Dario sp. Myanmar
Descripteur : Kullander,Britz (2013)
Famille : Badidae

Noms Communs :
Dario Myanmar
Dario pyjama

Black Tiger Dario (en)
Genre : Dario
Dario sp. Myanmar (Kullander,Britz (2013))
Dario urops (Britz, Ali & Pilip (2012))
Dario dario (Hamilton, 1822)
Dario dayingensis (Kullander, S.O. & R. Britz; 2002)
Dario hysginon (Kullander et Britz. (2002) 2002)
Dario kajal (Britz & Kullander (2013))
Dario sp. Myanmar   
Dario Myanmar
Origines géographiques
Aire d'origine :
Asie
Pays :
Myanmar
 
Endémique du nord du Myanmar (Birmanie) et peut-être de l'État de Kachin, près de la ville de Myitkyina.

Une paire de mâles de localités distinctes a été incluse dans le type de D. hysginon. L'un provenant d'un ruisseau à environ 1,5 km de la route Myitzon-Myitkyina et dans un fossé d'étangs de pêche à environ 40 km N Myitkyina, sur la route de Myitzon (Kullander et Britz, 2002).
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
Température :
15 à 30 °C
pH :
7,5 à 8,5
GH :
1 à 5 °GH
Conductivité :
10 à 90 µS/cm
 
Aucun détail n'est disponible, bien que le D. hysginon possiblement sympatrique montre une préférence marquée pour les petits points d'eau souvent turbides avec beaucoup de plantes aquatiques ou d'herbes submergées.
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
NE : Non évaluée
Description
Taille :
: 2,5 à 3,5 cm SL
Respiration :
Branchiale
Longévité :
1 à 3 ans
 
Dario sp. Myanmar
Ce poisson, qui n'a pas encore de statut officiel, est rattaché à D. hysginon mais en diffère largement.

On le présente comme une forme rayée de D. hysginon et on sait peu de choses sur ce poisson, sauf que deux spécimens mâles ont été inclus dans la série type de D. hysginon et collectés au nord de Myitkyina dans l'État de Kachin.
Malgré les différences frappantes dans le motif de couleur, il est officiellement reconnu comme une forme de couleur de D. hysginon selon Kullander et Britz (2002) bien que D. sp. Le «Myanmar» est maintenant connu pour avoir une taille adulte sensiblement plus grande (S. van der Voort, comm. Pers.).

Les femelles se distinguent également de celles de D. hysginon, et les deux ne s'hybrideront pas dans les aquariums.
Il convient donc de les présenter séparément en attendant une étude qui différenciera, ou pas, les deux espèces.
 
Alimentation :
Régime : 
Carnivore
Les espèces de Dario sont des micro-prédateurs se nourrissant de petits crustacés aquatiques, de vers, des larves d'insectes et autres espèces de zooplancton. Ils peuvent être un peu plus pointilleux dans l'aquarium et, la plupart du temps, il n'acceptent pas les aliments secs même si dans certains cas, ils vont apprendre à les prendre au fil du temps. En tout cas, ils doivent toujours être nourris avec des repas réguliers de petits organismes vivants ou congelés comme les nauplies d'artémia, les daphnies, du ver Grindal...

Il est important de noter que tous les badidés développent des problèmes d'obésité et deviennent plus sensibles aux maladies lorsqu'ils sont nourris de larves de chironomes et de Tubifex. Ces nourritures doivent être absente de leur alimentation.
 
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
        15      18              24      30
pH :
         6,5      7,5            8,5      9

GH :
(°GH)
              1                        5
Conductivité :
(µS/cm)
         10     30          90     200
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
40 l minimum (50 l recommandé)
Longueur :
45 cm recommandé
Largeur :
30 cm recommandé
Hauteur :
35 cm recommandé
Brassage :
Population :
2 minimum (3 recommandé)
Ratio M/F :
1 / 2
 
 Dario sp. Myanmar préférera un bac très planté avec de nombreux "territoires" bien délimités.

Un substrat mou est préférable, bien que du gravier fin soit acceptable.
Les plantes idéales comprennent les Cryptocoryne ou celles qui peuvent être cultivées attachés au décor tels que les espèces Microsorum, Anubias ou Taxiphyllum. Ce dernier est particulièrement utile car il est également un substrat de frai idéal.
Les branches de bois flotté, les plantes flottantes et la litière de feuilles seront également un bon choix de décor.

Dario hysginon est soumis aux fluctuations saisonnières de la température dans la nature et sera idéalement maintenu dans la plage 15 à 25°C. Des températures plus élevées sont tolérées pendant de courtes périodes.
Dans de nombreux pays et dans les maisons chauffées et bien isolées, il peut donc être maintenu sans chauffage artificiel toute l'année.

Des températures plus élevées sont connues pour stimuler l'activité de reproduction, ce qui signifie qu'un chauffage d'appoint sera nécessaire si vous souhaitez élever le poisson en dehors des mois de printemps et d'été. Réglez la température à 20 - 24°C pour les soins de longue durée et l'élevage.

