Otocinclus macrospilus
Otocinclus nain
C'est probablement l'"Oto" le plus souvent proposé dans le commerce des aquariums. Assez facile à maintenir mais compliqué à élevé, l'Otocinclus nain est un poisson préférant vivre en groupe dans un aquarium riche et bien planté.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Eigenmann & Allen, 1942
Classe: Actinopterygii
Ordre: Siluriformes
Famille:  Loricariidae
Genre:  Otocinclus
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Otocinclus nain
Oto nain
Carachamita (esp)
Membres du genre Otocinclus
Otocinclus affinis (Steindachner, 1877)
Otocinclus bororo (Schaefer, 1997)
Otocinclus caxarari (Schaefer, 1997)
Otocinclus cocama (Reis, 2004)
Otocinclus flexilis (Cope, 1894)
Otocinclus gibbosus (Miranda Ribeiro, 1908)
Otocinclus hasemani (Steindachner, 1915)
Otocinclus hoppei (Miranda Ribeiro, 1939)
Otocinclus huaorani (Schaefer, 1997)
Otocinclus macrospilus (Eigenmann & Allen, 1942)
Otocinclus mariae (Fowler, 1940)
Otocinclus mura (Schaefer, 1997)
Otocinclus tapirape (Britto & Moreira, 2002)
Otocinclus vestitus (Cope, 1872)
Otocinclus vittatus (Regan, 1904)
Otocinclus xakriaba (Schaefer, 1997)
Otocinclus arnoldi (Regan, 1909)
Otocinclus mimulus (Axenrot & Kullander, 2003)
Origine géographique
Aire d'origine : Amérique du sud
Colombie, Equateur, Pérou
L'Otocinclus macrospilus est présent dans le bassin de l'Amazone au Pérou, notamment dans la gorge de Pintuyacu. En Colombie, on le rencontre dans la gorge de Yahuaracaca et le rio Puré. En Equateur, on le trouve dans le rio Yasuni, un affluent du rio Napo. Sa localité type est le rio Morona, dans le bassin supérieur du fleuve Amazone, département de Loreto, Pérou.
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
L'Otocinclus macrospilus vit dans des zone de moyenne altitude, entre 150 et 450 m. En Equateur, il a été trouvé dans un affluent important du fleuve Napo qui varie selon les saisons entre des conditions proches des eaux noires et celles proches des eaux claires.

Il habite des zones de végétation marginale dense dans les cours d'eau, les ruisseaux et les rivières. On le trouve également en grand nombre sur les tapis de végétation flottants communément appelés "prairies flottantes", qui servent de refuge à de nombreuses espèces de poissons.
L'espèce est classée dans la catégorie Préoccupation mineure car elle a une large aire de répartition et n'est exposée à aucune menace pouvant justifier son inscription dans une catégorie menacée.
Les déversements d'hydrocarbures peuvent affecter la sous-population dans les rivières Pastaza et Morona. L'impact de la collecte pour le commerce aquariophile est difficile à quantifier, car le quota d'exportation n'est pas indiqué.
Description
Taille
: 3 à 3,5 cm SL
Respiration
Branchiale
Longévité
3 à 10 ans
Régime
Omnivore
La coloration générale est similaire à celle de l'Otocinclus vestitus. La tache de la nageoire caudale est essentiel pour distinguer ces deux espèces d'Otocinclus. Chez O. macrospilus, la bande noire latérale s'arrête ou devient pâle avant la tache caudale. 
Régime Alimentaire
Dans son milieu naturel, il se nourrit principalement d'algues et d'autres micro-organismes.

En aquarium, la majeure partie de son alimentation doit être composée de matières végétales sous forme fraîche (tranches de courgettes et de concombres, épinards blanchis, etc.) et sèche ( pastilles d'algues, spiruline, etc.). Bien qu'il accepte également de petits aliments vivants et congelés tels que les vers de vase ou les daphnies, veillez à ne pas les donner trop souvent, car il n'a pas besoin d'une grande quantité de protéines dans son alimentation.
Dimorphisme
Le sexe est difficile à déterminer, mais possible en regardant le poisson par dessus. Vu de cette façon, les femelles matures semblent plus larges que les mâles.
Dangerosité
 
 
 Aucun
Maintenance
Population
6 minimum
Zone
Fond
Ratio M/F
1 / 1
Paramètres
Température
        21      23              26      28
pH
              5,5                       7,4
GH
              2                        10
Brassage
Aquarium
Volume
80 l minimum
L'idéal est de le maintenir dans un aquarium fortement plantée avec des plantes à larges feuilles, des racines et des surfaces rocheuses. Il peut être judicieux d'ajouter des plantes flottantes. Le choix du substrat n'est pas très important car l'espèce passe la plupart de son temps loin du fond, posé sur des éléments du décor, mais un substrat de sable semble apprécié lorsque le poisson descend pour se nourrir.

C'est un espèce particulièrement craintive, qui sera concurrencé pour la nourriture par des espèces plus vigoureuses. Il est préférable de le garder avec des petits characins pacifiques, des cichlidés nains comme Apistogramma et des Corydoras plus petits. Comme les autres espèces du genre, il a besoin de la compagnie de ses congénères et doit donc être maintenu en groupe d'au moins six individus.

