Melanotaenia arfakensis
Poisson Arc-en-ciel d'Arfak
En cours de rédaction :
Appréciant une eau basique et une conductivité plutôt faible, le poisson arc-en-ciel d'Arfak est plutôt destiné à l'aquarium spécifique ou au biotope de Papouasie occidentale.
Pour le bien-être de ce poisson, on essayera d'imiter son environnement naturel le plus fidèlement possible en reproduisant les variations saisonnières nécessaires au déclenchement du frai.


Des informations manquantes, des précisions à apporter? N'hésitez pas à devenir membre de B-Aqua et participer à la rédaction de la base de données!
Taxinomie
Descripteur : Allen, 1990
Classe: Actinopterygii
Ordre: Atheriniformes
Famille:  Melanotaeniidae
Genre:  Melanotaenia
Synonymes
Aucun
Noms Communs
Poisson Arc-en-ciel d'Arfak
Arfak rainbowfish (en)
Membres du genre Melanotaenia
Melanotaenia mairasi (Allen & Hadiaty, 2011)
Melanotaenia ogilbyi (Weber, 1910)
Melanotaenia goldiei (Macleay, 1883)
Melanotaenia caerulea (Allen, 1996)
Melanotaenia vanheurni (Weber et de Beaufort, 1922)
Melanotaenia australis (Castelnau, 1875)
Melanotaenia boesemani (Allen & Cross, 1980)
Melanotaenia eachamensis (Allen & Cross, 1982)
Melanotaenia exquisita (Allen, 1978)
Melanotaenia fluviatilis (Castelnau, 1878)
Melanotaenia gracilis (Allen, 1978)
Melanotaenia lacustris (Munro, 1964)
Melanotaenia maccullochi (Ogilby, 1915)
Melanotaenia nigrans (Richardson, 1843)
Melanotaenia oktediensis (Allen & Cross, 1980)
Melanotaenia parva (Allen, 1990)
Melanotaenia pierucciae (Allen & Renyaan, 1996)
Melanotaenia praecox (Weber & de Beaufort, 1922)
Melanotaenia pygmaea (Allen, 1978)
Melanotaenia rubrostriata (Ramsay & Ogilby, 1886)
Melanotaenia splendida (Peters, 1866)
Melanotaenia trifasciata (Rendahl, 1922)
25 premiers résultats seulement

Origine géographique
Aire d'origine : Asie
Indonésie
Cette espèce a été enregistrée dans les affluents du système du fleuve Prafi à vingt kilomètres à l'ouest de Manokwari, la capitale provinciale de la Papouasie occidentale, et le système fluvial Koor dans la partie nord de la péninsule de Birds Head, en Indonésie (Allen 1990, GR Allen communication personnelle 2019). Elle a également été signalée dans la rivière Kebar et dans la ville de Manokwari elle-même (Kadarusman comm. pers. 2019).

Aucune action de conservation n'est en place pour cette espèce, mais elle est présente dans une réserve naturelle (Kadarsuman comm. pers. 2019). C'est l'un des poissons arc-en-ciel les plus étudiés en Nouvelle-Guinée (D. Hoese comm. pers. 2020), mais des efforts doivent être faits pour continuer à étendre la recherche sur la population et la distribution.
Environnement
Paramètres
Milieu
Douce
Température
24 à 26 °C
pH
7,9 à 8,7
Conductivité
270 µS/cm
Melanotaenia arfakensis a été observé dans les plaines inondables des basses terres et les terrains vallonnés jusqu'à au moins 500 m d'altitude. Il fréquente les petits ruisseaux à débit lent traversant des forêts secondaires, des plantations de palmiers à huile et des établissements humains, ainsi que dans des rivières et des affluents plus importants, généralement concentrés dans des bassins plus profonds (Allen 1990, GR Allen comm. pers. 2019).

