Descripteur : Richters, 1880
Famille : Atyidae

Synonymes :
Caridina richtersi Thallwitz, 1891
Noms Communs :
Crevette Abeille
Caridine abeille

Bee Shrimp (en)
Tangerine Tiger Shrimp (en)
Genre : Caridina
Caridina serratirostris (De Man, 1892)
Caridina caerulea (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina breviata (N.K.Ng & Cai, 2000)
Caridina simoni (Bouvier, 1904)
Caridina trifasciata (Yam & Cai, 2003)
Caridina woltereckae (Cai, Wowor & Choy, 2009)
Caridina acutirostris (Schenkel, 1902)
Caridina brevicarpalis (De Man, 1892)
Caridina propinqua (De Man, 1908)
Caridina cf. babaulti (Bouvier (1918))
Caridina logemanni (Klotz & von Rintelen, 2014)
Caridina dennerli (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina ensifera (Schenkel, 1902)
Caridina fernandoi (Arudpragasam & Costa, 1962)
Caridina glaubrechti (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina gracilirostris (De Man, 1892)
Caridina holthuisi (von Rintelen & Cai, 2009)
Caridina lanceolata (Woltereck, 1937)
Caridina lingkonae (Woltereck, 1937)
Caridina loehae (Woltereck, 1937)
Caridina longidigita (Cai & Wowor, 2007)
Caridina multidentata (Stimpson, 1860)
Caridina sarasinorum (Schenkel, 1902)
Caridina mariae (Klotz & T.von Rintelen, 2014)
Caridina spinata (Woltereck, 1937)

25 premiers résultats seulement

Caridina serrata   
Crevette Abeille
Origines géographiques
Aire d'origine :
Asie
Pays :
Chine, Hong Kong, Taïwan
 
Caridina serrata a été découverte et décrite pour la première fois sur l'île de Hong Kong (Kowloon) en 1860 (Stimpson).
Ces crevettes n'ayant pas été retrouvées ailleurs, elles semblaient donc endémiques de Hong Kong avec une aire de distribution confinée localement, mais des populations de Taiwan et du sud du Guangdong ont été découvertes très récemment.
Aussi, cinq nouvelles espèces du groupe Caridina serrata ont été décrites, à savoir Caridina nanaoensis de la province du Guangdong, C. apodosis de Hong Kong et C. yulinica, C. wumingensis et C. mutata de la province du Guangxi, toutes dans le sud de la Chine. (Yixiong Cai et Ngan Kee NG, 1999)
Environnement
Paramètres du milieu naturel :
Eau :
Douce
 
Caridina serrata fréquente de petits ruisseaux ou des rivières lentes à la fois dans les montagnes et dans les plaines.
L'espèce habite aussi de très petits ruisseaux à plus haute altitude, dans une forêt secondaire et une garrigue non perturbée.
Une petite population a été trouvée par accident dans un ruisseau de colline légèrement dégradé dans une localité non enregistrée auparavant. Cela suggère donc que cette espèce pourrait être plus résistante et plus répandue que prévu.
On a d'abord pensé qu'elle était endémique de l'île de Hong Kong. Cependant, d'après une analyse à partir de données non publiées, elles peuvent être trouvées à Lantau Island, Hong Kong Island et Sai Kung District. (Yixiong Cai et Ngan Kee NG) De nouvelles collectes de cette espèce ont été réalisées par David Dudgeon à partir d'un petit ruisseau de montagne sur une colline au-dessus de Bekhers, sur l'île de Hong Kong. Kemp a enregistré ses spécimens dans des trous d'eau de très petits ruisseaux d'eau claire, dépourvus de mauvaises herbes, sur le pic de Hong Kong, à une altitude de 350 à 500 mètres.
Menace et protection :
NE
NA
DD
LC
NT
VU
EN
CR
RE
EW
EX
Statut UICN : 
NT : Quasi menacée
En raison de la pollution, de la collecte pour le commerce des aquariums et de l'urbanisation de l'île de Hong Kong, cette espèce endémique est gravement menacée et doit être considérée comme une espèce en danger sur son aire restreinte.
Description
Taille :
: 1,5 à 2,5 cm SL  
: 2 à 3 cm SL
Respiration :
Branchiale
Longévité :
1 à 2 ans
 
Bien que les C. serrata disponibles dans le commerce aquariophile soient souvent jaunes / oranges, elles ont, dans la nature, bien plus de variantes de couleurs. Leur corps translucide peut acquérir par sélection une teinte bleue, violette ou même verdâtre. Ces couleurs sont le résultat de sélections des couleurs.
Les types sauvages de Caridina serrata sont plutôt bruns ou incolores. Cela les aide à se fondre dans leur environnement, ce qui rend plus difficile pour les prédateurs de les trouver.
En plus de rayures irrégulières sombres, leur corps est recouvert de nombreux petits points.
Une autre caractéristique distincte de cette espèce est que Caridina serrata a un rostre très court si on la compare avec d'autres espèces de crevettes.

