Hyalella azteca
Hyalelle mexicaine
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Hyalella azteca (Hyalelle mexicaine) . D'où ils viennent, comment les maintenir en aquarium, comment les reproduire,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Saussure, 1858
Classe: Malacostraca
Ordre: Amphipoda
Famille:  Hyalellidae
Genre:  Hyalella
Synonymes
Hyalella dentata (Smith, 1874)
Hyalella fluvialis (Lockington, 1877)
Hyalella inermis (Smith, 1875)
Hyalella knickerbockeri (Bate, 1862)
Hyalella ornata (Pearse, 1911)
Noms Communs
Hyalelle mexicaine
Gammare aztèque
Membres du genre Hyalella
Hyalella azteca (Saussure, 1858)
Origine géographique
Aire d'origine : Amérique centrale, Amérique du nord
On trouve Hyalella azteca dans toute l'Amérique centrale, les Caraïbes et l'Amérique du Nord, jusqu'aux forêts boréales de l'Arctique. La localité type est une "citerne", proche de Veracruz, au Mexique.
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Elle vit parmi la végétation dans des cours d'eau douce permanents, comme les lacs et les rivières, jusqu'aux estuaires et lagunes. C'est l'amphipode le plus abondant des lacs en Amérique du Nord, certains étangs pouvant abriter de très grandes populations.

Contrairement aux autres espèces de Hyalella, H. azteca est extrêmement commune et présente de larges tolérances écologiques. Elle peut tolérer les eaux alcalines et les eaux saumâtres, mais ne peut tolérer un pH inférieur (plus acide) à 6,0. C'est un indicateur utilisé communément par les biologistes pour la qualité de l'eau.

Hyalella azteca est un aliment important pour de nombreux poissons et oiseaux aquatiques. Dans la province canadienne du Saskatchewan, on a observé que 97% du régime alimentaire des Macreuses à ailes blanches femelles était composé de H. azteca, et qu'elle constitue également une part importante du régime alimentaire du petit fuligule.
Description
Taille
: 0,5 à 0,8 cm SL  
: 0,4 à 0,5 cm SL
Régime
La couleur varie en fonction de l'alimentation, du vert au rouge brun. 
Régime Alimentaire
Les principaux aliments de H. azteca sont les algues filamenteuses et les diatomées, bien qu'elles puissent également consommer des détritus organiques. Elle ne peut assimiler ni la cellulose ni la lignine, bien que ces biomolécules soient un composant majeur de la litière foliaire. Elle peut cependant assimiler 60 à 90% de la biomasse bactérienne qu'il ingère.
Maintenance
Zone
Fond
Paramètres
Température
        2      5              20      25
pH
         6      6,5            8,2      8,5
GH
         3       5              20       25
Brassage
Aquarium
Volume
20 l minimum
Afin de créer un élevage, il possible d'utiliser un petit aquarium ou poubellarium en extérieur. Une filtration n'est pas obligatoire, mais on peut utiliser un petit filtre exhausteur, surtout en petit volume. Le sol sera composé par exemple d'une fine couche de sable, sur laquelle on disposera un lit de feuille. Ce dernier n'a pas vocation a être consommé directement par les Hyalella, mais à créer un support ou se développera un biofilm qui servira à l'alimentation. Un emplacement lumineux permettra aussi le développement d'algues. L'installation doit être suffisamment mature lors de l'arrivée des Hyalella.
Reproduction
La reproduction de Hyalella azteca est sexuée et a lieu lorsque la température de l'eau est à 10 °C environ, soit à l'approche de l'hiver en Amérique centrale ou en été au Canada. Le mâle maintient la femelle sur une période pouvant durer jusqu'à une semaine par le deuxième segment à l'aide de sa deuxième patte allongée. Le délai est une précopulation, le mâle attendant que la femelle ponde lors de son exuviation et qu'il puisse alors féconder les œufs. Les œufs fécondés sont alors portés par la femelle sous son abdomen.

Hyalella azteca passe par un minimum de neuf stades au cours de son développement. Les sexes peuvent être distingués pour la première fois au 6e stade, le premier accouplement ayant lieu au 8e stade. Les stades ultérieurs, qui peuvent être au nombre de 15 à 20, sont considérés comme des stades adultes.
Commentaires
Note : Pour l'alimentation des poissons, on préférera les daphnies, généralement moins porteurs de parasites, et d'élevage plus simple.