Carassius auratus
Carassin doré
Le très populaire poisson rouge, s'il est vendu en nombre en animalerie, reste plutôt mal connu du grand nombre.
Considéré comme animal domestique il a des droits particuliers qui obligent le vendeur et l'acquéreur à la signature de certification de cession et à une maintenance digne et conforme au bien-être animal.

Or, il a des besoins particuliers qui lui interdisent les bacs de moins de cent litres pour un individu et, comme il est grégaire et ne doit pas être élevé seul, de cinquante litres supplémentaires par individu ajouté.


Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Carassius auratus
Taxinomie
Descripteur : Linnaeus, 1758
Classe: Actinopterygii
Ordre: Cypriniformes
Famille:  Cyprinidae
Genre:  Carassius
Synonymes
Carasius auratus (Linnaeus, 1758)
Carassius auratus subsp. argenteaphthalmus Nguyen, 2001
Carassius auratus subsp. auratus
Carassius auratus subsp. buergeri Temminck & Schlegel, 1846
Carassius auratus subsp. burgeri Temminck & Schlegel, 1846
Carassius auratus subsp. cantonensis Tchang, 1933
Carassius auratus subsp. grandoculis Temminck & Schlegel, 1846
Carassius auratus subsp. wui Tchang, 1930
Carassius burgeri Temminck & Schlegel, 1846
Carassius carassius subsp. auratus (Linnaeus, 1758)
Carassius chinensis (Gronow, 1854)
Carassius coeruleus Basilewsky, 1855
Carassius discolor Basilewsky, 1855
Carassius encobia Bonaparte, 1845
Carassius grandoculis Temminck & Schlegel, 1846
Carassius pekinensis Basilewsky, 1855
Cyprinus auratus Linnaeus, 1758
Cyprinus chinensis Gronow, 1854
Cyprinus gibelioides Cantor, 1842
Cyprinus langsdorfii Valenciennes, 1842
Cyprinus maillardi Guichenot, 1863
Cyprinus mauritianus Bennett, 1832
Cyprinus thoracatus Valenciennes, 1842
Leuciscus auratus Mauduyt, 1849
Noms Communs
Carassin doré
Poisson Rouge
Gold fish (en)
Membres du genre Carassius
Carassius auratus (Linnaeus, 1758)
Carassius carassius (Linnaeus, 1758)
Carassius cuvieri ( Temminck & Schlegel, 1846)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Chine
Originaire de l'est de l'Asie, le carassin doré a d'abord été introduit en Russie, puis au Japon et en Europe. Aujourd'hui, l'espèce domestique est présente partout dans le monde.

Le carassin doré est issu d'une sélection de carassins argentés qui a débuté en Chine vers l'an 1000. Il a été ramené des Indes par les Portugais à la fin du XVIIe siècle. Introduit d'abord en Angleterre, puis en France, il s'est rapidement acclimaté aux eaux closes des bassins et des étangs, puis dans certaines rivières. Aujourd'hui, il est présent dans toute la France.

Il est actuellement présent dans tout l'hémisphère nord, et pour une moindre part dans l'hémisphère sud.
Du fait de son introduction dans de nombreux pays et de sa facile adaptation, il est parfois considéré comme nuisible dans le sens "espèce invasive".

Le marronnage est en effet fréquent.
Les poissons rouges relâchés dans la nature se croisent facilement avec d'autres Cyprinidés.
Une étude génétique a montré qu'en Angleterre la plupart des carassins communs (Carassius carassius) capturés s'étaient en fait hybridés avec le poisson rouge (Carassius carassius × Carassius auratus) ce qui pourrait poser des problèmes à long terme pour la survie de l'espèce.

En Australie par exemple, ce poisson est considéré comme « l'une des pires espèces aquatiques invasives » et un programme destiné à arrêter leur prolifération a été mis en place.

Le poisson rouge peut donc être considéré comme une espèce invasive lorsqu'il est relâché dans la nature
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Température
1 à 30 °C
pH
6 à 8
GH
8 à 25 °GH
On trouve principalement le carassin doré dans les lacs, les étangs, les bras morts et eaux stagnantes des rivières. Le carassin doré que l'on observe dans la nature est généralement issu d'aquariums ou de bassins de jardin.
Il s'adapte remarquablement bien à son environnement.

