Echinodorus argentinensis
Échinodore d'Argentine
Retrouvez dans cette fiche, toutes les informations sur les Echinodorus argentinensis (Échinodore d'Argentine) . D'où ils viennent,comment les maintenir en aquarium, en terrarium ou en bassin, comment les multiplier,...

Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Rataj, 1970
Classe: Alismatidae
Ordre: Alismatales
Famille:  Alismataceae
Genre:  Echinodorus
Synonymes
Aquarius grandiflorus (Cham. & Schltdl.) Christenh. & Byng
Alisma grandiflorum Cham. & Schltdl.
Echinodorus argentinensis Rataj
Echinodorus floridanus R.R.Haynes & Burkhalter
Echinodorus grandiflorus (Cham. & Schltdl.) Micheli
Echinodorus grandiflorus subsp. grandiflorus
Echinodorus grandiflorus var. bracteatus Rataj
Echinodorus grandiflorus var. grandiflorus
Echinodorus grandiflorus var. ovatus Micheli
Echinodorus pellucidus Rataj
Echinodorus pubescens var. clausseni Seub.
Noms Communs
Échinodore d'Argentine
Argentine sword (en)
Membres du genre Echinodorus
Echinodorus scaber (Rataj, 1969)
Echinodorus intermedius ((Mart. ex Schult.f.) Christenh. & Byng, 1866)
Echinodorus paniculatus (Micheli, 1881)
Echinodorus 'compacta' (Cultivar, 2005)
Echinodorus 'Red Flame' (Cultivar, 1998)
Echinodorus 'Rose' (Cultivar, 1988)
Echinodorus 'Ozelot' (Cultivar, 1990)
Echinodorus aflame (Cultivar)
Echinodorus amazonicus (Rataj, 1970)
Echinodorus andrieuxii ((Hook. & Arn.) Small, 1909)
Echinodorus aschersonianus (Graebner, 1911)
Echinodorus xbarthii (H. Mühlberg, 1986)
Echinodorus berteroi ((Sprengel) Fassett, 1955)
Echinodorus bleheri (Rataj, 1970)
Echinodorus bolivianus ((Rusby) Lehtonen & Myllys, 2008)
Echinodorus cordifolius ((Linné) Grisebach, 1857)
Echinodorus floridanus (Haynes & Burkhalter, 1998)
Echinodorus grandiflorus ((Cham. & Schltdl.) Micheli, 1881)
Echinodorus harbii (Cultivar, 1986)
Echinodorus Horemanii (Rataj, 1970)
25 premiers résultats seulement

Origine géographique
Aire d'origine : Amérique du sud
Argentine, Brésil, Uruguay, Venezuela
Aire actuelle
Principalement présente en Amérique du sud, Echinodorus argentinensis a été introduite en Floride.
Environnement
Milieu
Terre, Douce
Dans la nature, elle pousse dans la boue le long des rivières.
Description
Type
Plante
Croissance
Taille
40 à 80 cm
Ce n'est que depuis les années soixante-dix que l'Echinodorus Argentinensis est considérée comme une espèce à part entière. Elle a longtemps été assimilée à une variété d'Echinodorus cordifolius.

Ses feuilles sont plus effilées que chez E. cordifolius en culture submergée, mais c'est surtout l'inflorescence en culture émergée qui a séparé les deux espèces.
Les feuilles sont plus rondes avec une forme de pointe, lancéolée, en culture émergée, caractères qu'elle perd au cours de son acclimatation en aquarium.

