Asolene spixii
Descripteur : d'Orbigny, 1837
Famille : Ampullariidae

Synonymes :
Ampullaria marginatra Jonas, 1845
Ampullaria spixii d'Orbigny, 1838
Ampullaria zonata d'Orbigny, 1835
Noms Communs :
Escargot pomme zébré
Asolène de Spix
Spixi

Spixi apple snail (en)
Genre : Asolene
Asolene petiti (Crosse, 1891)
Asolene spixii (d'Orbigny, 1837)
Asolene crassa (Swainson, 1823)
Asolene sinamarina (Bruguière, 1792)
Asolene granulosa (Sowerby, 1894)
Asolene pulchella (Anton, 1839)
Asolene spixii   
Escargot pomme zébré
Origines géographiques
Aire d'origine :
Amérique du sud
Pays :
Argentine, Brésil, Uruguay
Asolene spixii est originaire du sud-est du Brésil et plus précisément des bassins des Rio Grande do Sul et Rio Parana.
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
Ses habitats naturels sont variés, rivières, fossés, canaux.
La région des rios Grande et Paraná a un climat subtropical avec des hivers relativement frais.
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
NE : Non évaluée
Une directive européenne (n° 2012/697/UE) interdit pour toute l’Europe, le transport, la vente et la détention de tous les Pomacea, couramment appelés ampullaires.*
L’Asolene spixi commercialisé en remplacement des ampullaires interdits est … un Ampullariidae.
Description
Taille :
: 3 à 4 cm SL
Respiration :
Pulmonaire
Longévité :
3 à 4 ans
Asolene spixii
Asolene spixii est un escargot pulmoné jaune crème avec des motifs spiralés de couleur noire.

Il est facilement identifiable avec des séries de rayures sombres en spirale le long de leurs coquilles jaunâtres qui sont formées par quatre ou cinq verticilles convexes et légèrement enfoncées vers le bord supérieur. L'ouverture de la coque est ovale et allongée.
Le corps de l'escargot est légèrement plus foncé que la coquille et peut avoir une teinte jaunâtre ou brune. Il ont également des taches sombres sur tout le corps qui peuvent changer avec le temps.
Les tentacules mesurent environ la longueur du pied lorsqu'ils sont complètement étendus et le siphon respiratoire est court, de la longueur des tentacules labiaux.
A. Spixii a un opercule qu'il utilise pour fermer complètement sa coquille lorsqu'il est dérangé ou menacé.

Les escargots Spixi maintenus dans de bonnes conditions peuvent vivre deux à trois ans en moyenne et, exceptionnellement, jusqu'à cinq ans.

Les Ampullariidae, dont fait partie A. spixii, sont considérés comme des escargots invasifs.
Il semble pourtant que la seule “invasion d’ampullaires” constatée est limitée à une zone géographique précise : les rizières du delta de l’Ebre en Espagne et a une unique culture agricole, le riz.
Le mode courant de propagation de ce gastéropode est l’introduction de plantes aquatiques avec des juvéniles collés sur les feuilles. Il n’y a aucune relation entre le hobby aquariophiles et les invasions ampullaires constatées : celles-ci sont causés par l’importation depuis l’Asie de pousses de riz, prêtes à repiquer. (FFA)
 
Alimentation : 
Omnivore
Asolene spixii est un omnivore opportuniste. Il se nourrit de détritus, d'algues, de la ponte de petits escargots comme les physes ou planorbes, de microorganismes, d'hydres d'eau douce, de restes de nourriture pour poissons ou crevettes, de cadavres, de fruits, de légumes et peut se nourrir de plantes tendres.
Il appréciera aussi la salade crue, et les légumes pochés, mais aussi la nourriture spécialisée en pastille ou granule, pour poissons de fond, crevettes...

De grande taille et pourvu d'une épaisse coquille, Asolene spixii a parfois des difficulté à construire sa coquille dans les bac d'eau très douce ou acide.
Un complément en calcium sera bénéfique sous la forme de sépions disposé dans le bac, par exemple.
 