D'une manière générale, il préfère les habitats de faible profondeur et riches en végétaux.
C'est une espèces rustique qui résiste à de très faibles taux d'oxygène, à des températures élevées (jusqu'à 30 °C), et basses (inférieures à 4 °C) voire au gel, ainsi qu'aux eaux polluées.
Il semble pouvoir également vivre en eaux saumâtres puisqu'il est parfois observé dans les estuaires.
En France, depuis l’arrêté du 11 août 2006, fixant la liste des espèces, races ou variétés d’animaux domestiques, il est établi que le poisson rouge est considéré comme une espèce domestique, ce qui le protège de la maltraitance tel que l'élevage dans des aquariums trop petits (inférieur à 100 litres) ou le maintien en solitaire.
Description
Taille
: 30 à 40 cm SL
Respiration
Branchiale
Longévité
20 à 25 ans
Régime
Omnivore
A l'état sauvage, l'espèce C. auratus a un corps allongé, latéralement compressé et légèrement haut.
La petite tête triangulaire est dépourvue d'écailles et de barbillons.
La nageoire dorsale, de forme concave ou droite, débute au sommet du corps et se termine au niveau du pédoncule caudal. La nageoire caudale, plus grande et plus échancrée que celle de C. carassius, compte 17 à 20 rayons mous. Les nageoires ventrales et pectorales ainsi que l'anale sont petites et fines.
Le corps est recouvert de petites écailles. On peut dénombrer 26 à 31 écailles sur la ligne latérale.
Les couleurs du carassin doré varient beaucoup avec l'environnement dans lequel il évolue, du jaunâtre au doré lumineux en passant par le bronze. Son dos est généralement plus sombre et le ventre plus clair.
Les principaux caractères distinctifs de la forme ornementale sont sa couleur rouge flambloyante ainsi que ses très nombreuses formes et aberrations morphologiques.

Carassius auratus est démuni de dents. Il possède de solides lames pharyngiennes qui assurent la mastication.
Ces "dents" souples servent à râper les algues et consommer des feuilles des plantes aquatiques.


Il existe de nombreuses variétés créées par l’Homme. Dans sa forme rustique, le carassin doré a une grosse tête, une longue nageoire dorsale convexe armée d’un rayon dur et denté. Son péritoine est noir. La forme ornementale varie du rouge orange vif au blanc, unie ou en larges taches. Les descendants retournés à l’état sauvage ont une robe plus brune/argentée.

Détermination et espèces proches:

L’identification de l’espèce est très simple lorsque celle-ci présente la forme ornementale (coloration rouge orangée). Il s’agit de la seule espèce du genre Carassius présentant cette coloration. Ceci dit, d’autres espèces ont aussi cette coloration ornementale bien que moins fréquentes. On distingue ainsi le carassin doré de la carpe Cyprinus carpio Linnaeus, 1758 par l’absence de barbillon autour de la bouche (vs. quatre), de la tanche Tinca tinca (Linnaeus, 1758) par ses grosses écailles sur le corps (vs. très petites écailles), et de l’Ide mélanote Leuciscus idus par la longue nageoire dorsale (vs. courte). Les descendants retournés à l’état sauvage ressemblent beaucoup au carassin argenté Carassius gibelio (Bloch, 1782) mais tendent à être moins haut de corps.

De l'espèce originelle Carassius auratus, de nombreuses variétés de sélection ont été développées (en fonction de la forme voile de la caudale par exemple): voile de Chine, Tête de lion, Shubunkin, Ryukin, poisson comète, poisson japonais, poisson télescope...
Du fait des manipulations de sélection génétique, le poisson rouge change parfois brutalement de patron de coloration, c'est en particulier vrai avec les espèces mouchetées, tachetées de noir. La robe redevient alors unie (argentée, dorée, rouge ou noire).
Les poissons rouges ont une caractéristique physique essentielle: la symétrie bilatérale.

On reconnaît plusieurs sous-espèces:
Carassius auratus argenteaphthalmus Nguyen 2001,
Carassius auratus auratus Linné 1758,
Carassius auratus buergeri Temminck & Schlegel 1846,
Carassius auratus grandoculis Temminck & Schlegel 1846,Carassius auratus langsdorfii Temminck & Schlegel 1846.
 
Régime Alimentaire
Cette espèce se nourrit essentiellement de plancton, d’invertébrés benthiques, de matière organique végétale et de détritus.

En aquarium, les poissons rouges sont peu difficiles et acceptent les aliments lyophilisés, les paillettes, mais préféreront les proies vivantes, les courgettes, concombres, épinards et autres légumes variés.

