Brotia pagodula
Brotia petite pagode
Les escargots pagodes sont rhéophiles et apprécient les eaux vives bien oxygénées. On leur réservera un bac biotope "rivière" où on reproduira au mieux, une chute d'eau.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Brotia pagodula
Taxinomie
Descripteur : Gould, 1847
Classe: Gastropoda
Ordre: 
Famille:  Pachychilidae
Genre:  Brotia
Synonymes
Melania pagodula A.Gould, 1847
Noms Communs
Brotia petite pagode
Escargot pagode
Horned armour snail (en)
Pagoda snail (en)
Membres du genre Brotia
Brotia henriettae (Griffin & Pidgeon, 1834)
Brotia herculea (Gould, 1846)
Brotia manningi (Brandt, 1968)
Brotia pagodula (Gould, 1847)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Myanmar, Thaïlande
Brotia Pagodula a été découvert dans les affluents du fleuve Maenam Moei, un tributaire de la Salween, à la frontière entre le Myanmar et la Thaïlande. Toutefois, son aire de répartition est probablement beaucoup plus vaste, couvrant une large partie de l'Asie.

Cette espèce est limitée à la rivière Thoungyin, un affluent de la rivière Salween qui s'appelle la rivière Moei en Thaïlande et dans certains des fleuves affluents en Thaïlande. Cette rivière forme la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar et se trouve au nord de Sob Moei (F. Köhler comm. pers. 2010).
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Brotia Pagodula vit dans les torrents et cours d'eau rapides de régions montagneuses. On le retrouve y compris remontant le long des parois de chutes d'eau vertigineuses.
Il a été trouvé attaché à des pierres dans les eaux rapides et bien oxygénées de la rivière.
Cette espèce est classée Préoccupation mineure car bien qu'elle ait une aire de répartition restreinte, il n'y a actuellement aucune menace et elle est abondante là où elle se trouve. Les actions de conservation comprennent la mise en œuvre de plans de gestion des bassins versants pour maintenir l'eau de la rivière bien oxygénée et propre.

Aucune information disponible sur les tendances de la population, cependant l'espèce est localement abondante là où elle est présente, mais n'est pas présente dans toute l'aire de répartition.

On ne pense pas qu'il soit menacé sur l'ensemble de son aire de répartition, mais peut être localement menacé par la retenue d'eau par les barrages et la pollution d'origine domestique et agricole sur une petite partie du fleuve.
Description
Taille
: 4 à 6 cm SL
Respiration
Branchiale
Longévité
3 à 4 ans
Régime
Omnivore
Brotia Pagodula mesure entre quatre à six centimètres et possède une coquille conique dont la couleur varie du jaune orangé au brun rouge. Sa coquille comporte cinq étages et la spirale est parsemée de pics creux et durs. Son pied est gris.

L'espèce est l'espèce type du genre, décrite pour la première fois par Gould, 1847.
 
Régime Alimentaire
Son régime alimentaire est essentiellement végétarien. Cet escargot mangera les algues présentes dans le bac même s'il n'est pas le plus efficace dans ce domaine, mais ne s'attaquera jamais les plantes vivant s'il n'est pas affamé.

Encore une fois, évitez absolument de le maintenir dans un bac trop propre ou trop jeune, sans quoi il ne survivra pas plus de quelques mois. Il peut volontiers se montrer nécrophage si l'occasion se présente (cadavre de crevettes ou de poisson). Son alimentation peut être complétée avec des pastilles de spiruline et à l'occasion de tranches de concombre ou autres légumes en cas de manque d'algues, mais cette situation est loin d'être idéale pour lui.

Une supplémentation en calcium est indispensable pour que leur coquille reste solide et saine.

Note :Ces escargots ne sont pas les meilleurs mangeurs d'algues disponibles dans le passe-temps, mais ils en consommeront de petites quantités.
Dimorphisme
Les sexes sont séparés, mais leur distinction est presque impossible sur l'animal vivant, sinon au moment de la ponte.
Dangerosité
 
 
 Aucun
Maintenance
Population
2 minimum (5 recommandé)
Zone
Inférieure
Ratio M/F
1 / 1
Paramètres
Température
        20      22              24      26
pH
         6,5      7            8      8
GH
         5       8              15       20
Brassage
Aquarium
Volume
60 l minimum (80 l recommandé)
Longueur
80 cm minimum
Les escargots pagodes apprécient les eaux vives, avec du courant, en milieu rhéophile bien oxygéné. Ils restent attachés aux pierres, ou sur un substrat dur, capables de remonter le courant d'une cascade.
Il convient de l'accueillir dans un aquarium assez vaste pour lui fournir suffisamment de nourriture. Un bac mature, avec beaucoup d'algues incrustantes et une centaine de litres par individu semble être nécessaire pour le garder longtemps. L'eau de l'aquarium doit être bien brassée, avec du courant.

