Carinotétraodon salivator
Tétraodon zébré
Le Tétraodon zébré est en danger dans son milieu. On veillera à ne se procurer que des individus certifiés comme issus d'élevage afin de ne pas ajouter à son malheur. Très belliqueux et territorial, ce poisson ne devra être maintenu qu'en aquarium spécifique dans un très grand volume par rapport à sa taille.
Un poisson à reserver aux aquariophiles aguerri(e)s.


Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Lim & Kottelat, 1995
Classe: Actinopterygii
Ordre: Tetraodontiformes
Famille:  Tetraodontidae
Genre:  Carinotétraodon
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Tétraodon zébré
Tétraodon rayé
Tétraodon cracheur
Striped redeye puffer (en)
Zebra puffer (en)
Membres du genre Carinotétraodon
Carinotétraodon salivator (Lim & Kottelat, 1995)
Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Malaisie
Carinotetraodon salivator est présent dans les environs de Kuching et dans les régions médiane et inférieure du bassin de Rajang, ainsi qu'à Sungai Isu et Sungai Nibong, Sarawak, Malaisie (Lim et Kottelat 1995). La zone d'occurrence estimée de cette espèce est de 6 200 km2.
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Carinotetraodon salivator se trouve dans un grand cours d'eau avec des fonds mous et limoneux dans certaines parties, sablonneux dans d'autres et avec des feuilles mortes et des bûches submergées, avec au moins un tronçon rocheux en forme de radier. (Lim et Kottelat 1995). Cette espèce se trouve dans des eaux douces à débit relativement rapide et est benthopélagique, Se dit d'un organisme vivant et se nourrissant près du fond ainsi que dans les eaux moyennes ou près de la surface. avec une plage de profondeur de un à deux mètres (Lim et Kottelat 1995).

La localité type est "Sungai Bejit, kilomètre 10 sur la route de Simunjan, 1°08'39″N, 110°53'43″E, État de Sarawak, Bornéo, Malaisie orientale".

Note : Contrairement à la majorité des congénères du genre, il existe des preuves suggérant que C. salivator affiche une préférence pour l'eau courante.
En 1992, la localité type était un ruisseau d'environ quinze mètres de large avec des marges argileuses et escarpées bordées de racines d'arbres et d'arbustes exposés. L'eau dépassait deux mètres de profondeur par endroits, bien que C. salivator ait été collecté dans des zones marginales moins profondes.
D'autres localités de collecte comprenaient une section de radier d'un ruisseau forestier avec de l'eau claire et rapide, et un ruisseau d'eau noire relativement rapide et profond (1,5 à 2 m) drainant une zone de marécage tourbeux.
Les espèces de poissons sympatriques comprenaient Rasbora cephalotaenia, Homalopteroides nebulosus, Nemacheilus spiniferus, Hemirhamphodon kuekenthali, Doryichthys deokhatoides et Luciocephalus pulcher.
Critère : B1b(iii)
Carinotetraodon salivator est connu dans les environs de Kuching, dans le bassin moyen et inférieur du Rajang au Sarawak, à Bornéo. Bien qu'il n'y ait pas de données disponibles sur la population de cette espèce, elle est peut-être en déclin dans certaines parties de son aire de répartition en raison des menaces de barrages et d'autres dégradations de l'habitat causées par les plantations de palmiers à huile, y compris la sédimentation et les engrais. Étant donné que l'on estime que cette espèce a une zone d'occurrence approximative de 6 200 km2, cette espèce est évaluée comme "Quasi menacée".
La connaissance de cette espèce nécessite des recherches supplémentaires pour établir son nombre potentiel de localités et sa population.

Les menaces pesant sur Carinotetraodon salivator comprennent une surexploitation potentielle car elle est utilisée dans le commerce des plantes ornementales (Haridas et al. 2019). Les principales menaces comprennent également la dégradation générale de l'habitat due aux barrages (Tang 2019) et l'expansion des plantations de palmiers à huile qui dégradent les habitats d'eau douce en augmentant considérablement l'érosion des berges et le rendement en sédiments, en diminuant l'ombrage des forêts et en augmentant la litière forestière (Zieritz et al. 2016 , Chellaiah et Yule 2017).