Généralement, la crevette "abeille" a une robe en tricolore : orange, noir et blanc.
On la différencie de Caridina cf. breviata par une robe plus orangé, la présence de ligne blanche et surtout par des tâches noires aléatoires et qui deviennent ponctiformes sur les côtés.
Les femelles portent souvent plus de ligne blanche dorsale que les mâles.
Le rostre et les uropodes sont orange à brun. Chaque uropode possède un point blanc bien marqué.
Le reste du corps est partagé de manière annulaire entre des bandes blanches, orange transparente et noire.

Identification :
Rostre court, droit ou légèrement courbé vers le bas, atteignant presque ou dépassant légèrement l'extrémité du segment basal du pédoncule antennaire, extrémité dirigée légèrement vers le haut, formule rostrale: 0 ± 5 (mode 1 ± 3) + 5 ± 12 (mode 7 ± 9) / 0 ± 6 (mode 2 ± 3), dents plus grandes, plus largement espacées en avant qu'en arrière; angle orbital inférieur de la carapace fusionné avec la colonne vertébrale antennaire; angle ptérygostomial arrondi, légèrement produit vers l'avant. " (Y. Cai et N. K. Ng, 1999).

Distinction entre C. serrata et C. cantonensis :
Un facteur d'identification clé est le marquage horizontal sur les 3e et 6e segments abdominaux lorsque les spécimens sont vivants. De plus, C. serrata est le plus petit Atyidae de Hong Kong, avec des adultes sauvages de moins de 20 mm, généralement pas plus gros que 15 mm, tandis que C. cantonensis atteint 35 à 40 mm à maturité. De plus, leurs rostres sont légèrement plus courts que la plupart des C. cantonensis, mais certains C. cantonensis ont également des rostres relativement courts en raison de facteurs génétiques, ce qui peut ne pas être l'indicateur le plus fiable.

Note :
Lors d'un étude (Klotz, W., & T. von Rintelen.) plusieurs spécimens d'Atyidae ont été collectés dans les ruisseaux des collines de la province du Guangdong, du sud de la Chine et de Hong Kong entre 2004 et 2013.
Certaines de ces espèces, la plupart d'entre elles également vendues comme crevettes ornementales dans le commerce des aquariums, se sont avérées être nouvelles pour la science par l'observation morphologique et l'analyse des séquences d'ADNmt.
Trois nouvelles espèces, Caridina logemanni n. sp., Caridina mariae n. sp. et Caridina conghuensis n. sp., tous membres du groupe d'espèces appelé Caridina serrata (Cai & Ng 1999), sont décrites.
Au vu des résultats obtenus lors de cette étude, Caridina tumida Wang, Liang et Li, 2008 est devenu synonyme de Caridina venusta Wang, Liang & Li, 2008, et Caridina meridionalis Wang, Liang & Li, 2008 est déplacée au genre Paracaridina Liang, Guo & Tang, 1999 et synonymisé avec Paracaridina zijinica Liang, 2002.
Des nouveaux enregistrements pour Caridina trifasciata Yam & Cai, 2003 et Caridina serrata Stimpson, 1860 ont été aussi enregistrées.
 
Alimentation :
Régime : 
Omnivore
Les Caridina serrata sont des omnivores opportunistes. Elles consomment la litière de feuilles, les algues, les détritus, etc.
Elle ne mangent pas de plantes saines, mais les plantes mourantes ou en décomposition.
Comme charognardes, Elles ne sont pas difficiles à contenter. Ces crevettes mangeront à peu près tous les aliments qu'elles parviennent à trouver au fond de votre aquarium.
Dans un réservoir bien établi, ils peuvent généralement trouver elles-mêmes suffisamment de nourriture (algues et biofilm).

Néanmoins, afin de garder ces crevettes en bonne santé, vous devrez compléter de temps en temps avec des aliments spécialisés et ajouter des courgettes blanchies, du concombre, de la laitue, des carottes, des épinards et des feuilles diverses à leur alimentation.

Les crevettes Caridina serrata sont très adaptables en ce qui concerne l'alimentation et vous ne devriez pas avoir de problèmes pour les alimenter, mais ne les suralimentez pas. La suralimentation des crevettes est le meilleurs moyen de polluer l'eau.
Vous pouvez nourrir les crevettes une fois par jour ou une fois tous les deux à trois jours si vous avez un aquarium suffisamment "mûre", ce qui finalement est à la fois peu coûteux et très pratique. De surcroit, en faisant cela, vous les motiverez pour nettoyer votre aquarium.
 
