Taeniacara candidi
Descripteur : Myers, 1935
Famille : Cichlidae

Synonymes :
Apistogramma weisei (Ahl, 1936)
Noms Communs :
Cichlidé nain torpille
Genre : Taeniacara
Taeniacara candidi (Myers, 1935)
Taeniacara candidi   
Cichlidé nain torpille
Origines géographiques
Aire d'origine :
Amérique du sud
Pays :
Brésil
 
Taeniacara candidi est originaire du bassin inférieur et moyen de l'Amazone, et des bassins inférieur des Rio Negro au Rio Tapajós
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
 
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
NE : Non évaluée
Description
Taille :
: 5,5 cm SL  
: 4 cm SL
Respiration :
Branchiale
 
 
Alimentation :
Régime : 
Carnivore
Le nourrissage du Taeniacara candidi peut s'avérer délicate puisqu'il n'accepte pas toujours les aliments lyophilisés. Il faut donc prévoir de le nourrir avec des aliment congelé ou mieux vivants, comme des artémias, daphnies, larves de moustiques. Il peut arriver qu'il finisse pas accepter les aliments secs, mais cela reste rare.
 
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
              25                       28
pH :
              4                       5,5

GH :
(°GH)
              1                        5
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
60 l minimum
Population :
2 minimum
 
 L'aquarium devra avant tout offrir un très grand nombre de cachettes. Un première possibilité est de lui offrir un aquarium agencé pour reproduire un biotope Amazonien. Le substrat se compose alors de sable de rivière et le décor de branches de bois flotté ou de racines. Quelques poignées de feuilles séchées (hêtre, chêne, catappa…) donnent un aspect naturel. Le bois et les feuilles donnent à l'eau une couleur ambrée et aide à faire baisser le pH. Un petit sac en filet rempli de tourbe pour l'aquarium peut être ajouté au filtre pour faciliter la simulation des eaux noires. Il est également possible de le maintenir dans un aquarium plus standard, densément planté. Il est préférable de le maintenir avec un éclairage assez faible, ou tamisé par des plantes flottantes.

Ce poisson est très sensible aux nitrites (no2), nitrates (no3) et les phosphates (po4). Par ailleurs, les paramètres doivent être particulièrement stables, ce qui, avec un KH très bas, rend sa maintenance difficile et donc réservé aux aquariophiles expérimentés.

Les T. candidi mâles sont très territoriaux vis à vis des autres mâles de leur espèce. Pour cette raison, il est préférable de maintenir ces poissons soit en couple, soit en harem avec un mâle et plusieurs femelles. La présence de plus d'un mâle dans le même aquarium est généralement synonyme de danger pour le(s) individu(s) le(s) moins dominant(s), même dans des aquariums de grande taille. Les compagnons d'aquarium doivent être petits et paisibles et occuper les niveaux intermédiaires et supérieurs de l'aquarium.
 
Dispo vente :
Rare
Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Difficile
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
28 °C
pH :
4
Dimorphisme :
Les mâles sont plus grands avec des motifs plus vifs, la nageoire caudale est en forme de fer de lance. Les femelles sont plus petites et possèdent une nageoire caudale arrondie.
Processus de reproduction :
La reproduction de Taeniacara candidi est possible mais est relativement difficile. L'eau doit être extrêmement douce et acide (pH inférieur à 5,5, conductivité inférieur à 50 µs ). La femelle dépose ses œufs sur le plafond d'une grotte, où le mâle viendra les féconder. On peut utiliser comme sites de pontes, des pots de fleurs renversés ou des coquilles de noix de coco. La femelle garde ensuite les œufs, tandis que le mâle patrouille agressivement dans le périmètre général. Les œufs éclosent dans les 48 à 72 heures selon la température. Les petits alevins nagent librement 5 à 7 jours plus tard, et on peut leur offrir des infusoires suivis de nauplii d'artémias ou de nourriture en poudre. Si la reproduction a lieu dans l'aquarium communautaire, les autres poissons devront peut-être être déplacés dans un aquarium séparé pour leur propre sécurité.