Comme la plupart des escargots, la cohabitation avec les autres occupants de l'aquarium ne pose aucun problème. Ils passent leurs journées à arpenter les pierres et racines de l'aquarium, plus rarement les vitres ou les plantes, à la recherche de nourriture mais peuvent parfois rester des journées entières au même endroit sans bouger.

Pour une bonne croissance de sa coquille l'eau ne doit pas être ni trop douce, ni trop acide, on veillera donc à avoir un KH supérieur à 5 et un pH au moins supérieur à 6,5. La température peut varier entre 20 et 26°C, idéalement entre 22 et 24°C.

Attention ! Cet escargot, comme tout les Brotia sp. nécessite un mouvement constant de l'eau hautement oxygénée. La plupart des spécimens d'origine sauvage meurent après six mois dans un aquarium (contre plus de dix ans en milieu naturel). On se convaincra aisément que les conditions de maintenance en aquarium sont le plus souvent inadéquate, voire mortifère.

S'ils ne sont pas élevés en captivité, il vaut probablement mieux éviter de les acheter.

Disponibilité commerciale : Disponible

La plupart des spécimens d'origine sauvage meurent après six mois dans un aquarium. S'ils ne sont pas élevés en captivité, il vaut probablement mieux éviter de les acheter.
Reproduction
Type
Vivipare
Difficulté
Possible
Paramètres
Température
22 à 24 °C
pH
7 à 8
GH
8 à 15 °GH
Cet escargot a un mode de reproduction assez original pour un gastéropode, mais commune au genre Brotia. En effet, sa reproduction est non seulement sexuée, mais surtout vivipare. Après fécondation, les femelles pondent leurs œufs dans un sac d’incubation. Elles les garderont là jusqu'à leur complet développement.
Elles relâchent alors jusqu'à une dizaine de petits faisant de 3 à 5 mm. Certaines portées peuvent aller jusqu'à cinquante petits.
Les femelles semblent n'être capable que d'avoir une seule portée par an.

Note :Si vous voulez assurer une reproduction, il sera nécessaire d'avoir plusieurs individus (5) pour être sûr de posséder les deux sexes.
Commentaires
Étymologie : Le nom générique Brotia a été donné en l'honneur du malacologue suisse Auguste Louis Brot (1821-1896) et pagodula, "petite pagode" pour la forme de sa coquille.
Références
GBIF, IUCN,
- Simonis, J. & Köhler, F. 2012. Brotia pagodula. The IUCN Red List of Threatened Species 2012
- Brandt, R.A.M. 1974. The non-marine aquatic Mollusca of Thailand. Archiv für Molluskenkunde 105(1-4): 1-423.
- Glaubrecht, M. and Köhler, F. 2004. Radiating in a river: systematics, molecular genetics and morphological differentiation of viviparous freshwater gastropods endemic to the Kaek River, central Thailand (Cerithioidea, Pachychilidae). Biological Journal of the Linnean Society 82: 275 - 311.
- Glaubrecht, M., and Köhler, F. 2004. Radiating in a river: systematics, molecular genetics and morphological differentiation of viviparous freshwater gastropods endemic to the Kaek River, central Thailand (Cerithioidea, Pachychilidae). Biological Journal of the Linnean Society 82: 275 - 311.
- Köhler, F. and Glaubrecht, M. 2001. Toward a systematic revision of the southeast asian freshwater gastropod Brotia H. Adams, 1866 (Cerithioidea: Pachychilidae): an accound of species from around the South China Sea. Journal of Molluscan Studies 67: 281 - 318.
- Köhler, F. and Glaubrecht, M. 2006. A systematic revision of the Southeast Asian freshwater gastropod Brotia (Cerithioidea: Pachychilidae). Malacologia 48(1-2): 159-251.
- Köhler, F. and Glaubrecht, M. 2006. A systematic revision of the Southeast Asian freshwater gastropod Brotia (Cerithioidea: Pachychilidae). Malacologia 48(1 - 2): 159 - 251.
- Osborne, M. 2009. The Mekong - River under Threat. Lowy Institute Paper 27: 87.
- Temcharoen, P. 1992. Malacological survey in the Bhumibol Reservoir, the first dam constructed in Thailand. Southeast Asian Journal of Tropical Medicine and Public Health 23(1): 103 - 110.

Pour citer cette fiche : "Brotia pagodula, Gould, 1847" in B-Aqua / TE, GP (2022)
Fiche initialement publiée sur aquachange.fr par le même auteur, révisée et augmentée.