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
        20      24              26      30
pH :
              6,5                       8,5

GH :
(°GH)
         5       8              15       20
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
50 l minimum (80 l recommandé)
Brassage :
Moyen
Population :
1 minimum (5 recommandé)
Ratio M/F :
1 / 1
 Originaire du bassin de l'amazone, l'Asolene spixii peut atteindre quatre centimètres pour les plus vieux spécimens. En effet, il grandit tout au long de sa vie.
l'A. spixii devra donc avoir la place de circuler au sol. Si les juvéviles grimpent facilement sur les plantes, les gros spécimens resteront plus couramment au sol et ne remonteront (sur les parois ou les branchages) que pour respirer.
Escargot à l'activité plutôt nocturne, il peut passer ses journées enfouit dans le sable pour n'en ressortir que la nuit. De même en période hivernale, il peut rentrer dans une phase totalement léthargique et il ne faudra pas s'en inquiéter. En général, du fait de sa grande taille (?) il ne s'ensable pas totalement et laisse apparaitre un bout de coquille.
Le sol devra être meuble et profond pour permettre à l'escargot de s'enfouir. La boue serait à privilégier, mais le sable fin convient également.

Il supporte assez bien différentes conditions et paramètres, mais attention toutefois au PH de votre aquarium, l'eau acide et très douce contrarie le développement de sa coquille. Comme on l'a dit, c'est un gros escargot. Il consomme beaucoup de calcium pour "construire" sa coquille.
On veillera à complémenter sa nourriture avec un apport en calcium, sous forme d'os de seiche ou de CaCO3 en poudre.
Il est très apprécié des aquariophiles car c'est un prédateur des hydres et un régulateur des autres escargots comme les physes, planorbes ou mélanoïdes, dont il mange les pontes.

Opportuniste, Asolene spixii consommera les restes de nourriture sur le sol, participant ainsi à la propreté du bac. Il semble que les adultes s'intéressent peu à la végétation s'ils sont bien nourris, et les dommages causés aux plantes sont mineurs.
Les très jeunes A. spixii, en revanche, semble être attirés par les pousses tendres, mais à moins d'en avoir beaucoup, ils ne représenteront pas un gros problème dans un bac très planté.

La cohabitation avec les poissons, les crevettes, les autres escargots et autres mollusques ne pose pas de problème. Les cichlidés et les barbus notamment, peuvent prendre leurs longues tentacules pour des vers et les endommager.
Gardez les escargots Spixi à l'écart de tous les types d'écrevisses (y compris CPO ) et même de certains types de crevettes prédatrices telles que la famille Macrobrachium. Toutes peuvent être très agressives envers les escargots.

Note : Il semblerait que l'Anentome helena, l’escargot mangeur d’escargot, ne mange les ampullaires uniquement si il est affamé et n’a rien d’autre. En présence de physes ou de planorbes, il les ignore.
Mais certains retours d'expériences rapportent des exemples de prédation. (à confirmer)

Ne les gardez pas avec Marisa cornuarietis . Ils se croisent et leurs hybrides sont plus agressifs.
Il est possible que certains faits que l'on attribue à A. spixii, consommation des hydres, survie face à l'A. helena, soient en fait l'apanage des hybrides Asolene spixii X Marisa cornuarietis.
 
Dispo vente :
Disponible
Depuis que beaucoup d'espèces d' ampullaires ont été interdits à la vente, on trouve de plus en plus Asolene spixii dans le commerce. Il reste cependant rare en animaleries mais assez facile à trouver auprès des sites de VPC spécialisés.

Néanmoins, si vous parvenez à obtenir des escargots Spixi, assurez-vous qu'ils ne sont pas des hybrides Asolene spixii X Marisa cornuarietis.
Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Courante
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
25 à 28 °C
pH :
7
GH :
8 à 15 °GH
Dimorphisme :
Il est quasiment impossible de distinguer les mâles des femelles.

Cependant, lors de l'accouplement le mâle monte la coquille de la femelle sur son côté droit. À ce moment là, on peut sexer les escargots même si le penis du mâle est le plus souvent invisible.
Il est intéressant de noter que les mâles sont généralement un peu plus petits que les femelles.
Processus de reproduction :
Asolene spixii reproduction
L'Asolene spixii n'est pas hermaphrodite. Il faut donc en introduire un petit groupe d'escargots pour avoir la chance de posséder au moins un mâle et une femelle, et donc s'assurer la possibilité d'avoir des reproductions et pontes.

En fonction de la température, les escargots Spixi atteignent leur maturité à l'âge de 4 à 5 mois. Il se reproduit très facilement en aquarium.
Le mâle monte la coquille de la femelle sur son côté droit pour initier la copulation.
La durée de l'accouplement est très variable, allant de quelques minutes à plusieurs heures.

