Descripteur : Kullander et Britz. (2002) 2002
Famille : Badidae

Noms Communs :
Dario écarlate
Genre : Dario
Dario sp. Myanmar (Kullander,Britz (2013))
Dario urops (Britz, Ali & Pilip (2012))
Dario dario (Hamilton, 1822)
Dario dayingensis (Kullander, S.O. & R. Britz; 2002)
Dario hysginon (Kullander et Britz. (2002) 2002)
Dario kajal (Britz & Kullander (2013))
Dario hysginon   
Dario écarlate
Origines géographiques
Aire d'origine :
Asie
Pays :
Myanmar
 
Endémique du Myanmar (Birmanie), où elle a été observée dans de petits ruisseaux et affluents proches de la ville de Myitkyina dans l'État de Kachin ainsi que dans le lac Indawgyi voisin, le plus grand lac intérieur d'Asie du Sud-Est, avec et tous les habitats connus du système fluvial Irrawaddy / Ayeyarwady .

D'autres prélèvements ont eu lieu plus au sud près de la ville de Mandalay, dans la division de Mandalay, et ces populations se sont révélées légèrement différentes en termes de méristique par rapport à celles du nord du pays (Kullander et Britz, 2002).

La localité type est Nan Kywe Chaung sur un affluent de la rivière Irrawaddy, Districte de Myitkyina, état de Kachin , au Myanmar.

Une étude phylogénétique de 2004 a révélé que les Darios du bassin supérieur du fleuve Ayeyarwady ont probablement été séparés à partir d'espèces du Brahmapoutre entre dix-neuf à vingt-trois millions d'années, ce qui entraîne la division des espèces de Dario entre le Myanmar (Birmanie) et les populations de poissons d'origine chinoise.
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
Température :
15 à 30 °C
pH :
7,5 à 8,5
GH :
1 à 5 °GH
 
Cette espèce montre une préférence marquée pour les eaux densément plantées de plantes aquatiques ou d'herbes submergées.
La localité type est un peu profonde, environ un mètre de profondeur pendant la saison sèche, avec un courant d'eau claire sur un substrat de galets et de sable et qui traverse à la fois des forêts secondaires et les terres agricoles.
L'eau est décrite comme ayant un courant modéré avec une végétation herbeuse et des Cryptocoryne qui poussent submergées.

Dario hysginon se retrouve en sympatrie avec Badis corycaeus et Badis kyar, les trois poissons occupant des niches écologiques différentes, ils ne se concurrencent pas.
Badis corycaeus se trouve dans l'eau courante vers les berges de la rivière, Badis kyar dans la partie accélérée des mouvements de l'eau vers le centre et Dario hysginon ne se rencontre que dans les zones à faible courant, voire stagnantes près de la rive.
Une multitude de poissons cohabitent avec D. hysginon. On peut citer les genres Acanthocobitis, Schistura, Danio et Puntius, des espèces de Pillaia, Indostomus et Microphis.

Dans le lac Indawgyi, Dario hysginon coexiste uniquement aux côtés de Badis corycaeus et les deux espèces montrent une nette préférence pour beaucoup de végétation dans les bordures du rivage.
Le substrat du lac est un mélange d'argile riche avec des niveaux élevés de matière végétale en décomposition.
La végétation aquatique et divers types de prolifération d'algues, y compris Vallisneria, des élodées et des espèces de Spirogyra.
Dario hysginon est le plus abondant dans le long des berges, avec un biotope marécageux et des zones contenant de l'eau stagnante avec des poissons sympatriques, y compris Parasphaerichthys ocellatus, Heteropneustes fossilis, Latipes, Esomus, Channa et Anabas, tous habitants typiques des milieux privés, ou pauvres, en oxygène. (Kullander and Britz, 2002)