Maintenance
Paramètres de maintenance :
Température :(°C)
        15      20              24      28
pH :
         6      6,5            7,5      7,8

GH :
(°GH)
         3       4              6       8
Conductivité :
(µS/cm)
         100     150          200     250
Caractéristiques de l'aquarium :
Volume :
20 l minimum (40 l recommandé)
Brassage :
Population :
6 minimum (12 recommandé)
Ratio M/F :
1 / 1
 
 Ces crevettes sont peu exigeantes, faciles à conserver et parfaites si vous vous lancez dans l'élevage des crevettes.
Compte tenu de leur petite taille, les crevettes C. serrata n'ont pas besoin d'un grand bac. Idéalement, un réservoir de quarante litres leur conviendra parfaitement.
Bien sûr, elles peuvent vivre et prospérer même dans des réservoirs plus petits, mais dans ce cas, vous devrez avoir un contrôle constant sur vos paramètres d'eau car, comme toutes les crevettes naines, elles détestent les changements et, dans de petits réservoirs, les paramètres peuvent changer très rapidement.
En effet, le facteur le plus important pour garder vos crevettes en bonne santé est un cycle stable de l'azote car les crevettes sont sensibles à l'ammoniac et aux nitrates.
La température optimale doit être comprise entre 20 et 24°C. Les caridines "abeille" peuvent également tolérer des températures plus basses ou plus élevées. Cependant, selon plusieurs études, la température est l'un des facteurs affectant leur croissance, leur survie et leurs modes de reproduction. Une température plus élevée augmentera leur métabolisme et leur taux de reproduction, mais réduira leur durée de vie.
Les crevettes "abeille" apprécieront l'eau avec un pH légèrement acide à neutre, dans la gamme de 6,0 à 7,5 et une dureté de l'eau entre 4 et 8 GH et 0 et 4 KH. Cela en fait un excellent choix pour toutes les configurations de bac dédié aux crevettes Neocaridina ou Caridina.
Surveillez vos paramètres et effectuez de petits changements d'eau. La qualité de votre eau doit être irréprochable. Les crevettes naines n'aiment pas les changements importants et soudains.
Pour le maintient et l'élevage des crevettes en général, partir d'eau osmosée re-minéralisée avec des sels spécialement conçus pour les crevettes, est un bon choix.
Le substrat peut être naturel (sable ou gravier fin), mais peut avantageusement être constitué de produits spécialisés (ADA Amazonia, Fluval, Akadama-Bonsai, etc.) qui ont l'avantage de garder le pH inférieur à la neutralité.
La filtration avec un filtre à éponge ou Matten est recommandée comme pour tous les bacs à crevettes car sans danger pour les juvéniles.
Compte tenu du fait que les Caridina serrata vivent dans les ruisseaux, l'aération est également fortement recommandée.
La lumière n'est en revanche pas très importante pour les crevettes. L'éclairage doit seulement être adapté aux besoins des plantes de votre aquarium.
Caridina serrata appréciera tous les types de décors, feuilles, rochers, bois, tuyaux en PVC, etc. dans votre aquarium. Cela leur donnera des endroits où se cacher. De plus, les éléments de "décoration" fournissent beaucoup de surface pour les algues et le biofilm consommé par celle-ci.

Les Caridina serrata ne sont pas territoriales et préfèrent être en grands groupes.
Plus encore, plus la colonie de crevettes est grande, plus elles se sentent en sécurité et plus elles ont confiance en elles.
Elles peuvent donc être gardées en bac communautaire avec d'autres types de crevettes, des poissons d'eau douce ou des escargots.
En raison de leur nature paisible, il est très logique que les crevettes Caridina sarrata soient conservées avec des compagnons de bac qui sont également paisibles et partagent les mêmes paramètres d'eau .
Les crevettes "abeille" sont compatibles avec les autres crevettes naines avec lesquelles elles ne s'hybrident pas, avec les escargots d'eau douce, les petits poissons paisibles comme les Corydoras pygmée, les Otocinclus...
Éviter en revanche de gardez les crevettes avec la plupart des espèces d'écrevisses et de crabes d'eau douce.

Avant de les mettre Caridina serrata dans votre aquarium, n'oubliez pas de les acclimater soigneusement comme tous les invertébrés. Faites-le très lentement. En général, deux à trois heures suffiront.
Soyez aussi très prudent avec les fertilisant et les médicaments. Les crabes, les crevettes et les écrevisses ne tolèrent pas les médicaments à base de cuivre.
 
