
  Posté le : 14/08/2019 18:40:18
 
 
Oui, en fait, j'ai confondu grandiflora et glandulosa ! 

La saisie semi automatique de google ! 

Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 291
  Posté le : 14/08/2019 22:58:24
 
 
C'est rassurant pour les magasins 

1

Vous devez être connecté pour intervenir sur le forum