Le lac Indawgyi et ses environs, où se situe Dario hysginon, ont été classées comme zone protégée par le ministère de l'écotourisme en 1999 et forment maintenant la zone faunique Indawgyi. L'état du Kachin lui-même est l'un des "points chauds" du globe pour une véritable grande biodiversité et contient de nombreuses espèces endémiques mais malheureusement une grande partie des espèces de la région ont déjà été décimées à cause de l'exploitation forestière illégale à la fois dans le Myanmar mais aussi la Chine voisine.
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
LC : Préoccupation mineure
Le lac Indawgyi et ses environs ont été désignés zone protégée par le ministère de l'Écotourisme du Myanmar en 1999 et forment maintenant le sanctuaire de faune du lac Indawgyi.
Description
Taille :
: 1,5 à 2,6 cm SL  
: 1,5 à 2 cm SL
Respiration :
Branchiale
Longévité :
1 à 3 ans
 
Le mâle prend des couleurs rouge vif lorsqu'il parade ou à l'heure du repas, le reste du temps il est rouge orangé. La femelle est plus terne, grise/marron, parfois avec quelques reflets bleutés sur les pelviennes.

D. hysginon peut être différenciée des autres Dario par la possession de 22 à 24, généralement 23, écailles latérales (contre 24-25 chez D. dayingensis), 8½ (vs 9½) écailles dans la rangée d'échelles transversales et l'absence (vs présence ) des dents palatines de la mâchoire supérieure
 
Alimentation :
Régime : 
Carnivore
Les espèces de Dario sont des micro-prédateurs se nourrissant de petits crustacés aquatiques, de vers, des larves d'insectes et autres espèces de zooplancton. Ils peuvent être un peu plus pointilleux dans l'aquarium et, la plupart du temps, il n'acceptent pas les aliments secs même si dans certains cas, ils vont apprendre à les prendre au fil du temps. En tout cas, ils doivent toujours être nourris avec des repas réguliers de petits organismes vivants ou congelés comme les nauplies d'artémia, les daphnies, du ver Grindal...

Il est important de noter que tous les badidés développent des problèmes d'obésité et deviennent plus sensibles aux maladies lorsqu'ils sont nourris de larves de chironomes et de Tubifex. Ces nourritures doivent être absente de leur alimentation.
 
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
              19                       25
pH :
              6,5                       7,5

GH :
(°GH)
              1                        5
Conductivité :
(µS/cm)
         30     0          0     200
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
40 l minimum (50 l recommandé)
Brassage :
Population :
3 minimum (6 recommandé)
Ratio M/F :
1 / 2
 
 Dario hysginon préférera un bac très planté avec de nombreux "territoires" bien délimités.

Un substrat mou est préférable, bien que du gravier fin soit acceptable.
Les plantes idéales comprennent les Cryptocoryne ou celles qui peuvent être cultivées attachés au décor tels que les espèces Microsorum, Anubias ou Taxiphyllum. Ce dernier est particulièrement utile car il est également un substrat de frai idéal.
Les branches de bois flotté, les plantes flottantes et la litière de feuilles seront également un bon choix de décor.

Dario hysginon est soumis aux fluctuations saisonnières de la température dans la nature et sera idéalement maintenu dans la plage 15 à 25°C. Des températures plus élevées sont tolérées pendant de courtes périodes.
Dans de nombreux pays et dans les maisons chauffées et bien isolées, il peut donc être maintenu sans chauffage artificiel toute l'année.

Des températures plus élevées sont connues pour stimuler l'activité de reproduction, ce qui signifie qu'un chauffage d'appoint sera nécessaire si vous souhaitez élever le poisson en dehors des mois de printemps et d'été. Réglez la température à 20 - 24°C pour les soins de longue durée et l'élevage.

Dario hysginon préfère une eau neutre à alcaline avec une valeur de pH comprise entre 6,5 et 7,5.
L'eau dans le nord du Myanmar est généralement douce malgré le pH relativement élevé, on visera donc une dureté située entre 30 et 200 µs/cm

Si vous avez l'intention de le maintenir en bac communautaire, dans une communauté, ses colocataires doivent être choisis avec soin.
Il sera facilement intimidé ou supplanté pour la nourriture par des camarades de réservoir plus gros ou plus bruyants.
Les cyprinidés pélagiques pacifiques tels que Microdevario, Boraras, Trigonostigma ou les espèces Rasbora plus petites font de bons choix, tout comme les petites loches telles que certains membres du genre Petruichthys.
 
