Limnophila aquatica
Ambulie aquatique
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Limnophila aquatica (Ambulie aquatique) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : (Roxb.) Alston, 1929
Classe: Magnoliopsida
Ordre: Plantaginales
Famille:  Plantaginaceae
Genre:  Limnophila
Synonymes
Cyrilla aquatica Roxb.
Diceros aquaticus (Roxb.) Moon
Limnophila racemosa Benth.
Noms Communs
Ambulie aquatique
Ambulie géante
Giant Ambulia (en)
Membres du genre Limnophila
Limnophila hippuridoides (Philcox, 1970)
Limnophila aquatica ((Roxb.) Alston, 1929)
Limnophila aromatica ((Lamarck) Merill, 1917)
Limnophila glabra ((Benj.) Kerr, 1954)
Limnophila heterophylla ((Roxburgh) Bentham, 1835)
Limnophila indica ((L.) Druce, 1914)
Limnophila rugosa ((Roth) Merrill, 1821)
Limnophila sessiliflora ((Vahl) Blume, 1826)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Bangladesh, Inde, Sri Lanka, Sulawesi
Aire actuelle
Limnophila aquatica pousse naturellement dans le sous-continent indien, (Inde (Kerala, Odisha), Indo-Malaisie) et en Chine orientale et méridionale.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Limnophila aquatica pousse de préférence au soleil, dans un sol acide. On la trouve ainsi dans les rizières inondées et les étangs de faible profondeur.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
30 à 50 cm
Limnophila aquatica se caractérise par ses feuilles fines et son aspect buissonnant rappelant celui du pin.

Elle peut atteindre une hauteur de vingt-cinq à cinquante centimètres et sa largeur peut varier de neuf à quinze centimètres. La tige montante a une épaisseur jusque cinq millimètres. Lorsqu'elle atteint la surface de l'eau, les feuilles ont tendance à rougir sous un fort éclairage d'aquarium. Les feuilles, vert clair, plumeuses, sont constituées de longues et très étroites verticilles jusqu'à cinq centimètres qui grandissent en cercles (20-22). Les racines sont fines.

Le polymorphisme des feuilles de Limnophila aquatica est très important, fonction des conditions de culture (température, pH, dureté de l'eau, éclairement, nature du sol, etc.). La variabilité des formes immergées des ambulies est extraordinairement importante. Les feuilles qui poussent au-dessus de la surface de l'eau sont non caduques et d'une forme complètement différente. De ce fait il semble difficile d'identifier avec certitude les ambulies.

Description botanique
Tige enracinée aux nœuds inférieurs, puis dressée et atteignant 40 cm de haut, avec la partie basale généralement immergée, épaisse, tumidifiée aux nœuds. Feuilles supérieures opposées ou en verticilles de 2-3, ovales-lancéolées à oblongues-lancéolées, 2,8-6,6 x 0,8-1,9 cm, arrondies et semi-ampplexicaules à la base, acuminées à l'apex, finement spinuleuses-serrées, fortement 3-5- nervurés à la base, glabres sur les deux faces, ponctués dessus ; les inférieures en verticilles de plus ou moins 10-12, pennées disséquées, jusqu'à 5,8 cm de long, souvent défléchies et ressemblant à des racines. Fleurs nombreuses, en grappes terminales de 5 à 18 cm de long ; pédoncules finement glanduleux-hispides. Bractées ovales à largement lancéolées, de 5-7 x 3-4 mm, subacuminées à l'apex, finement glanduleuses-pubescentes sur les deux faces. Pédicelles de 2 à 6 mm de long, finement pubescents glanduleux. Tube du calice de 2-3 mm de long ; lobes plus ou moins égaux, ovales-lancéolés, 2-3 x 0,75 mm, longs acuminés, effrayant aux marges. Tube de la corolle blanc verdâtre pâle à blanc, de 7 à 10 mm de long, pubérulent à l'extérieur, villeux à l'intérieur de la gorge ; limbe blanc ou bleu pâle ou mauve pâle; lobes de la lèvre supérieure largement orbiculaires avec une tache violet pâle au centre de chacun ; lèvre inférieure de 9 à 17 mm de diamètre, lobe médian plus large que les latéraux. Filaments postérieurs de 2-3 mm de long, les antérieurs plus longs ; cellules d'anthère placées horizontalement. Style glabre. Capsule globuleuse, 3-4 x 2-3 mm, entourée de lobes plus longs du calice, terminée par un style flétri, glabre ; graines oblongues-cunéiformes à globuleuses, de 0,5-0,7 mm de long, quadrangulaires, muricées. lobe médian plus large que les latéraux. Filaments postérieurs de 2-3 mm de long, les antérieurs plus longs ; cellules d'anthère placées horizontalement. Style glabre. Capsule globuleuse, 3-4 x 2-3 mm, entourée de lobes plus longs du calice, terminée par un style flétri, glabre ; graines oblongues-cunéiformes à globuleuses, de 0,5-0,7 mm de long, quadrangulaires, muricées. lobe médian plus large que les latéraux. Filaments postérieurs de 2-3 mm de long, les antérieurs plus longs ; cellules d'anthère placées horizontalement. Style glabre. Capsule globuleuse, 3-4 x 2-3 mm, entourée de lobes plus longs du calice, terminée par un style flétri, glabre ; graines oblongues-cunéiformes à globuleuses, de 0,5-0,7 mm de long, quadrangulaires, muricées.
Floraison et fructification : juillet-mars
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
20 à 30°C
pH
5 à 7
GH
4 à 10
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Recommandé
Limnophila aquatica pousse rapidement dans de bonnes conditions, notamment apports de CO2 et sol riche.
Elle n'est cependant pas très exigeante, mais elle se développe mieux avec l'injection de CO2 ainsi qu'un bon apport en nutriments avec des engrais liquides et/ou sur le substrat.
Elle préférera néanmoins une eau acide avec un substrat enrichi avec de la tourbe pour acidifier un peu l'eau.
Pour une croissance harmonieuse, un éclairage puissant de douze à treize heures par jour sera nécessaire.