Dispo vente :
Disponible
C'est l'une des premières espèces d'atyidés connues décrites en Asie de l'Est
Parfois, les crevettes "abeille" de la rivière Lam Tsuen, dans le centre des nouveaux territoires (Hong Kong) sont appelées, à tord, Neocaridina serrata. Il s'agit en fait de Caridina cantonensis.

Plusieurs espèces peuvent donc être appelées crevettes "abeille" dans le passe-temps des aquariums, bien que si vous achetez des animaux élevés en captivité, en particulier les variétés ornementales, vos crevettes ressembleront probablement à C. cantonensis. La présence de plusieurs espèces d'apparence similaire dans le sud de la Chine et à Hong Kong suggère cependant que l'hybridation ne peut être exclue.

Il convient donc de se renseigner avant l'achat sur l'identification et la provenance des individus que vous souhaitez accueillir.
Reproduction
Type :
Ovipare
En aquarium :
Possible
Paramètres types pour la reproduction :
Température :
20 à 24 °C
pH :
6,5 à 7,5
GH :
4 à 6 °GH
Dimorphisme :
Les femelles ont généralement les couleurs les plus marquées par rapport aux mâles. Les plus grosses crevettes sont des femelles. Les mâles sont plus petits.

En raison du fait que les femelles portent des œufs, l'abdomen des femelles est plus large pour protéger les œufs. Les crevettes mâles sont plus minces.
Les femelles ont des pléopodes plus longs car elles doivent porter les œufs.
Processus de reproduction :
Caridina serrata a un développement larvaire abrégé et ne migre pas vers la mer pour se reproduire (Yam et Dudgeon 2005).

Les crevettes C. serrata sont assez prolifiques et peuvent se reproduire très rapidement si les conditions le permettent.
Les paramètres d'eau doivent être stables et il faudra s'assurer qu'il y ait suffisamment de nourriture dans le réservoir, pendant la période de reproduction.
Caridina serrata est une espèce entièrement d'eau douce avec un développement larvaire abrégé sans stades planctoniques.
Selon la température, ces crevettes deviennent sexuellement matures en trois à quatre mois.

Dans la nature, la reproduction se limite principalement à la saison des pluies, car la température de l'eau augmente au début de la mousson d'été.
Dans les aquariums, nous n'avons pas ces limitations et pouvons les reproduire toute l'année.

Les femelles muent avant l'accouplement et libèrent une certaine substance chimique dans l'eau environnante pour attirer les mâles. Ce signal prévient les mâles que la femelle est prête à frayer, ce qui amène les crevettes mâles à nager frénétiquement autour du réservoir, pour la trouver.

Le nombre d'œufs produits par femelle dépend de la taille de la femelle elle-même. Dans la plupart des cas, elle varie de trente à quarante œufs.

La femelle gardera les œufs sous leur queue pendant tout le temps nécessaire à l'incubation qui, selon la température, peut varier de quatre à cinq semaines. Vous la verrez ventiler ses œufs régulièrement avec des pléopodes.

À l'éclosion, les jeunes de Caridina Serrata sont comme de minuscules répliques des crevettes adultes.
Bien qu'ils soient très petits (environ 2 mm de long), ils sont complètement indépendants.
Les bébés crevettes ont les mêmes préférences alimentaires que les adultes.

Ne vous inquiétez pas de leur coloration à ce stade. Elle deviendra plus intense au fur et à mesure que les jeunes grandiront.

Attention. Les Caridina Serrata se croiseront avec la plupart des espèces de Caridina à l'exception des crevettes Amano. Mais elle peuvent être élevées avec les crevettes Neocaridina sans risque de croisement.
Commentaires
Étymologie : Caridina vient du grec καρίς (karís) "crevette", et serrata provient de serratus "en forme de scie"
Sources
IUCN, GBif, MNHN
- Cai, Y. and Ng, P.K.L. "A revision of the Caridina serrata species group, with descriptions of five new species (Crustacea: Decapoda: Caridea: Atyidae)." Journal of Natural History 33 (1999)
- Yam, R.S and Dudgeon, D. "Inter- and intrapsecific differences in the life history and growth of Caridina spp. (Decapoda: Atyidae) in Hong Kong streams." in Freshwater Biology 50 (2005).
Caridina serrata in Hong Kong Freshwater Biodiversity Database (2019)
Michael in Aquariumbreeder.com.
- Klotz, W., & T. von Rintelen. "To “bee” or not to be – on some ornamental shrimp from Guangdong Province, Southern China and Hong Kong SAR, with descriptions of three new species". in Zootaxa 3889 (2014)
- Cai, Y., & Ng, N. K. "A revision of the Caridina serrata species group, with descriptions of five new species (Crustacea: Decapoda: Caridea: Atyidae)". in Journal of Natural History 33 (1999)