Kryptopterus minor
Silure fantôme
Très rare en aquarium et fragile dans son milieu, cette silure de verre doit être réservée aux aquariophiles confirmés.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Kryptopterus minor
Taxinomie
Descripteur : Roberts, 1989
Classe: Actinopterygii
Ordre: Siluriformes
Famille:  Siluridae
Genre:  Kryptopterus
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Silure fantôme
Petit cryptoptère
Silure de verre
Phantom Catfish (en)
Siamese Glass Catfish (en)
Lais kaca (malais)
Membres du genre Kryptopterus
Kryptopterus bicirrhis (Valenciennes, 1840)
Kryptopterus minor (Roberts, 1989)
Kryptopterus vitreolus (NG & Kottelat, 2013)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Indonésie (Kalimantan)
Kryptopterus minor n'est connue que du bassin versant de la rivière Kapuas dans l'extrême ouest de l'île de Bornéo (Ng et Kottelat 2013). Sa zone d'occurrence (EOO) est estimée à 12 500 km2 (GBIF, 2019).
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Kryptopterus minor habite les ruisseaux et les rivières dont le courant est modéré à fort, l'eau claire ou légèrement trouble, et généralement avec un substrat de sable ou de gravier (Roberts 1989).
Critère : B1ab(iii).
En raison d'une zone d'occurrence (ZE) de 12 500 km2, de la nature et de l'omniprésence des menaces pesant sur la biodiversité d'eau douce dans le bassin versant de la rivière Kapuas et d'une réduction présumée de la population, cette espèce est classée Quasi menacée, répondant au critère B1b(iii) , et proche du critère B1(a).
Il n'y a aucune information disponible sur la population et sa tendance pour cette espèce, mais étant donné la nature et l'étendue des menaces dans le bassin versant de la rivière Kapuas, on soupçonne qu'elle est en déclin.

L'exploitation illégale de l'or dans le bassin de la rivière Kapuas a considérablement augmenté et, par conséquent, la rivière Kapuas connaît des problèmes environnementaux en raison de mauvaises pratiques minières. L'un de ces problèmes est l'augmentation de la pollution au mercure dans la rivière Kapuas (Adijaya et Yamashita 2004). Il est probable que d'autres rivières du bassin de Kapuas soient également affectées. Jusqu'à présent, les efforts visant à prévenir la pollution de l'eau et la destruction de l'environnement dans le bassin ont échoué, et les dégâts continuent (Adijaya et Yamashita 2004). De plus, les habitats d'eau douce à Kalimantan sont menacés par la déforestation, la conversion de terres en agriculture, l'introduction d'espèces exotiques résultant des activités aquacoles dans les zones adjacentes (WWF 2006). Cependant, l'effet de ces menaces sur l'état de la population de cette espèce n'a pas été évalué (HH Ng, comm. pers., 2019).
Description
Taille
: 8 cm SL
Respiration
Branchiale
Longévité
6 à 8 ans
Régime
Carnivore
Le corps de Kryptopterus minor est allongé, très comprimé latéralement et dépourvu d’écailles. La bouche porte sur le maxillaire supérieur deux barbillons filiformes très longs.
La transparence de son corps laisse parfaitement voir son squelette. La seule partie opaque est située à la base de la tête et renferme les viscères.
L'espèce resemble beaucoup à Kryptopterus vitreolus et c'est bien cela qui a généré tant de mauvaises identifications.
Les différences morphologiques entre K. minor et K. vitreolus sont à peine reconnaissables. Voir la fiche de Kryptopterus vitreolus. Mais il existerait aussi des différences de coloration plus évidentes. K. minor a un dos jaune doré brillant, une bande irisée sur la nageoire anale et des yeux bleu vif. (Aquarium Glaser)

Cette espèce a souvent été confondue avec Kryptopterus bicirrhis, en particulier dans la littérature aquariophile. Le silure de verre commun fréquemment rencontré dans le commerce des poissons d'ornement était considéré comme K. minor , jusqu'à ce que Ng et Kottelat (2013) montrent qu'il s'agit d'une espèce distincte connue uniquement de l'Asie du Sud-Est continentale (qu'ils décrivaient comme Kryptopterus vitreolus ). Kryptopterus minor est désormais limité à Bornéo.
 
Régime Alimentaire
Comme les autres Kryptopterus, K. minor est un prédateur, chasseur à l'affût, se nourrissant de petits invertébrés, d'insectes et de zooplancton dans son milieu.

En aquarium, il acceptera des aliments séchés d'une taille appropriée (il a une petite bouche) mais devrait également se voir proposer des repas quotidiens de petites proies vivantes ou congelées telles que des nauplies d'artémies, des daphnies, des Moina, des vers de grindal, etc.

Il semble qu'il puisse être un prédateur d'œufs et il ne dédaignera pas les alevins d'autres espèces.
Dimorphisme
Il n’y a aucun dimorphisme sexuel connu, on suppose que les femelles mâtures sont un peu plus grandes et plus grosses que les mâles.
Dangerosité
 
 
 Aucun
Maintenance
Population
6 minimum (12 recommandé)
Zone
Centrale
Ratio M/F
1 / 1
Paramètres
Température
              21                       26
pH
              5,5                       6,5
GH
              5                        10
Brassage
Aquarium
Volume
200 l minimum (300 l recommandé)
Comme les autres silures de verres ce sont des poissons calmes et tranquilles, peu actifs, qui passent tout leur temps quasiment immobiles, à onduler sur place, dans un coin ombragé du bac ou parfois dans le courant généré par le filtre. Leur façon de nager sur place est tout à fait typique. Il utilise ses barbillons pour repérer des proies éventuelles et en tapote souvent ses congénères.
Kryptopterus minor est particulièrement grégaire et a tendance à former des bancs assez serrés, ce qui signifie qu'un groupe de six spécimens ou plus est le minimum recommandé.

