Bucephalandra Kishii
Bucephalandra de kishi
Une des plus belle Bucephalandra, assez simple à faire fleurir mais comme toutes les "grandes espèces" de buces, elle est plutôt destinée à une culture émergée

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Bucephalandra Kishii
Taxinomie
Descripteur : S.Y.Wong & P.C.Boyce
Classe: 
Ordre: 
Famille:  Aracea
Genre:  Bucephalandra
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Bucephalandra de kishi
Bucephalandra sp. kishii
Bucephalandra dark Achilles
Bucephalandra green Achilles
Bucephalandra black Achilles
Bucephalandra skeleton king
Bucephalandra dark skeleton king
Bucephalandra green skeleton king
Membres du genre Bucephalandra
Bucephalandra diabolica (S.Y.Wong & P.C.Boyce)
Bucephalandra catherineae (P.C.Boyce, Bogner & Mayo, 1995)
Bucephalandra sordidula (SYWong & PCBoyce, 2014)
Bucephalandra gigantea (Bogner, 1984)
Bucephalandra motleyana (Schott, 1858)
Bucephalandra theia (Schott, 1858)
Bucephalandra goliath (S.Y.Wong & P.C.Boyce)
Bucephalandra chimaera (S.Y.Wong & P.C.Boyce)
Bucephalandra forcipula (SYWong & PCBoyce)
Bucephalandra Kishii (S.Y.Wong & P.C.Boyce)
Bucephalandra pygmaea ((Beccari) P. C. Boyce & S. Y. Wong, 2012)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Indonésie
Aire actuelle
Bornéo, Kalimantan Occidental, principalement en altitude
L'espèce semble limitée à Gunung Saran (Mont Saran).
Kampung Entebah, Gunung Saran, Melawi, Kalimantan Barat, Kalimantan (K. Nakamoto)
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Bucephalandra kishii est présent au bord des rivières, sous les forêts ouvertes des hautes collines sur le granit, à 1 500 m d'altitude et au-dessus.
L'espèce semble être un rhéophyte facultatif plutôt qu'obligatoire. (Wong & Boyce, 2014)
Pas d'étude faite mais le prélèvement à but commercial non contrôlé, combiné à une vitesse de croissance et de réplication très lente ont certainement bien impactés sa population.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
10 à 20 cm
Bucephalandra Kishii
C'est une grosse bucephalandra à la forme de feuilles avec les nervures en relief caractéristique qui en fait une des seule bucephalandra aisément identifiable sans floraison.

Bucephalandra kishii est immédiatement reconnaissable à la tige dressée avec des rosettes de feuilles régulières et aux limbes des feuilles adaxialement avec des nervures latérales primaires bien visibles ; dans ces seuls caractères, B. kishii ne peut être confondu avec aucune autre espèce de Bucephalandra.
En ayant des limbes avec les nervures latérales primaires visiblement surélevées, cette espèce rappelle les plantes juvéniles du complexe Aridarum Burttii, bien que les inflorescences soient assez différentes.
Dans les populations sauvages, il existe une variation considérable dans la couleur du limbe des feuilles, et les plantes à profond les limbes des feuilles rouges ou rouge-noir foncé ont des spathes roses, tandis que les plantes à limbe vert ont des spathes blanches.

Bucephalandra kishii est en outre déterminé par l'appendice conique composé de staminodes allongés et lâches avec des pointes excavées.

