Caridina multidentata
Descripteur : Stimpson, 1860
Famille : Atyidae

Synonymes :
Caridina japonica de Man, 1892
Caridina japonica subsp. sikokuensis Kubo, 1938
Caridina voeltzkowi Lenz, 1910
Noms Communs :
Crevette d'Amano
Crevette d'Yamato
Crevette mangeuse d'algues

Amano shrimp (en)
Genre : Caridina
Caridina serratirostris (De Man, 1892)
Caridina caerulea (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina breviata (N.K.Ng & Cai, 2000)
Caridina simoni (Bouvier, 1904)
Caridina trifasciata (Yam & Cai, 2003)
Caridina woltereckae (Cai, Wowor & Choy, 2009)
Caridina acutirostris (Schenkel, 1902)
Caridina brevicarpalis (De Man, 1892)
Caridina propinqua (De Man, 1908)
Caridina cf. babaulti (Bouvier (1918))
Caridina logemanni (Klotz & von Rintelen, 2014)
Caridina dennerli (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina ensifera (Schenkel, 1902)
Caridina fernandoi (Arudpragasam & Costa, 1962)
Caridina glaubrechti (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina gracilirostris (De Man, 1892)
Caridina holthuisi (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina lanceolata (Woltereck, 1937)
Caridina lingkonae (Woltereck, 1937)
Caridina loehae (Woltereck, 1937)
Caridina longidigita (Cai & Wowor, 2007)
Caridina multidentata (Stimpson, 1860)
Caridina sarasinorum (Schenkel, 1902)
Caridina mariae (Klotz & T.von Rintelen, 2014)
Caridina spinata (Woltereck, 1937)

25 premiers résultats seulement

Caridina multidentata   
Crevette d'Amano
Origines géographiques
Aire d'origine :
Asie
Pays :
Corée, Japon, Taiwan
 
La crevette d'Amano se rencontre dans beaucoup de fleuves et rivières, notamment les marais du fleuve Yamato. On la trouve aussi, selon certaines sources à Taiwan et en Corée.
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce, Saumâtre
GH :
2 à 10 °GH
 
On trouve cette crevette dans des habitats aussi divers que des rivières de montagne ou des marais.
Au Japon et à Taïwan, les bandes de crevettes se comptent en centaines d'individus.

Les paramètres ci-dessus sont ceux des marais du fleuve Yamato, un de ses nombreux habitats naturels.
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
LC : Préoccupation mineure
Description
Taille :
: 3 à 4 cm SL  
: 4 à 5 cm SL
Respiration :
Branchiale
Longévité :
3 à 4 ans
 
Caridina multidentata
Caridina multidentata a un corps hyalin, plutôt gris à brun translucide avec un peu de vert. La coloration varie essentiellement avec l'environnement et le régime alimentaire. Des lignes de points foncés, marron à noir, parcourent tout le long du corps.
Comme les autres caridines, C. multidentata n'a pas de pinces.
Elle peut dépasser 5 cm pour les grosses femelles, mais les mâles restent plus petits et plus fins, avec 3,5 cm environ.
 
Alimentation :
Régime : 
Omnivore
Bien que réputée pour être des mangeuses d'algues, leur consommation reste très modérée et elles ne sont en aucun cas une solution à une invasion d'algues vertes. Leur régime alimentaire se compose plutôt de déchets organiques (déjections, restes de nourriture). Elles contribuent donc à leur rapide élimination. Ce sont aussi des charognardes notoires qui s'attaqueront à tous les cadavres de poissons et autres animaux.

Dans un gros aquarium communautaire, elles trouveront probablement suffisamment de nourriture avec les restes des poissons, algues et autres déchets, mais en aquarium spécifique, il sera nécessaire de les nourrir avec des pastilles pour poissons de fond ou crustacés, dont elles raffolent.

Les crevettes sont volontiers charognardes et omnivores détritivores. Elles mangeront à peu près tous les aliments qu'elles parviendront à trouver sur le sol
Elles apprécieront également d'avoir une alimentation variée composée de comprimé d'algues, d'ortie, de courgettes blanchies, de concombre, de laitue, de carottes et d'épinards.

Attention, s'il est facile de nourrir les crevettes, il l'est encore plus de les suralimenter.
Vous pouvez les nourrir une seule fois par jour ou même une fois tous les deux ou trois jours si vous avez un aquarium riche en matière organique.
Elles seront en meilleurs santé, et consacreront plus de temps et de motivation à nettoyer votre aquarium.
 
Dangerosité :
 
 
 Aucun
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
        20      23              27      30
pH :
              6,5                       8

GH :
(°GH)
         2       3              12       20
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
100 l minimum (150 l recommandé)
Brassage :
Population :
6 minimum (12 recommandé)
Ratio M/F :
1 / 1
 
 Elle peut s'adapter des qualités d'eau très diverses allant d'une eau douce et légèrement acide à une eau dure et alcaline, voir légèrement saumâtre. De même, la température peut varier entre 20 et 30 °C, même si l'idéal reste autour de 25°C.

