Cryptocoryne cordata
Cryptocoryne cordée
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Cryptocoryne cordata (Cryptocoryne cordée) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Griffith, 1851
Classe: Liliopsida
Ordre: Arales
Famille:  Araceae
Genre:  Cryptocoryne
Synonymes
Cryptocoryne blassii Dewit
Cryptocoryne diderici Dewit
Cryptocoryne zonata Dewit
Cryptocoryne cordata var. cordée
Cryptocoryne cordata var. diderici (de Wit) N.Jacobsen
Cryptocoryne cordata var. evae (Rataj)
Cryptocoryne cordata var. evii (Rataj)
Cryptocoryne cordata var. grabowskii (Engl.) N.Jacobsen
Cryptocoryne cordata var. wellyi Wongso
Cryptocoryne cordata var. zonata (de Wit) N.Jacobsen
Noms Communs
Cryptocoryne cordée
Cryptocoryne à feuilles cordiformes
Membres du genre Cryptocoryne
Cryptocoryne albida (Parker, 1931)
Cryptocoryne undulata (Engler ex. Braun, 1909)
Cryptocoryne yujii (Bastmeijer, 2002)
Cryptocoryne villosa (N. Jacobsen, 1980)
Cryptocoryne parva (De Wit, 1970)
Cryptocoryne zaidiana (Ipor & Tawan, 2005)
Cryptocoryne edithiae (de Wit, 1983)
Cryptocoryne uenoi (Yuji Sasaki, 2002)
Cryptocoryne affinis (N.E. Brown ex. Hooker, 1893)
Cryptocoryne alba (de Wit, 1975)
Cryptocoryne auriculata (Engler, 1879)
Cryptocoryne beckettii (Thwaites ex Trimen., 1885)
Cryptocoryne bogneri (Rataj, 1975)
Cryptocoryne bullosa (Engler, 1877)
Cryptocoryne ciliata ((Roxburgh) Schott, 1832)
Cryptocoryne cognata (Schott 1858)
Cryptocoryne cordata (Griffith, 1851)
Cryptocoryne crispatula (Engler, 1920)
Cryptocoryne coronata (Bastmeijer & van Wijngaarden, 1999)
Cryptocoryne elliptica (N.E. Brovvn ex. Hooker f., 1893)
Cryptocoryne ferruginea (Engler, 1879)
Cryptocoryne fusca (de Wit, 1970)
25 premiers résultats seulement

Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Indonésie, Malaisie, Thaïlande
Aire actuelle
Cryptocoryne cordata Griffith var. cordata pousse dans une grande partie de l'ouest de la Malaisie atteignant le sud de la péninsule thaïlandaise, mais n'est pas présente à Singapour.

D'autres variétés de C. cordata poussent en Thaïlande (C. cordata var. Siamensis), à Bornéo (C. cordata var. Grabowski) et à Sumatra (C. cordata var. Diderici).

Cryptocoryne cordata var. diderici est décrit pour la première fois par de Wit (1970) comme C. diderici sur la base de matériel importé en 1960 par J. Liet, originaire de quelque part dans "Malacca boreali", la partie nord de la Malaisie occidentale.
En 1985, Jacobsen et Bogner ont collecté dans le centre de Sumatra (Indonésie) deux autres plantes semblables à C. cordata. Ces plantes sont identifiées comme C. cordata var. diderici.
Récemment, en 2009, Kishi en a récupéré un autre à Jambi, Sumatra.

Cryptocoryne cordata Griffith var. grabowskii (Engler) N. Jacobsen était connue de Matang près de Kuching au Sarawak et de la région près de Banjarmasin dans le sud du Kalimantan, mais pas plus loin. Le Kalimantan n'a guère fait l'objet de recherche.
À partir de 2000 environ, des collectionneurs se sont rendus dans les parties centrales de Bornéo et les ont fréquemment trouvés.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
L'espèce est présente dans une gamme d'habitats, de la forêt marécageuse tourbeuse à des altitudes légèrement au-dessus du niveau de la mer, des ruisseaux calcaires (Thaïlande) et des mares dans la forêt .

