Anubias hastifolia
Anubie à feuilles hastées
Comme la plupart des anubies d'Afrique occidentale, l'Anubie à feuilles hastées préfèrera une eau acide et douce.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Engler, 1889
Classe: Liliopsida
Ordre: Arales
Famille:  Araceae
Genre:  Anubias
Synonymes
Anubias auriculata Engl.
Anubias haullevilleana De Wild.
Anubias laurentii De Wild.
Amauriella auriculata (Engl.) Hepper
Amauriella hastifolia (Engl.) Hepper
Amauriella obanensis Rendle
Noms Communs
Anubie à feuilles hastées
Anubie à feuilles en fer de lance
Membres du genre Anubias
Anubias affinis (De Wild. 1907)
Anubias afzelii (Schott, 1857)
Anubias barteri (Schott, 1860)
Anubias bequaertii (de Wildeman, 1922)
Anubias congensis (N. E. Brown, 1901)
Anubias x Frazeri (Cultivar)
Anubias gigantea (Chevalier (ex Hutchinson), 1939)
Anubias gilletii (De Wildeman & Durand, 1901)
Anubias gracilis (Chevalier (ex Hutchinson), 1939)
Anubias hastifolia (Engler, 1889)
Anubias heterophylla (Engler, 1879)
Anubias pynaertii (De Wildeman, 1910)
Origine géographique
Aire d'origine : Afrique
Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cote d'Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée équatoriale, Liberia, Nigéria, République démocratique du Congo, Sierra Leone, Togo, Zaïre.
Aire actuelle
Cette plante a une répartition guinéo-congolaise, de la Guinée à l'ouest jusqu'à la République démocratique du Congo.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
On trouve Anubias hastifolia au bord de petits ruisseaux en forêt, sur des rochers ou dans la boue.
Il s'agit d'une espèce commune sans menace majeure à grande échelle. Elle est donc classée en "Préoccupation mineure".
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
10 à 60 cm
Les feuilles hastées de Anubias hastifolia peuvent mesurer jusqu'à 33 cm de long et 14 cm de large, assez variables avec des lobes basaux très étalés, linéaires-lancéolés, entiers ou lobulés.
Les pétioles sont généralement plus longs que le limbe et peuvent atteindre plus de 60 cm de long.
Les feuilles sont fixées sur un rhizome rampant et raciné de 5 à 15 mm d'épaisseur.

La spathe mesure 2 à 4,5 cm de long sur un long pédoncule atteignant 24 cm.
Le spadice mesure 1,5 à 4 cm de long et est à peu près aussi long que la spathe.
La partie supérieure est couverte de fleurs mâles, dont les quatre à six étamines sont fusionnées en synandrie, avec les thèques sur ses côtés. La partie inférieure du spadice est recouverte de fleurs femelles réduites à l'ovaire et à la stigmatisation.
Lors de la floraison, la spatule n'ouvre qu'à la partie supérieure, jusqu'à 4,5 cm de long.

Anubias auriculata, l'anubia à oreilles, est considérée aujourd'hui comme Anubias hastifolia var. sublobata.

