Boraras brigittae
Descripteur : Vogt, 1978
Famille : Cyprinidae

Synonymes :
Rasbora urophthalma brigittae (Vogt, 1978)
Rasbora brigittae (Vogt, 1978)
Noms Communs :
Rasbora orné
Genre : Boraras
Boraras brigittae (Vogt, 1978)
Boraras maculatus (Duncker, 1904)
Boraras merah (Kottelat, 1991)
Boraras micros (Kottelat & Vidthayanon, 1993)
Boraras naevus (Kevin Conway, Maurice Kottelat, 2011)
Boraras urophthalmoides (Kottelat, 1991)
Boraras brigittae   
Rasbora orné
Origines géographiques
Aire d'origine :
Asie
Pays :
Indonésie
Le Boraras brigittae est originaire du sud-ouest de Bornéo.
La localité type est la ville de Bandjarmasin, ville portuaire de la province indonésienne de Kalimantan Selatan. Selon Kottelat, son aire de répartition s'étend vers l'Ouest, jusqu'au bassin de la rivière Jelai Bila, près de la ville de Sukamara.
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
À l'état naturel, le Brigittae occupe des eaux dites "noires". En effet, il s'agit de cours d'eau dont l'eau est teintée en marron/noir par les tanins et autres éléments chimiques dus à la décomposition organique, la rendant opaque.

De ce fait, le Boraras Brigittae est assez exigeant pour sa maintenance. Il est nécessaire que le bac soit très planté, notamment avec de grandes plantes montant jusqu'à la surface. Il faudra à tout prix avoir des plantes flottantes pour que ce poisson puisse être à l'aise sous l'ombre qu'elles prodiguent.
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
NE : Non évaluée
Description
Taille :
: 1,5 à 3 cm SL  
: 2 à 3,5 cm SL
Respiration :
Branchiale
Longévité :
Environ 5 ans
Nommé d'après le nom de la femme de Vogt, la première particularité de ce poisson est sa petite taille.

Son corps est assez aplati latéralement, allongé et peu haut. Il possède un corps de coloration brun / orangé / rouge, dont le bord externe des écailles est sombre. Il possède aussi une bande noire au milieu du corps plus épaisse du côté de la tête et qui tend à se réduire vers la queue. Cette bande s'arrête généralement avant d'arriver à la queue du poisson. Contrairement à son cousin, le Boraras Urophthalmoides, le Brigittae ne possède pas de point noir sur la queue.

Ses nageoires sont colorées de la même manière que le corps, avec une bande noire sur le côté.
 
Alimentation : 
Le Brigittae est un poisson assez petit. Il sera donc particulièrement exigeant quant à sa nourriture. En ce qui concerne la nourriture industrielle, on pourra lui donner des granulés de très petites taille ou des flocons préalablement broyés.
Il faudra absolument prévoir de la nourriture vivante comme les nauplies d'artémias dont ils raffolent. Il est possible d'essayer de leur donner des vers de vase ou des daphnies congelés. Le succès de cette nourriture dépendra du caractère du poisson. Certains accepteront la nourriture congelée, d'autres non.
 
Dangerosité :
 
 
 Aucun
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
              20                       28
pH :
              4                       7

GH :
(°GH)
              1                        10
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
60 l minimum
Population :
10 minimum
Ratio M/F :
1 / 3
 Concernant la maintenance de ce poisson, il faudra prévoir généralement une soixantaine de litres et un minimum de 10 individus. Dans le cas d'un aquarium communautaire, il faudra faire attention à ses colocataires. En effet, de part leur petitesse, il faudra impérativement éviter d'autres poissons de taille bien supérieure.

Il est possible de maintenir ces poissons dans des aquariums plus petits, mais il faudra absolument que l'aquariophile soit très concerné. De plus, il faudra que ce soit un aquarium spécifique aux Brigittae. Idéalement, le bac devra être non filtré (low-tech) pour avoir un gain de place non-négligeable de volume utile.
Dans tous les cas, pour des maintenances dans de plus petits volumes, demandez conseil sur le forum.

La longueur minimale du bac doit être de 45 cm (pour une largeur d'environ 30 à 35cm)
 
Dispo vente :
Commun
Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Possible
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
26 °C
pH :
5,5 à 6,5
GH :
1 à 5 °GH
Dimorphisme :
Les femelles sont généralement plus arrondies au niveau du ventre que les mâles. De plus, elles sont aussi un peu plus larges.

Les mâles ont besoin d'être visuellement attractif afin de procréer. Ils arborent donc des couleurs plus vives et intenses que les femelles. Celles-ci peuvent dépendre en fonction de l'individu.
Processus de reproduction :
Comme de nombreux petits cyprinidés, cette espèce est un reproducteur continu qui disperse ses œufs et ne manifeste aucun soin parental. C'est-à-dire que lorsque les poissons sont en bonne condition, ils frayent souvent et dans un aquarium mature et dense, il est possible que de petits nombres d'alevins commencent à apparaître sans intervention humaine. Certains survivront à la prédation parentale si des plantes denses à petite feuilles atteignent la surface ou si les racines de plantes flottantes leur fournissent un abris et une source de nourriture (infusoires).

Toutefois, si vous souhaitez augmenter le nombre d'alevins, il faut adopter une approche un peu plus rigoureuse. Le groupe d'adultes peut toujours être conditionné ensemble, mais un ou plusieurs aquarium longs et peu profonds (environ 75cm x 30cm x 30cm) doivent également être mis en place et à moitié remplis d'eau. Ils doivent être très faiblement éclairés et leur base doit être recouverte d'une sorte de grille d'un calibre suffisamment grand pour que les œufs puissent y tomber, mais suffisamment petit pour que les adultes ne puissent pas les atteindre. Les tapis en plastique de type "herbe", très répandus, peuvent également être utilisés et fonctionnent très bien. Un petit filtre peut être ajouté, flux dirigé vers le bas.

Lorsque les poissons adultes sont bien conditionnés et que les femelles semblent pleines d'œufs, une ou deux paires devraient alors être introduites dans chaque récipient. Le frai peut commencer en ajoutant de petites quantités d'eau fraîche toutes les quelques heures, de manière à remplir progressivement le réservoir et à nourrir les poissons avec de petites quantités d'aliments vivants et congelés. Plusieurs frayages ont généralement lieu avant qu'une femelle ne soit épuisée. Elle pond un total de 30 à 50 œufs.

Les adultes mangeront tous les œufs qu'ils trouveront et il est préférable de les retirer après quelques jours, après quoi le filtre doit être remplacé par un filtre exhausteur mature afin d'éviter que les alevins ne soient aspirés dans le mécanisme. L'incubation dépend dans une certaine mesure de la température, mais elle dure généralement entre 18 et 48 heures, les jeunes nageant librement 24 à 48 heures plus tard. La nourriture initiale doit être du Paramecium ou un produit similaire. On peut introduire des Nauplies d'Artémias et/ou des micro vers une fois que les alevins sont assez grands pour les accepter. L'élevage des alevins est particulièrement délicate pour cette espèce et il n'est pas rare que les pertes soient très importantes, voire totale.
Commentaires
Source :
- Maintenance de Brigittae dans l'aquarium de Vins40