Les retours d'expérience- les Cyanobactéries

Auteur Message

Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 194
  Posté le : 07/03/2019 09:20:05
 
 
Les cyanobactéries ne sont pas des algues mais puisqu'on cherche souvent à les éliminer, autant ne pas créer une nouvelle catégorie juste pour elles ! 
Ce petit sujet à pour but de reporter vos expériences dans la lutte contre la cyanobactéries, vos succès, vos échecs, les protocoles testés et leurs résultats. Il s'agit de faciliter la recherche d'information pour ceux qui cherchent des solutions, et de discuter de telle ou telle méthode. 


TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 604
  Posté le : 07/03/2019 13:55:33
 
 
Pour ma part, j'en ai eu 2 fois, et les 2 fois, cela a fait suite à un problème de brassage. 

La première fois : Panne complète de la pompe, durant de vacances. L'invasion commençait a être importante. Le rétablissement du brassage a largement freiné l'invasion mais les cyano présentes restaient en place et continuait se propager très lentement. Un double traitement avec Easylife Exit Blue a eu un effet limité, avec une résistance locale, la prolifération a repris depuis ces zone de résistance et le Blue Exit n'a plus fait effet. Cela confirme l'existence de souche résistante à ce produit. J'ai alors fait un traitement avec Colombo Aerocol, qui a été radical. Les 2 traitements ont été parfaitement supportés par tous les résidents du bac, y compris les plantes.
 
 La seconde fois, il y a 3 semaines, le circuit de brassage a été obstrué par des coquilles de physes. Petite remarque, ça signifie qu'elles sont rentrées dedans en étant très petites et y ont passé toute leur vie. Mon brassage étant déjà volontairement faible en temps normal, j'ai mis du temps a remarquer la baisse de débit puis a réagir. L'invasion était limitée a quelques feuilles. L'élimination des feuilles et le rétablissement d'un débit normal a permis d'endiguer l'invasion qui n'est plus visible, même si une légère odeur lorsque j'enlève de la lentille d'eau indique clairement la présence de cyanobactéries dans l'aquarium.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 520
  Posté le : 07/03/2019 17:21:21
 
 
Je ne me souviens pas avoir eu à faire avec les cyanobactéries, aussi, je n'ai personnellement aucune expérience sur le sujet.

On parle souvent d'odeur "nauséabonde" pour caractériser les cyanobactéries. Habitant une ferme dans un pays d'élevage où odeur et puanteur sont clairement différenciées, amateur de champignons pour qui l'odeur est un critère de détermination, j'aimerais savoir si on peut être plus précis sur l'odeur en question. Terreuse, vaseuse, d'ammoniaque, d'acétone, etc. On en trouve pour tout l'égout ! :-) 

Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 194
  Posté le : 07/03/2019 18:44:34
 
 
C'est une odeur qui rappelle la vase. Elle est très forte par rapport à la quantité de Cyano, et elle marque. J'ai gardé l'impression d'avoir le nez dessus pendant plusieurs heures après être intervenue sur le bac. 

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 604
  Posté le : 07/03/2019 18:54:00
 
 
J'aurais dit vase mélangée à de l’ammoniac. Mais en effet, c'est très tenace. Même après s'être lavé les mains 2 ou 3 fois, l'odeur reste.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 520
  Posté le : 08/03/2019 08:25:21
 
 
Merci pour le complément d'information.
L'odeur d'ammoniac, je connais. La vase, elle, peut sentir différemment selon la composition des boues
Je guetterai donc l'odeur d'ammoniac. 

Je résume : La cause prépondérante du déséquilibre entrainant l'apparition des cyanobactéries est une absence de brassage (?) et la méthode de lutte la plus efficace est la réfection totale suivie du "black in" (black out employé par certains me parait usurpé ;-) qui entraine tout un tas de problèmes, puis vient la lutte chimique toujours délicate et incertaine.
Pas d'escargots mangeurs de cyano ?

Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 194
  Posté le : 08/03/2019 09:16:59
 
 
Pas que je sache pour les escargots. Certaines espèces sont parfois citées (sont des variétés de nerritina) mais au passage et sans retours d'expérience. 

Pour ce qui est des causes d'apparition et des nutriments qui les favorise, il y a cette petite publication sur les cyanobactéries et l'eutrophisation qui donne énormément d'informations. 

La méthode du Black Out repose sur des bases intéressantes pour la cyano. Elle dépend énormément de la photosynthèse pour survivre et un black-out l'en privé pendant assez longtemps pour tuer le gros de l'invasion. Par contre les spore (ou quoi que ce soit d'équivalent) n'ont pas de raison d'être affectées. 

Dernier point d'importance : une fois morte, la cyano aurait tendance à se décomposer en émettant des trucs pas cool. Il faut les évacuer si l'invasion était importante. 

Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 194
  Posté le : 08/03/2019 09:22:04
 
 
Je cite quelques passages intéressants : 

"Les blooms (ie les phases de croissance brusque de la colonie de cyano) sont souvent corrélés à un processus d’eutrophisation, c’est-à-dire à l’enrichissement du milieu en nutriments.C’est pourquoi un des facteurs principaux favorisant ces proliférations est la présence de phosphore sous forme orthophosphate, d’azote et de fer en concentration élevée."

"Concernant l’azote, les cyanobactéries peuvent fixer l’azote atmosphérique dans leurs hétérocystes ce qui les rend très compétitives par rapport aux autres algues lorsque l’azote est limitant (Blais 2002)."

Cyanobactéries et cyano toxines, Julie Vonarx, Planet-Vie, 2008
https://planet-vie.ens.fr/article/1848/cyanobacteries-cyanotoxines (cf lien ci-dessus) 

Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 520
  Posté le : 08/03/2019 09:55:16
 
 
Donc le brassage n'est pas directement en cause, mais ses conséquences, à savoir l'eutrophisation.
Encore une fois, et je crois que ça reste valable pour tous les types de déséquilibres, rien ne sert de vouloir éradiquer le fléau si on ne supprime pas la cause de son apparition.

Merci pour le lien et pour les utiles précisions.



Jebeddo



Inscrit le : 04/05/2018 23:37:59
Messages : 194
  Posté le : 08/03/2019 11:05:14
 
 
Attention, on parle bien de corrélation et pas de conséquence. Les phénomènes d'eutrophisation sont ceux qu'on constate dans les mares par exemple. Le courant doit bien jouer un rôle.

D'ailleurs chez moi, j'ai 8 fois le volume par heure en filtration et les cyano ne sont apparues que dans la zone "morte" formée par un bouquet très dense de Nanas.

francis 1



Inscrit le : 09/01/2019 15:58:35
Messages : 151
  Posté le : 08/03/2019 12:59:50
 
 
 les cyanos peuvent apparaitres dans tous les bacs , sains ou non , avec brassage ou non , pour ce qui est de mamgeurs de cyano , je n'en connais pas !
pour moi, on ne trouveras jamais la cause , mais il est reconnu que cela a un rapport avec la lumiere puisque le blakout les élimine


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 520
  Posté le : 08/03/2019 14:03:03
 
 
En lisant l'article proposé par Jabeddo, j'ai retenu quelques éléments pouvant servir de piste pour une réflexion.
Les cyanobactéries  apprécient la  "présence de phosphore sous forme orthophosphate, d’azote et de fer en concentration élevée".
"les cyanobactéries peuvent fixer l’azote atmosphérique" et leur développement aidé par  "La stabilité des colonnes d’eau" et favorisé par une  "température (air, eau à 15-30 °C) et luminosité (intensité lumineuse modérée).