Cette espèce se trouve dans le commerce ornemental (Haridas et al. 2019).
Description
Taille
: 4 à 5 cm SL
Respiration
Branchiale
Longévité
2 à 3 ans
Régime
Carnivore
Carinotetraodon salivator est assez petit et se distingue de ses congénères par une une tache pâle sous la lèvre inférieure (d'où son nom). Il est, le plus souvent, rayé ou zébré sur la partie ventrale, caractère qui n'est pas toujours très visible.

Carinotetraodon salivator se distingue de Carinotetraodon borneensis, Carinotétraodon irrubesco et Carinotetraodon lorteti, les autres membres de ce groupe, par la combinaison suivante de caractères :
11 rayons de la nageoire dorsale ; 16 rayons de la nageoire pectorale ; 11-13 rayons de la nageoire anale ; 11 rayons de la nageoire caudale ; yeux non exorbités au-dessus de la tête ; chez les mâles, nageoire dorsale hyaline, tache noire sur la base de la nageoire dorsale présente, base de la nageoire pectorale hyaline, nageoire anale hyaline sans tache noire à la base, nageoire caudale rougeâtre, gorge avec un motif de couleur barré, barres présentes sur le corps ; chez les femelles surface ventrale avec bandes noires continues, 7-8 barres sur la nageoire caudale.
 
Régime Alimentaire
Carinotetraodon salivator comme tous les Tetraodontidae, se nourrit de zooplancton, mollusques, crustacés et autres invertébrés.

Essentiellement molluscivores (malacophage), les Tetraodon nains consomment de petits escargots, des crustacés... Ils seront donc faciles à nourrir si vous avez des escargots et des crevettes à disposition.
En dernier recours, ils accepteront néanmoins la nourriture congelée de qualité, mais rarement la lyophilisée.

Attention ! : Les tétraodontides n'ont pas de vraies dents, les os de la mâchoire étant modifiés en quatre structures soudées ressemblant à des dents. Celles-ci grandissent continuellement à un rythme surprenant, il faut donc proposer des repas réguliers d'invertébrés à coquille tels que des escargots, des petites pattes de crabe, des coques... afin de les maintenir à une longueur raisonnable. Certaines données documentées que les aufwuchs constituent une partie importante du régime alimentaire naturel. Il peut donc être intéressant de permettre, voire d'encourager, la croissance des algues sur les éléments durs du décor.

Les aliments supplémentaires peuvent inclure des crustacés hachés, de petits vers de terre et des larves de chironomes (vers de sang) vivants ou congelés, des artémias,... Les produits secs ne doivent pas constituer la composante principale de l'alimentation, bien que les formats en granulés à consistance très dure pourraient s'avérer utiles.
Dimorphisme
Les mâles adultes possèdent des carènes dorsales et ventrales bien développées, qui sont érigées pendant les tentatives d'intimidation et la parade nuptiale. De plus, la surface ventrale est rouge avec trois à cinq barres transversales antérieures chez les mâles, de couleur crème avec des rayures foncées chez les femelles.
Dangerosité
 
 
 Alimentaire
La chair des Tetraodon sp. est toxique et peut provoquer une intoxication voire la mort, bien qu'elle soit considérée comme un mets délicat dans certains pays.
La toxine prédominante, généralement la tétrodotoxine ou la saxitoxine, dépend de l'espèce, de la zone géographique et de la période de l'année. Les toxines n'étant pas produites par les poissons eux-mêmes, mais par des bactéries vivant en association symbiotique, ou elles sont acquises via la chaîne alimentaire.
Maintenance
Population
2 minimum
Zone
Inférieure, Centrale, Supérieure
Ratio M/F
1 / 1
Paramètres
Température
        20      23              26      28
pH
         5      6            7      7,5
GH
         3       5              8       10
Brassage
Aquarium
Volume
80 l minimum (100 l recommandé)
Attention ! : Carinotetraodon salivator est un poisson très territorial et de nature réellement belliqueuse.
Les mâles aussi bien que les femelles mordent les nageoires et les corps de tous les poissons qui envahissent leur espace.
On préconise le plus souvent de ne conserver qu'un seul et unique individu dans un aquarium spécifique . Bien sûr on devra déroger à ce principe dans le cadre de la reproduction. On devra alors accueillir le couple dans un très grand bac (surdimensionné pour l'espèce) très planté et bien pourvu en branchages divers. Le bac devra aussi être abondamment pourvu en mollusques et crustacés. L'abondance de nourriture disponible limite grandement l'agressivité.