Les Ampullaires du genre Asolene, contrairement aux Pomacea, pondent sous la surface de l’eau.
Les femelles pondent donc leurs œufs uniquement sous l'eau. Elle choisit généralement le revers d'une feuille pour y déposer ses œufs, plus rarement un support inerte (pierre, bois flotté, verre), mais jamais au fond de l'aquarium.
Les grappes d'oeufs, gélatineuses, sont incolores et translucides et sont noyés dans une masse gélatineuse d'environ 1,5 à 2 cm. La quantité totale d'œufs par femelle varie entre dix et trente.

Certains pensent qu'il est important d'enlever ou d'isoler les masses d'œufs dans l'aquarium car ils peuvent être consommés même par la mère et les bébés escargots ne doivent pas être gardés avec des escargots adultes car ils sont également cannibales et peuvent manger leurs propres petits.
Plusieurs expériences rapportées par des éleveurs, en revanche, montrent que la prédation, si elle existe, est anecdotique et que bon nombre d'escargots survivent en bac communautaire.
Le retrait des oeufs sera donc uniquement pratiqué si vous désirez améliorer le "rendement" de reproduction.

En fonction de la température, les petits ampullaires éclosent après environ trois à six semaines.
Les œufs ont besoin d'une température d'au moins 25°C pour se développer. À cette température, les jeunes escargots Spixi éclosent en 14 à 21 jours.

Notez qu'aux températures élevées le taux de reproduction s'accélère, mais que le métabolisme de l'escargot aussi, ce qui raccourcit son espérance de vie. Dans la nature, l'A. spixii ne se reproduit pas toute l'année, mais dans un aquarium aux températures constamment élevées, il s'épuisera à le faire.

Evidemment, ne les gardez pas avec Marisa cornuarietis avec qui, comme on l'a vu, ils s'hybrident.

Photo : Spécimen âgé d'un ou deux jours (3mm)
Commentaires
Le nom spécifique spixii est en l'honneur du biologiste allemand Johann Baptist von Spix.

* La Fédération Française d’Aquariophilie (FFA) avait réagi en écrivant une lettre à la Ministre de l’écologie et du développement durable en soulignant l’absurdité de cette directive, englobant un escargot élevé depuis plus d’un siècle par les aquariophiles français, présent à des millions de spécimens en Europe, sans jamais avoir constaté d’invasion quelconque ; d’autant plus que les escargots du genre Pomacea ne résistent pas au froid.
En conséquence, la FFA demandait l’exclusion du Pomacea diffusa, l’escargot de nos aquariums, de la liste des espèces interdites lors de la retranscription du texte européen dans la législation française, à l’instar de la Grande Bretagne et des Pays Bas.
La ministre n’avait pas suivi la FFA et maintenu l’interdiction de tous les Pomacea, mais avait autorisé sa détention chez les particuliers.
Or, la FFA a constaté que à ce jour, aucune retranscription de cette directive européenne ne figure dans la législation française, et a pris contact avec le Bureau des espèces exotiques envahissantes du Ministère de la transition écologique et solidaire, qui confirme :
"Apparemment la décision d’exécution de 2012 n’a pas fait l’objet d’une retranscription dans les textes nationaux ; parallèlement Pomacea ne fait pas partie des espèces réglementées au titre des EEE, il n’y a donc réglementairement aucune objection à une commercialisation, détention, transport... de l’espèce.
Néanmoins, nous travaillons sur des listes d’espèces prioritaires au niveau national, et dans le cadre d’une prochaine mise à jour des arrêtés de 2018 il conviendrait effectivement de faire figurer l’espèce…”
(Bureau des espèces exotiques envahissantes du Ministère de la transition écologique et solidaire)

À ce jour donc , en France, les ampullaires peuvent toujours être commercialisés , transportés … (Fédération française d’aquariophilie – 23 mars 2019)
Sources
GBIF, EFSA, FFA
Aquachange
- Journal officiel de l'Union européenne, L311/14, 10.11.2012
- News letter de l'InterClub d'Aquariophilie et d'Ichtyologie Francophone
- "Quelques réflexions à propos des Ampullaria interdits d'importation, de vente et de circulation" in Bulletin FFA
- "Les escargots ampullaires représentent une menace sérieuse pour les zones humides de l'Europe du Sud" in Communiqué EFSA (30 avril 2014)
- Bouchet, P. "Asolene spixii (d'Orbigny, 1838)". in MolluscaBase (2017).

Photos : Jebeddo & Mamillum