On peut en déduire que l'arrêt d'un système de filtration est une cause majeure de l'explosion des cyanobactéries : baisse du brassage, augmentation des phosphates et nitrates... mais que la mise au noir, si elle empêche le développement , ne résout en rien le problème.
L'expérience de Jabeddo et son brassage plus que parfait (enfin celui de son bac ;-), semble pourtant infirmer cette thèse.
En ce qui me concerne, et compte tenu du fait que je suis en train de mettre en place un bac plein de "zones mortes", ça ne me rassure pas du tout.
En revanche, je n'ai rien vu sur le taux d'oxygène et son éventuelle toxicité sur la bête. Une piste ?

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 604
  Posté le : 08/03/2019 14:13:43
 
 
Ce n'est pas qu'on ne connait pas les causes, c'est que c'est une combinaison de facteurs. Le brassage en fait clairement partie, mes 2 invasions sont arrivées directement après une coupure du brassage et la prolifération s'est arrête dès que le brassage a été rétabli. Mais il est vrai que des aquariums low tech, donc sans brassage, n'en ont pas obligatoirement (heureusement!), donc le brassage n'est pas l'unique facteur. Chez moi, c'est apparu systématiquement sur l'avant du bac, soumis à l'éclairage de l'aquarium ET l'éclairage extérieur. donc la lumière "excessive" est aussi un facteur. 

Je suspecte aussi que ce soit très sensible à l'allélopathie. Certaines plantes ont systématiquement été épargnés ou touchées. Les 2 invasions ont commencé sur des cryptocorynes parva, puis sont passées directement sur la salvinia. Deux invasions, deux fois le même ordre d'invasion des plantes. Un hasard? Par contre, des feuilles de cryptocorynes touchées étaient en contact direct avec des feuilles de ma Nymphoides hydrophylla, et la cyanobactérie ne s'y est pas installé. La nymphoides aurait-elle une protection? On ne peut évidement pas tirer de conclusions définitives de 2 expériences!

Sinon, bonne nouvelle, hier en retirant mon bol quotidien de plantes flottantes, je n'avais plus l'odeur! Je vais encore surveiller, mais c'est bon signe.

Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 520
  Posté le : 08/03/2019 14:23:49
 
 
Certes, mais c'est très intéressant.
Comme pour les méthodes ancestrales de cultures vivrières, il pourrait y avoir un intérêt à faire cohabiter le plus de variétés végétales possibles, pour un milieu donné. Priorité à la diversité dans nos aquariums.
Bon, ce n'est pas nouveau comme procédé, cela va sans dire... mais c'est peut-être mieux en le disant. 



Cerizz



Inscrit le : 01/06/2018 18:38:57
Messages : 11
  Posté le : 09/03/2019 19:07:27
 
 
Bonjour, :D quand j'ai un peu de cyano qui commence à se développer j'utilise de l'easycarbo que j'envoie directement dessus avec une seringue, le lendemain plus rien. L'explication pourrait venir du fait que l'easy carbo est constitué de poly-cyclo-glutaracetal, un dérivé d'un désinfectant alors antibactérien.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 520
  Posté le : 10/03/2019 06:25:06
 
 
L'easyCarbo est décidément un produit miracle !


Cerizz



Inscrit le : 01/06/2018 18:38:57
Messages : 11
  Posté le : 10/03/2019 12:36:53
 
 
Oui je vous invite à essayer afin d'en vérifier son universalité, par contre pour avoir autant d'effet supposé sur les algues, et bactéries + production de CO2, cela me semble pas très naturel et saint pour le vivant de son aquarium vaut mieux réguler la cyano de façon plus naturel, qui serait lié peut être à un déficit en diversité bactériologique.


TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 604
  Posté le : 11/03/2019 00:04:01
 
 
Je connaissais l'Easycorbo contre les algues pinceaux, mais pas contre les cyano. Ceci étant, cela expliquerait bien pourquoi elles ont disparues aussi vite chez moi ces derniers temps!

1

Vous devez être connecté pour intervenir sur le forum