Description botanique
Rhizome rampant, prostré et enraciné, 1 / 2-1 1/2 cm d'épaisseur, Feuilles: pointe densément feuillée. Pétiole de 9 à 67 cm de long, soit 2,5 x aussi long que le limbe. Gaine sur 1 / 4-1 / 2 de sa longueur, gaine à la base large, vers le haut fortement rétrécie, glabre ou pubérulente. Genicule de 0,8 à 2,0 cm de long, principalement pubérulente, limbe variant de (sub) hâtif (presque tripartite) à largement ovale-oblong-lancéolé avec une courte base cordée ou auriculée Glabre ou en dessous sur la nervure médiane et les nerfs latéraux finement pubéruleux. Lobe médian lancéolé ou elliptique à obovale-elliptique; 2-4 x aussi long que large, 10-33 cm de long, 3-14 cm de large, court aigu ou acuminé, le plus large au milieu ou juste en dessous. Lobes latéraux plus petits que le lobe médian, obtus, parfois aigus, jusqu'à 26 cm de long et 8 cm de large. Nombreux nerfs latéraux proéminents, avec (3) 6 à 10 nerfs latéraux moins proéminents entre eux. Entre les nerfs latéraux de nombreuses veinules transversales minces. Nerfs latéraux au bord anastomosés dans 2-3 nerfs marginaux. Inflorescence : Pédoncule 1/2 à une fois et demie plus long que le pétiole, le plus souvent plus court, de 8 à 24 cm de long, élancé, parfois minuscule pubéruleux. Spathe oblong-lancéolé, convolute, ne s'ouvrant pas à la floraison, mais seulement à la partie supérieure ouverte (ou s'ouvrant comme chez A. afzelii et A. gigantea), ± aussi long que le spadice, 2-4,5 cm de long, 1 cm de large, marron, vert-rosâtre ou blanc. Spadix 1,5-4 cm de long, 2-5 mm d'épaisseur. Partie mâle légèrement plus longue jusqu'à 3,5 fois plus longue que la partie femelle. Pistils peu encombrés, déprimés-globuleux, plus de 20. Style court, stigmate discoïde. Étamines 4-6. Thecae ovales, placé entièrement ou au moins la moitié supérieure sur le dessus du synandrium. INFRUCTESCENCE: Graines de 1,7-2,5 mm de long, 1,2-1,6 mm de large; 1,4-1,8 x aussi long que large. Jaune, sans aucune autre tâche colorée (séchée, observée une seule fois).
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
22 à 28°C
pH
5,5 à 7
GH
1 à 5
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Comme la plupart des anubies d'Afrique occidentale, Anubias hastifolia préfèrera une eau acide et douce.
La croissance d'Anubias hastifolia est lente, une feuille par mois au mieux, ce qui la rend sensible à l'envahissement par les algues.
Disponibilité commerciale : Disponible
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
La multiplication végétative de cette plante est facile par simple division du rhizome.

Reproduction sexuée
Anubias hastifolia émergée fleurit toute l'année, fructifiant de septembre à janvier.
Il est possible de disséminer la plante par ses graines en substrat humide.
Commentaires
Étymologie : Le nom de genre, donné par le botaniste autrichien Heinrich Wilhelm Schott fait référence à la divinité égyptienne Anubis, chargée de veiller sur les morts, allusion au biotope peu éclairé de ces plantes, et hastifolia, à feuilles hastée, du latin hasta "lance", ici, en forme de fer de lance.
Références
GBIF, IUCN
African Plant Database
- Ghogue, J.-P. 2010. Anubias hastifolia . La Liste rouge de l'UICN des espèces menacées 2010
- Hutchinson, J. and Dalziel, JM (eds). 1968. Flora of West Tropical Africa, Vol. III part 1. In: FN Hepper (ed.), pp. 1-276. Crown Agents for Overseas Governments and Administrations, Millbank, London, SW1.
- Ntepe-Nyame, C. 1988. Aracees. In: B. Satabie & Ph. Morat (eds), Flore du Cameroun, vol. 31.pp. 140p. Ministry of Higher Education, Computing and Scientific Research, Yaoundé - Cameroon.
- Soseef, MSM, Wieringa, JJ, Jongkind, CCH, Achoundong, G., Azizet Issembé, Y., Bedigian, D., van den Berg, RG, Breteler, FJ, Cheek, M., Degreef, J., Faden, R., Gereau, RE, Goldblatt, P., van der Maesen, LJG, Ngok Banak, L., Niangadouma, R., Nzabi, T., Nziengui, B., Rogers, ZS, Stévart, T., Taylor, CM, van Valkenburg, JLCH, Walters, G. and de Wilde, JJFE 2006. Checklist of Gabonese vascular plants. National Botanical Garden of Belgium, Brussels.

Pour citer cette fiche :"Anubias hastifolia, Engler, 1889" B-Aqua / GP (2021)