En bassin, ils trouveront l'essentielle de leur nourriture par eux-mêmes.
Dimorphisme
Le dimorphisme sexuel n'est visible que lors du frai, chez les mâles qui portent des "tubercules nuptiaux" sur la tête.
Dangerosité
 
 
 Aucun
Maintenance
Population
3 minimum
Zone
Inférieure, Centrale
Paramètres
Température
              1                       28
pH
              7                       8
GH
         5       8              15       25
Brassage
Aquarium
Volume
200 l minimum (300 l recommandé)
Attention, le poisson rouge Carassius auratus ne doit pas être maintenu dans un bac de petite taille et encore moins dans un bocal, aujourd'hui interdit à la vente !
Bien que ce soit une espèce robuste, le poisson rouge a besoin d'espace, d'oxygène et d'une eau de bonne qualité pour vivre.
Le poisson rouge est une espèce domestique, ce qui oblige son propriétaire à le placer dans un environnement adapté à ses besoins biologiques.

Sa taille adulte peut dépasser les trente centimètres (Jusqu'à 40 cm) et son espérance de vie dépasse vingt ans dans de bonnes conditions. C'est donc un poisson qui ne devrait pas être maintenu dans un aquarium de moins de deux cents litres et comme il préférera la présence de congénères, il est plus que souhaitable de le maintenir en bassin.

Dans un aquarium, des changements d'eau bi-hebdomadaires sont préférable, ou l'ajout d'une filtration puissante, car un bac à poissons rouges est difficile à garder propre en raison de l'activité polluante de cette espèce.
Ils prospèrent dans un environnement typique d'étang avec des plantes aquatiques et un fond de terre sableuse et de graviers.
Il faudra remplacer assez régulièrement les plantes, car les poissons rouges aiment les grignoter.
Préférez des plantes aquatiques aux feuilles solides comme les Anubias pour le décor, et d'autre plus fragiles pour son plus grand plaisir.

Si le C. auratus supporte l'eau très fraiche, les variétés fantaisies (Orandas, têtes de lion, Ranchu...) doivent être maintenues au dessus de dix degrés.

Disponibilité commerciale : Commun

Considéré comme animal domestique il a des droits particuliers qui obligent le vendeur et l'acquéreur à la signature de certification de cession et à une maintenance digne et conforme au bien-être animal. (Arrêté du 11 août 2006)

Lors de l'achat, il faudra impérativement réclamer au vendeur des informations sur la maintenance et l'élevage et signer un droit de cession.

Attention ! : la cession d'un animal comme lot, lors des fêtes foraines ou autres manifestations, est strictement interdite et doit être immédiatement signalée à l'organisateur de ladite manifestation. (NDLR)
Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Courante
Paramètres
Température
22 °C
pH
7
La reproduction en aquarium est plus difficile qu'en bassin car les futurs parents ont besoin d'une période froide (moins de 10 °C) et la prédation parentale est plus importante. Le carassin doré peut se reproduire à partir de sa première année, mais plus généralement après deux à trois ans (plutôt 3 ans en aquarium). Des boutons de noce apparaissent alors sur le front et sur les cotés de la tête du mâle.

Les carassins se reproduisent plusieurs fois au cours de la même année et les pontes sont multiples de juin à août lorsque la température de l'eau est de 20 à 25°C. Elles se déroulent dans des lieux riches en végétaux sur lesquels la femelle dépose des ovocytes visqueux et adhérents, de 1,2 à 1,7 mm. Plusieurs mâles viendront ensuite les féconder. Ce caractère est dit "phytophile". Une femelle peut pondre entre 10 000 à 80 000 œufs par saison de reproduction.

Les œufs éclosent en trois jours à 25°C et les jeunes mesure alors 5 mm, atteignent une taille de 3 cm en 3 mois et 6 à 8 cm au bout de leur première année.. La croissance varie selon l'environnement.
Commentaires
Contrairement à une idée reçue, une étude scientifique a démontré que le poisson rouge possède une mémoire de trois mois et non pas de trois secondes.

Le nom Carassius serait la latinisation du nom allemand [Karas] ou [Karausche] qui désigne cette espèce et auratus mot latin signifiant doré, orné d'or.
Références
INPN, GBIF, Doris
- Arrêté du 11 août 2006 fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux domestiques in JORF n°233 du 7 octobre 2006 page 14920 texte n° 45 (Poissons : la carpe Koï (Cyprinus carpio), les poissons rouges et japonais (Carassins auratus), les races et variétés domestiques du guppy (Poecilia reticulata), les races et variétés domestiques du danio (Brachydanio rerio), les races et variétés domestiques du combattant (Betta splendens).
- Philip Gee, David Stephenson et Donald E. Wright, « Temporal discrimination learning of operant feeding in goldfish (Carassius auratus) », Journal of the Experimental Analysis of Behavior, vol. 62, no 1,‎ juillet 1994, p. 1–13
- G. Denys (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2018

Pour citer cette fiche :"Carassius auratus, Linnaeus, 1758" B-Aqua / TE, GP (2018-24)