Les tiges font de vingt-cinq à cinquante centimètres de haut et jusqu’à quinze de large. Sous une lumière suffisante, elle pousse horizontalement, formant un grand nombre de pousses latérales, ce qui lui donne un aspect très buissonnant.
Pour obtenir le meilleur effet décoratif, séparer les pieds et les planter en groupe. En aquarium non couvert, peut produire des rejets hors de l'eau qui donnent de petites fleurs bleues.

Limnophila aquatica ne convient pas au bac turbulent, et tolère mal les gros poissons qui en casse les tiges. Si les feuilles sont couvertes de boue ou d'autres résidus, elles doivent être nettoyées en les lavant avec de l'eau.

Sa culture aisée et sa croissance très rapide, la destine à la lutte contre les algues. Elle absorbe en effet rapidement les nutriments de la colonne d'eau, contrecarrant les excès profitables aux algues.

Il est préférable de le présenter en groupe de plusieurs tiges.
Dans les bacs ouverts, elle peut former des pousses avec de petites fleurs bleues au-dessus de l'eau.

Lorsqu'elle est cultivée dans un paludarium, en aqua-terrarium tropical, ou sur sol humide, Limnophila aquatica forme des feuilles totalement différentes et fleurit assez facilement.

Note : La nuit venue, la plante tend à se "refermer". À la tombée de la nuit, les verticilles se resserrent vers le haut autour des tiges.
Disponibilité commerciale : Disponible
La première importation en Allemagne de Limnophila aquatica a eu lieu en 1970, seulement.
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
La multiplication végétative se fait bouturage des plantules qui poussent sur les tiges.
Comme la plante nécessite un élagage fréquent et qu'il faut l'étêter, il sera facile d'obtenir des boutures.
Ces boutures devront faire 10 à 15 cm minimum.
Attention, en coupant la plante ou les plantules, utilisez des outils tranchants (rasoir) pour éviter d'écraser les tiges.
Il est également possible de diviser lorsque la plante est fortement racinée.
Elle forme également des rejets au niveau de racines et tout brin de limnophile est capable de former des racines adventives et de donner naissance à une nouvelle plante.

Pour obtenir des plantes particulièrement vigoureuse, il est conseillé de repiquer les jeunes pousses dans un bac à faible niveau d'eau et de remonter celui-ci progressivement au fur et à mesure de la croissance de la plante.
Comme toutes les plantes à tige, il est aussi conseillé d'espacer les boutures d'au moins six à sept centimètres pour laisser suffisamment d'écart afin que la lumière se diffuse jusqu'aux feuilles les plus basses.
Si cet écart n'est pas respecté, la probabilité est grande de voir les pieds se dégarnir à sa base, et on risque d'avoir des feuilles rouges dans la partie supérieure de l'aquarium mais vertes en bas.

Reproduction sexuée
Dans les conditions favorables, la plante émerge rendant la reproduction sexuée possible.
Elle forme alors des feuilles d'un type très différent dans l'axe desquelles pourront apparaître des fleurs qui donneront des graines.
Même si les petites fleurs bleues apparaissent souvent au-dessus de la surface de l'eau en aquarium, la multiplication des ambulies se fait surtout par bouturage, et la propagation par semis de graines n'est pas documentée en aquariophilie.
Commentaires
Étymologie : Limnophila, littéralement "qui aime les étangs" et aquatica, "aquatique"
Références
GBIF, Kew
- Dassanayake (ed.) (1981). A Revised Handbook to the Flora of Ceylon 3: 1-499. Oxford & IBH Publishing Co. PVT. LTD., New Delhi, Calcutta.
- Mostaph, M.K. & Uddin, S.B. (2013). Dictionary of plant names of Bangladesh, Vasc. Pl.: 1-434. Janokalyan Prokashani, Chittagong, Bangladesh.
- Sankara Rao, K., Raja K Swamy, Deepak Kumar, Arun Singh R. et K. Gopalakrishna Bhat (2019). Flore de l'Inde péninsulaire.
- HO Saxena & M. Brahmam, 1995- Flora of Orissa Vol. 2
- Sasidharan, N. 2011. Plantes à fleurs du Kerala

Pour citer cette fiche :"Limnophila aquatica, (Roxb.) Alston, 1929" B-Aqua / GP (2021)