Description botanique
Petites herbes rhéophytes obligatoires ou facultatives atteignant 12 cm de haut. Tige dressée, en grande partie masquée par la base des feuilles engainantes c. 1 cm de diamètre. Plusieurs feuilles réunies en une rosette dense à plutôt lâche ; pétiole 1 - 3,5 cm de long × env. 2 mm de diamètre, canaliculé adaxialement, vert ou noir rougeâtre foncé, ou violet, gainé à l'extrême base, ailes étendues en une partie ligulaire très étroitement triangulaire jusqu'à 3 cm de long ; limbe elliptique à ovale, de 2,5 à 5 cm de long × 1,5 à 2 cm de large, plutôt densément coriace, semi-brillant vert moyen à noir rougeâtre très foncé ou vert-violet sur le côté, rouge verdâtre plus pâle ou vert sur le dessous, base cunéiforme, apex arrondi et apiculé pour c. 1,5 mm, marge ondulée à presque croustillante ; nervure médiane très proéminente abaxialement, proéminente adaxialement ; nervures latérales primaires 3 ou 4 de chaque côté, très proéminentes adaxialement, au ras du limbe ou presque aussi abaxialement, divergentes à c. 45° et s'étendant vers une veine marginale adaxialement forte ; veines interprimaires beaucoup moins définies adaxialement, presque au ras du limbe abaxial ; nervure secondaire formant abaxialement un léger réticulum tessellé. Inflorescences groupées en alternance avec une feuille feuillue et/ou une prophylle bien visible ; pédoncule dépassant les pétioles, de 5 à 9 cm de long, nettement côtelé longitudinalement, vert moyen à foncé ou rouge, ou rouge-noir foncé. Spathe largement ovale, devenant cornée gonflée juste avant l'anthèse, non resserrée, de 3,5 à 5 cm de long, avec une partie acuminée c. 1 cm de long ; spathe inférieure en forme d'entonnoir, jaune pâle, rose pâle ou rougeâtre, persistante ; membre gonflé au milieu avec une fente apparaissant sur la partie distale acuminée et gonflée, puis caduque, blanche ou rose pâle à moyen, apiculé pendant c. 2 mm. Spadice 2 - 2,5 cm de long ; zone pistillée de 7 à 9 mm de long × c. 3 mm de diamètre, à 4 ou 5 spirales de pistils ; pistils comprimés globuleux, c. 0,5 mm de diamètre, vert lime ; stigmate sessile, capité, c. ½ diamètre de l'ovaire, papillaire à l'anthèse ; pistillodes 2 à 4 à la base de la zone pistillée, clavées à sommet plat, env. 0,5 mm de diamètre, blanc ; interstice avec c. 2 rangées de staminodes en forme d'écailles, ces c. 2 mm de long × env. 2 mm de large, échancré distalement, à l'anthèse pistillée dressée puis à l'anthèse staminée réfléchie, blanche ; zone staminée faiblement conique, 7 - 9 mm de long × environ. 6 mm de diamètre. à la base et c. 4 mm de diamètre. au sommet, composé de 8 ou 9 rangées régulières de fleurs ; fleurs staminées blanches cireuses ; étamine relativement grande, c. 2,5 mm de long × environ 1 mm de diamètre ; filament triangulaire-rostré, ascendant ; thèques insérées ventralement, étroitement ellipsoïdes, c. 1 mm de long × environ 0,3 mm de large, lisse ; cornes des thèques égales à la thèque associée, soyeuses, recourbées vers le haut ; appendice en forme de balle, brièvement stipité, brusquement et largement tronqué à la jonction avec les fleurs staminées, les staminodes les plus inférieurs de l'appendice surplombant et obscurcissant partiellement les étamines supérieures ; appendice 1,7 - 2,3 cm de long × c. 12 mm de diamètre, blanc cireux ; appendice staminodes obpyramidal mince, sommets quelque peu à profondément creusés, 0,5 - 1 mm de diamètre. Spathe à fruits en forme d'entonnoir, c. 1 cm de diamètre, avec des staminodes en forme de bouclier persistants, virant au vert, partie distale épuisée du spadice tombant ; fruits et graines non visibles.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
20 à 28°C
pH
5 à 7,5
GH
0 à 8
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Plante épiphyte à rhizome.
Bucephalandra difficile à maintenir immergée, elle est plus adaptée à une maintenance en paludarium ou terrarium tropical très humide, fixées sur une roche poreuse au bord de l'eau.
Disponibilité commerciale : Très rare
Disponible de temps en temps chez des spécialistes mais les spécimens types sont presque tous issus de l'importation et prélevés en nature. En revanche, les variétés horticoles proviennent de culture.

Une grande confusion règne quant aux appellations commerciales et leurs filiations botaniques.
Plantation et multiplication
Bucephalandra Kishii
La reproduction sexuée des Bucephalandras est encore méconnue chez les particuliers.
Certaines entreprises proposent des cultivars in vitro, preuve qu'il ont réussi à maitriser la pollinisation, mais la plupart des plantes autres sont issues de boutures à partir du rhizome
Commentaires
Etymologie : Selon les sources, Le nom de genre Bucephalandra a pour origine "Bucéphale" qui veut dire "tête" et "taureau", les fleurs de ce type de plante ressemblant à une tête de taureau... ou fait référence au nom du cheval d’Alexandre le Grand... ce qui est pour le moins douteux, et kishii "de Kishi", en hommage au collectionneur japonais Hiroyouki Kishi.
Références
GBIF, CATE araceae
Borneo Aquatic (https://borneoaquatic.com/?v=bfc84d72756d)
- Govaerts, R., Nic Lughadha, E., Black, N., Turner, R. & Paton, A. "The World Checklist of Vascular Plants, a continuously updated resource for exploring global plant diversity." in Scientific Data 8: 215 (2021)
- Wong S. Y. & Boyce P. C. "Bucephalandra kishii" in Willdenowia 44 : 173 (2014)
- Wong S. Y. & Boyce P. C. "Studies on Schismatoglottideae (Araceae) of Borneo XXXXI: Additional new species of Bucephalandra." in Willdenowia 44: 415–421. (2014).

Pour citer cette fiche :"Bucephalandra kishii SYWong & PCBoyce" B-Aqua / Kracmak (2023)