Dispo vente :
Très rare
Souvent seuls les mâles sont commercialisés.

Une forme rayée de D. hysginon que les aquariophiles ont appelée Dario sp. «Myanmar», D. sp. «Pyjamas», D. sp. «Black tiger» ou encore «fire red tiger badis», entre autres noms, est également disponibles
Dario sp. «Myanmar» semble cependant être une espèce à part entière.
Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Possible
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
23 à 24 °C
pH :
6,5 à 7,5
GH :
1 à 5 °GH
Dimorphisme :
Les mâles ont une couleur rouge orangée, les femelles sont plus ternes
Les mâles sont beaucoup plus colorés et développent des nageoires pelviennes, dorsales et anales étendues que les femelles à mesure qu'ils grandissent.
De plus, les femelles sont plus petites et possèdent un profil corporel sensiblement plus court et plus trapu que les mâles.
Processus de reproduction :
Étant donné la rareté de l'espèce, la priorité devrait être la reproduction en captivité et nous recommandons fortement de maintenir Dario hysginon seul.

Ce n'est pas un poisson grégaire en tant que tel et les mâles rivaux peuvent être très agressifs les uns envers les autres, en particulier dans les petits bacs.
Dans un petit volume, un couple ou un mâle et plusieurs femelles peuvent être maintenus, mais dans un environnement plus spacieux, un groupe peut coexister à condition qu'il y ait de la place pour chaque mâle pour établir un territoire et de nombreuses lignes de vue brisées.
Un placement réfléchi de grottes et des limites visuelles sera extrêmement important.

Sa reproduction est comparable aux autres membres du genre qui forment des paires temporaires.

Il est préférable, si vous souhaitez élever un bon nombre d'alevins, d'assurer la reproduction en bac spécifique, bien que dans un bac communautaire mature et bien agencé, quelques-uns puissent survivre jusqu'à l'âge adulte.

On isolera donc une seule paire ou un groupe d'adultes, mais si vous utilisez plusieurs mâles, assurez-vous de fournir à chacun un espace pour former un territoire d'environ 30 cm² par individu adéquat.

Un mâle deviendra généralement dominant, ce qui signifie que les autres ne participeront pas à la reproduction.

Les paramètres de l'eau doivent être dans les valeurs suggérées ci-dessus et les poissons conditionnés avec beaucoup d'aliments vivants et surgelés.

À mesure qu'ils entrent en condition de reproduction, les mâles formeront et afficheront un comportement de séduction avec un motif de couleur intensifié.
Cela peut durer plusieurs jours, la femelle étant souvent chassée puis courtisée à nouveau quelques minutes plus tard.

Le mâle fera ensuite une approche non agressive envers la femelle et semblera "l'inviter" au centre de son territoire, et si elle est prête à frayer, elle suivra.

L'acte lui-même se termine en quelques secondes avec des œufs dispersés de manière aléatoire sur le dessous d'une surface solide telle qu'une feuille de plante.

Après la ponte, la femelle est chassée et le mâle assume l'entière responsabilité du territoire.

Si vous voulez augmenter le nombre d'alevins élevés, faudra retirer la ponte dans un récipient contenant de l'eau de la frayère ou les adultes, car les alevins en seront la proie une fois éclos.

La période d'incubation doit être de deux à trois jours, après quoi les alevins peuvent avoir besoin d'une semaine pour absorber complètement le sac vitellin. Ils sont en effet très petits et nécessiteront un régime de type infusoire jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment grands pour accepter les micro-vers, nauplies d'Artemia, etc.
Commentaires
Dario, est tiré de son nom Bangla, Darhi.
et hysginon, du grec ancien signifiant «une teinture écarlate ou cramoisie», en référence à la coloration rouge bien visible des mâles.
Sources
ITIS, Seriously fish
Kullander, S. O. and R. Britz, "Ichthyological Exploration of Freshwaters. Revision of the family Badidae (Teleostei: Perciformes), with description of a new genus and ten new species." (2002)