Comme tous les crustacés, elle mue régulièrement, et il lui faut donc du calcium ainsi que d'autres minéraux essentiels pour reconstituer son exuvie. Les GH et un KH ne doivent donc en aucun cas être nul. Elles mueront plus facilement et plus fréquemment dans une eau fortement minéralisée.

Comme avec tous les invertébrés aquatiques, elle est sensible aux métaux lourd, principalement le cuivre présent dans de nombreux traitement médicaux ou algicides. Les nitrates doivent aussi être contenus dans des proportions raisonnables.

Les crevettes Amano sont grégaires et sociables et doivent vivre en groupe de nombreux spécimens.
Elles ne présentent aucune agressivité intra ou inter-spécifique, et peuvent cohabiter avec tous les poissons non prédateurs. La cohabitation avec d'autres espèces de crevettes peut toutefois s'avérer plus hasardeuse.

L'espèce vit naturellement dans les grandes rivières avec un substrat de rocher.
On lui proposera donc un bac composé de galets et de graviers avec un courant modéré.
Les crevettes Amano sont omnivores avec une nette préférence pour les micro-algues du décor. On veillera donc à lui proposer un bac mûr et pourvu en algues. L'eau verte sera idéale.

Les crevettes sont paisibles et peuvent cohabiter avec tous les poissons ou crustacés non prédateurs. On évitera donc la cohabitation avec les gros cichlidés et autres poissons carnivores, ainsi que celle des crabes et des écrevisses.

Les crevettes sont sensibles à la qualité de l'eau et ne tolèrent pas les déséquilibres. Un filtre éponge ou Matten offre beaucoup de surface sur laquelle paître et est absolument sans danger pour les bébés crevettes.
 
Dispo vente :
Disponible
Son nom commun se réfère à Takashi Amano, chantre de l'aquascaping, qui a popularisé cette espèce en aquarium d'eau douce.
Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Difficile
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
24 à 27 °C
pH :
7 à 8
Dimorphisme :
Les mâles des crevettes Amano ont une ligne de points distincts alors que les femelles affichent des quasi-traits formant comme une ligne brisée.

Les femelles C. multidentata disposent d'une cavité sous l'abdomen entourée par les pléopodes. Les pléopodes des mâles ne permettent pas cette tenue et permettent de sexer les crevettes mâles Multidentata des femelles.

Les mâles adultes sont plus petits que les femelles.
Processus de reproduction :
Le cycle de vie naturel de Caridina multidentata passe par de l'eau saumâtre voir de l'eau de mer. Les phases larvaires de son développement se dérouler en eau saumâtre autour de 17 à 34 g/l.
Les femelles produisent une grande quantité d'oeufs, et les larves qui sont libérées dans les eaux douces des rivières, dérivent avec le courant vers l'embouchure des fleuves et poursuivent en eau de mer ou en eau saumâtre les autres stades de développements.
À ce stade, les larves sont en suspension dans l'eau et font partie du zooplancton. Elles se nourrissent, en filtrant l'eau, du plancton disponible souvent en quantité importante dans les zones d'estuaires, les marais des deltas ou les mangroves côtières. Une fois le développement achevé, la petite crevette entreprend la remontée des fleuves vers les eaux douces.
Ce mode de reproduction rend son élevage en captivité délicat.
La maturité sexuelle est atteinte autour de cinq mois.

La femelle grainée porte leurs œufs sous ses pléopodes durant environ quatre semaines. On isole alors la femelle dans un bac pour la ponte, en eau douce. La femelle expulse les larves dès leur éclosion. On peut alors la retirer. Le bac doit être planté de Mousse de Java, riche en algues et l'eau un peu verte, afin de nourrir les larves pendant les premiers jours. Après trois à cinq jours, il faut transférer les larves dans un bac d'eau salée (salinité 33 à 34 g/l), riche en phytoplancton. On peut procéder en augmentant progressivement la salinité pour imiter les conditions naturelles.

Une souche de Dunaliella salina permet de réaliser l'élevage des larves et de les amener au stade final de leur développement. Il est également possible d'utiliser des aliments pour coraux à base de phytoplancton.

Après trois semaines et avoir pris plusieurs formes, les larves se prennent la forme adultes en miniature. Les jeunes crevettes mesurent alors 5 mm et sont déjà capables de marcher et de nager. Elles se nourrissent comme les adultes, d'algues vertes, de détritus ou de la nourriture laissée par les poissons.
On peut alors dessaler alors l'eau, en pratiquant des changements d'eau successifs à l'eau douce, durant une semaine, jusqu'à obtenir une salinité très faible. lorsque leur taille le permet, elles peuvent être introduites en bac communautaire.
Commentaires
Étymologie : Caridina vient du grec καρίς (karís) "crevette", et multidentata "aux dents nombreuses" en référence à son rostre crénelé.
Sources
GBIF
- Uwe Werner "Shrimps, crayfishes, and crabs in the freshwater aquarium" Verlag A.C.S. (1998)
- Carsten Logemann, Frank Logemann, Chris Lukhaup, "Faszination Süßwassergarnelen" (2011)