Note : Cette zone est bordée à l'ouest par les montagnes Arfak d'où partent plusieurs systèmes fluviaux. On y trouve une riche diversité animale et végétale, kangourous arboricoles, bandicoots et couscous.
La région d'Arfak a été le site de la première grande expédition zoologique en Papouasie occidentale dirigée par d'Albertis et Beccari en 1872-73.
Critère : (B1ab(iii))
Cette espèce est évaluée comme étant en voie de disparition.
Elle a une zone d'occurrence (EOO) de 2000 km2, est présente dans quatre localités (sur la base de quatre localités disjointes avec des menaces d'urbanisation, de plantations de palmiers à huile et d'exploitation minière) et subit un déclin continu de son habitat.
La tendance de la population est cependant considérée comme stable dans certaines parties de son aire de répartition, mais en déclin à Manokwari et dans la rivière Prafi en raison du palmier à huile (GR Allen et Kadarsuman comm. pers. 2019, Menangkalangi et al. 2020).

En effet, l'habitat de l'espèce a été radicalement modifié en raison du développement d'une industrie du palmier à huile, des colonies et de l'extraction de l'or traditionnelle. Des poissons introduits peuvent également constituer une menace pour la population (Menangkalangi et al. 2019).
Description
Taille
: 10 à 11 cm SL  
: 8 à 9 cm SL
Respiration
Branchiale
Longévité
5 à 6 ans
Régime
Omnivore
Melanotaenia arfakensis a une couleur mauve avec des reflets argentés sur le haut du corps, tandis que l'abdomen est blanc-argenté. Il a une bande médiane bleu-noir qui s'étend de la tête à la base de la queue, large d'environ une écaille, et une étroite bande jaune-orange entre chaque rangée d'écailles horizontales sur les côtés du corps.
Les nageoires sont translucides avec une nuance bleuâtre à mauve. La deuxième nageoire dorsale a une bande sub-marginale foncée et d'étroites marges blanches. La nageoire caudale est d'un blanc jaunâtre à translucide avec des bords supérieurs et inférieurs noirs.

Les mâles peuvent atteindre une taille maximale de onze centimètres au maximum (Allen 1991), mais la plupart ne dépassent pas neuf centimètres. Les femelles mesurent généralement moins de huit centimètres. Les mâles sont aussi plus colorés que les femelles.

Épines dorsales ( total) : 5 - 7 ; Rayons mous dorsaux ( total) : 12-16 ; Épines anales : 1; Rayons mous anaux : 22 - 25

Note : En 1989, Gerald Allen a participé à une enquête sur la conservation de la région de la baie de Bintuni, le grand golfe qui sert à isoler la péninsule de Vogelkop du reste de la Nouvelle-Guinée. Bien que les travaux aient principalement porté sur des poissons saumâtres et marins, il a eu l'occasion d'y faire plusieurs collectes d'eau douce ainsi que dans les environs de Manokwari et de Sorong, dans la région nord-est et ouest de la péninsule de Vogelkop. Ces collections ont abouti à la découverte de trois nouvelles espèces, Melanotaenia angfa, M. arfakensis et M. parva.
 
Régime Alimentaire
Le poisson arc-en-ciel Afrak est omnivore mais se nourrit principalement d'insectes (larves, insectes aquatique), de petits animaux trouvés au fil de l'eau et de matière végétale.

En aquarium on misera sur une alimentation variée, riche en protéines. Le poisson peut survivre uniquement avec de la nourriture sèche du commerce, mais si vous voulez qu'il prospère et se reproduise, il faudra également lui donner régulièrement de la nourriture vivante.
Dimorphisme
Comme pour tous les poissons Arc-en-ciel, les mâles sont plus grands et plus colorés que les femelles.
Dangerosité
 
 
 Aucun
Maintenance
Population
6 minimum (12 recommandé)
Zone
Centrale, Supérieure
Ratio M/F
1 / 1
Paramètres
Température
        22      24              26      28
pH
         7      7,5            8,5      9
GH
         4       8              10       12
Brassage
Aquarium
Volume
250 l minimum (300 l recommandé)
Longueur
120 cm minimum (150 cm recommandé)
Le poisson-arc-en-ciel d'Arfak n'est pas une espèce commune en aquarium et on sait peu de chose sur ses besoins. On essayera d'imiter le plus fidèlement possible son environnement naturel en reproduisant un cours d'eau traversant la forêt tropicale en plaine alluviale.
On trouve principalement Melanotaenia arfakensis près de la végétation, des branchage submergés, mais peut également être présent dans les marécages et les lagunes.

