Parosphromenus phoenicurus
Paros à queue rouge*
En cours de rédaction :

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Schindler & Linke, 2012
Classe: Actinopterygii
Ordre: Perciformes
Famille:  Osphronemidae
Genre:  Parosphromenus
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Paros à queue rouge*
Membres du genre Parosphromenus
Parosphromenus phoenicurus (Schindler & Linke, 2012)
Parosphromenus nagyi (Schaller, 1985)
Parosphromenus paludicola (Tweedie, 1952)
Parosphromenus parvulus (Vierke, 1979)
Parosphromenus allani (Brown, 1987)
Parosphromenus bintan (Kottelat & Ng, 1998)
Parosphromenus deissneri (Bleeker, 1859)
Parosphromenus harveyi (Brown, 1987)
Parosphromenus linkei (Kottelat, 1991)
Parosphromenus ornaticauda ( Kottelat, 1991)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Indonésie
L'espèce n'est connue que dans le bassin versant de la rivière Sungai Kampar à Langgam (à environ 40 km au sud-est de Pekanbaru), dans la province de Riau, à Sumatra, en Indonésie (Schindler & Linke 2012).
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Température
26 à 27 °C
pH
5 à 5,5
Conductivité
6 à 8 µS/cm
L'espèce semble être limitée aux habitats d'eaux noires associés aux forêts de tourbières, type de localité ayant un pH de 5,25, une conductivité de 7 µS/cm et une température de 26,8 °C (Schindler et Linke 2012).
Critère : B2ab(iii)
La conversion à grande échelle des forêts de tourbières en forêts industrielles et en plantations de monoculture constitue une menace pour cette espèce (Giam et al. 2012).

L'espèce est considérée comme étant en "Danger critique d'extinction" en raison de sa répartition restreinte dans les forêts de tourbières du bassin versant de la rivière Sungai Kampar dans la province de Riau, à Sumatra (AOO inférieure à 10 km2), de sa présence dans un seul endroit et sur le fait qu'il est fort probable qu'elle soit affectée par la dégradation/défrichement en cours des forêts de tourbières.
Description
Taille
: 3 cm SL
Respiration
Branchiale, Labyrinthe
Longévité
3 à 4 ans
Régime
Carnivore
Épines dorsales (total) : 11 à 13 ; Rayons mous dorsaux (total) : 6-7 ; Épines anales : 11-13 ; Rayons mous anaux : 8 - 11. Se distingue par les caractères suivants : nageoire dorsale avec 11-13 épines et 6-7 rayons segmentés ; nageoire anale avec 11 à 13 épines et 8 à 11 rayons segmentés. Diffère des autres congénères par la forme rhombique de la nageoire caudale chez les mâles adultes (vs ronde ou lancéolée avec des filaments) 
Dangerosité
 
 
 Aucun
Maintenance
Zone
Centrale, Supérieure
Aquarium

Disponibilité commerciale : Très rare

ces dernières années, l'espèce a été observée très occasionnellement dans le commerce des aquariums (Schindler & Linke 2012).
Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Possible
Parosphromenus phoenicurus
Commentaires
Etymologie : Parosphromenus du grec, para "à côté" et osphromenus faisant référence aux Osphronemidae (proche des Osphronemidae), et phoenicurus du grec ancien φοῖνιξ, (phoînix) "rouge pourpre" et Οὐρὰ (ouros), "queue", en raison de la couleur de la nageoire caudale de l'espèce.

* Proposition de nom français.
Références
GBIF, IUCN,
Fishbase
- Giam, X., Koh, LP, Tan, HH, Miettinen, J., Tan, HTW et Ng, PKL 2012. Les extinctions mondiales de poissons d'eau douce suivent la conversion des tourbières du Sundaland. Frontières de l'écologie et de l'environnement 10(9) : 465-470.
- Kottelat, M. "Les poissons des eaux intérieures de l'Asie du Sud-Est : un catalogue et une bibliographie de base des poissons connus pour être présents dans les eaux, les mangroves et les estuaires." in Supplément du Raffles Bulletin de zoologie n° 27 : 1-663 (2013)
- Low B.W. "Parosphromenus phoenicurus" Liste rouge de l'UICN des espèces menacées 2019
- Schindler, I. and H. Linke, 2012. Two new species of the genus Parosphromenus (Teleostei: Osphronemidae) from Sumatra. Vertebrate Zoology 62(3):399-406.