Daphnia pulex
Descripteur : Leydig, 1860
Famille : Daphniidés

Synonymes :
Daphnia groenlandica Wesenberg-Lund, 1894
Daphnia hastata Sars, 1862
Daphnia helvetica Stingelin, 1894
Daphnia manytschi Schiklejew, 1932
Daphnia mixta Sars, 1890
Daphnia nigrispinosa Scott, 1894
Daphnia ovalis Schiklejew, 1932
Daphnia ovata Sars, 1862
Daphnia pulex O.F.Müller, 1776
Monoculus pulex De Geer, 1778
Monoculus pulex Linnaeus, 1758
Noms Communs :
Daphnie puce
Daphnie rouge
Puce d'eau

Common water flea (en)
Genre : Daphnia
Daphnia pulex (Leydig, 1860)
Daphnia ambigua (Scourfield, 1947)
Daphnia magna (Straus, 1820)
Daphnia pulex   
Daphnie puce
Origines géographiques
Aire d'origine :
Monde
Pays :
Cosmopolite
 
On trouve Daphnia pulex des régions quasi-arctiques aux régions tropicales, de l'Europe à l'Australie.
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
 
Daphnia pulex fréquente les eaux douces d'Europe, Indo-Pacifique, Caraïbes, Atlantique Nord-Ouest .
Elle prospère dans presque toutes les eaux permanentes, dans des ornières.
Présente dans la plupart des lacs et des étangs d'eau douce, elle a une préférence marquée pour la végétation où elle est souvent l’organisme le plus abondant.
Daphnia pulex vit comme du plancton dans les eaux libres des lacs, attachées à la végétation ou encore près du fond.
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
NE : Non évaluée
Les daphnies sont extrêmement répandues et communes dans le monde entier.
Cependant, les puces d'eau sont souvent utilisées comme nourriture pour les poissons d'aquarium et, bien qu'élevées spécifiquement à cette fin, beaucoup sont récoltées dans des lacs ou des étangs.
Bien qu'il soit peu probable que cette pratique éradique toutes les espèces de Daphnia , elle pourrait endommager les populations d'une aire de répartition limitée.
Description
Taille :
: 0,1 à 0,3 cm SL
 
Daphnia pulex est l'espèce la plus commune du groupe d'organismes appelés puces d'eau. Leur nom commun a été donné à cause de leur apparence générale et de leurs mouvements saccadés qui ressemblent à ceux de la puce terrestre.
Petit crustacé zooplanctonique de 1 à 5 mm de long vivant dans les eaux douces stagnantes et parfois saumâtres. Il est pélagique (nage en pleine eau). En général de la forme d'une goutte d'eau, le corps de la daphnie est protégé par une carapace translucide bivalve. Deux de ses antennes sont de grande taille et lui servent pour nager. Ces longs appendices natatoires sont munis de soies pour augmenter leur capacité de propulsion. Leurs corps ne sont pas distinctement segmentés, mais une caractéristique importante de leur anatomie est la carapace, une structure en forme de coquille pliée qui recouvre l'animal et s'ouvre à la fois ventralement et postérieurement. L’étude de l’anatomie de cet organisme est facilitée par le fait que la majeure partie de son enveloppe extérieure est claire, montrant la plupart des organes internes au travail, y compris le cœur. La tête de l'organisme contient à la fois un œil composé de couleur sombre et de nombreuses antennes utilisées pour la sensation et la nage.
L'animal ne possède qu'un œil souvent caché ou masqué sous "un casque" plus ou moins pointu. Cet œil est visible par transparence.
Les daphnies possèdent une épine à l'extrémité de leur abdomen (éperon caudal). Cette épine est plus ou moins développée suivant les espèces et le taux de prédation (plus il y a de prédateurs, plus cette épine est grande). La partie centrale du corps est le thorax et possède quatre à six paires de pattes aplaties et couvertes de soies qui leur servent à guider la nourriture vers la bouche. Le thorax est soudé à l'abdomen.
De nombreuses Daphnies, y compris D. pulex et D. magna, possèdent un organe spécialisé dans la détection de la lumière similaire à un œil minuscule appelé ocelle. Situés postérieurement à la jonction de la tête, les pièces buccales sont difficiles à voir. Ils sont principalement constitués de mandibules constamment en mouvement et utilisées par l’organisme pour écraser et broyer ses aliments. Dans un spécimen vivant, des particules alimentaires peuvent être vues en train de traverser l'intestin qui se termine à l'anus situé sur le post-abdomen. Le post-abdomen est la partie la plus postérieure du corps et se termine par deux griffes cuticulaires en forme de crochet, utilisées par l’organisme pour éliminer les débris de la carapace. Les dents fines situées sur ces griffes sont souvent utilisées pour l'identification des espèces. Les mâles de Daphnia sont généralement plus petits que les femelles mais ont des antennules plus longues et un post-abdomen modifié. Les femelles Daphnia possèdent une chambre à couvain située entre la paroi du corps et la surface dorsale de la carapace utilisée pour porter leurs œufs.
 