Dans les affluents du système de la rivière Prafi, notamment le Warmare, l'Aimasi et le Nimbai ou les rivières Kebar, Nuni, Asiti, Appi et Atai, les valeurs de pH se situent entre 7,85 et 8,65. L'eau est claire, la température de 25,4°C, et la conductivité de 267 µS/cm (saison des pluies ?).
Attention ! : Leur milieu naturel est soumis aux variations saisonnières. L'eau y est chaude (25 à 28°C), et plus dure à la saison sèche, et plus fraiche (22°C,) et douce à la saison des pluies avec un courant plus fort.

Sachant cela, on pourra reproduire un environnement de rivière sableuse aux berges végétalisées et jonchée de branchages. Bon nageur et assez grand, on veillera à lui fournir un bel espace de nage.
Melanotaenia arfakensis aime se tenir dans le courant et appréciera les variations saisonnières de flux. Pour cela on pourra ajouter une turbine permettant de reproduire la saison des pluies.

Habitué au couvert forestier, ce poisson appréciera une couverture végétale et/ou un éclairage modéré.

Le sol n'aura pas une grande importance car M. arfakensis occupe préférentiellement la partie haute de l'aquarium.
On le choisira donc en fonction des plantations choisies.

Avec une alimentation variée, et les conditions décrites plus haut, cette espèce peut très bien être maintenue en aquarium et peut également être élevée.

La cohabitation est possible, mais ce poisson, assez rare et en voie de disparition dans son milieu, devra être élevé en aquarium spécifique où on pourra assurer sa reproduction.

Attention ! : Tous les Melanotaenia, insectivores de surface, peuvent sauter, un couvercle est donc fortement recommandé.

Disponibilité commerciale : Rare

Un certain nombre de spécimens ont été collectés vivants par Heiko Bleher en 1990 et élevé entre autres par Marcel Dielen. En 2013, Hans-Georg Evers a rapporté quelques prises sauvages nécessaires au "rafraîchissement" de cette souche.
Melanotaenia arfakensis est, encore aujourd'hui, peu commun dans le commerce des aquariums et les individus disponibles proviennent de populations élevées en captivité (P. Unmack, comm. pers. 2019).

Attention ! : Comme pour beaucoup de poissons arc-en-ciel, les spécimens adultes sont rarement vendus et ce sont les poissons juvéniles beaucoup plus ternes qui sont presque toujours proposés dans les bacs des revendeurs. Leur identification est donc parfois douteuse et il conviendra de bien se renseigner sur leur provenance et leur filiation.
Reproduction
Type
Ovipare
Difficulté
Possible
Paramètres
Température
25 à 26 °C
pH
7,5 à 8
GH
10 à 11 °GH
Il semble que l'élevage de l'Arc-en-ciel d'Arfak soit assez facile, mais il y a peu de retour d'expérience du fait de la rareté de sa maintenance.

Dans la nature, on note une augmentation des activités de reproduction de juin à septembre, pendant la saison sèche (ruisseaux Nimbai et Aimasi, système fluvial de Prafi), avec des conditions de faible débit d'eau, .
Cette espèce a une fécondité relativement faible, produisant environ 23 à 1 351 œufs d'un diamètre relativement important (0,5 à 1,3 mm) (Manangkalangi, 2009).

On reproduira donc la saison sèche pour stimuler le frai en réduisant le débit d'eau et en augmentant la température. Le bac sera tapissé de mousse afin de protéger la ponte et les alevins de la prédation parentale.

Lorsque les femelles sont prêtes, elles disperseront leurs œufs sur la mousse. Une fois que tous les œufs ont été pondus et fécondés, les parents doivent être retirés si on veut améliorer le rendement de production.
Les œufs devraient éclore au bout d'une semaine environ à 25°C (à confirmer).
Les premières semaines les larves seront nourries avec des infusoires (paramécies) puis avec des artémies fraîchement écloses, des microvers...
Commentaires
Étymologie : Melanotaenia, melano- du grec ancien μέλας, μέλανος, mélas, mélanos "noir " et taenia, du latin tænia "bandelette", du grec ταινία, (tainía) "bandelette" (ici bande, rayure), et arfakensis "d'Arfak".
Les monts Arfak sont une chaîne de montagnes située dans la péninsule de Doberai dans la province de Papouasie occidentale en Indonésie.