Le silure de verre a une préférence pour les ruisseaux et les rivières dont le courant est modéré à fort, l'eau claire ou légèrement trouble, et généralement avec un substrat de sable ou de gravier.
On veillera à le maintenir dans les mêmes conditions. Ils sont malgré tout assez tolérants quant aux paramètres de maintenance à condition que le milieu soit bien oxygéné.

Il est préférable de maintenir Kryptopterus minor dans un environnement riche en branchages et plantes avec un peu de végétation de surface ou flottante, car il semble préférer des conditions d'éclairement relativement sombres. C'est un prédateur à l'affut qui a besoin de se fondre dans un décors foisonnant.

Pacifique et quelque peu timide, comme on la vu, il ne peut rivaliser avec des poissons beaucoup plus gros, plus robustes ou turbulents. On lui réservera donc comme voisins de petites espèces pacifiques.
Ce ne sont pas des poissons territoriaux qui défendent leur espace, par contre la présence de poissons agités et remuants, perpétuellement en mouvement, les perturbe sérieusement et les stresse.
Les maintenir en bac spécifique est la meilleure option.

Quand ils se tiennent au repos, ils adoptent une position penchée, avec la tête plus haute que la queue, selon un angle de trente degrés environ. Ils restent immobiles (ce qui peut être inquiétant), côte à côte, vibrant de tout leur corps et changeant parfois de position au sein du groupe. Quand ils nagent, par contre ils adoptent une position horizontale et progressent par bonds successifs assez rapides.
Malgré leur passivité apparente ce sont d’excellents chasseurs et des prédateurs efficaces : ils mangent très volontiers les alevins et même les autres poissons s’ils sont de trop petite taille. Ils apprécient aussi les proies vermiformes (vers de vase, lombrics aquatiques, tubifex), les petits crustacés et les insectes.
Attention ! Il semble que les silures de verre ne mangent que la nourriture qui flotte à la surface ou qui commence à couler et ils ne descendent pas chercher ce qui est tombé sur le sol.

Note : N'ajoutez pas ce poisson à un aquarium biologiquement immature car il semble sensible aux fluctuations de la chimie de l'eau.
C'est un poisson qui apprécie la stabilité de son milieu. On évitera les grands changements d'eau et les perturbation apportées par l'apport d'intrants, CO2, engrais, traitement de l'eau ou médicaments.

Maintenus dans de mauvaises conditions ils tombent vite malades, leur corps se marbre alors de taches blanchâtres, devient opaques et ils meurent. Quand ils cessent d’être vraiment transparents c’est mauvais signe, il faut alors immédiatement contrôler les paramètres de l’eau ou modifier et améliorer leurs conditions de vie.

Disponibilité commerciale : Très rare

Cette espèce n'est pas utilisée comme poisson de consommation et n'est que très rarement capturée pour le commerce des poissons d'ornement.
Il semblerait que les poissons vendus sous ce nom soient en fait des Kryptopterus vitreolus mal identifiés.
Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Difficile
La reproduction en captivité ne semble pas avoir été réalisée.
On pourra se référer aux autres membres du genre, dont la reproduction est considérée comme très difficile.

Sans doute potamodrome, il semble devoir changer de milieu au moment du frai, ce qui rend sa reproduction très difficile en captivité.
Il est possible que diminuer la température de quelques degrés en effectuant des changements d'eau quotidiens avec de l'eau douce pour simuler les changements saisonniers, tandis que l'alimentation des poissons sera exclusivement basée sur des aliments vivants, soient les conditions propices au frai.
Commentaires
Étymologie : Kryptopterus, du grec kryptos "caché", et pterýgio "nageoire", en référence à la nageoire dorsale réduite ou absente chez les membres de ce genre et minor "mineur" (petit)
Références
GBIF, IUCN,
Seriously fish
- Adijaya, M. and Yamashita, T. "Mercury pollutant in Kapuas river basin: Current status and strategic approaches". Annals of Disaster Prevention Research. Institute 47(B): 635 - 640. (2004)
- Fricke, R., Eschmeyer, W.N. and Van der Laan, R. (eds). 2019. Eschmeyer's Catalog of Fishes: genera, species, references. Updated 05 August 2019.
- Ng, H-H. and M. Kottelat, 2013 - Zootaxa 3630: 308-316
After eighty years of misidentification, a name for the glass catfish (Teleostei: Siluridae).
- Bornbusch, A. H., 1995 - Zoological Journal of the Linnean Society 115: 1-46
Phylogenetic relationships within the Eurasian catfish family Siluridae (Pisces: Siluriformes), with comments on generic validities and biogeography.
- Ng, H-H. and M. Kottelat, 2013 "A name for the glass catfish (Teleostei: Siluridae) revisited." in Zootaxa 3640(2): 299-300
- Ng, H.H. and Kottelat, M. "After eighty years of misidentification, a name for the glass catfish (Teleostei: Siluridae)." in Zootaxa 3630(2): 306–316. (2013)
- Roberts, T.R. "The Freshwater Fishes of Western Borneo (Kalimantan Barat, Indonesia)." California Academy of Science, San Francisco. (1989)
- WWF - World Wildlife Fund. 2006. Threats to Borneo Forests.

Pour citer cette fiche :"Kryptopterus minor, Roberts, 1989" in B-Aqua / TE, GP (2022)