Reproduction de Tanichthys albonubes

Auteur Message

Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 12/04/2019 15:21:32
 
 
Tout d'abord, et en guise d'introduction, une petite explication s'impose quant au dérapage du projet.
J'avais fait le choix, à l'automne, de composer un bac de type asiatique "froid" pour des raisons de température ambiante et de l'évaporation qui en découle. J'ai ensuite opté pour les Tanichthys albonubes parce que tout à fait adapté à l'ANP que je projetais, faciles à élever, faciles à reproduire et supportant aisément le poubellarium, mais aussi pour son côté sympathique et pour son surnom de néon du pauvre qui me correspondait si bien. ;-)

Afin de préparer la venue de mes petits enfants pour la pâques, et profitant d'un redoux ( se faire livrer des poissons dans ma montagne par temps de gel me semblait inapproprié), j'ai commandé vingt Tani que j'ai très vite reçu.
Et c'est là que le dérapage temporel commence.

Aussitôt mis dans l'aquarium, les mâles se sont mis à parader, les femelles à "gonfler", les courses-poursuites à s'intensifier... 
Et moins d'une semaine plus tard naissait une palanquée de micro-Tani. Mais c'est beaucoup trop tôt !

Le bac devant accueillir les alevins (en été, hahah !) étant encore en DSM me voilà bien embarrassé.   (à suivre...)

DamonR



Inscrit le : 30/05/2018 13:53:15
Messages : 54
  Posté le : 12/04/2019 15:52:06
 
 
Félicitations Grand Père!


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 12/04/2019 18:26:39
 
 
DamonR, Oh, je n'y suis pas pour grand chose ! 

On dit que la reproduction des Tanichthtys est facile, erreur ! Elle est trop facile !
Alors que la littérature annonce une température propice au frai de 20/21°C, je pensais avec mes 18°C pouvoir patienter jusqu'au réchauffement estival. Les poissons en ont décidé autrement. 
Bien sûr j'avais vu les mâles se mesurer en étalant leurs nageoires. Bien sûr  j'avais noté l'embonpoint des femelles et les passages répétés dans les touffes de riccies. Mais étant un peu débordé par d'autres naissances plus... alimentaires, je ne me suis décillié qu'à la vue de deux ou trois cents alevins émergeant de la riccie.
Diable !
Le 120 litres destiné à les accueillir (plus tard) est alors mis en eau et chauffé.
Dans l'asiatique, les Tani ne semblent pas se lasser et continuent leurs ballets amoureux. (à suivre...)

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 514
  Posté le : 13/04/2019 00:37:12
 
 
J'ai observé à plusieurs reprise, notamment avec mes Danio choprae que les poissons, à leur arrivé dans un nouvel environnement se reproduisent immédiatement, puis ça se calme, voir s’arrête complètement. Même si sur l’arrêt, je ne sais pas si c'est un vrai arrêt ou simplement un prédation parentale et des autres occupant du bac.

Sinon, je repensais en nourrissant mes bêtes, que je t'avais proposé, il y a quelques temps des escargot (Tarebia granifera). N'hésite pas à me faire signe si ça t'intéresse.

Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 13/04/2019 07:01:46
 
 

On met souvent en avant la prédation parentale pour cette espèce et je ne me suis pas vraiment soucié du nombre exagéré d'alevins émergeant de la riccie. 
Mais contrairement aux affirmations trouvées sur la toile ou dans la littérature, je n'ai rien constaté de tel. Non seulement les adultes ne prêtent que peu d'attention aux nouveaux nés, mais certaines femelles semblent protéger les alevins. Quelques mâles, tout à leur excitation, ont même gobé des alevins de deux ou trois millimètres et les ont immédiatement recraché !
Si il y a prédation, elle n'est pas parentale. En tout cas, pas chez moi.
J'ai donc immédiatement mis en eau "Petit frère", le bac, anciennement d'hivernage, que je destinais aux alevins. (à suivre...)
 Toutes les photos que j'ai pu faire sont affreuses, désolé.

