Anubias congensis
Anubie du Congo
Anubias congensis est une plante qui pousse lentement. Le rhizome ne donne que trois à quatre feuilles par an dans de bonnes conditions mais elle devient grande (60 cm) et doit être réservée aux grands aquariums, paludariums ou aqua-terrariums.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : N. E. Brown, 1901
Classe: Liliopsida
Ordre: Arales
Famille:  Araceae
Genre:  Anubias
Synonymes
Anubias heterophylla Engl.
Noms Communs
Anubie du Congo
Anubie hétérophylle
Membres du genre Anubias
Anubias affinis (De Wild. 1907)
Anubias afzelii (Schott, 1857)
Anubias barteri (Schott, 1860)
Anubias bequaertii (de Wildeman, 1922)
Anubias congensis (N. E. Brown, 1901)
Anubias x Frazeri (Cultivar)
Anubias gigantea (Chevalier (ex Hutchinson), 1939)
Anubias gilletii (De Wildeman & Durand, 1901)
Anubias gracilis (Chevalier (ex Hutchinson), 1939)
Anubias hastifolia (Engler, 1889)
Anubias heterophylla (Engler, 1879)
Anubias pynaertii (De Wildeman, 1910)
Origine géographique
Aire d'origine : Afrique
Congo
Aire actuelle
Originaire du Congo en Afrique tropicale
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Anubias congensis pousse le plus souvent partiellement immergée sur des terrains rocheux au bord ou dans les cours d'eau, dans des endroits ombragés en forêt ou en milieu marécageux sur les arbres morts juste au-dessus du niveau de l'eau.
Cette espèce est commune et ne fait face à aucune menace majeure généralisée. Il est donc classé en Préoccupation mineure.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
40 à 60 cm
L'anubie du Congo Anubias congensis est semblable à Anubias heterophylla dont elle est aujourd'hui considérée comme synonyme.

Ses feuilles sont coriaces et rustiques, épaisses, cuirassées.

Description botanique
Rhizome rampant et enraciné, assez gros, 4–5 lin. épais. Feuilles dressées; pétiole de 4 1 / 2–10 env. de long, avec une gaine distincte, étroite et persistante de 2 1 / 4–4 1/2 env. de long, dilaté et étreignant à la base, finement pubéruleux à l'apex, glabre en dessous; limbe de 6–8 1/2 env. de long, 2 1 / 4–4 env. de large, oblong ou oblong-lancéolé, aigu ou largement arrondi ou plus ou moins cordé à la base, avec des lobes basaux largement arrondis 1/4 - 1/3 env. de long, sans chevauchement; nervure médiane et nervures primaires finement pubérulentes dessous. Pédoncules de 4–10 env. de long. Spathe de 1–1 3/4 env. de long, ovoïde ou ellipsoïde non expansé, obtus, très courtement apiculé, glabre, vert terne pâle. Spadix un peu plus court que la spathe, 10–13 lin. long, cylindrique; partie femelle environ 3 m. longue. Ovaires peu encombrés, globuleux; style court, robuste; stigmate discoïde.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
21 à 27°C
pH
5,5 à 7,5
GH
1 à 8
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Anubias congensis est une plante qui pousse lentement.
Le rhizome ne donne que trois à quatre feuilles par an dans de bonnes conditions mais elle devient grande (60 cm) et doit être réservée aux grands aquariums, paludariums ou aqua-terrariums.
Les feuilles coriaces de Anubias congensis résistent aux espèces phytophages, ce qui en fait une bonne plante pour poisson rouge par exemple.

Anubias congensis demande une température stable, aux alentours de 24°C.
Elle sera idéalement cultivée en semi-immergée dans un aqua-terrarium, mais un aquarium planté ouvert lui permettra d'avoir des feuilles au dessus de la surface, ce qu'elle appréciera.

Comme de nombreuses espèces d'Anubias, cette plante a une croissance lente est reste sensible aux algues.
Il faut attacher Anubias congensi à une racine, du bois flotté ou une roche.
Elle peut être plantée dans le substrat, mais son rhizome ne doit pas être enterré.
Disponibilité commerciale : Rare
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
La propagation végétative de Anubias congensis se réalise par fractionnement du rhizome.

Comme toutes les Anubias, l'heterophylla (congensis) possède un rhizome. Sa reproduction se fait par division de celui-ci. Sectionner le rhizome avec cinq à six feuilles, il est préférable d'attendre pour avoir de belles racines avant de la multiplier.
Placer ensuite la partie sectionnée dans un endroit dégagé de l'aquarium pour que la lumière arrive jusqu'aux racines. Ne pas enterrer le rhizome, il est préférable d'attacher la plante sur une pierre ou une branche.
Les racines grandiront assez vite et viendront s'enterrer profondément dans le substrat. Si vous enterrer le rhizome, il pourrira et la plante mourra.

Reproduction sexuée
La floraison est possible en culture semi-immergée, comme en paludarium: les fleurs, petites et très discrètes sur un épi, sont blanchâtres à verdâtres.
Commentaires
Étymologie : Le nom de genre, donné par le botaniste autrichien Heinrich Wilhelm Schott fait référence à la divinité égyptienne Anubis, chargée de veiller sur les morts, allusion au biotope peu éclairé de ces plantes, et congensis, du Congo
Références
GBIF,
Flora of Congo

Pour citer cette fiche :"Anubias congensis, N. E. Brown, 1901" B-Aqua / GP (2021)