- Cryptocoryne cordata var. cordata prospère dans les cours d'eau ombragés, sous la canopée de palmiers sagou, plutôt lents (province de Narathiwat dans le sud de la Thaïlande), dans de nombreux ruisseaux de la jungle à Johore, dans un ruisseau qui coule rapidement le long d'une route à Johore avec Eriocaulon longifolium (Eriocaulon willdenovianum), ou encore dans un ruisseau presque stagnant près de la côte à Johore, enracinée dans la boue.

- Cryptocoryne cordata var. diderici
L'habitat n'est pas bien connu, probablement aussi un marais tourbeux.

- Cryptocoryne cordata var. grabowskii
Normalement submergé dans le marais tourbeux.
Ruisseau dans les marais tourbeux près de Matang, près de Kuching, Sarawak. Petit ruisseau au sud-est de Kalimantan. Petite rivière avec de l'eau courante lente près de Sampit où les plantes poussent profondément dans la boue.

- Cryptocoryne cordata var. siamensis
Principalement submergé dans les ruisseaux sur un fond calcaire, où l'eau n'est pas aussi acide que celle des autres membres du groupe cordata.
On la trouve dans de nombreux ruisseaux dans la péninsule thaïlandaise et, également, sur les rives d'une source très profonde.

- Cryptocoryne cordata var. zonata (de Wit) N. Jacobsen
Originaire de Bornéo,
L'espèce est répandue et certainement localement abondante sur une zone assez vaste sans preuve d'un déclin au-delà de celui provoqué par le déboisement. L'espèce est actuellement considérée comme "Peu préoccupante", mais il est extrêmement important que la distribution, l'habitat et le statut des variétés soient mieux documentés.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
10 à 20 cm
le groupe cordata est composé de quatre variétés (Jacobsen 2002, Othman et al.2009, Bastmeijer et al.2010) : Cryptocoryne cordata var. cordata de la péninsule malaise (Malaisie occidentale et l'extrême sud de la Thaïlande), C. cordata var. siamensis de la péninsule thaïlandaise. C. cordata var. grabowskii de Bornéo et C. cordata var. diderici de Sumatra. Depuis 2002, C. cordata var. zonata est considéré comme un synonyme de C. cordata var. grabowskii.

- Cryptocoryne cordata var. cordata et var. grabowskii est également connu pour s'hybrider avec C. griffithii et probablement plus d'espèces, ce qui complique le tableau.
De nouvelles enquêtes peuvent révéler que ce statut changera à nouveau à l'avenir. Le statut actuel donne une délimitation géographique claire ce qui est également soutenu par l'analyse génétique.
Cryptocoryne cordata Griffith var. cordata est l'une des plus anciennes Cryptoccoynes connues, décrite par Griffith en 1851.
Feuilles larges vertes et cordées (taille de la main), face inférieure vert pâle à rougeâtre, parfois avec des veines rouges. Normalement submergé dans le marais tourbeux. Spathe 20+ cm avec un membre jaune vif. (2n = 34)

- Cryptocoryne cordata Griffith var. diderici (de Wit) N. Jacobsen
C. cordata var. diderici diffère des autres variétés du groupe cordata par un membre plus rugueux de la spathe qui varie en couleur du brunâtre au rougeâtre. La paroi intérieure est blanche à violette (C. cordata var. Cordata peut avoir de fins points rouges) et le dessus du spadice est violet, comme C. cordata var. grabowskii. Ce dernier présente souvent une zone violette distincte dans la partie supérieure. (2n = ± 102)

- Cryptocoryne cordata Griffith var. grabowskii (Engler) N. Jacobsen
Il y a beaucoup de variations trouvées dans Cryptocoryne cordata var. grabowskii, par la taille et la forme des feuilles, lisses à bullées, vert vif à brunâtre en continu.
La spathe a habituellement un long tube mais aussi des tubes courts sont connus. Le membre peut varier du jaune vif au violet foncé, la gorge avec ou sans points rouges. La coupe presque blanche à l'intérieur avec une zone rouge foncé dans la partie supérieure.
Depuis 2002, C. cordata var. zonata est considéré comme un synonyme de C. cordata var. grabowskii.