Description botanique
Feuilles émerges dressées, à pétioles longs, 80–120 cm de long. Limbe ovale, à l'extrémité brièvement acuminé, à la base abrupt ou régulièrement ovale, à l'extrémité émoussée ou incisée, de 15 à 26 cm x 7 à 15 cm de largeur avec 7 à 13 veines et des lignes pellucides distinctes. Feuilles submergées sur pétioles courts, limbes ovales ou ovales, aux deux extrémités acuminées ou émoussées. Tige dressée, de 90 à 150 cm de long, clairsemée et discrètement verruqueuse, inflorescence paniculée, largement ramifiée dans la verticille inférieure, ayant 5 à 12 verticilles contenant 6 à 12 fleurs chacune. Bractées plus courtes ou plus longues que les pédicelles. Pédicelles de 1 à 2,5 cm de long, sépales largement ovales, côtelés, de 4 à 6 mm de long, pétales blancs, corolle de 3 à 4 cm de diamètre. Étamines généralement 24. Agrégats de fruits globuleux, courtement échinés, akènes comprimés, 3 mm de long x 1 mm de large, ayant 3 à 5 côtes et 3 glandes placées généralement sur une rangée, bec de 0,4 à 0,5 mm de long. Les veines sont souvent brun rougeâtre foncé et le limbe peut présenter des taches irrégulières brun rougeâtre.

Rataj rapporte l'observation d'hybridations avec Echinodorus grandiflorus et Echinodorus longiscapus. Ces hybrides ont des caractéristiques mixtes.

Note : Karel Rataj a confirmé le rang d'espèce de Echinodorus argentinensis en 1970 dans "Darwiniana; Carpeta del 'Darwinion', Buenos Aires".
Initialement, cette espèce était considérée comme une sous-espèce de Echinodorus cordifolius.
En revanche, il y a des doutes quant à savoir si Echinodorus floridanus, décrite comme nouvelle par Haynes est un synonyme d'E. argentinensis.

Une grande confusion règne dans le genre Echinodorus et les appellations scientifiques diffèrent d'un ouvrage à l'autre. La grande quantité d'hybrides botaniques et de noms commerciaux rend la classification très complexe et sujette à controverse.
Depuis 2018, certaines Echinodorus ont rejoint le genre Aquarius. En aquariophilie toutefois, le nom Echinodorus reste très employé.
 
Maintenance
Dry Start
Oui
Paramètres
Température
20 à 28°C
pH
5,5 à 7
GH
2 à 15
Aquarium
Eclairage
Brassage
Substrat nutritif
Recommandé
Cette grande plante a une croissance rapide et on devra lui réserver un grand bac, ouvert si on veut conserver la hampe florale.
Dans de bonnes conditions de culture la plante peut atteindre jusqu'à un mètre de haut, avec les limbes des feuilles jusqu'à 30 cm de long et 9 cm de large.
Mais avec un éclairage quotidien de moins de douze heures, Echinodorus argentinensis reste plus petit.

Les feuilles atteignent rapidement la surface et on alors tendance à changer de teinte en éclairage intense.

On lui proposera une eau acide, relativement douce et une température moyenne de 24°C.

Echinodorus argentinensis est une plante à feuilles larges où les poissons comme les scalaires (Pterophyllum scalare) déposent volontiers leurs pontes.
Disponibilité commerciale : Rare
Attention ! : Dans le commerce, la majorité des spécimens proposés sous le nom d'Echinodorus argentinensis semble être des Echinodorus palaefolius.
Plantation et multiplication
Reproduction végétative
On procède par repiquage des plantules naissant spontanément sur les hampes florales submergées.

Reproduction sexuée
Dans de bonnes conditions Echinodorus argentinensis forme des tiges de fleurs qui percent la surface de l'eau et développent éventuellement des plantes adventices.
La simulation d'une courte période de jour peut favoriser la floraison.
Echinodorus argentinensis semble mieux fleurir dans des eaux plus fraîches et dans des conditions de jours courts.
La reproduction par semis de graines n'est cependant pas documentée en aquariophilie.

Note : Les échinodores sont susceptibles de s’hybrider lors de floraisons simultanées. On veillera à éviter de mélanger les espèces si on ne tient pas à créer une nouvelle variété. Dans tous les cas, on tiendra scrupuleusement une liste des ascendants des plantes obtenues et on veillera à en informer d’éventuels acquéreurs.
Commentaires
Étymologie : Echinodorus, du grec ekhĩnos (ἐχῖνος) "épine" et doron (δόρυ) "qui donne" en référence à ses fruit épineux et argentinensis, d'argentine.
Références
GBIF,
Flora do Brasil. Jardim Botânico do Rio de Janeiro. (2020)

Pour citer cette fiche :"Echinodorus argentinensis, Rataj, 1970" B-Aqua / GP (2021)