La filtration doit être efficace (x4 à x5), les Tetraodon étant réputés pollueurs (molluscivores), le débit du filtre, contrairement aux autres membres du genre, peut entrainer un courant modéré à fort. Des petits changements d'eau réguliers seront néanmoins recommandés car cette espèce est sensible à la détérioration des conditions de maintenance.

Disponibilité commerciale : Très rare

Cette espèce est relativement rare dans le commerce aquariophile, mais elle est parfois mêlée aux expéditions du congénère Carinotetraodon borneensis

C. salivator est parfois commercialisé sous le nom de "Tétraodon rayé" ou "Tétraodon zébré". ("striped redeye puffer" or "zebra puffer").

Attention ! : Carinotetraodon salivator est menacé dans son environnement et son acquisition devra impérativement être suivie d'une mise en élevage afin d'en finir avec les prises d'individus sauvages.
Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Difficile
La reproduction ne semble pas avoir été obtenue en aquarium ou, en tout cas, n'a pas fait l'objet de publication.
On se reportera au même chapitre de la fiche de C. lorteti
Commentaires
Étymologie : Carinotetraodon, du latin, carina (carène) "en forme de coque" et du grec, tetra "quatre" et odous "dents", et salivator du latin salīva "crachat , salive" (cracheur) en référence à la tache pâle sur la lèvre inférieure chez cette espèce, qui ressemble à une goutte de salive ?
Références
GBIF, IUCN,
- Britz, R. and M. Kottelat, "Carinotetraodon imitator, a new freshwater pufferfish from India (Teleostei: Tetraodontiformes)." in Journal of South Asian Natural History 4(1): 39-47 (1999)
- Chellaiah, D. and Yule, C.M. "Effect of riparian management on stream morphometryand water quality in oil palm plantations in Borneo." in Limnologica - Ecology and Management of Inland Waters 69: 72-80. (2017)
- Daniels, A. 2020. Carinotetraodon salivator. The IUCN Red List of Threatened Species 2020
- Ebert, K., "The puffers of fresh and brackish waters." in Aqualog, Rodgau: 1-96 (2001)
- Haridas, H., Saravanan, K., Praveenraj, J., Sontakke, R., Gladston, Y., Ajina, S. M., ... & Roy, S. D. "Training Manual on Freshwater Ornamental Fish Breeding and Aquascaping Techniques." ICAR-CIARI, Port Blair, Andaman and Nicobar Islands, India. (2019)
- Kottelat, M. "The fishes of the inland waters of southeast Asia: a catalogue and core bibiography of the fishes known to occur in freshwaters, mangroves and estuaries". in Raffles Bulletin of Zoology Supplement No. 27: 1-663. (2013)
- Lim, K. K. P. and M. Kottelat. "Carinotetraodon salivator, a new species of pufferfish from Sarawak, Malaysia (Teleostei: Tetraodontidae)." in Japanese Journal of Ichthyology 41(4): 359-365. (1995)
- Tan, H. H., "A new species of Carinotetraodon from Sumatra and Borneo and validity of C. borneensis (Teleostei: Tetraodontidae)." in Ichthyological Exploration of Freshwaters 10(4): 345-354 (1999)
- Tang, S., Chen, J., Sun, P., Li, Y., Yu, P. and Chen, E. "Current and future hydropower development in Southeast Asia countries (Malaysia, Indonesia, Thailand and Myanmar)". in Energy Policy 129: 239-249. (2019)
- Yamanoue, Y., M. Miya, H. Doi, K. Mabuchi, H. Sakai and M. Nishida, "Multiple Invasions into Freshwater by Pufferfishes (Teleostei: Tetraodontidae): A Mitogenomic Perspective." in PLoS ONE 6(2): e17410 (2011)
- Zieritz, A., Lopes-Lima, M., Bogan, A.E., Sousa, R., Walton, S., Rahim, K.A., Wilson J.J., Ng, P.-Y., Froufe, E., McGowan, S. "Factors driving changes in freshwater mussel (Bivalvia, Unionida) diversity and distribution in Peninsular Malaysia". in Science of the Total Environment 571: 1069-1078. (2016)

Pour citer cette fiche :"Carinotétraodon salivator, Lim & Kottelat, 1995" in B-Aqua / GP (2022)