Anubias gilletii
Anubie de Gilleti
L'Anubie de Gilleti pousse mieux lorsqu'elle n'est que partiellement submergée. En culture immergée, la plante ne grandira que très lentement.

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : De Wildeman & Durand, 1901
Classe: Liliopsida
Ordre: Arales
Famille:  Araceae
Genre:  Anubias
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Anubie de Gilleti
Membres du genre Anubias
Anubias affinis (De Wild. 1907)
Anubias afzelii (Schott, 1857)
Anubias barteri (Schott, 1860)
Anubias bequaertii (de Wildeman, 1922)
Anubias congensis (N. E. Brown, 1901)
Anubias x Frazeri (Cultivar)
Anubias gigantea (Chevalier (ex Hutchinson), 1939)
Anubias gilletii (De Wildeman & Durand, 1901)
Anubias gracilis (Chevalier (ex Hutchinson), 1939)
Anubias hastifolia (Engler, 1889)
Anubias heterophylla (Engler, 1879)
Anubias pynaertii (De Wildeman, 1910)
Origine géographique
Aire d'origine : Afrique
Cameroun, Gabon, Nigéria, République du Congo, République démocratique du Congo
Aire actuelle
Afrique de l'Ouest
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Anubias gilletii fréquente les forêts marécageuses de 50 à 475 m alt., sur les berges sablonneuses ou boueuses à proximité ou dans les cours d'eau, parfois complètement submergées.
Les plantes subissent les fluctuations du niveau d'eau sur les rives, mais gardent leurs racines immergées lorsqu'elles ne sont complètement sous l'eau.
Cette espèce est commune et ne fait face à aucune menace majeure généralisée. Elle est donc classée en "Préoccupation mineure".
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
30 à 40 cm
Les feuilles sont coriaces et la forme des feuilles matures est plutôt lancéolée avec une longueur de 30-40 cm et une largeur de 15 cm. Tout le bord de la feuille est vert pâle jusque une couleur verte plus intense au centre.

Description botanique
Rhizome rampant, enraciné, 0,5-1,5 cm Ø, feuillu; pétiole de la feuille de 6-40 cm de long; limbe adulte hâtif, lobes basaux oblongs à oblongs-lancéolés ou elliptiques-lancéolés, 7-32x5-16 cm, apex obtus ou aigu, ou avec acumen jusqu'à 2,5 cm de long, séparés des lobes moyens uniquement par une légère constriction ; lobes médians deltoïdes ou triangulaires, 2-13x1-16 cm, apex obtus; pédoncule de 5 à 22 cm de long; spathe long-ovoïde, de 1-3 cm de long, 0,5-1 cm de large, vert clair à jaunâtre ou rose blanchâtre, souvent étalée; spadice subsessile, de 1 à 2,5 cm de long; baies déprimées-globuleuses.

A. gilletii est étroitement lié à Anubias hastifolia Engler. Cependant, il se distingue facilement par la position des thèques, la forme et la taille de la spathe et par la réflexion de la spathe dans l'anthèse (non réfléchie chez A. hastifolia). Les spécimens en fructification sont très difficiles à distinguer d'A. Hastifolia et d'Anubias Pynaertii de wild., Ils ne peuvent être distingués que s'il reste au moins un reste des trois parties du spadice. Les spécimens stériles de ces espèces ne peuvent pas être séparés les uns des autres.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
22 à 27°C
pH
5 à 7
GH
4 à 10
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Non
Anubias gilletii pousse, en milieu naturel, à l'abri de la lumière directe du soleil, sur des sols variés, ou sans que le rhizome soit enterré ni ensablé.
Comme pour les autres Anubias, il faudra donc la planter de préférence à l'ombre.
Cette plante pousse mieux lorsqu'elle n'est que partiellement submergée et lorsqu'elle n'est pas encombrée par d'autres plantes. Elle nécessite beaucoup de nutriments.
La croissance lente de Anubias gilletii la rendant sensible à la prolifération des algues, cette configuration ombragée aura l'avantage d'en limiter la progression.

On fixera l'Anubie de Gilleti sur une pierre ou sur du bois, ou la plantera dans le substrat en prenant soin de ne pas enterrer le rhizome, mais seulement les racines.
Naturellement terrestre ou amphibie, cette anubie se prête aussi parfaitement à la culture en terrarium et semi-immergée en aqua-terrarium.
Son biotope d'origine impose de lui fournir des paramètres physico-chimiques stables tout au long de l'année. Toutefois, un écart de température jour/nuit permettra la floraison de la plante.
Les fleurs n'apparaissent qu'en culture terrestre ou semi immergée, si les feuilles affleurent la surface de l'eau et si la tige florale de 20 cm peut nettement dépasser de cette surface.

En culture immergée, la plante grandira très lentement. Elle demandera peu d'engrais, et ne nécessitera pas d'injection de CO2.

Non consommée par les poissons phytophages grâce à ses feuilles rigides et coriaces, elle pourra être utilisée dans un bac dédié aux des cichlidés ou des poissons rouges.
Disponibilité commerciale : Rare
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
La division de l'Anubias gilletii se fait par séparation du rhizome. Il faut attendre que le petit plant possède au moins quatre à cinq feuilles avant de penser à le détacher pour le replanter. On s'assure ainsi d'une reprise rapide de la bouture. Le rhizome ne doit pas être enterré.

Reproduction sexuée
La floraison est possible en culture semi-immergée, comme en paludarium: les fleurs, petites et très discrètes sur un épi, sont blanchâtres à verdâtres. Mais ce mode de dissémination n'est pas documenté en aquariophilie.
Commentaires
Étymologie : Le nom de genre, donné par le botaniste autrichien Heinrich Wilhelm Schott fait référence à la divinité égyptienne Anubis, chargée de veiller sur les morts, allusion au biotope peu éclairé de ces plantes, et gilletii en l'honneur de M. Gilleti, collecteur et premier descripteur de la plante.
Références
GBIF, IUCN,
African Plant Database
- Ntepe-Nyame, C. 1988. Aracees. Dans : B. Satabie & Ph. Morat (eds), Flore du Cameroun, vol. 31. Ministère de l'Enseignement Supérieur de l'Informatique et de la Recherche Scientifique, Yaoundé - Cameroun.
- Lautenschläger T., C. Neinhuis & al. "New records for the flora of Angola: observations from Uíge and Cuanza Norte". in Pl. Ecol. Evol. 153(1): 134 (2020)
- Soseef, MSM, Wieringa, JJ, Jongkind, CCH, Achoundong, G., Azizet Issembé, Y., Bedigian, D., van den Berg, RG, Breteler, FJ, Cheek, M., Degreef, J., Faden, R., Gereau, RE, Goldblatt, P., van der Maesen, LJG, Ngok Banak, L., Niangadouma, R., Nzabi, T., Nziengui, B., Rogers, ZS, Stévart, T., Taylor, CM, van Valkenburg, JLCH, Walters, G. et de Wilde, JJFE 2006. Check-list des plantes vasculaires du Gabon/Checklist of Gabonese vascular plants . Jardin botanique national de Belgique, Bruxelles.

Pour citer cette fiche :"Anubias gilletii, De Wildeman & Durand, 1901" B-Aqua / GP (2021)