PS : Oui TheEdge je suis intéressé par tes Tarebia, mais il gèle encore la nuit chez moi et je crains pour leur santé durant le transport.

TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 514
  Posté le : 13/04/2019 22:46:36
 
 
Pour le Tarebia, tu me fais signe quand tu penses que les conditions sont réunies.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 14/04/2019 08:46:03
 
 

Après trois jours (à18°C) les alevins tout d’abord immobiles, accrochés aux vitres ou sur la riccie, s’émancipent et nagent en surface.

Ils sont joliment ornés de taches bleu électrique visibles par dessus au dessus des yeux et sur le coté au niveau des flancs. 

A ce stade, ils semblent se nourrir des infusoires naturellement présents dans la riccie et la mousse de java.  

Craignant, malgré tout, une prédation parentale, j’en prélève une centaine que je mets sans ménagement dans le bac d’élevage spécialement « planté » de riccie flottante provenant du bac d’ensemble. Je commence quand même une préparation d’infusoires pour palier à la jeunesse du bac.

Malgré ce prélèvement, il semble y avoir toujours autant d’alevins dans le 240 litres.

 Ils se dispersent à présent, mais reste préférentiellement en surface contrairement au 120 litres où ils occupent tout le volume. Il semble que l’absence d’adulte les rassure. Toujours pas de prédation parentale constatée.



Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 14/04/2019 08:52:10
 
 

Les alevins les plus grands ont maintenant 4 à 5 millimètres et se promènent en surface dans le 240 et partout dans le 120.

Ils réagissent vivement à l’introduction d’un objet dans l’eau et semblent instinctivement se cacher dans les plantes flottantes. 

Profitant de la foire des rameaux je suis aller en ville pour trouver des oeufs... non pas de pâques, mais d'artemia, pas moyen.  (à suivre...)


TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 514
  Posté le : 14/04/2019 22:37:02
 
 
Cool tout ca et en plus, ca va faire quelques belle photos pour le site!


Aquario-phil



Inscrit le : 14/01/2019 09:47:26
Messages : 21
  Posté le : 14/04/2019 23:22:11
 
 
Félicitations, tu en as un sacré paquet!


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 15/04/2019 07:41:44
 
 

Trouvé de la nourriture vivante en ville pour les alevins et les poissons en général ( en dehors des vifs pour la pêche) est impossible et la production de daphnies et autres larves de moustique (-7°C cette nuit) est prématurée.

Malgré tout, le 240 asiatique regorge en surface de collemboles et de micro-insectes non identifié (pericoma sp. ?) et le garde manger est à présent vide. C’est donc à peu près tout ce sur quoi je peux compter.

Je me suis donc décidé pour des oeufs d’artemia commandés sur la toile.

En attendant, les alevins semblent correctement profiter des infusoires de la riccie et grandissent à vue d’oeil.

Leur nombre ne semble pas diminuer et les adultes continuent à parader, se poursuivre et à fréquenter les plantes flottantes. (à suivre…)

 Désolé, TheEdge mais les photos sont assez mauvaises. Je n'arrive pas à faire mieux.

Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 16/04/2019 09:39:47
 
 

Prédation ou pas, le nombre d’alevins diminue, malgré tout.

Heureusement, et sans doute naturellement, le taux de réussite d’une reproduction mettant en jeu un minimum de cinquante oeufs par femelle, n’est pas de cent pour cent. 

Sans intervention excessive en bac communautaire, je présumais un taux plutôt faible de réussite, de l’ordre de 10%. Ce qui statistiquement laissé prévoir un taux de renouvellement supérieur de deux tiers. A moins d’en faire commerce, le surplus devait donc trouver une autre destination.


A bien observer, et pour l’instant, le taux de survie reste très élevé, mais il est prématuré de conclure.

Le passage à la nourriture vivantes et/ou sèche, sera sans doute une étape cruciale pour les alevins qui fera fondre les effectifs. Du moins je l’espère.



TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 514
  Posté le : 17/04/2019 00:06:51
 
 
oui, c'est normal que tu aies un peu de perte. En principe, le taux de survie devrait être quand même être supérieur à 10%. En recueillant les alvins qui survivaient aux premiers heures chez moi, j'avait 90% de survie.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 17/04/2019 07:19:58
 
 
Je n'y tiens pas, je serais envahi. 90% ça ferait 150 Tani en plus !

A J+10, les alevins qui font maintenant leur centimètre, gobent au passage des fragments de paillette de nourriture.

Fort heureusement car la livraison d’oeufs d’artemia et de daphnies se fait attendre.



TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 514
  Posté le : 17/04/2019 15:27:57
 
 
voila, tes "petits" sont fichés sur b-aqua! 


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 18/04/2019 08:41:58
 
 
Il y en a maintenant partout !

J'avais pris soin d'écarter des alevins pour les transférer dans le "Petit frère "de "Nuages blancs" au cas où... ils semblent bien se développer malgré la jeunesse de l'aquarium. 
Avec un excédent de riccies, j'ai transféré quelques très jeunes alevins dans le "Garde-manger" qui se plaisent, aussi avec une température nycthémérale très variable (15-20°C).
En clair, il y a maintenant des alevins de Tani d'âges divers, dans tous les bacs sauf la pépinière dont l'absence d'eau reste un handicap ;-).
Les aquariums "colonisés" étant assez différents, j'espère en tirer quelques conclusions sur les paramètres d'élevage. (à suivre...)

Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 18/04/2019 14:03:06
 
 

Alevins d'une dizaine de jours. La ligne bleue s'étend à la moitié du corps.


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 19/04/2019 08:18:41
 
 

J’ai enfin reçu ma commande de daphnies et autres oeufs d’artemia. C’est assez lent lorsqu’on habite à l’un des bouts du monde.

Sur les trois « doses » de daphnies commandées, j’ai réservé la première au « garde-manger et réparti les deux autres dans les différents bacs extérieurs.

J’ai mis les oeufs d’artémia en éclosoir . J’espère que la température ambiante leur suffira.


En attendant, la présence d’une nouvelle fournée d’alevins empêche le nettoyage même sommaire de l’aquarium.

Les plus jeunes, accrochés aux vitres, empêchent leur nettoyage.

Leurs aînés, à peine plus vieux, interdisent de toucher aux plantes flottantes.

Les plus âgés enfin, nageant librement à peu près partout, contrarient le syphonnage.

Bon, je ne suis pas un fou du nettoyage et, mise à part la vitre de façade, je ne récure pas l’aquarium. Mais c’est un facteur dont on doit tenir compte. En aquarium communautaire, la présence d’alevins nuit au perfectionnisme. 


TheEdge



Inscrit le : 15/01/2018 09:34:00
Messages : 514
  Posté le : 19/04/2019 18:03:02
 
 
Après éleveur de chèvre, éleveur de Tanychtis! Belle reconversion! Par contre, n'essaie de les traire!


Grand Père



Inscrit le : 18/12/2018 13:42:55
Messages : 405
  Posté le : 20/04/2019 08:25:44
 
 

On l’a vu, la reproduction des Tanichthys est chose aisée. En aquarium mono-spécifique, le prédation est anecdotique et le taux de réussite élevé. Aussi, il est important de bien prévoir son affaire.

En ce qui me concerne, j’avais dans un premier temps tablé sur la prédation d’une autre espèce pour éviter la surpopulation… Des Macropodes devaient rejoindre les bacs extérieurs ainsi que la surpopulation des intérieurs. C’est pour cette raison que j’avais choisi des poissons pouvant résister au froid.

Mais dans ma montagne, il est impensable de mettre un « tropical » dehors avant les "saints de glace" et les Tanichtyhs étaient trop en avance sur le programme que je m’étais fixé.

Pas de prédation donc et deux cents alevins encore en lice. Une gageur. ( à suivre…)




1

Vous devez être connecté pour intervenir sur le forum