Attention ! : Malheureusement, les Oto. peuvent être assez délicats lors de leur première importation et les pertes ne sont pas rares. Cela est généralement dû au manque de nourriture, car ce sont des poissons qui ont besoin de se nourrir presque constamment, il sont donc facilement affamés pendant le transport. Comme presque tous les otos sont capturés dans la nature, ils peuvent également être très sensibles à la qualité de l'eau.
De nombreux amateurs signalent moins de problèmes si les poissons sont ajoutés à des réservoirs matures et plantés, où la qualité de l'eau est stable et où il y a une abondance de micro-organismes et d' algues.
Une fois que les poissons ont dépassé le stade initial et qu'ils se nourrissent bien, l'entretien devient beaucoup plus facile.

Il ne semble pas rare qu'on puisse observer des otos "jaillissant" soudainement à la surface pour prendre une bouffée d'air, comme les poissons-chats de la famille des Callichthyidae (corys, etc.). En effet, les Oto. possèdent une modification de la paroi œsophagienne qui peut fonctionner dans la respiration aérienne.
Cette modification leur donne aussi une flottabilité supplémentaire qui aide ces poissons à rester près de la surface de l'eau dans leurs habitats (Schaefer, 1997).

Disponibilité commerciale : Rare

Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Difficile
La reproduction en aquarium a été réalisée, mais malheureusement très peu de détails sont disponibles.
Le frai se déroule de la même manière que chez les Corydoras. Les poissons formant la position classique en "T", dans laquelle le mâle tient la femelle entre sa nageoire pectorale et son corps pour féconder les œufs. Contrairement aux Corydoras, les œufs sont dispersés de manière aléatoire dans l'aquarium, généralement parmi les plantes des zones supérieures, ou sur la vitre de l'aquarium. Plusieurs facteurs semblent être impliqués dans le déclenchement d'une ponte. De grands changements d'eau hebdomadaires avec de l'eau fraîche semblent être importants. Il a également été suggéré que la présence d'une autre espèce reproductrice dans l'aquarium (les Corydoras sont généralement cités) peut également jouer un rôle dans la stimulation du frai. Les alevins sont très petits et doivent avoir accès à de grandes quantités d'algues et d'autres matières végétales.
Commentaires
Étymologie : Le nom Otocinclus est dérivé du grec oto, "oreille" et kinklis "grille" ou du latin cinclus, "treillis", une allusion à l'os post-temporal perforé, rappelant un tympan, et macrospilus, de macro "grand" et pilus "poils" pour ses barbillons épais.
Références
GBIF, IUCN,
- Campos, L.E. 2005. El estado del comercio de los peces ornamentales en Loreto, Perú. una propuesta para el desarrollo sostenible de la exportación de peces ornamentales de la cuenca Nanay. Final Report to The Nature Conservancy.
- Eigenmann, C. H. and Allen, W. R. 1942. Fishes of Western South America. I. The intercordilleran and Amazonian lowlands of Peru. II.- The high pampas of Peru, Bolivia, and northern Chile. With a revision of the Peruvian Gymnotidae, and of the genus Orestias . University of Kentucky. i-xv +, Pls. 1-22.1-494
- Froese, R. and Pauly, D. (editors). 2013. FishBase. World Wide Web electronic publication. Version (06/2013). Available at: www.fishbase.org.
- Galacatos, K, Barriga-Salazar, R. and Steward, D.J. 2004. Seasonal and habitat influences of fish communities within the Lower Yasuni River Basin of the Ecuadorial Amazon . Environmental Biology of Fishes 71: 33-51.
- Hidalgo del Aguila, M., Chocano, L. & Arguello, P. 2016. Otocinclus macrospilus. The IUCN Red List of Threatened Species 2016
- Isbrucker, I.J.H., I. Seidel, J.P. Michels, E. Schraml & A. Werner, "Diagnose vierzehn neuer Gattungen der Familie Loricariidae Rafinesque, 1815 (Teleosti, Ostariophysi)" in DATZ, Sonderheft Harnischwelse 2: 17-24 (2001)
- Lehmann, Pablo A., "Otocinclus batmani, a new species of hypoptopomatine catfish (Siluriformes: Loricariidae) from Colombia and Peru" in Neotropical ichthyology, volume 4, number 4: 379-383 (2006)
- Lehmann, P.A., Mayer, F. and Reis, R.E. "Re-validation of Otocinclus arnoldi Regan and reappraisal of Otocinclus phylogeny (Siluriformes: Loricariidae)." in Neotropical Ichthyology 8(1): 57-68. (2010)
- Ortega, H., Hidalgo, M., Trevejo, G., Correa, E., Cortijo, A.M., Meza, V. and Espino, J. 2012. Lista anotada de los peces de aguas continentales del Perú: Estado actual del conocimiento, distribución, usos y aspectos de conservación. Ministerio del Ambiente, Dirección General de Diversidad Biológica - Museo de Historia Natural, UNMSM, Lima, Peru.
- Prang, G. 2007. An industry analysis of the freshwater ornamental fishery with particular reference to the supply of Brazilian freshwater ornamentals to the UK market. Uakari 3(1): 7-51.
- Reis, Roberto E., "Otocinclus cocama, a new uniquely colored loricariid catfish from Peru (Teleostei: Siluriformes), with comments on the impact of taxonomic revisions to the discovery of new taxa" in Neotropical Ichthyology, Volume 2, No. 3: 109-115 (2004)
- Sánchez, H., Vásquez, J., Vásquez, V., Huanqui, G. and Alcántara, F. 2006. Peru's ornamental fish 2006. IIAP - PROMPEX.
- Schaefer, Scott A., "The Neotropical cascudinhos: Systematics and biogeography of the Otocinclus catfishes (Siluriformes: Loricariidae)" in Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, 148: 10120 (1997)

Pour citer cette fiche :"Otocinclus macrospilus, Eigenmann & Allen, 1942" B-Aqua / TE (2022)