Alimentation :
Régime : 
Algivore
Bien que très prolifique dans la plupart des eaux douces, les daphnies sont trop petites et trop faibles pour vivre dans un courant puissant contre lequel elles sont incapables de nager. Elles vivent néanmoins plus fréquemment en pleine eau et sont suffisamment légères pour rester suspendues dans la partie supérieure de la colonne d'eau, près de la surface de l'eau riche en algues, en utilisant leurs membres et leurs antennes pour se déplacer. Elles montent ou descendent en fonction de la saison ou des prédateurs, dans le cadre d'un processus appelé migration verticale quotidienne, influencée par les variations saisonnières de leurs sources de nourriture en phytoplancton. Elles dépense beaucoup d'énergie pour se déplacer à une profondeur inférieure le jour afin d'éviter les prédateurs et de venir à la surface pour manger la nuit.
 
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
              4                       25
pH :
         6      7            7      8

GH :
(°GH)
         5       10              15       20
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
10 l minimum (20 l recommandé)
Brassage :
 
 Daphnia pulex vit habituellement de dix à trente jours mais peut vivre jusqu'à une centaine de jours, si leur environnement est exempt de prédateurs. La daphnie rouge aura en général de dix à vingt exuviations (mues) au cours de leur croissance et au long de leur courte vie.
 
Dispo vente :
Disponible
Daphnia pulex est souvent proposée à la vente vivante, séchée ou congelée.
Reproduction
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
10 à 20 °C
pH :
7
GH :
10 à 15 °GH
Dimorphisme :
Daphnia pulex pratique deux types de reproduction :
La reproduction asexuée, en condition de vie idéale : les femelles, sans fécondation, produisent par parthénogénèse (multiplication à partir d'un gamète femelle non fécondé), environ de trois à cinquante œufs par semaine, qui vont éclore dans une « poche incubatrice ». Ces œufs ne donneront naissance qu'à des femelles.
La reproduction sexuée, en condition de vie défavorable : par parthénogénèse aussi, les daphnies donnent d'abord naissance à une génération composée de mâles et de femelles. Il y a ensuite reproduction sexuée qui produit beaucoup moins d'œufs. Ces œufs produits par paires sont beaucoup plus résistants à la pression, aux frottements, à la dessiccation et même, chez certaines espèces, au gel. Ils peuvent attendre pendant des mois voire des années, le retour de conditions favorables. A nouveau en condition de vie idéale, chaque paire de ces œufs donnera naissance à deux femelles qui redémarreront une reproduction asexuée.
Processus de reproduction :
Daphnia pulex reproduction
Leur culture est assez facile et très productive
Dans une bouteille d'eau enrichie en algues microscopiques (type spiruline) mettre quelques individus. Laisser à la lumière (pas de soleil direct) en prenant soin de laisser le bouchon ouvert. Vous obtenez normalement une belle colonie de daphnies.
Elle craint néanmoins la chaleur est disparait souvent durant les chaleurs de l'été.
Pour cette raison, il est préférable de conserver la souche en poubellarium, à l'extérieur. En l'absence de ce type de bac, il est possible de sauvegarder la souche au réfrigérateur.
Commentaires
Étymologie : Daphnia, du latin scientifique tiré du grec ancien δάφνη (daphnè), "laurier", par comparaison de la forme de l'animal avec la feuille de laurier, et pulex du latin pūlĭcem, accusatif de pūlex "puce".

Les daphnies sont une des sources protéiques les plus importantes de nos étangs et lacs. Elles sont l'alimentation de base de nombreux poissons et en particuliers d'alevins de carnivores comme les perches, les brochets...
Elles sont donc fréquemment utilisées en aquariophilie pour nourrir les poissons carnivores ou omnivores, tant alevins qu'adultes.
Les daphnies sont aussi utilisées pour débarrasser les aquariums d'algues en raison de leur régime alimentaire composé de bactéries, de petits détritus et de très petites particules d'algues ceci bien sûr en l'absence de prédateurs.
La daphnie est de plus en plus utilisée comme marqueur de la qualité de l'eau. C'est un bio-indicateur.
Sources
GBIF, MNHN,
Doris,
- Hebert, P. "The Population Biology of Daphnia". in Biol. Rev. 53 (1978)
- Taub, F. et A. Dollar. "The nutritional inadequacy of Chlorella and Chlamydomonas as food for Daphnia pulex". in Limnol. Oceanogr., 13 (1968)
- Tappa, D. "The dynamics of the association of six limnetic species of Daphnia in Azicoos lake, Main". in Ecol. Monogr., 35 (1965)
- Tezuka, Y. "An experimental study on the food chain among bacteria, Paramecium y Daphnia". in Int. Revue ges. Hydrobiol., 59 (1974)