Percina tanasi
Snail darter
Une petite perche au coeur d'un vif débat ! A elle seule, ce petit poisson de quelques centimètres a pu retarder - mais pas empêcher- la construction d'un barrage. Cette espèce très rare est sur la liste rouge de l'IUCN. Depuis peu (2022) il semblerait que l'espèce ait retrouvé une population stable, grâce à un programme de préservation.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Etnier (1976)
Classe: Actinopterygii
Ordre: Perciformes
Famille:  Percidae
Genre:  Percina
Noms Communs
Snail darter
Membres du genre Percina
Percina tanasi (Etnier (1976))
Origine géographique
Aire d'origine : Amérique du Nord
USA
En amont du fleuve Tennessee et ses affluents (partie est), jusqu’au nord de la Géorgie.

On a trouvé cette espèce dans 7 des 9 ruisseaux où ils avaient été identifiés (Ashton & Layzer - 2008). La taille de la population est inconnue mais compte au moins plusieurs centaines d'individus.
2500 individus ont été introduits dans la rivière Hiwassee (affluent du Tennesse) dans les années 1990, à des fins de préservation (Etnier & Starnes - 1993), la population y est maintenant la plus abondante, ainsi que dans la rivière French Board.
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Benthopélagique, Se dit d'un organisme vivant et se nourrissant près du fond ainsi que dans les eaux moyennes ou près de la surface. eau tempérée.
Fleuve et rivières à fond de gravier et sable, de taille moyenne, trouvé également dans des criques. Les Percina peuvent occuper des milieux plus profonds s’il y a du courant.
Elles peuvent également s’enfouir dans le substrat.
Critère : liste rouge
Comme beaucoup d’espèces, Percina est menacée avant tout par la destruction de son habitat : développement de l’urbanisme, pollution par l’agriculture, productions des mines et carrières, espèces invasives et surtout (voir plus bas) la construction de barrages.
Description
Taille
: 0 à 9 cm SL  
: 0 cm SL
Respiration
Branchiale
Régime
Autre
Petite perche typique, appartenant aux Etheostomatinae, avec quatre bandes brunes sur fond beige. Elle ne dépasse pas 9 cm et a une longévité de 4 ans.

"Percina" est un diminutif pour Perche, de par sa petite taille et "tanasi" vient du nom de l’ancienne capitale de la nation Cherokee.
 
Régime Alimentaire
Molluscivore, se nourrit principalement d'escargots de rivière, comme ceux du genre Leptoxis et Lithasia, mais aussi physes, patelles d'eau douce, nymphes de trichoptères...
Maintenance
Interdite en aquarium (liste rouge IUCN)

Disponibilité commerciale : 

Interdite en aquarium (liste rouge IUCN)
Reproduction
Necessite un fond de graviers et galets.
Commentaires
Cette espèce a été au coeur d'un vif débat dans les années 1970, sous le Endangered Species Act, entre les opposants et partisans de la construction d’un barrage fédéral (Tellico Dam), pendant deux ans, sur ce qu’on pensait être son seul habitat, un affluent du fleuve Tennesse, la rivière Little Tennessee, avant qu’on n’en découvre dans d’autres affluents.
La bataille a été portée jusqu’à la Court Suprême, et est considérée comme une des premières actions en justice environnementale, sous le Endangered Species Act.
A l’époque, ce procès a été décrit comme mené par des extrémistes écologistes opposés à la réalité économique, mais l’affaire s’est révélée plus complexe. Le Barrage Tellico, en effet, était petit et pas vraiment indispensable.
Le procès, bien que gagné par la petite perche et ses défenseurs, n’a hélas pas été suivi d’effet, puisque le barrage a été construit, suite à la décision du congrès d’exempter le projet du Protection Act.
Les Percina ont été prélevées et déplacées dans d’autres rivières, dans des milieux aux propriétés similaires, dans l’espoir de sauvegarder l’espèce, sur liste rouge de l’IUCN. Elle était considérée comme en danger en 1975, puis menacée en 1984, alors que la population se reconstituait petit à petit. En 2019, Jim Williams - le biologiste qui l’a fait mettre sur la liste rouge- et Zygmunt Plater - l’avocat qui l’a défendue- ont même demandé qu’on retire sa protection fédérale. Cela a été chose faite en 2022.

Cet exemple montre qu’il est possible, malgré les multiples obstacles, de protéger une espèce vulnérable, à condition de faire le maximum pour leur maintien. Depuis cette affaire emblématique et très médiatisée, les populations restent sous étroite surveillance puisqu’elles dépendent des interventions humaines.
Le Clean Water act a contribué au rétablissement des populations. Les autorités de la Tennessee Valley ajoutent régulièrement de l’oxygène liquide à l’eau et purgent le barrage des boues accumulées, pour dégager les graviers, sites de ponte de Percina. Cela présente l’avantage de se rapprocher d’une rivière libre mais aussi de protéger les espèces qui partagent le même milieu.
Références
fishbase : https://www.fishbase.se/Summary/SpeciesSummary.php?id=3513&lang=french
IUCN : https://www.iucnredlist.org/species/16595/19033649
GBIF : https://www.gbif.org/species/2382046
Photos : https://www.inaturalist.org/taxa/109108-Percina-tanasi/browse_photos
APNEWS : Focus sur une bataille épique de conservation : https://apnews.com/article/snail-darter-fish-endangered-c6cece52652de5dd0e10fe2713e7f664?utm_source=Nature+Briefing&utm_campaign=0726bba434-briefing-dy-20221005&utm_medium=email&utm_term=0_c9dfd39373-0726bba434-43620525