- Cryptocoryne cordata Griffith var. siamensis (Gagnepain) N. Jacobsen & D. Sookchaloem
Elle est devenue à partir des années soixante une plante d'aquarium très populaire sous le nom de "Cryptocoryne blassii" en raison de ses larges feuilles brunes avec une face inférieure rouge vin.
Mais il y a beaucoup de variations dans la couleur et la forme des feuilles, chaque ruisseau a son propre siamensis.
En eau peu profonde, les feuilles brunes atteignent la surface. La spathe pousse hors de l'eau, rendant la pollinisation possible par de petites mouches, qui pourraient être attirées par l'odeur de l'inflorescence.

Feuilles ovales à étroites ovales, vert foncé à brun foncé avec une face inférieure vert pâle à rouge foncé. Spathe 10 cm avec une gorge jaune et un membre jaune plus rugueux, souvent avec des marges brun foncé. (2n = 102)

- Cryptocoryne Cordata Var. Siamensis «Rosanervig»
Dans les années 70, M. Schneider de Zugzen (CH) a découvert un spécimen déviant dans une expédition d'importation. C'est un siamensis clair. La plante est décrite comme C. cordata var. siamensis 'Rosanervig'.
(D'autre source le présente comme un cultivar probablement originaire de Thaïlande.)
C'est une plante très rare et controversée.
Il semblerai que le veinage (veines blanches ou roses) caractéristique de la variété soit dû à un virus, mais le veinage semble être très prononcé, ou pas, en fonction de la configuration dans laquelle Elles se trouvent.

- Cryptocoryne cordata var. cordata "blassii"
Hendrik Cornelis Dirk de Wit a validé ce taxon en 1960 dans un numéro de la revue allemande Datz (n° 4, p 115). sous le nom de Cryptocoryne blassii.
On la distingue grâce à la coloration vert foncé sur le dessus et rougeâtre en dessous.

- Cryptocoryne cordata var. zonata (de Wit) N. Jacobsen (C. cordata var. grabowskii.)
Reconnue comme une variété de Cryptocoryne cordata en 2002 par N. Jacobsen, puis comme synonyme de C. cordata var. grabowskii, elle passe aujourd'hui comme une variante régionale.
Elle peut atteindre une trentaine de centimètres, à des feuilles ovales à cordiformes vert foncé sur la face supérieure, rouge sur la face inférieure. L'inflorescence est jaune avec tache violette caractéristique à l'entrée du tube.

Note : Cryptocoryne purpurea nothovar. borneoensis N. Jacobsen, Bastmeijer & Yuji Sasaki découverte en 2002 à Kalimantan (Borneo) est considérée aujourd'hui comme un hybride de Cryptocoryne cordata var. zonata (de Wit) N. Jacobsen × Cryptocoryne griffithii Schott).
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
20 à 25°C
pH
5,5 à 7
GH
1 à 10
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Recommandé
La culture de cette cryptocoryne est différente selon son origine est demande à être détaillée en sous-populations.

- Cryptocoryne cordata var. cordata
Pendant longtemps, C. cordata var. cordata était difficile à cultiver, mais aujourd'hui nous savons comment le faire.
pH : 5,5 à 7,5, Dureté GH : 3 à 15, Température : 21 à 26°C

- Cryptocoryne cordata var. diderici
La culture est assez simple dans des conditions émergées ou semi-émergées. C'est probablement une bonne plante d'aquarium, mais il semble que personne n'ait essayé.
pH : 5,5 à 7,0, Dureté GH : 1 à 10, Température : 21 à 25°C

- Cryptocoryne cordata var. grabowskii
Elle peut être cultivé avec succès émergé ou submergé sur la litière de feuilles du hêtre (Fagus sylvatica), ou d'autres feuillus. Le sol est acide et peut descendre en dessous de pH 4. Il est impossible de le cultiver en eau dure.
pH : 5,5 à 7,0, Dureté GH : 1 à 15, Température : 21 à 25°C

