Telmatochromis vittatus
Telmato ligné
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Telmatochromis vittatus (Telmato ligné) . D'où ils viennent, comment les maintenir en aquarium, comment les reproduire,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Telmatochromis vittatus
Taxinomie
Descripteur : Boulenger, 1898
Classe: Actinopterygii
Ordre: Perciformes
Famille:  Cichlidae
Genre:  Telmatochromis
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Telmato ligné
Membres du genre Telmatochromis
Telmatochromis brichardi (Louisy en 1989)
Telmatochromis temporalis (Boulenger, 1898)
Telmatochromis vittatus (Boulenger, 1898)
Origine géographique
Aire d'origine : Afrique
Burundi, Congo, Tanzanie, Zambie
Le Telmatochromis vittatus est endémique du lac Tanganyika. La localité type est Mbity (Mbita en Anglais).
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Il vit en petits groupes, dans la zone littorale, à proximité de rochers ou d’amoncellements de coquilles de Neothauma.
Espèce largement répandue dans la zone littorale rocheuse du lac Tanganyika où elle ne fait l'objet d'aucune menace majeure connue.
La sédimentation localisée et le commerce aquariophile qui exploite fortement cette espèce, sont les plus grandes menaces.
Description
Taille
: 10 cm SL  
: 6 à 8 cm SL
Respiration
Branchiale
Régime
Omnivore
Le Telmatochromis vittatus a un corps élancé, légèrement voûté de couleur blanchâtre. Une bande noire traverse son corps depuis l’arrière de l'œil jusqu'au pédoncule caudal. Il possède une seconde bande noire, dont la visibilité varie en fonction de l’humeur du poisson, et pouvant disparaître partiellement ou totalement. Une pigmentation jaune apparaît aussi sur les individus adultes, le visible étant un cercle entourant de l'œil. Une marque gris foncé orne le dessus de la tête comme tout les Telmatochromis de ce complexe (T. sp. Congo, T. brichardi, T. bifrenatus) Il se distingue des espèces similaires T. brichardi et T. bifrenatus principalement par sa plus grande taille, ses yeux plus petits et son nez plus arrondi.

Comme les autres Lamprologines, les Telmatochromis ont des dents caniformes en forme de crochet, qu'il utilise pour gratter les micro-organismes sur les surfaces rocheuses. Sur les spécimens adultes, ces dents sont clairement visibles.
 
Régime Alimentaire
Les aliments vivants et congelés doivent constituer une large part de l'alimentation, bien qu'il accepte des aliments séchés. Il est aussi souhaitable de compléter ce régime avec des végétaux tels que de la spiruline ou des épinards blanchis.
Dimorphisme
Les mâles sont beaucoup plus grands que les femelles.
Maintenance
Zone
Inférieure
Paramètres
Température
        22      23              26      27
pH
         7,5      7,8            8,5      9
GH
         8       10              20       25
Brassage
Aquarium
Volume
150 l minimum
L'agencement de l'aquarium est typique du biotope du lac Tanganyika, avec des piles de roches disposées pour former des grottes sur une grande partie de l'aquarium et un substrat sablonneux. Des pots de fleurs retournés font de bons abris alternatifs et des grottes de frai pour cette espèce, tout comme de grandes coquilles d'escargots.

Le Telmatochromis vittatus est une espèce territoriale mais timide. Il peut être maintenu avec d'autres cichlidés du lac Tanganyika de taille petite à moyenne qui occupent différentes zones de l'aquarium comme les Neolamprologus et les Cyprichromis. Il peut être maintenu en couple ou harem, mais la maintenance en groupe est possible dans un aquarium d'au moins quatre-cents litres, un hiérarchie se met alors en place et le comportement en est bien plus intéressant.

Disponibilité commerciale : Rare

Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Possible
Paramètres
Température
25 à 27 °C
pH
8,2 à 9
La parade nuptiale est assez vigoureuse mais le couple dominant va frayer discrètement dans une grotte ou une coquille. La femelle pond sur la paroi ou le toit. Il est souvent très difficile de dire s'ils ont frayé jusqu'à ce que les alevins soient visibles, quoi que le comportement des parents soit un signe clair. Une fois que la ponte a eu lieu, la femelle reste dans la grotte, s'occupant des œufs tandis que le mâle garde la zone autour de la grotte.

Les alevins nagent librement, soit environ deux semaines après la ponte. Ils sont alors suffisamment grands pour accepter les nauplii d'artémies, les micro-vers ou les aliments secs en poudre. Les soins apportés à la couvée sont de courte durée, les adultes se désintéressant des alevins dès qu'ils nagent librement et il est alors préférable de séparer les adultes et les alevins. Ils devraient mesurer environ 2 cm au bout de deux mois, la maturité est atteinte vers douze à quinze mois.
Commentaires
Étymologie : Telmatochromis du grec, telma -atos "marais" et chromis du grec, qui était le nom d'un poisson dont Aristote parlait dans son "Histoire des animaux", et vittatus " orné de bandes" (ou de ligne).
Références
GBIF, IUCN,
FishBase
- Bigirimana, C. 2006. Telmatochromis vittatus. The IUCN Red List of Threatened Species 2006
- Brichard, P. 1989. Pierre Brichard's Book of Cichlids and All the Other Fishes of Lake Tanganyika. THF Publications Inc., Neptune, United States.
- Daget, J., Gosse, J.P., Teugels, G.G. and Thys van den Audenaerde, D.F.E. (eds). 1991. Check-list of the Freshwater Fishes of Africa (CLOFFA IV) ISNB, Brussels and MRAC, Tervuren, Belgium, and ORSTOM, Paris, France.
- Maréchal, C. and M. Poll, 1991. Telmatochromis. p. 474-478. In J. Daget, J.-P. Gosse, G.G. Teugels and D.F.E. Thys van den Audenaerde (eds.) Checklist of the freshwater fishes of Africa (CLOFFA). ISNB, Brussels; MRAC, Tervuren; and ORSTOM, Paris. Vol. 4.
- Konings, A., 1988. Tanganyika cichlids. Verduijn Cichlids & Lake Fish Movies, Zevenhuizen, Holland.
- Poll, M. 1956. Poissons Cichlidae. In: Exploration Hydrobiologique du Lac Tanganika (1946–1947). Résultats scientifiques. 3(5B): 390–394. Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, Brussels, Belgium.
- Riehl, R. and H.A. Baensch, 1991. Aquarien Atlas. Band. 1. Melle: Mergus, Verlag für Natur-und Heimtierkunde, Germany.