Dreissena polymorpha
Moule zébrée
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Dreissena polymorpha (Moule zébrée) . D'où ils viennent, comment les maintenir en aquarium, comment les reproduire,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Pallas, 1771
Classe: Bivalvia
Ordre: Myoida
Famille:  Dreissenidae
Genre:  Dreissena
Noms Communs
Moule zébrée
Membres du genre Dreissena
Dreissena polymorpha (Pallas, 1771)
Origine géographique
Aire d'origine : Europe
Venue de l'Europe de l'Est via les canaux, puis transportée sur les coques des navires, et dans les eaux de ballasts de péniches, elle s'est rapidement répandue en Europe de l'Ouest. Ça présence est attestée en France depuis milieu du XIXe siècle. Au XXe siècle, elle est arrivée aux États-Unis et au Canada, d'abord dans la région des grands Lacs, puis dans le lac Sainte-Claire où elle a été découverte en juin 1988 dans la partie sud du lac et où elle pourrait avoir été introduite en 1986, puis enfin dans le lac Erié.
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Considérée comme invasive dans de nombreux pays, elle peut former des colonies de forte densité : jusqu'à 20 000 moules par mètre carré. Sa présence peut alors poser problème aux installations humaines en obstruant des canalisations, bloquant des portes d'écluses...

La densité des colonies peut engendrer une concurrence alimentaire importante et menacer d'autres espèces plus fragiles. Ainsi, dans le bassin du Mississippi, la quasi totalité de 60 espèces de moules endémiques est menacée par la moule zébrée (et la dégradation de la qualité de l'eau). Cette menace est globale en Amérique du nord où l'on recense 186 espèces d'Unios, soit 1/3 de toutes les espèces de moules d'eau douce.

Cette espèce est aussi vectrice de la bucéphalose larvaire, maladie pouvant toucher certains poissons, en particulier les Cyprinidés.
Description
Taille
: 0 cm SL
Régime
Planctonivore
 
Régime Alimentaire
elle se nourrit de plancton et de petites particules de matières organiques par filtration de l'eau.
Maintenance
Références
DORIS, EEE