- Cryptocoryne cordata var. grabowskii "zonata"
Rarement importée même si elle s'adapte à la culture immergée en aquarium (température de 24 à 28 °C, eau douce et acide, lumière tamisée, croissance lente).
pH : 5,5 à 7,0 , Dureté GH : 3 à 10, Température : 24 à 28°C

- Cryptocoryne cordata var. siamensis
La culture est assez facile dans l'eau dure. Les plantes atteignent facilement 20 à 30 cm, ce qui les rend très recherchées par les aquariophiles.
pH : 5,5 à 7,5, Dureté GH : 3 à 15, Température : 21 à 26°C

- C. cordata var. siamensis 'Rosanervig'
La plante est facile à cultiver, à la fois immergée dans l'aquarium comme émergée. Malheureusement, les veines roses (principalement), mais parfois blanches ou jaunes, peuvent être moins prononcées dans certaines conditions, parfois totalement absentes.

- Cryptocoryne cordata var. zonata
pH : 5,5 à 7,0, Dureté GH : 1 à 10, Température : 21 à 25°C

La fonte des cryptocorynes
Quand on plante de nouvelles cryptocorynes dans un aquarium, on rencontre souvent un phénomène appelé fonte des Cryptocoryne, crypt melt en anglais, durant laquelle la plante perd toutes ses feuilles.

Dans les pépinières asiatiques où elles sont produites, elles sont cultivées à l'air libre, mais elles sont maintenues sous l'eau dans la plupart des aquariums.
De fait la perte de feuilles survient lors du passage entre les conditions émergées à immergées.
Le changement brutal d'environnement perturbe la plante qui peut mettre jusqu'à trente jours pour s'installer et que de nouvelles pousses apparaissent.
Certains préconisent de ne pas planter de Cryptocoryne dans un aquarium installé depuis moins de trois mois.

Il y a maintenant une tendance des pépinières à envoyer les Cryptocoryne sous forme de rhizomes sans feuilles, pour réduire les coûts d'expédition et parce que les feuilles tomberont de toute façon une fois plantée dans l'aquarium.
Disponibilité commerciale : Disponible
L'espèce se trouve largement dans le commerce des aquariums, et en particulier var. siamensis, notamment par le le cultivar C. cordata var. siamensis "Rosanervig"
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
La propagation se fait couramment par section de stolons et repiquage des plantules formées.

Reproduction sexuée
La reproduction par semis de graines n'est cependant pas documentée en aquariophilie.
Commentaires
Étymologie : Cryptocoryne, de crypto, signifiant « caché », koryne faisant référence au bouton de la fleur et cordata "cordée", ici pour la forme de coeur de ses feuilles émergées.

La variété "grabowskii" fait honneur au botaniste Heinrich Emanuel Grabowski (1792-1842).
La Cryptocoryne cordata var. diderici doit son nom au prénom du père de De Wit.
Cryptocoryne cordata var. siamensis, du siam
Cryptocoryne cordata var. zonata "zonée" allusion à la zone violette à l'entrée du tube de la spathe.
Références
GBIF, IUCN, RBG Kew.
- Jacobsen, N. "The Cryptocoryne albida group of mainland Asia (Araceae)". in Miscellaneous Papers 19 183-204. (1980)
- Bastmeijer, JD, Idei, T., Jacobsen, N., Ramsdal, AM and Sookchaloem, D. "Notes on Cryptocoryne (Araceae) from Thailand, including a new species from Loei Province". in Thai Forest Bulletin (Botany) 38: 170-183 (2010)
- Bastmeijer, Jan "Cryptocoryne cordata" & "Cordata group" in "The Crypts Pages" (2012)
- Lansdown, RV 2011. Cryptocoryne cordata . La Liste rouge de l'UICN des espèces menacées 2011
- Suwidji Wongso, Ni Putu Sri Asih, Jan D Bastmeijer, Karen Rysbjerg Jensen "Four new Cryptocoryne (Araceae) from Sumatera, Indonesia: a new variety and three interspecific natural hybrids" in Taiwania 64(3) (2019)

Pour citer cette fiche :"Cryptocoryne cordata, Griffith, 1851" B-Aqua / GP (2021)