Utilisation traditionnelle ou commerciale :
Cette espèce est consommée localement dans le village de Kebar (Kadarusman comm. pers. 2019).
Références
GBIF, IUCN,
Fishbase,
Rainbowfish (https://rainbowfish.angfaqld.org.au)
- Allen, G.R. "Les poissons arc-en-ciel (Melanotaeniidae) de la Péninsule de Vogelkop, Irian Jaya, avec description de trois nouvelles espèces". in Revue française d'Aquariologie Herpétologie 16(4): 101-112 (1990)
- Allen, G.R. & Kadarusman. 2020. Melanotaenia arfakensis. The IUCN Red List of Threatened Species 2020
- Allen, G.R. "Field guide to the freshwater fishes of New Guinea". Christensen Research Institute, Madang, Papua New Guinea (1991)
- Allen, G.R., Hadiaty, R.K., Unmack, P.J. & Erdmann, M.V. "Rainbowfishes (Melanotaenia: Melanotaeniidae) of the Aru Islands, Indonesia with descriptions of five new species and redescription of M. patoti Weber and M. senckenbergianus Weber." in aqua, International Journal of Ichthyology, 21 (2): 66-108 (2015)
- Breder, C.M. and D.E. Rosen, "Modes of reproduction in fishes". T.F.H. Publications, Neptune City, New Jersey. (1966)
- Fricke, R., Eschmeyer, W.N. and Van der Laan, R. (eds). 2020. Eschmeyer's Catalog of Fishes: genera, species, references. Updated 02 March 2020
- Groombridge, B. (ed.). 1994. IUCN Red List of Threatened Animals. IUCN, Gland, Switzerland and Cambridge, UK.
- Manangkalangi, E., Rahardjo, M.F., Hadiaty, R.K., Hariyadi, S. and Simanjuntak, C.P.H. "Trophic ecology of fish community at Nimbai Stream: Competition and predation interaction to Arfak rainbowfish, Melanotaenia arfakensis Allen, 1990". in Indonesia Journal of Ichthyology 19(3): 449-462 (2019).
- Manangkalangi, E., Rahardjo, M.F., Hadiaty, R.K., Hariyadi, S. and Simanjuntak, C.P.H. "Distribution and abundance of the arfak rainbowfish, Melanotaenia arfakensis Allen, 1990 in Prafi River system, Manokwari, West Papua: due to habitat degradation ?" in IOP Conf. Series: Earth and Environmental Science 404: 1-15 (2020)
- Manangkalangi E, M.F. Rahardjo, Djadja S. Sjafei, Nfn Sulistiono, "Musim Pemijahan Ikan Pelangi Arfak (Melanotaenia Arfakensis Allen) Di Sungai Nimbai Dan Sungai Aimasi, Manokwari" [Spawning Season of Arfak Rainbowfish (Melanotaenia Arfakensis Allen) in Nimbai and Aimasi Streams, Manokwari] in Jurnal Iktiologi Indonesia (2009)
- Manangkalangi E., M. F. Rahardjo, Renny K. Hadiaty, Sigid Hariyadi, "Feeding effectivity of the arfak rainbowfish, Melanotaenia arfakensis, Allen 1990 on difference of water turbidity level: a laboratory approach", in Jurnal iktiologi Indonesia, Vol 17 No 3 (2017)
- Nugraha, M.F.I., Kadarusman, Hubert, N., Avarre, J.C., Hadiaty, R.K., Slembrouck, J., Carman, O., Sudarto, Ogistira, R. & Pouyaud L. "Eight new species of Rainbowfishes (Melanotaeniidae) from the Birds Head Region, West Papua, Indonesia." in Cybium, 39 (2): 99-130 (2015)

Pour citer cette fiche :"Melanotaenia arfakensis, Allen, 1990" B-Aqua / TE, GP (2022)