Dario hysginon préfère une eau neutre à alcaline avec une valeur de pH comprise entre 6,5 et 7,5.
L'eau dans le nord du Myanmar est généralement douce malgré le pH relativement élevé, on visera donc une dureté située entre 30 et 200 µs/cm

Si vous avez l'intention de le maintenir en bac communautaire, dans une communauté, ses colocataires doivent être choisis avec soin.
Il sera facilement intimidé ou supplanté pour la nourriture par des camarades de réservoir plus gros ou plus bruyants.
Les cyprinidés pélagiques pacifiques tels que Microdevario, Boraras, Trigonostigma ou les espèces Rasbora plus petites font de bons choix, tout comme les petites loches telles que certains membres du genre Petruichthys.
 
Dispo vente :
Rare
Dario sp. Myanmar a été mis à la disposition des amateurs pour la première fois en 2005 et a également été appelé Dario sp. «Pyjamas» ou «badis tigre rouge feu».
Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Possible
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
23 à 24 °C
pH :
6,5 à 7,5
GH :
1 à 5 °GH
Dimorphisme :
Les mâles sont beaucoup plus colorés et développent des nageoires pelviennes, dorsales et anales plus étendues que celles des femelles à mesure qu'ils grandissent.

De plus, les femelles sont plus petites et possèdent un profil corporel sensiblement plus court et plus trapu que les mâles.
Dario sp. Myanmar mâle
Mâle
Dario sp. Myanmar femelle
Femelle
Processus de reproduction :
Des températures élevées permettent de stimuler l'activité de reproduction, ce qui signifie qu'un chauffage d'appoint sera nécessaire si vous souhaitez élever le poisson en dehors des mois de printemps et d'été.
La température sera idéalement comprise entre 23 et 24 °C pour la reproduction et l'élevage des jeunes.

Étant donné la rareté de l'espèce, la priorité devrait être la reproduction en captivité et nous recommandons fortement de maintenir Dario sp. Myanmar seul.

Ce n'est pas un poisson grégaire en tant que tel et les mâles rivaux peuvent être très agressifs les uns envers les autres, en particulier dans les petits bacs.
Dans un petit volume, un couple ou un mâle et plusieurs femelles peuvent être maintenus, mais dans un environnement plus spacieux, un groupe peut coexister à condition qu'il y ait de la place pour chaque mâle pour établir un territoire et de nombreuses lignes de vue brisées.
Un placement réfléchi de grottes et des limites visuelles sera extrêmement important.

Sa reproduction est comparable aux autres membres du genre qui forment des paires temporaires.

Il est préférable, si vous souhaitez élever un bon nombre d'alevins, d'assurer la reproduction en bac spécifique, bien que dans un bac communautaire mature et bien agencé, quelques-uns puissent survivre jusqu'à l'âge adulte.

On isolera donc une seule paire ou un groupe d'adultes, mais si vous utilisez plusieurs mâles, assurez-vous de fournir à chacun un espace pour former un territoire d'environ 30 cm² par individu adéquat.

Un mâle deviendra généralement dominant, ce qui signifie que les autres ne participeront pas à la reproduction.

Les paramètres de l'eau doivent être dans les valeurs suggérées ci-dessus et les poissons conditionnés avec beaucoup d'aliments vivants et surgelés.

À mesure qu'ils entrent en condition de reproduction, les mâles formeront et afficheront un comportement de séduction avec un motif de couleur intensifié.
Cela peut durer plusieurs jours, la femelle étant souvent chassée puis courtisée à nouveau quelques minutes plus tard.

Le mâle fera ensuite une approche non agressive envers la femelle et semblera "l'inviter" au centre de son territoire, et si elle est prête à frayer, elle suivra.

L'acte lui-même se termine en quelques secondes avec des œufs dispersés de manière aléatoire sur le dessous d'une surface solide telle qu'une feuille de plante.

Après la ponte, la femelle est chassée et le mâle assume l'entière responsabilité du territoire.

Si vous voulez augmenter le nombre d'alevins élevés, faudra retirer la ponte dans un récipient contenant de l'eau de la frayère ou les adultes, car les alevins en seront la proie une fois éclos.

La période d'incubation doit être de deux à trois jours, après quoi les alevins peuvent avoir besoin d'une semaine pour absorber complètement le sac vitellin. Ils sont en effet très petits et nécessiteront un régime de type infusoire jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment grands pour accepter les micro-vers, nauplies d'Artemia, etc.
Commentaires
Étymologie : Le nom du genre, Dario, est tiré de son nom Bangla, Darhi, et Myanmar est l'européanisation de Myanmâ, le nom actuel de la Birmanie.
Sources
ITIS, GBIF,
Seriously fish
- Kullander, S. O. and R. Britz, "Ichthyological Exploration of Freshwaters. Revision of the family Badidae (Teleostei: Perciformes), with description of a new genus and ten new species." (2002)